Les Grandes Découvertes

De
Publié par

Le mouvement est naturel à l'homme. Depuis des millénaires, les peuples vont vers de meilleures terres, de meilleurs climats. Vers des mirages, aussi. D'Alexandre à Tamerlan, des empires se sont constitués, se sont écroulés.

On le sait depuis deux mille ans, la terre est une sphère. Mais les terres connues n'en font que le quart. Qu'y a-t-il au-delà de l'océan? Où est, après l'équateur, le " passage " vers les épices de l'Inde? Où est l'or qui pousse comme les carottes? Ne parle-t-on pas d'une chrétienté oubliée au-delà de l'Islam?

L'Orient est aussi à l'ouest, mais à quel prix? Il faudra de l'invention et des finances, une boussole et des coques, des gréements et des cartes, et la maîtrise des vents et des courants. Ce sera une longue aventure de l'esprit, autant que l'audace d'un homme, Colomb, qui a beaucoup lu et écouté, et qui sait regarder la mer.

Les Indes qu'il découvre en 1492 ne sont pas l'Inde, et il ne peut imaginer l'Amérique. Mais d'autres sont déjà partis. Le tour de la terre sera bouclé...

Jean Favier a consacré de nombreux ouvrages au Moyen Age. Son Philippe le Bel est un classique. Professeur à la Sorbonne et directeur général des Archives de France, il est membre de l'Institut.
Publié le : mercredi 20 mars 1991
Lecture(s) : 70
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782213648002
Nombre de pages : 620
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Le mouvement est naturel à l'homme. Depuis des millénaires, les peuples vont vers de meilleures terres, de meilleurs climats. Vers des mirages, aussi. D'Alexandre à Tamerlan, des empires se sont constitués, se sont écroulés.

On le sait depuis deux mille ans, la terre est une sphère. Mais les terres connues n'en font que le quart. Qu'y a-t-il au-delà de l'océan? Où est, après l'équateur, le " passage " vers les épices de l'Inde? Où est l'or qui pousse comme les carottes? Ne parle-t-on pas d'une chrétienté oubliée au-delà de l'Islam?

L'Orient est aussi à l'ouest, mais à quel prix? Il faudra de l'invention et des finances, une boussole et des coques, des gréements et des cartes, et la maîtrise des vents et des courants. Ce sera une longue aventure de l'esprit, autant que l'audace d'un homme, Colomb, qui a beaucoup lu et écouté, et qui sait regarder la mer.

Les Indes qu'il découvre en 1492 ne sont pas l'Inde, et il ne peut imaginer l'Amérique. Mais d'autres sont déjà partis. Le tour de la terre sera bouclé...

Jean Favier a consacré de nombreux ouvrages au Moyen Age. Son Philippe le Bel est un classique. Professeur à la Sorbonne et directeur général des Archives de France, il est membre de l'Institut.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.