Et surtout, pas un mot à la maréchale...

De
Publié par

En septembre 1914, il y a tout juste cent ans, un obscur colonel nommé Philippe Pétain sort brutalement de l’anonymat, et devient, en quelques semaines, l’un des principaux chefs de l’armée française.

Ce futur maréchal a un secret : il aime passionnément les femmes… Reine, espionne, chanteuse, poétesse, célèbres ou inconnues. Au moment de l’offensive meurtrière des Allemands à Verdun, l’état-major le cherche désespérément. A trois heures du matin, on finit par le trouver dans un petit hôtel…en galante compagnie.

Certaines joueront de leur influence : l’une d’elles tiendra un rôle décisif dans son accession au pouvoir après la défaite de juin 1940. Une autre va devenir son héritière, alors qu’elle est juive. La vie privée de l’homme de l’armistice est pleine de surprises.

Dans ce récit Hervé Bentégeat, journaliste et spécialiste d’histoire contemporaine, nous fait entrer dans les coulisses de la grande Histoire. 

Publié le : mercredi 20 août 2014
Lecture(s) : 17
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782226330437
Nombre de pages : 252
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
En septembre 1914, il y a tout juste cent ans, un obscur colonel nommé Philippe Pétain sort brutalement de l’anonymat, et devient, en quelques semaines, l’un des principaux chefs de l’armée française.
Ce futur maréchal a un secret : il aime passionnément les femmes… Reine, espionne, chanteuse, poétesse, célèbres ou inconnues. Au moment de l’offensive meurtrière des Allemands à Verdun, l’état-major le cherche désespérément. A trois heures du matin, on finit par le trouver dans un petit hôtel…en galante compagnie.
Certaines joueront de leur influence : l’une d’elles tiendra un rôle décisif dans son accession au pouvoir après la défaite de juin 1940. Une autre va devenir son héritière, alors qu’elle est juive. La vie privée de l’homme de l’armistice est pleine de surprises.
Dans ce récit Hervé Bentégeat, journaliste et spécialiste d’histoire contemporaine, nous fait entrer dans les coulisses de la grande Histoire. 
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Les foudres du prince rouge

de le-nouvel-observateur

Les cent jours des dirigeants

de manitoba-les-belles-lettres

suivant