50 années qui ébranlèrent l'Angleterre

De
Publié par

On n’a d’yeux, de ce côté-ci de la Manche, que pour la Révolution française et ses répliques au xixe siècle. Et pourtant, en ce domaine comme en d’autres, l’Angleterre a un siècle d’avance sur la France. La première elle a mis un roi à mort, la première elle a eu un régime républicain (plus ou moins), la première enfin elle a connu une restauration qui n’a pas réussi.
Certes, les ressemblances s’arrêtent là: les conditions sociales, politiques et (surtout) religieuses n’ont pas grand chose à voir, et certes les Révolutions d’Angleterre ont permis le décollage de ce pays alors que la Révolution française a battu en brèche la prospérité du royaume de Louis XVI. Il n’en reste pas moins que les plus grands historiens français du xixe siècle, en particulier Guizot, n’ont cessé de réfléchir à ce précédent historique.
Les quelque cinquante années durant lesquelles l’Angleterre a cherché sa voie sont un épisode décisif de l’histoire européenne. Éminent spécialiste des xvie et xviie siècles anglais, Michel Duchein donne ici une synthèse appelée à faire date dans notre pays qui oublie trop facilement l’histoire de ses voisins.

Inspecteur général honoraire des Archives de France, spécialiste de l’histoire britannique, Michel Duchein a écrit – à côté de travaux d’érudition – une dizaine d’ouvrages fondamentaux, parmi lesquels Elisabeth Ire d’Angleterre, Les Derniers Stuarts, Histoire de l’Ecosse, etc., tous publiés chez Fayard.

Publié le : mercredi 20 janvier 2010
Lecture(s) : 97
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782213659213
Nombre de pages : 553
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
On n’a d’yeux, de ce côté-ci de la Manche, que pour la Révolution française et ses répliques au xixe siècle. Et pourtant, en ce domaine comme en d’autres, l’Angleterre a un siècle d’avance sur la France. La première elle a mis un roi à mort, la première elle a eu un régime républicain (plus ou moins), la première enfin elle a connu une restauration qui n’a pas réussi.
Certes, les ressemblances s’arrêtent là: les conditions sociales, politiques et (surtout) religieuses n’ont pas grand chose à voir, et certes les Révolutions d’Angleterre ont permis le décollage de ce pays alors que la Révolution française a battu en brèche la prospérité du royaume de Louis XVI. Il n’en reste pas moins que les plus grands historiens français du xixe siècle, en particulier Guizot, n’ont cessé de réfléchir à ce précédent historique.
Les quelque cinquante années durant lesquelles l’Angleterre a cherché sa voie sont un épisode décisif de l’histoire européenne. Éminent spécialiste des xvie et xviie siècles anglais, Michel Duchein donne ici une synthèse appelée à faire date dans notre pays qui oublie trop facilement l’histoire de ses voisins.

Inspecteur général honoraire des Archives de France, spécialiste de l’histoire britannique, Michel Duchein a écrit – à côté de travaux d’érudition – une dizaine d’ouvrages fondamentaux, parmi lesquels Elisabeth Ire d’Angleterre, Les Derniers Stuarts, Histoire de l’Ecosse, etc., tous publiés chez Fayard.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi