Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 16,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Jacques Ier Stuart

De
594 pages

Entre le règne glorieux et quasi mythique d'Elisabeth et celui, tragique entre tous, du malheureux Charles Ier, les années du roi Jacques apparaissent un peu, vu de France, comme une transition sans éclat : ce n'est plus la grande époque de l'Armada et des corsaires d'Amérique ; ce n'est pas encore celle de Cromwell et des Têtes rondes.
Et pourtant, que d'événements durant les vingt-deux ans qui séparent la mort d'Elisabeth du couronnement de Charles ! La conspiration des Poudres, l'exécution de Walter Raleigh, la fondation des premières colonies outre-Atlantique, l'expansion du commerce anglais aux extrémités de l'Asie, le drame de Prague et les débuts de la guerre de Trente Ans, tout cela appartient à ce règne injustement négligé par les historiens français. Ajoutons qu'avant de succéder à Elisabeth Jacques avait régné trente-six ans sur l'Ecosse, comme fils et héritier de Marie Stuart, dans une atmosphère de guerre civile et religieuse digne des meilleurs romans d'aventures.
Ce sont donc cinquante-huit ans de l'histoire britannique et européenne, à la charnière du Moyen Âge et des Temps modernes, que recouvre la carrière d'un homme que ses contemporains ont surnommé « le roi de la paix » et « le nouveau Salomon », et qu'Henri IV, son « compère », a considéré comme « le fol le plus sage de la chrétienté ».
« Plût à Dieu que l'Angleterre n'eût jamais eu un meilleur roi, ni un pire », écrivait, quelques années après sa mort, un homme qui n'avait pas été tendre pour lui. Tout compte fait, on peut difficilement imaginer, pour un souverain et pour un homme, plus bel éloge, et plus mélancolique.

Inspecteur général honoraire des Archives de France, Michel Duchein, grand connaisseur de l'histoire de la Grande-Bretagne, est l'auteur d'une biographie de la reine d'Ecosse Marie Stuart (1987), d'Elisabeth Ire (1992), du Duc de Buckingham (2000), ainsi que d'une Histoire de l'Ecosse (1998) et du tome III de la collection dirigée par Jean Favier, « Archives de l'Occident » : Les Temps modernes, 1559-1700 (1995). Tous sont publiés chez Fayard.

Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Cortès

de fayard

De Waterloo à Paris (1815)

de editions-du-mercure-de-france

Entre le règne glorieux et quasi mythique d'Elisabeth et celui, tragique entre tous, du malheureux Charles Ier, les années du roi Jacques apparaissent un peu, vu de France, comme une transition sans éclat : ce n'est plus la grande époque de l'Armada et des corsaires d'Amérique ; ce n'est pas encore celle de Cromwell et des Têtes rondes.
Et pourtant, que d'événements durant les vingt-deux ans qui séparent la mort d'Elisabeth du couronnement de Charles ! La conspiration des Poudres, l'exécution de Walter Raleigh, la fondation des premières colonies outre-Atlantique, l'expansion du commerce anglais aux extrémités de l'Asie, le drame de Prague et les débuts de la guerre de Trente Ans, tout cela appartient à ce règne injustement négligé par les historiens français. Ajoutons qu'avant de succéder à Elisabeth Jacques avait régné trente-six ans sur l'Ecosse, comme fils et héritier de Marie Stuart, dans une atmosphère de guerre civile et religieuse digne des meilleurs romans d'aventures.

Ce sont donc cinquante-huit ans de l'histoire britannique et européenne, à la charnière du Moyen Âge et des Temps modernes, que recouvre la carrière d'un homme que ses contemporains ont surnommé « le roi de la paix » et « le nouveau Salomon », et qu'Henri IV, son « compère », a considéré comme « le fol le plus sage de la chrétienté ».
« Plût à Dieu que l'Angleterre n'eût jamais eu un meilleur roi, ni un pire », écrivait, quelques années après sa mort, un homme qui n'avait pas été tendre pour lui. Tout compte fait, on peut difficilement imaginer, pour un souverain et pour un homme, plus bel éloge, et plus mélancolique.

Inspecteur général honoraire des Archives de France, Michel Duchein, grand connaisseur de l'histoire de la Grande-Bretagne, est l'auteur d'une biographie de la reine d'Ecosse Marie Stuart (1987), d'Elisabeth Ire (1992), du Duc de Buckingham (2000), ainsi que d'une Histoire de l'Ecosse (1998) et du tome III de la collection dirigée par Jean Favier, « Archives de l'Occident » : Les Temps modernes, 1559-1700 (1995). Tous sont publiés chez Fayard.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin