De la Cour d'Espagne au ghetto italien

De
Publié par

De la Cour d'Espagne au ghetto italien, tel fut le singulier destin de Fernando Cardoso, médecin marrane et apologiste juif. Né en 1604 au Portugal, élevé en Espagne, Cardoso, grâce à de brillantes études, devint médecin à la Cour de Philippe IV. Intellectuel respecté, il connut les plus grands de son temps _ dont Lope de Vega _ qui le tinrent pour l'un des leurs. Comme nombre de descendants de Juifs convertis de force, Cardoso menait une existence ouvertement chrétienne et clandestinement juive. En 1648, au faîte de sa gloire, il quitte brusquement l'Espagne et se réfugie en Italie. A Venise d'abord, dans le ghetto de Vérone ensuite, où il finira ses jours, il professe publiquement le judaïsme. Signant désormais Isaac Cardoso, il publie l'un des plus beaux textes de l'apologétique juive: Las Excelencias de los Hebreos.

A travers cette biographie peu commune, Yosef Hayim Yerushalmi a profondément renouvelé la vision du marranisme. Pour la première fois, l'histoire des Crypto-Juifs d'Espagne et du Portugal n'était plus saisie dans une seule dimension _ espagnole ou juive _ mais dans le contexte des structures sociales, de la culture et de l'antisémitisme chrétiens de la péninsule ibérique et d'un judaïsme alors bouleversé par des courants messianiques. Elle révélait les mille canaux par lesquels la culture juive irriguait l'identité du marranisme.

Cette enquête historique modèle, pistant les hommes, traquant les faits ignorés ou refoulés, découvrant des archives inédites, mesurant la véritable ampleur d'un des phénomènes clés de l'histoire du judaïsme et de l'histoire hispano-portugaise, fait, depuis sa publication en langue anglaise, figure de classique.

Yosef Hayim Yerushalmi est professeur à l'Université Columbia, où il occupe la chaire Salo Wittmayer Baron d'histoire, de culture et de société juives et où il dirige le Centre d'études juives et israéliennes. Membre de l'American Academy of Arts and Sciences, membre honoraire de l'Academia Portuguesa da História, il est notamment l'auteur de Zakhor. Histoire juive et mémoire juive, dont la publication en langue française (1984) fut saluée comme un événement.
Publié le : mercredi 26 août 1987
Lecture(s) : 52
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782213652870
Nombre de pages : 686
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
De la Cour d'Espagne au ghetto italien, tel fut le singulier destin de Fernando Cardoso, médecin marrane et apologiste juif. Né en 1604 au Portugal, élevé en Espagne, Cardoso, grâce à de brillantes études, devint médecin à la Cour de Philippe IV. Intellectuel respecté, il connut les plus grands de son temps _ dont Lope de Vega _ qui le tinrent pour l'un des leurs. Comme nombre de descendants de Juifs convertis de force, Cardoso menait une existence ouvertement chrétienne et clandestinement juive. En 1648, au faîte de sa gloire, il quitte brusquement l'Espagne et se réfugie en Italie. A Venise d'abord, dans le ghetto de Vérone ensuite, où il finira ses jours, il professe publiquement le judaïsme. Signant désormais Isaac Cardoso, il publie l'un des plus beaux textes de l'apologétique juive: Las Excelencias de los Hebreos.

A travers cette biographie peu commune, Yosef Hayim Yerushalmi a profondément renouvelé la vision du marranisme. Pour la première fois, l'histoire des Crypto-Juifs d'Espagne et du Portugal n'était plus saisie dans une seule dimension _ espagnole ou juive _ mais dans le contexte des structures sociales, de la culture et de l'antisémitisme chrétiens de la péninsule ibérique et d'un judaïsme alors bouleversé par des courants messianiques. Elle révélait les mille canaux par lesquels la culture juive irriguait l'identité du marranisme.

Cette enquête historique modèle, pistant les hommes, traquant les faits ignorés ou refoulés, découvrant des archives inédites, mesurant la véritable ampleur d'un des phénomènes clés de l'histoire du judaïsme et de l'histoire hispano-portugaise, fait, depuis sa publication en langue anglaise, figure de classique.


Yosef Hayim Yerushalmi est professeur à l'Université Columbia, où il occupe la chaire Salo Wittmayer Baron d'histoire, de culture et de société juives et où il dirige le Centre d'études juives et israéliennes. Membre de l'American Academy of Arts and Sciences, membre honoraire de l'Academia Portuguesa da História, il est notamment l'auteur de Zakhor. Histoire juive et mémoire juive, dont la publication en langue française (1984) fut saluée comme un événement.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

D'un prétendu silence Les Juifs américains et le souvenir de la Shoah Simon PEREGO L'historienne américaine Hasia Diner entend s'attaquer un mythe il est faux selon elle de considérer que les Juifs américains se seraient peu intéressés la Shoah avant les années Ce prétendu silence que certains auteurs dénoncent depuis plusieurs années occulterait en réalité la diversité des pratiques commémoratives mises en œuvre dès l'après guerre Recensé Hasia R Diner We Remember with Reverence and Love American Jews and the Myth of Silence after the Holocaust New York Londres New York University Press Le dernier livre de Hasia R Diner We Remember with Reverence and Love American Jews and the Myth of Silence after the Holocaust est né d'un malaise Celui que l'historienne américaine professeure l'université de New York dit avoir toujours éprouvé la lecture des auteurs qui blâment les Juifs américains pour l'indifférence que ces derniers auraient manifestée dans les années d'après guerre l'égard du génocide de leurs coreligionnaires européens De cette insatisfaction est né un ouvrage volumineux qui entend abattre ce que l'auteure considère sans ambages comme un mythe entendu ici dans son sens le plus commun d'affabulation Ce n'est pas la première fois que Hasia Diner s'intéresse la mémoire juive aux États Unis parallèlement différents ouvrages qui fidèles l'esprit pluridisciplinaire des Jewish Studies associaient l'histoire juive aux Ethnic Studies1 ou encore aux Women's Studies2 elle avait déjà exploré en les représentations et les fonctions du Hasia Diner In the Almost Promised Land American Jews and Blacks Baltimore Londres Johns Hopkins University Press 1ère édition Hasia Diner et Beryl Lieff Benderly Her Works Praise Her: A History of Jewish Women in America from Colonial Times to the Present New York Basic Books

de profil-ondu-2012

La Jérusalem viennoise

de le-nouvel-observateur