C'était un 12 juillet

De
Publié par

Le 12 juillet 1998, la bande à Zidane propulse l’équipe de France sur le toit du monde. Des scènes de joie et d’hystérie collectives offrent au monde entier un visage conquérant de « la France qui gagne ». Aujourd’hui encore, chaque Français se souvient de ce qu’il a fait ce jour-là, et de ces millions d’individus prenant d’assaut les Champs-Élysées et les principales artères des villes françaises. À l’instar d’un 14 juillet, le 12 est définitivement devenu une date à part dans l’histoire de France.

Mais que s’est-il vraiment passé dans les coulisses de cette journée ? Pour Bixente Lizarazu, Laurent Blanc, Frank Lebœuf, Bernard Lama, Alain Boghossian ou Leonardo ? Pour Michel Platini, coprésident du comité d’organisation ? Pour Philippe Massoni, le préfet de police de Paris ? Pour Stéphane Meunier, vidéaste embarqué au sein de l’équipe de France et réalisateur des Yeux dans les Bleus ? Pour eux tous, mais aussi pour d’autres moins connus (intendant de l’équipe de France, supporters, volontaires, etc.), cette journée a eu une saveur inoubliable.

Pour revivre ces vingt-quatre heures de folie qui ont donné à la France des airs de Libération, Xavier Rivoire a rencontré un à un tous ces acteurs. À tous, il a demandé de reprendre leur agenda personnel et de se rappeler. Anecdotes jamais entendues, secrets pas encore révélés, joueurs connus ou femmes et hommes restés jusqu’à présent en retrait : C’était un 12 juillet permet de remettre en perspective. De sourire. De se souvenir.

Publié le : mercredi 30 avril 2008
Lecture(s) : 30
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782702146125
Nombre de pages : 180
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Le 12 juillet 1998, la bande à Zidane propulse l’équipe de France sur le toit du monde. Des scènes de joie et d’hystérie collectives offrent au monde entier un visage conquérant de « la France qui gagne ». Aujourd’hui encore, chaque Français se souvient de ce qu’il a fait ce jour-là, et de ces millions d’individus prenant d’assaut les Champs-Élysées et les principales artères des villes françaises. À l’instar d’un 14 juillet, le 12 est définitivement devenu une date à part dans l’histoire de France.
Mais que s’est-il vraiment passé dans les coulisses de cette journée ? Pour Bixente Lizarazu, Laurent Blanc, Frank Lebœuf, Bernard Lama, Alain Boghossian ou Leonardo ? Pour Michel Platini, coprésident du comité d’organisation ? Pour Philippe Massoni, le préfet de police de Paris ? Pour Stéphane Meunier, vidéaste embarqué au sein de l’équipe de France et réalisateur des Yeux dans les Bleus ? Pour eux tous, mais aussi pour d’autres moins connus (intendant de l’équipe de France, supporters, volontaires, etc.), cette journée a eu une saveur inoubliable.
Pour revivre ces vingt-quatre heures de folie qui ont donné à la France des airs de Libération, Xavier Rivoire a rencontré un à un tous ces acteurs. À tous, il a demandé de reprendre leur agenda personnel et de se rappeler. Anecdotes jamais entendues, secrets pas encore révélés, joueurs connus ou femmes et hommes restés jusqu’à présent en retrait :
C’était un 12 juillet permet de remettre en perspective. De sourire. De se souvenir.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant