Échos de l'affaire Dreyfus en Orléanais

De
Publié par

Une histoire de l'affaire Dreyfus dans le Loiret mettant en lumière la couverture de l'affaire par la presse locale, les manifestations d'antisémitisme, l'implication dans les camps pro et anti-Dreyfus de personnalités du Loiret : H. d'Abboville, premier accusateur d'A. Dreyfus, les écrivains C. Péguy et J. Lemaître, le député A. Vazeille, etc.
Publié le : mardi 31 août 2010
Lecture(s) : 0
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782368000151
Nombre de pages : 155
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Table des matières



Aux origines de « L’Affaire »

Le lieutenant-colonel d’Aboville, premier accusateur de Dreyfus

L’Orléanais et ses journaux au début de « L’Affaire »

La relance de « L’Affaire » : J’Accuse…! d’Émile Zola

Janvier 1898 à Orléans, pour ou contre Dreyfus ?
• Des manifestations antisémites (20, 21, 22, 26 janvier 1898)
• Les premiers dreyfusards orléanais

Le procès Zola

Les élections de 1898 et « L’Affaire »
• Législatives des 8 et 22 mai: silence sur « L’Affaire »?
• Le Dr Halmagrand victime de « L’Affaire » aux cantonales


Un nouveau journal : « Le Progrès du Loiret »

La découverte des faux documents

Polémique entre Péguy et le « Journal du Loiret » (octobre 1898)

La pétition en faveur de Picquart (novembre-décembre 1898)

La souscription Henry : un déferlement de haine antisémite

La Ligue des Droits de l’Homme et du Citoyen (LDH)

Orléans, dimanche 8 janvier 1899, une conférence dreyfusarde, une contre-manifestation antisémite, de graves incidents

Trois ligues antisémites et antidreyfusardes

Malgré Jules Lemaître, malgré le nombre, une Ligue de la Patrie Française apathique dans le Loiret

Propagande rurale de la Ligue Antisémitique (février 1899)


Les communautés spirituelles du département face aux manifestations antisémites

Vers la révision

Le conseil de guerre de Rennes (août-septembre 1899)

Procès de Rennes, quelles réactions en Orléanais ?

Les prolongements culturels de « L’Affaire »

• L’Université Populaire d’Orléans

Une amnistie contestable (décembre 1900)
• Le député Vazeille contre la loi d’amnistie

Vers l’ultime révision (1901-1906)

La réhabilitation enfin ! (juillet 1906)

Dreyfus après L’Affaire


Épilogue, Dreyfus orléanais (avril 1918-janvier 1919)

Pour conclure…

Documentation
Remerciements
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.