La Causalité diabolique

De
Publié par

Dans son Essai sur l'origine des persécutions, Poliakov étudie les principaux groupes humains qui ont, comme les Juifs, joué le rôle de bouc émissaire dans l'histoire de l'Europe, en tant que fauteurs d'épidémies, de guerres, de révolutions et autres désastres. Les jésuites et la papauté pendant la Révolution anglaise, la cour et les aristocrates, les francs-maçons et les philosophes lors de la Révolution française, et les Juifs lors de la Seconde Guerre mondiale.

Le tome II, Du joug mongol à la victoire de Lénine, aborde le cas de la révolution d'Octobre. Il remonte aux origines de l'histoire russe, marquée par une rupture entre le peuple et le pouvoir civil et religieux, et analyse la manière dont cette coupure a pu favoriser au cours des siècles l'idée que le « complot » expliquait tous les conflits. Cette idée connaît son apogée avec d'une part le « complot impérialiste » dénoncé par Lénine et, d'autre part, la « conspiration juive », responsable aux yeux des Blancs de la victoire bolchevique.

Le premier tome de La Causalité diabolique est paru aux éditions Calmann-Lévy en 1980, le second en 1985. Aujourd'hui, nous rééditons en un seul volume ce grand classique, agrémenté d'une préface de l'historien Pierre-André Taguieff
Publié le : mercredi 22 mars 2006
Lecture(s) : 46
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782702148723
Nombre de pages : 640
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Dans son Essai sur l'origine des persécutions, Poliakov étudie les principaux groupes humains qui ont, comme les Juifs, joué le rôle de bouc émissaire dans l'histoire de l'Europe, en tant que fauteurs d'épidémies, de guerres, de révolutions et autres désastres. Les jésuites et la papauté pendant la Révolution anglaise, la cour et les aristocrates, les francs-maçons et les philosophes lors de la Révolution française, et les Juifs lors de la Seconde Guerre mondiale.

Le tome II, Du joug mongol à la victoire de Lénine
, aborde le cas de la révolution d'Octobre. Il remonte aux origines de l'histoire russe, marquée par une rupture entre le peuple et le pouvoir civil et religieux, et analyse la manière dont cette coupure a pu favoriser au cours des siècles l'idée que le « complot » expliquait tous les conflits. Cette idée connaît son apogée avec d'une part le « complot impérialiste » dénoncé par Lénine et, d'autre part, la « conspiration juive », responsable aux yeux des Blancs de la victoire bolchevique.

Le premier tome de La Causalité diabolique est paru aux éditions Calmann-Lévy en 1980, le second en 1985. Aujourd'hui, nous rééditons en un seul volume ce grand classique, agrémenté d'une préface de l'historien Pierre-André Taguieff
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.