Jean de Berry

De
Publié par

Les Très Riches Heures du duc de Berry évoquent une France idyllique. Les châteaux de contes de fées, les scènes de cour et de chasse, les travaux des champs, tous ces tableaux colorés de la vie quotidienne ont forgé notre vision du Moyen Âge. Rien ne laisse supposer que l'homme qui commanda ce somptueux manuscrit a vécu en pleine guerre de Cent Ans. Or c'est sans aucun doute un message de paix que le duc de Berry a ainsi voulu lancer grâce à des artistes de génie.

Jean de France, duc de Berry et d'Auvergne, comte de Poitou, lieutenant du roi en Languedoc, fut en effet pendant plus d'un demi-siècle un véritable professionnel de la diplomatie. Fils du roi Jean le Bon, frère de Charles V, oncle de Charles VI, il resta toujours sur la deuxième marche du pouvoir. Sa principauté étant tenue en apanage, il ne pouvait la laisser qu'à ses fils, mais ceux-ci moururent avant lui. Pendant sa très longue vie (1340-1416), d'une durée exceptionnelle pour l'époque, il n'eut donc d'autre politique que de travailler pour le service de la couronne.

Faute d'être roi de France, Jean de Berry devint le prince des arts. Très tôt, il transposa dans la création artistique ses rêves et ses idées politiques. En sortant de l'ombre l'histoire de ce mécène raffiné qui constitua tant de précieuses collections, Françoise Autrand nous montre qu'il fut aussi un grand homme d'État.

Françoise Autrand, professeur émérite à l'École normale supérieure, est spécialiste d'histoire politique du Moyen Âge. Auteur de deux biographies - Charles V (Fayard, 1994) et Charles VI (Fayard, 1986) -, elle a aussi collaboré à l'Histoire de la fonction publique en France.
Publié le : mercredi 18 octobre 2000
Lecture(s) : 44
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782213648156
Nombre de pages : 560
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Les Très Riches Heures du duc de Berry évoquent une France idyllique. Les châteaux de contes de fées, les scènes de cour et de chasse, les travaux des champs, tous ces tableaux colorés de la vie quotidienne ont forgé notre vision du Moyen Âge. Rien ne laisse supposer que l'homme qui commanda ce somptueux manuscrit a vécu en pleine guerre de Cent Ans. Or c'est sans aucun doute un message de paix que le duc de Berry a ainsi voulu lancer grâce à des artistes de génie.

Jean de France, duc de Berry et d'Auvergne, comte de Poitou, lieutenant du roi en Languedoc, fut en effet pendant plus d'un demi-siècle un véritable professionnel de la diplomatie. Fils du roi Jean le Bon, frère de Charles V, oncle de Charles VI, il resta toujours sur la deuxième marche du pouvoir. Sa principauté étant tenue en apanage, il ne pouvait la laisser qu'à ses fils, mais ceux-ci moururent avant lui. Pendant sa très longue vie (1340-1416), d'une durée exceptionnelle pour l'époque, il n'eut donc d'autre politique que de travailler pour le service de la couronne.

Faute d'être roi de France, Jean de Berry devint le prince des arts. Très tôt, il transposa dans la création artistique ses rêves et ses idées politiques. En sortant de l'ombre l'histoire de ce mécène raffiné qui constitua tant de précieuses collections, Françoise Autrand nous montre qu'il fut aussi un grand homme d'État.

Françoise Autrand, professeur émérite à l'École normale supérieure, est spécialiste d'histoire politique du Moyen Âge. Auteur de deux biographies - Charles V (Fayard, 1994) et Charles VI (Fayard, 1986) -, elle a aussi collaboré à l'Histoire de la fonction publique en France.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.