Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 13,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Les profils de sol agronomiques

De
148 pages
Cet ouvrage pratique, qui comporte plus de 200 photos, vise à accompagner les conseillers dans la réalisation de profils de sol, une technique permettant d'évaluer l'état des sols et de diagnostiquer les problèmes de croissance des cultures et d'égouttement des champs. En développant cette expertise, ils pourront mieux guider les producteurs dans leur prise de décisions et contribuer à l'amélioration de la performance des entreprises.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

profils sol Les de agronomiques Un outil de diagnostic de l’état des sols Anne Weill, Ph.D., agronome
Lesprofils sol de agronomiques
Un outil de diagnostic de l’état des sols
Anne Weill, Ph.D., agronome
Ce projet a été rendu possible grâce au
Lesprofilsdesol agronomiques
II
Lorsque vous achetez nos publications, vous encouragez la diffusion des nouvelles connaissances et la mise à jour de nos outils de référence. Merci!
Avertîssements Au MoMENT dE Sa RédacTïoN, l’ïNoRMaTïoN coNTENuE daNS lE pRéSENT guïdE éTaïT jugéE REpRéSENTaTïVE dES coNNaïSSaNcES SuR lES pRoIlS dE Sol agRoNoMïquES au QuébEc ET SoN uTïlïSaTïoN dEMEuRE SouS l’ENTïèRE RESpoNSabïlïTé du lEcTEuR. CERTaïNS RENSEïgNEMENTS pouVaNT aVoïR éVolué dE MaNïèRE SïgNïIcaTïVE dEpuïS la RédacTïoN dE cET ouVRagE, lE lEcTEuR EST ïNVïTé à EN VéRïIER l’ExacTïTudE aVaNT dE lES METTRE EN applïcaTïoN.
îl EST ïNTERdïT dE REpRoduïRE, ïMpRïMER, TRaduïRE ou adapTER cET ouVRagE, EN ToTalïTé ou EN paRTïE, SouS quElquE oRME ou paR quElquE pRocédé quE cE SoïT, SaNS l’auToRïSaTïoN écRïTE pRéalablE du CENTRE dE RééRENcE EN agRïculTuRE ET agRoalïMENTaïRE du QuébEc. LES oRMaTS PDF SoNT dESTïNéS à l’uSagE ExcluSï dE l’acETEuR ET NE doïVENT EN aucuNE açoN êTRE dïfuSéS ou écaNgéS aVEc d’auTRES uTïlïSaTEuRS.
DaNS lE pRéSENT docuMENT, lE MaSculïN ENglobE lE éMïNïN ET EST uTïlïSé uNïquEMENT pouR allégER lE TExTE.
PouR ïNoRMaTïoN ou coMMENTaïRES CENTRE dE RééRENcE EN agRïculTuRE ET agRoalïMENTaïRE du QuébEc E 2875, boulEVaRd LauRïER, 9 éTagE QuébEc (QuébEc) G1v 2m2
télépoNE : 418 523-5411 télécopïEuR : 418 644-5944 CouRRïEl :clïENT@cRaaq.qc.ca sïTE îNTERNET :www.cRaaq.qc.ca
© CENTRE dE RééRENcE EN agRïculTuRE ET agRoalïMENTaïRE du QuébEc, 2009
PtAU0034-PDF îsBn 978-2-7649-0454-1 (PDF) îsBn 978-2-7649-0217-2 (îMpRïMé, 2009)
DépôT légal BïblïoTèquE NaTïoNalE du CaNada, 2014 BïblïoTèquE NaTïoNalE du QuébEc, 2014
Lesprofilsdesol agronomiques
VI
Rédaction ANNE WEïll, P.D., agRoNoME, coNSEïllèRE EN agRoENVïRoNNEMENT, Club Bïo-AcTïoN, BaïE d’URé
Comité d’experts myRïaM GagNoN, agRoNoME, coNSEïllèRE EN agRoENVïRoNNEMENT, Club-coNSEïl DuRa Club ïNc., saïNT-réMï LucïE GRENoN, agRoNoME-pédologuE, agENTE dES RESSouRcES pédologïquES, AgRïculTuRE ET AgRoalïMENTaïRE CaNada, QuébEc OdETTE méNaRd, m.sc., ïNgéNïEuRE ET agRoNoME, coNSEïllèRE EN coNSERVaTïoN dES SolS ET dE l’Eau, mAPAQ DïREcTïoN dE la moNTéRégïE-eST, saïNT-HyacïNTE vïcToR saVoïE, ïNgéNïEuR, coNSEïllER EN géNïE agRoENVïRoNNEMENTal, mAPAQ, DïREcTïoN RégïoNalE du CENTRE-du-QuébEc, nïcolET ÉRïc hïbaulT, agRoNoME, coNSEïllER EN agRoENVïRoNNEMENT, Club tEcNo-CaMp 2000, napïERVïllE ANNE vaNaSSE, P.D., agRoNoME, pRoESSEuRE agRégéE, UNïVERSïTé LaVal, DépaRTEMENT dE pyTologïE, QuébEc
Collaboration PïERRE BouRNïVal, m.sc., ïNgéNïEuR, ENSEïgNaNT, CÉGeP RégïoNal dE LaNaudïèRE, DépaRTEMENT dE TEcNïquES agRïcolES, JolïETTE myRïaM GagNoN, agRoNoME, coNSEïllèRE EN agRoENVïRoNNEMENT, Club-coNSEïl DuRa Club ïNc., saïNT-réMï LucïE GRENoN, agRoNoME-pédologuE, agENTE dES RESSouRcES pédologïquES, AgRïculTuRE ET AgRoalïMENTaïRE CaNada, QuébEc mïkaEl Guïllou, agRoNoME, coNSEïllER EN agRoENVïRoNNEMENT, mAPAQ, DïREcTïoN RégïoNalE dE la moNTéRégïE-OuEST, saïNTE-maRTïNE WïllïaM H. HENdERSoT, P.D., pRoESSEuR EN ScïENcE du Sol, UNïVERSïTé mcGïll, CaMpuS macdoNald, saïNTE-ANNE-dE-BEllEVuE Luc LaMoNTagNE, m.sc., agENT SENïoR dE RESSouRcES SuR lES SolS, AgRïculTuRE ET AgRoalïMENTaïRE CaNada, CENTRE dE REcERcE SuR lES SolS ET lES gRaNdES culTuRES, LaboRaToïRE dE pédologïE ET d’agRïculTuRE dE pRécïSïoN, QuébEc vïcToR saVoïE, ïNgéNïEuR, coNSEïllER EN géNïE agRoENVïRoNNEMENTal, mAPAQ, DïREcTïoN RégïoNalE du CENTRE-du-QuébEc, nïcolET sylVïE hïbaudEau, m.sc., coNSEïllèRE EN agRoENVïRoNNEMENT, tERRE à TERRE agRoNoMES-coNSEïlS, Howïck ÉRïc hïbaulT, agRoNoME, coNSEïllER EN agRoENVïRoNNEMENT, Club tEcNo-CaMp 2000, napïERVïllE ANNE vaNaSSE, P.D., agRoNoME, pRoESSEuRE agRégéE, UNïVERSïTé LaVal, DépaRTEMENT dE pyTologïE, QuébEc
Révision DoRoTéE BEaulïEu, agRoNoME, coNSEïllèRE EN agRoENVïRoNNEMENT, GRoupE PouSSE-vERT, saïNT-ARSèNE JEaN DuVal, m.sc., agRoNoME, coNSEïllER EN agRoENVïRoNNEMENT, Club Bïo AcTïoN, moNTRéal GïllES GagNé, m.sc., agRoNoME, cERcEuR EN pédologïE, îrDA, QuébEc saNdRïNE maRTïN, d.T.a., coNSEïllèRE EN agRoENVïRoNNEMENT, Club coNSEïl PRoIT-Eau-Sol, BlaïNVïllE CoRïNE PEllETïER, agRoNoME, coNSEïllèRE EN agRoENVïRoNNEMENT, Club SERVïcES agRoENVïRoNNEMENTaux dE l’OuTaouaïS, GaTïNEau LouïS robERT, m.sc., agRoNoME, coNSEïllER RégïoNal EN gRaNdES culTuRES, mAPAQ, DïREcTïoN RégïoNalE dE la CaudïèRE-AppalacES, saïNTE-maRïE
Coordination LyNE LauzoN, bïologïSTE, cooRdoNNaTRïcE dES publïcaTïoNS, CENTRE dE RééRENcE EN agRïculTuRE ET agRoalïMENTaïRE du QuébEc, QuébEc
Édition CaNTalE FERlaNd, m.sc., caRgéE dE pRojETS aux publïcaTïoNS, CENTRE dE RééRENcE EN agRïculTuRE ET agRoalïMENTaïRE du QuébEc, QuébEc
Coordination de la production graphique sylVïE robïTaïllE, TEcNïcïENNE EN ïNogRapïE, CENTRE dE RééRENcE EN agRïculTuRE ET agRoalïMENTaïRE du QuébEc, QuébEc
Conception graphique sïaMoïS gRapïSME
Photos ANNE WEïll
Remerciements au clubs agroenvironnementaux ayant participé au projet AgRï CoNSEïlS maSka AgRo-PRoTEcTïoN dES LauRENTïdES ïNc. Club agRoENVïRoNNEMENTal du BaSSïN La GuERRE Club Bïo-AcTïoN Club-coNSEïl DuRa Club ïNc. Club coNSEïl PRoIT-Eau-Sol Club CoNSERSol vERT CER Club dE ERTïlïSaTïoN dE la BEaucE ïNc. Club SERVïcES agRoENVïRoNNEMENTaux dE l’OuTaouaïS Club sol-ART ïNc. Club tEcNo-CaMp 2000 GRoupE PouSSE-vERT
Lesprofilsdesol agronomiques
VII
Lesprofilsdesol agronomiques
VIII
Avantpropos
L’ExploRaTïoN dES pRoIlS dE SolS aMèNE SouVENT bïEN pluS dE quESTïoNS quE dE RépoNSES, ET cE, MêME pouR lE coNSEïllER ExpéRïMENTé. eN EfET, l’éValuaTïoN VïSuEllE du Sol REquïERT uNE boNNE ExpERTïSE. touTE l’équïpE du Club-coNSEïl DuRa Club S’EST MïSE au TRaVaïl. nouS aVoNS cREuSé puïS aNalySé pluSïEuRSTRouS pouR NouS RENdRE coMpTE quE caquE coup dE pEllE SuScïTaïT uNE quESTïoN. PaR coNTRE, ïl N’ExïSTaïT aucuN ouTïl pouR y RépoNdRE. LES jEuNES coNSEïllERS ou lES coNSEïllERS pEu ExpéRïMENTéS SE pRïVENT SouVENT dE aïRE dES pRoIlS cRaïgNaNT dE NE paS pouVoïR lES ïNTERpRéTER. nouS aVoNS pENSéqu’ïl éTaïT gRaNdEMENT TEMpS dE pRoduïRE uN guïdE.
LE pRojET VïSaïT pRïNcïpalEMENT à appRooNdïR NoS coNNaïSSaNcES SuR lES SolS ET à applïquER la pédologïE à l’agRïculTuRE. nouS aVoNS doNc déVEloppé uN guïdE SuR l’éValuaTïoN dES pRoIlS dE Sol agRoNoMïquES pouR lES coNSEïllERS ET uN docuMENT SyNTèSE pouR lES pRoducTEuRS agRïcolES. LE pRéSENT guïdE, dESTïNé aux coNSEïllERS, pRopoSE uNE MéTodE SïMplE pERMETTaNT d’EfEcTuER dES obSERVaTïoNS SuRlE TERRaïN aIN dE poSER dES dïagNoSTïcS ET TRouVER dES SoluTïoNS aux pRoblèMES RENcoNTRéS.
LES coNSEïllERS dEoNzE clubS-coNSEïlS, dE pluSïEuRS RégïoNS du QuébEc, oNT paRTïcïpé au pRojET ET oNT éValué, uTïlïSé, cRïTïqué puïS Valïdé cE guïdE. UNE TEllE coopéRaTïoN NouS a pERMïS dE déVEloppER uN ouTïl pRaTïquEpouR VouS accoMpagNER daNS la RéalïSaTïoN dES pRoIlS dE Sol.
nouS SouaïToNSSïNcèREMENT VouS TRaNSMETTRE NoTRE paSSïoN. QuE lE pRoIl dE Sol dEVïENNE uN ouTïl ïNdïSpENSablE guïdaNT VoS dïagNoSTïcS ET VoS pRïSES dE décïSïoN au caMp. C’EST EN cREuSaNT quE VouS dEVïENdREz dES SpécïalïSTES! touS à VoS pEllES!
mERcï à TouS NoScollaboRaTEuRS!
myRïaM GagNoN, agRoNoME, coNSEïllèRE EN agRoENVïRoNNEMENT Club-coNSEïl DuRa Club ïNc.
Table des matières
INTRODUCTION........................................................................................................1
Partie 1 : Connaissances de base utiles à la réalisation de profils de sol agronomiques...........................................................................2
LES ÉTAPES PRÉALABLES À LA RÉALISATION DE PROFILS DE SOL ...............................................................................................2 Étape 1 : Se procurer les documents disponibles .......................................2 Étape 2 : Poser des questions au producteur ................................................4 Étape 3 : Observer la topographie, la surface du champ et la culture........................................................................5 Étape 4 : Sonder le sol avec la pelle ..................................................................5 Étape 5 : Creuser le profil .....................................................................................6 Le matériel requis....................................................................6................................ Où creuser?................................................................................................................6 Quand creuser?.........................................8................................................................ Comment creuser?..................................................................................................9 La profondeur.................9........................................................................................... L’orientation du profil par rapport au champ................................................9
QUELQUES NOTIONS DE PÉDOLOGIE UTILES À LA RÉALISATION DE PROFILS DE SOL .................................................... 10 Les matériaux et dépôts à partir desquels les sols se sont formés ....................................................................................... 10 La localisation géographique des principaux dépôts ............................. 12 Les horizons pédologiques et les séries de sol ......................................... 13 Les catégories de sol au Québec ..................................................................... 13
Lesprofilsdesol agronomiques
IX
Les gleysols ............................................................................................................ 13 Les podzols.............................................................................................................. 14 Les brunisols........................................................................................................... 14 Les luvisols .............................................................................................................. 14 Les régosols............................................................................................................ 14 Les sols organiques.............................................................................................. 14
COMPRENDRE LA STRUCTURE DU SOL..................................................... 15 La structure............................................................................................................. 15 Les types d’agrégats et de structures en agrégats................................. 15 Le développement de la structure (grade).................................................. 18 L’absence de structure........................................................................................ 19 L’évolution de la structure des sols cultivés................................................ 20 L’évolution des agrégats dans un sol cultivé............................................... 21 L’effet des passages de la machinerie sur la structure du sol............. 24 L’effet du travail du sol sur la structure du sol........................................... 27
NOTIONS DE BASE SUR L’ÉGOUTTEMENT DES SOLS .......................... 29 La perméabilité, la conductivité hydraulique, le drainage naturel et artificiel ........................................................................ 29 La perméabilité et la conductivité hydraulique........................................ 29 Le drainage naturel............................................................................................. 31 Le drainage artificiel........................................................................................... 33 L’égouttement du sol ........................................................................................... 33 Le drainage de surface....................................................................................... 33 Le drainage souterrain....................................................................................... 33
profils sol Les de agronomiques
Partie 2 : Les observations à effectuer lors de la réalisation d’un profil de sol agronomique ......................................................................... 36
MISE EN ÉVIDENCE DES COUCHES DÉLIMITÉES PAR LE TRAVAIL DU SOL ET LE COMPACTAGE......................................... 36 Les couches dans un sol travaillé en profondeur (p. ex. : charrue, offset, chisel) ......................................................................... 38 Les couches dans un sol travaillé seulement superficiellement (hersage uniquement) ......................................................................................... 41 Connaître le dépôt à une profondeur de 1 m environ à l’aide de la tarière ................................................................ 43 Attention aux sols remaniés ............................................................................ 43
L’ÉVALUATION DE LA TEXTURE...................................................................... 44 Quelques propriétés du sable, du limon et de l’argile et leur influence sur les caractéristiques agronomiques des sols ................... 44 Le sable (grossier, moyen, fin et très fin)..................................................... 44 Le limon..................................................................................................................... 44 L’argile....................................................................................................................... 44 Le triangle des textures ..................................................................................... 45 La détermination des classes texturales sur le terrain .......................... 46 La sensation au toucher..................................................................................... 46 L’essai de moule..................................................................................................... 47 Le ruban de terre................................................................................................... 48
L’ÉVALUATION DE LA STRUCTURE................................................................ 50 Étape 1 : L’examen d’une pelletée de terre .................................................. 50 L’évaluation des mottes...................................................................................... 52 Quelques exemples de structure de sol évaluée avec la méthode de la pelletée de terre....................................................... 58
X
Grille d’aide à l’évaluation de la qualité de la structure et du degré de compactage............................................... 63 Étape 2 : L’examen de la structure de l’ensemble du profil .................... 66 Étape 3 : L’examen de la stabilité structurale de la couche de surface .............................................................. 70
L’ÉVALUATION DE L’AÉRATION DU SOL ET DES PHÉNOMÈMES D’OXYDORÉDUCTION : COULEUR, MARBRURES ET ODEUR ............ 72 La couleur du sol et l’état du drainage naturel du sol............................... 72 Les catégories de sol et les couleurs............................................................ 72 La formation des marbrures............................................................................. 74 La charte Munsell................................................................................................. 74 Les informations sur l’état du sol pouvant être obtenues grâce à l’observation des couleurs.............................................. 75 La richesse du sol en matière organique...................................................... 75 Le manque d’aération attribuable au compactage et, dans certains cas, à la formation d’une nappe perchée......................... 76 Les informations sur le drainage des sols agricoles pouvant être obtenues grâce à l’observation des couleurs .................................... 78 L’observation des marbrures ............................................................................ 82
L’ÉVALUATION DE L’ACTIVITÉ BIOLOGIQUE : LA DÉCOMPOSITION DES RÉSIDUS, LES VERS DE TERRE ET LA MACROPOROSITÉ D’ORIGINE BIOLOGIQUE .................................................................................... 83 La vitesse de décomposition des résidus de culture et du fumier........................................................................................ 83 L’activité des vers de terre et la macroporosité........................................ 86 Les types de vers de terre................................................................................. 86 L’évaluation de l’activité des vers de terre.................................................. 86 La macroporosité................................................................................................. 88
L’ÉVALUATION DE L’ENRACINEMENT........................................................... 90 La répartition des racines ................................................................................. 92 La déformation des racines............................................................................... 97
Partie 3 : Le diagnostic des problèmes de croissance des cultures et d’égouttement ......................................................................... 99
LE DIAGNOSTIC DES PROBLÈMES DE CROISSANCE DES CULTURES ..................................................................................................... 99 SYMPTÔME 1. Levée inégale dans l’ensemble du champ : observation de la profondeur de semis et de la couche hersée au printemps ........................................................................................................ 100 SYMPTÔME 2. Levée en général égale, puis croissance inégale dans l’ensemble du champ (surtout visible dans le maïs à partir du stade 56 feuilles) : observation de l’état du sol sous la couche hersée à l’aide du profil de sol ......................................................................................... 103 SYMPTÔME 3. Culture en bon état dans certaines zones du champ et pas dans d’autres : observation de l’ensemble du champ, de la topographie et réalisation de profils de sol ............................................ 106 SYMPTÔME 4. Mauvaise croissance récurrente des cultures dans l’ensemble du champ : observation de l’ensemble du champ, de la topographie et réalisation de profils de sol .................................. 107
LE DIAGNOSTIC DES PROBLÈMES D’ÉGOUTTEMENT ....................... 108 Les problèmes d’égouttement de surface ................................................ 109 Les problèmes d’égouttement souterrain (nappe phréatique trop haute) ...................................................................... 114 Quelles sont les causes d’un système de drainage inadéquat ou défectueux? .............................................................................. 118 Les drains trop espacés ou trop en surface............................................. 118 Les drains bouchés............................................................................................ 118 Les sorties de drains en mauvais état....................................................... 118
Lesprofilsdesol agronomiques
XI
Les rats musqués et les racines................................................................... 119 Les drains brisés................................................................................................ 119 Les drains non connectés................................................................................ 119 Le colmatage ferrique..................................................................................... 119 La pente minimale des drains et la qualité de pose ............................. 119 L’enveloppe géotextile..................................................................................... 119 La grosseur des trous de drain..................................................................... 119
LES SOLS À POTENTIEL LIMITÉ ................................................................. 120 Les tills................................................................................................................... 120 Les sols ayant une structure naturelle massive (autres que les tills)........................................................................................... 121 Les argiles naturellement massives sur une épaisseur importante (1 m et plus).............................................. 121 Les sols ayant une couche argileuse ou loameuse fine massive sur une faible épaisseur ................................................................. 122 Les sols légers à potentiel limité ................................................................. 123 Les sols légers contenant une grande quantité de sable fin ou très fin ou de limon..............................................................123 Les sols qui durcissent.....................................................................................124 Les sols sableux acides................................................................................... 125
LES SOLS ORGANIQUES ............................................................................... 127 Les horizons des sols organiques ................................................................ 127 Les principaux problèmes avec les sols organiques ............................. 128 Les principales causes d’un drainage défectueux en sol organique.......................................................................... 130
RÉFÉRENCES ...................................................................................................... 131 ANNEXE................................................................................................................. 133
Introduction
E Sol EST à la baSE dE la pRoducTïoN agRïcolE. AïNSï, pouR L pRoduïRE dE açoN opTïMalE, lES culTuRES doïVENT cRoTRE SuR uN Sol EN boN éTaT. LES caRacTéRïSTïquES d’uN TEl Sol SoNT uNE boNNE STRucTuRE, uNE boNNE poRoSïTé, uNE aéRaTïoN adéquaTE aïNSï qu’uNE acTïVïTé bïologïquE élEVéE. DaNS cES coNdïTïoNS, lES RacïNES pEuVENT SE déVEloppER lïbREMENT daNS uN gRaNd VoluME dE Sol, MïNïMïSaNT aïNSï la SENSïbïlïTé dES plaNTES à la SécERESSE ET lEuR dépENdaNcE à la ERTïlïSaTïoN. LE pRoIl dE Sol agRoNoMïquE pERMET d’éValuER VïSuEllEMENT l’éTaT du Sol EN y obSERVaNT la STRucTuRE, la coulEuR, l’acTïVïTé bïologïquE ET lE déVEloppEMENT dES RacïNES. AïNSï, EN pRéSENcE d’uN pRoblèME dE pERoRMaNcE dES culTuRES, cET ExaMEN pERMET dE TïRER dES ïNoRMaTïoNS quï pouRRoNT êTRE uTïlïSéES pouR coRRïgER la SïTuaTïoN. LE dïagNoSTïc dES pRoblèMES dE cRoïSSaNcE dES culTuRES doïT cEpENdaNT êTRE placé daNS uN coNTExTE pluS global. PaRallèlEMENT à l’ExaMEN du pRoIl dE Sol, ïl auT TENïR coMpTE dE pluSïEuRS auTRES acTEuRS TElS quE la qualïTé du SEMïS ET dE la lEVéE, l’éTaT dES culTuRES, la TopogRapïE du caMp, ETc.
CE docuMENT SE VEuT uN ouTïl d’appuï à la RéalïSaTïoN dE pRoIlS dE Sol ET aux dïagNoSTïcS quï EN découlENT. îl SE dïVïSE EN TRoïS paRTïES. La pREMïèRE poRTE SuR lES éTapES pRéalablES au pRoIl dE Sol agRoNoMïquE ET SuR lES NoTïoNS dE baSE uTïlES à coNNaTRE pouR RéalïSER uN pRoIl ET éTablïR uN dïagNoSTïc.
La dEuxïèME paRTïE TRaïTE dES obSERVaTïoNS quï doïVENT êTRE RElEVéES loRS dE la RéalïSaTïoN d’uN pRoIl dE Sol ET lEuR ïNTERpRéTaTïoN. L’éTaT du Sol EST éValué à l’aïdE dE quaTRE gRaNdS cRïTèRES : la STRucTuRE, l’aéRaTïoN
profils sol Les de agronomiques
1
du Sol (coulEuR ET péNoMèNES d’oxydoRéducTïoN), l’acTïVïTé bïologï-quE (décoMpoSïTïoN dES RéSïduS, acTïVïTé dES VERS dE TERRE ET MacRo-poRoSïTé d’oRïgïNE bïologïquE) ET lE déVEloppEMENT dES RacïNES. CETTE SEcTïoN MoNTRE coMMENT REcoNNaTRE lES pRoblèMES dE coucES coMpacTES ou MaSSïVES, dE MaNquE d’aéRaTïoN ET dE déVEloppEMENT lïMïTé dES RacïNES.
La RéalïSaTïoN dE pRoIlS dE Sol VïENT SouVENT du bESoïN dE poSER uN dïagNoSTïc SuR dES pRoblèMES dE cRoïSSaNcE dES culTuRES. La TRoïSïèME paRTïE SE pENcE SuR cE SujET. LE dïagNoSTïc SE aïT à paRTïR dE l’obSER-VaTïoN dES plaNTES ET du pRoIl dE Sol. ON y aboRdE auSSï lES pRoblèMES d’égouTTEMENT ET dE Sol à poTENTïEl lïMïTé. PouR INïR, ïl EST quESTïoN dES cauSES poSSïblES dES pRoblèMES dE cRoïSSaNcE dES culTuRES EN Sol oRgaNïquE quï pEuVENT êTRE MïSES EN éVïdENcE paR lE pRoIl dE Sol agRoNoMïquE.
îNTERpRéTER dES pRoIlS dE Sol agRoNoMïquES N’EST paS coSE acïlE pouR uN débuTaNT. îl auT EN aïRE ET EN REaïRE pouR déVEloppER Sa capacïTé d’ïNTERpRéTaTïoN, à aïRE dES lïENS ET à poSER dES dïagNoSTïcS. CoMME lE dïT Sï bïEN lE dïcToN « C’EST EN oRgEaNT quE l’oN dEVïENT oRgERoN », aloRS… à VoS pEllES!