La Pièce et le geste

De
Publié par

Qu'on l'admire ou qu'on la critique, il semblait entendu que la Révolution industrielle anglaise avait été avant tout une histoire de capital financier, de machines à vapeur et de travailleurs déqualifiés et sous-payés. C'est oublier ceux qui l'ont rendue possible, par leurs talents manuels, leur imagination et leur dynamisme : les techniciens.
Pour décrire concrètement ce que fut l'industrialisation, Liliane Hilaire-Pérez nous propose de l'observer là où elle se manifesta en premier lieu comme innovation. En plein essor en Europe au cours du XVIIIe siècle, le marché des bibelots, jouets, instruments scientifiques, outils de précision, est le plus concurrentiel de tous, et le plus innovant. C'est dans les ateliers des mécaniciens venus de tout le continent que se créent alors les matériaux, les machines et les procédés de l'industrie à venir et que se forment ceux qui sauront construire, régler et diriger les machines installées dans les usines.
En mettant en scène les talents manuels des techniciens et entrepreneurs, en décrivant le travail qu'ils accomplissent sur les matières, les gestes, les langages et les images, ce livre renouvelle notre connaissance de l'événement fondateur de notre histoire économique. Il contribue par là-même au débat en cours sur l'avenir industriel de l'Europe.
Publié le : mercredi 13 novembre 2013
Lecture(s) : 5
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782226300065
Nombre de pages : 464
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Qu'on l'admire ou qu'on la critique, il semblait entendu que la Révolution industrielle anglaise avait été avant tout une histoire de capital financier, de machines à vapeur et de travailleurs déqualifiés et sous-payés. C'est oublier ceux qui l'ont rendue possible, par leurs talents manuels, leur imagination et leur dynamisme : les techniciens.
Pour décrire concrètement ce que fut l'industrialisation, Liliane Hilaire-Pérez nous propose de l'observer là où elle se manifesta en premier lieu comme innovation. En plein essor en Europe au cours du XVIIIe
siècle, le marché des bibelots, jouets, instruments scientifiques, outils de précision, est le plus concurrentiel de tous, et le plus innovant. C'est dans les ateliers des mécaniciens venus de tout le continent que se créent alors les matériaux, les machines et les procédés de l'industrie à venir et que se forment ceux qui sauront construire, régler et diriger les machines installées dans les usines.
En mettant en scène les talents manuels des techniciens et entrepreneurs, en décrivant le travail qu'ils accomplissent sur les matières, les gestes, les langages et les images, ce livre renouvelle notre connaissance de l'événement fondateur de notre histoire économique. Il contribue par là-même au débat en cours sur l'avenir industriel de l'Europe.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.