Blaise Cendrars

De


Une figure incontournable et presque mythique de la modernité poétique revit en cette biographie brève ovp les faits sont enfin distingués de la légende. Les archives Blaise Cendrars, les témoignages et les recherches les plus récentes permettent à Christine Le Quellec Cottier de narrer un parcours à la fois fascinant et fiable. Et nous voici saisis par le rythme qui caractérise l'oeuvre autant que l'homme. L'esprit de rupture et le besoin de renouveau dépassent les images de bourlingue. Ils expliquent pourquoi l'écrivain continue de séduire les jeunes générations, alors même que la collection de la Pléiade s'apprête à le consacrer comme classique contemporain. L'action est l'arme du poète, qui sort mutilé de la guerre de 1914-1918, mais porteur d'espoir et de projets. La fuite du milieu parisien vers le Brésil correspond à un grand essor romanesque. Dans les années 1930, les reportages l'occupent sans le satisfaire, puis une nouvelle guerre inspire L'Homme foudroyé, et des oeuvres presque mystiques, avant les rutilances syncopées d'Emmène-moi au bout du monde¬Ö!

Publié le : vendredi 16 avril 2010
Lecture(s) : 1
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782832303733
Nombre de pages : 144
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Une figure incontournable et presque mythique de la modernité poétique revit en cette biographie brève ovp les faits sont enfin distingués de la légende. Les archives Blaise Cendrars, les témoignages et les recherches les plus récentes permettent à Christine Le Quellec Cottier de narrer un parcours à la fois fascinant et fiable. Et nous voici saisis par le rythme qui caractérise l'oeuvre autant que l'homme. L'esprit de rupture et le besoin de renouveau dépassent les images de bourlingue. Ils expliquent pourquoi l'écrivain continue de séduire les jeunes générations, alors même que la collection de la Pléiade s'apprête à le consacrer comme classique contemporain. L'action est l'arme du poète, qui sort mutilé de la guerre de 1914-1918, mais porteur d'espoir et de projets. La fuite du milieu parisien vers le Brésil correspond à un grand essor romanesque. Dans les années 1930, les reportages l'occupent sans le satisfaire, puis une nouvelle guerre inspire L'Homme foudroyé, et des oeuvres presque mystiques, avant les rutilances syncopées d'Emmène-moi au bout du monde¬Ö!
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

L'esprit des fortifications

de presses-polytechniques-et-universitaires-romandes-ppur

Alerte aux micropolluants

de presses-polytechniques-et-universitaires-romandes-ppur

Mythe & Science

de presses-polytechniques-et-universitaires-romandes-ppur

suivant