Lectures interdites

De
Publié par

Triomphante au temps de Louis XIV, la censure, sous le règne de Louis XV, est soumise à une situation paradoxale. Les autorités royales, parlementaires et ecclésiastiques affichent une volonté toujours plus ferme de réprimer la sédition, l'immoralité et l'hérésie ; pourtant, elles ne se donnent pas vraiment les moyens d'un contrôle efficace. Cette inefficacité apparente serait-elle le prix politique à payer pour le maintien des structures d'Ancien Régime ? La censure ne reflète-t-elle pas le conflit qui oppose les parlements au roi ?
C'est cette problématique que Barbara de Negroni, philosophe et spécialiste du XVIIIe siècle, a voulu éclairer en explorant la culture des censeurs et les objectifs qu'ils s'assignent. Son livre, centré sur les actes de condamnation eux-mêmes, sur leur rhétorique et sur leur théâtralisation, rend à la censure toute sa complexité. Dans cette époque qui revendique la liberté de pensée, la censure prise dans des enjeux de pouvoir qui transforme sa nature, va contribuer ' et ce n'est pas le moindre des paradoxes ' à la naissance de ce qu'on appellera désormais l'opinion publique.

Publié le : mardi 1 avril 2014
Lecture(s) : 2
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782226296221
Nombre de pages : 396
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant