La Préhistoire nouvelle. Tome 6 : L'Europe du Nord

De
Publié par

Ce que j'appelle l'Europe du Nord, c'est la partie qui a été gelée jusqu'au 20e millénaire avant J.-C., et donc très peu habitée avec peu de souvenirs préhistoriques. Les cartes présentées montrent que le peuplement a commencé aux environs des années 10000, et l'on devine en traversant les pays concernés qu'il y a eu très peu de « civilisations » comparé à l'Europe danubienne, sauf... l'alphabet qui s'appelle dans ces régions les runes. Et il y en a à profusion. Même les Vikings, ces redoutables guerriers, devaient les utiliser en voyage pour écrire à leurs familles restées au pays. L'ennui, c'est que la poste n'existait pas encore...

Et ces runes, nous les retrouvons comme par hasard tout le long du Danube et dans les pays scandinaves que nous allons visiter un à un. L'originalité de ce tome tient au fait que l'art sera beaucoup plus tardif que sur le trajet des grandes migrations danubiennes, et que l'Allemagne a droit à deux passages de la Préhistoire.

Publié le : samedi 1 août 2015
Lecture(s) : 6
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782954955377
Nombre de pages : 59
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
INTRODUCTION
Jen’aipastrouvémieuxquecettecartesituantl’Islandeaubeaumilieudel’Atlantiquepourdémontrerlasituationdel’EuropeparrapportaupôleNordetdoncparrapportauxglacesquidevaientlarecouvriràl’époque(Würmsimeslecteurss’ensouviennent:lemaximumétaitversles20000etiladécrujusquevers10000).Pourfairecourt,cetteglaciationacouvertunegrandepartiedel’hémisphèrenord,[engroslepointillébleu]enfaisantbaisserleniveaudesocéansetendécouvrantdesterres;ils’agissaitalorsd’undéniveléd’unebonnecentainedemètres.LeGroenlandtoutblancsurlacartecidessusétaitenpleinmilieudetouscesglaciers,commel’Islande,l’AmériqueduNordetl’EuropeduNord.Lorsdelafontequiacommencéàpartirde20000,lesterresdécouvertesontdisparuaveclamontéedeseaux.Monschémaesttrèssommaire,àpeinesuffisantpourmettreunepetitelumièresurtoutça.CeciexpliquequelaPréhistoirehumaineaeubeaucoupdemalàpénétrercespaysetn’afinalementdémarréqu’avecladécouvertedes«mondesnouveaux»,c’estàdireàpartirde10000environ,laissantdanslesplainesdes
milliersdelacsetauxabordsdesmontagnesdesvalléesglaciairesenUoudescalanquescommeenProvence,ouunGouffgéantdanslegolfedeGascogne.
D’uneautrefaçon,voicil’Europephysiquel’onvoitl’Angleterreentouréed’unezonebleuclairquiétaitàdécouvertlorsdecemaximumglaciaire,ainsiquelamerBaltique.Lesmigrationsontdoncpus’effectueràpiedentrelecontinentetlesîlesanglosaxonnes,lerêveanglais…Toutceciconditionnelasurviedeshumainsetleurexpansion,fluxetreflux.Lespaysquenousallonsvisitermaintenantavecunœilpréhistoriquesontaunorddecetteligneenpointillésbleus.
LaPréhistoiredel’Europeestcaractériséeentreautresparlesmégalithes,cesamoncellementsderochersparfoisénormesservantdetombeaux,d’orientation,deposition,unpeumystérieuxcarsouventincompris.e Leurapparitionau5millénaireestàpeuprèscernéed’aprèscequej’enailu,etd’aprèslaplupartdescartescommecesdeuxprécédentesquidésignentbienlafaçadeatlantiqueavecunediffusioncontinentale,maispasforcémentladated’érection.
Cartemondialedesmégalithes
Sil’EuropeduNordOuestestréputéepouravoiruneconcentrationtrèsimportantedemégalithes,cequiindiqueraitunefortepopulation,ellen’estpasseulecommelemontrecettecartemondiale.encorelaconcentrationsurl’Europepourraitbienindiquerleszonesde«débarquement»desmigrationsatlantesenprovenancedel’océanatlantique.IlsuffitdefaireunpeudetrigonométrieetdetracerquelqueslignespourobtenirunezoneenbleucielrelativementprécisedanslamerdesSargasses.Évidemment,lesdatesdiffèrentbeaucoupentrecequedévoileEdgarCayceetlesdatationsobtenuessurdescharbonspréhistoriques,maiscommeiln’existepasencoredeliensprivilégiésentrelesmégalithesetl’Atlantidesaufdesstupeursdeplusieurscentainesdetonnes,nousensommesréduitsàavancerdansdeshypothèses.Toujoursestilqueleszonesconsidéréesyrépondentengrandepartie.Commençonsparl’Islandequiétait,jevousl’aiécrit,enserréeparlesglacesjusqu’en?avantJ.C.
CHAPITRE1
L’Islande
J’aiprésentéunecarteenintroductionetn’yreviensdoncpas.Leplan,levoici:
Lepaysaunesuperficiede103000kilomètrescarrésetunepopulationd’environ320000habitants.Sacapitale,etplusgrandeville,estReykjavík.L’Islandepossèdeenviron130volcansactifsorganisésenunetrentainedesystèmesvolcaniques.Lesgéologuesexpliquentsonvolcanismesoutenuparlapositiondel’îleàchevalsurdeuxplaquestectoniques.L’Islandeestledernierpaysd’Europeàavoirétépeupléparl’homme.Ainsi,l’histoiredel’Islandeestdifférentedecelledesautrespayseuropéenspuisqu’iln’yapaseudepériodepréhistorique.ElleesthabitéedepuisleIXesiècle.
VatnsfjordurKárahnjúkar.Manuscritislandais,versl’an1350,représentantunextraitdelasagadeNjallleBrûlé.
Enyregardantbien,onretrouvelescaractèresruniquescommedanslespaysnordiquesouàGlozel,maisjenesuispasspécialistedelamatière.J’ajouteraisquelegothiqueallemand(placéàcôté)estunephasetransitoireentrelesrunesetl’alphabetlatin.S’ilyaunedifférenceavecl’alphabet«gotique»deWulfila
quevoiciellenesautepasspécialementauxyeux,etpourtoutdire,j’affirmeraisanshésiterquecederniern’apasétéinventéparWulfila,maisinspirédugothique(avecunh).
Lecodexargenteusécritdanscetalphabetlereconnaîtd’ailleursimplicitement:l’alphabetutiliséasansdouteétéinventéparWulfila,quisebasaitpourlefairesurl’alphabetgrec.Encoreunefois,unalphabetnepeutpass’inventertoutseul.(Wulfilaestunepersonnalitéduchristianismeancien).Néanmoinsdessurprisessonttoujourspossiblecommecetteboucleenortrouvéeen2005ducôtédeVatnsfjordur,oulesdeuxpiècesdeKarahnjkar(soustoutesréserves).Lependentifendernièrepositionestgravéderunesressemblantauxcaractèresglozéliens.
VouspouvezcompareraveclamythologiedeThorcidessous:
ThorpêchantleserpentJörmungandd’aprèsunmanuscritscandinave.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi