Nouvelle Histoire de la Bretagne

De
Publié par

L'identité bretonne existe-t-elle encore en cette fin de XXe siècle? La Bretagne a-t-elle un avenir dans l'Europe unie qu'elle souhaite? La réponse à ces questions se trouve en grande partie dans le passé. Un passé que ce livre interroge à la lumière des préoccupations actuelles et des recherches les plus récentes. C'est pourquoi cette histoire de la Bretagne se dit " nouvelle ".

Nouvelle par les perspectives. Loin d'être le cul-de-sac et le conservatoire d'archaïsmes trop souvent présentés, la Bretagne a été, depuis les temps préhistoriques, un lieu de passage, un carrefour, une porte de l'Europe. Largement ouverte sur la mer comme sur le continent, elle a subi des influences variées, accueilli des populations diverses qui ont fait la richesse de sa culture et préparé l'esprit européen.

Nouvelle par les matériaux utilisés _ études universitaires et travaux érudits _ dont beaucoup restent manuscrits ou d'accès difficile. La vision de l'histoire bretonne en sort modifiée. Le vieux fonds celtique, sans cesse renouvelé et dynamisé par les influences extérieures, a façonné une population alliant conservatisme et audace.

Devant la vague déferlante de l'uniformisation, il peut être salutaire de relire, hors des idéalisations et des rêves collectifs, ce que fut la dure réalité d'une histoire mouvementée.

Georges Minois est professeur agrégé d'histoire à Saint-Brienc. Docteur d'Etat et membre de l'Institut culturel de Bretagne, il est spécialiste de l'histoire des mentalités, à laquelle il a consacré de nombreux ouvrages. Il travaille aussi depuis plus de vingt ans sur l'histoire de la Bretagne, sujet de ses deux thèses, de plusieurs livres et d'une cinquantaine d'articles.
Publié le : jeudi 19 novembre 1992
Lecture(s) : 27
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782213648514
Nombre de pages : 928
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
L'identité bretonne existe-t-elle encore en cette fin de XXe siècle? La Bretagne a-t-elle un avenir dans l'Europe unie qu'elle souhaite? La réponse à ces questions se trouve en grande partie dans le passé. Un passé que ce livre interroge à la lumière des préoccupations actuelles et des recherches les plus récentes. C'est pourquoi cette histoire de la Bretagne se dit " nouvelle ".

Nouvelle par les perspectives. Loin d'être le cul-de-sac et le conservatoire d'archaïsmes trop souvent présentés, la Bretagne a été, depuis les temps préhistoriques, un lieu de passage, un carrefour, une porte de l'Europe. Largement ouverte sur la mer comme sur le continent, elle a subi des influences variées, accueilli des populations diverses qui ont fait la richesse de sa culture et préparé l'esprit européen.


Nouvelle par les matériaux utilisés _ études universitaires et travaux érudits _ dont beaucoup restent manuscrits ou d'accès difficile. La vision de l'histoire bretonne en sort modifiée. Le vieux fonds celtique, sans cesse renouvelé et dynamisé par les influences extérieures, a façonné une population alliant conservatisme et audace.

Devant la vague déferlante de l'uniformisation, il peut être salutaire de relire, hors des idéalisations et des rêves collectifs, ce que fut la dure réalité d'une histoire mouvementée.

Georges Minois est professeur agrégé d'histoire à Saint-Brienc. Docteur d'Etat et membre de l'Institut culturel de Bretagne, il est spécialiste de l'histoire des mentalités, à laquelle il a consacré de nombreux ouvrages. Il travaille aussi depuis plus de vingt ans sur l'histoire de la Bretagne, sujet de ses deux thèses, de plusieurs livres et d'une cinquantaine d'articles.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi