Philon d'Alexandrie

De
Publié par

Né – dix ans après la disparition de Cléopâtre – d’une famille de notables dans la cité la plus belle, la plus savante et la plus flamboyante du monde méditerranéen, Philon allie une vaste culture hellénique et une profonde connaissance de la tradition juive. A partir de la traduction grecque des Septante, il développe une forme de commentaire biblique éclairé par la philosophie en recourant à l’allégorie, qui lui vaudra plus tard l’hommage de l’Eglise (grâce à laquelle son œuvre immense a survécu). Homme de pensée, il sut aussi se montrer un homme d’action quand il essaya, lors d’une fameuse mission auprès de l’empereur Caligula à Rome, d’intercéder en faveur de sa communauté menacée qui lui survécut quelques décennies à peine. Il en demeure le représentant le plus illustre, qu’on l’appelle Philo Judaeus ou bien Philo Alexandrinus. Ce livre évoque l’éclat d’une ville à son apogée, la rencontre des cultures, la spiritualité d’un homme et la nouveauté d’une synthèse qui devait marquer pour toujours la pensée occidentale.

Publié le : mercredi 5 novembre 2003
Lecture(s) : 27
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782213649382
Nombre de pages : 380
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Né – dix ans après la disparition de Cléopâtre – d’une famille de notables dans la cité la plus belle, la plus savante et la plus flamboyante du monde méditerranéen, Philon allie une vaste culture hellénique et une profonde connaissance de la tradition juive. A partir de la traduction grecque des Septante, il développe une forme de commentaire biblique éclairé par la philosophie en recourant à l’allégorie, qui lui vaudra plus tard l’hommage de l’Eglise (grâce à laquelle son œuvre immense a survécu). Homme de pensée, il sut aussi se montrer un homme d’action quand il essaya, lors d’une fameuse mission auprès de l’empereur Caligula à Rome, d’intercéder en faveur de sa communauté menacée qui lui survécut quelques décennies à peine. Il en demeure le représentant le plus illustre, qu’on l’appelle Philo Judaeus ou bien Philo Alexandrinus
. Ce livre évoque l’éclat d’une ville à son apogée, la rencontre des cultures, la spiritualité d’un homme et la nouveauté d’une synthèse qui devait marquer pour toujours la pensée occidentale.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.