La milice française

De
Publié par

Le 31 janvier 1943, Pierre Laval, chef du gouvernement de Vichy, crée la Milice française en appelant des volontaires à défendre l’ordre contre les actions de la Résistance et un éventuel débarquement. Un an plus tard, le régime de Vichy est devenu fasciste et déchaîne une violence politique d’Etat sous la forme de cours martiales remplaçant la justice, écrasant les maquis (Les Glières), torturant et assassinant (Mandel, Sarraut). Qui étaient ces miliciens ? Que voulaient-ils ? Que sont-ils devenus, y compris dans la mémoire collective ? C’est ce que Michèle Cointet, spécialiste de la France sous l’occupation, nous livre dans cet ouvrage vivant, dramatique, et riche de portraits inédits : à la fois une histoire de l’Etat français sous Vichy, mais aussi une histoire du fascisme, de la collaboration et de la violence politique.
Publié le : mercredi 28 août 2013
Lecture(s) : 32
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782213670614
Nombre de pages : 352
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Le 31 janvier 1943, Pierre Laval, chef du gouvernement de Vichy, crée la Milice française en appelant des volontaires à défendre l’ordre contre les actions de la Résistance et un éventuel débarquement. Un an plus tard, le régime de Vichy est devenu fasciste et déchaîne une violence politique d’Etat sous la forme de cours martiales remplaçant la justice, écrasant les maquis (Les Glières), torturant et assassinant (Mandel, Sarraut). Qui étaient ces miliciens ? Que voulaient-ils ? Que sont-ils devenus, y compris dans la mémoire collective ? C’est ce que Michèle Cointet, spécialiste de la France sous l’occupation, nous livre dans cet ouvrage vivant, dramatique, et riche de portraits inédits : à la fois une histoire de l’Etat français sous Vichy, mais aussi une histoire du fascisme, de la collaboration et de la violence politique.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.