//img.uscri.be/pth/82ed9245b02310d1383f2a8e936d20accb8e4f6b
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 12,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Radio Londres, la guerre en direct

De
240 pages

« Ici Londres, les Français parlent aux Français. » Cette phrase fait partie de notre histoire. Entre le 18 juin 1940 et septembre 1944, la voix de la France a été celle de « Radio Londres ». Chaque soir, dans le studio de la section française de la BBC, des « Voix de la Liberté » se sont relayées pour mener une impitoyable « guerre des ondes ». Répondant à la propagande nazie, elles ont fait passer, de l'autre côté de la Manche, des informations, des messages de combat et d'espoir, souvent personnels et parfois codés. À travers les éditoriaux, des chroniques, ou des sketches, elles ont trouvé les mots, les phrases, les formules qui ont donné aux Français la force de résister.

Journalistes, volontaires de la France Libre, militaires, ces « soldats du micro », femmes ou hommes, étaient pour la plupart des amateurs vivant la guerre en direct. D'où venaient-ils ? Comment s'étaient-ils engagés dans cette aventure ? Croyaient-ils en la victoire finale ? Mesuraient-ils le prix de leur sacrifice ? Après la guerre, il suffisait qu'ils s'expriment dans un lieu public pour que l'assistance reconnaisse leurs voix et applaudisse.

Écrit à partir d'archives inédites et fourmillant d'anecdotes, le livre de Jacques Pessis, journaliste au Figaro et auteur de nombreuses biographies, est le « roman vrai » de leur épopée.

Voir plus Voir moins
« Ici Londres, les Français parlent aux Français. » Cette phrase fait partie de notre histoire. Entre le 18 juin 1940 et septembre 1944, la voix de la France a été celle de « Radio Londres ». Chaque soir, dans le studio de la section française de la BBC, des « Voix de la Liberté » se sont relayées pour mener une impitoyable « guerre des ondes ». Répondant à la propagande nazie, elles ont fait passer, de l'autre côté de la Manche, des informations, des messages de combat et d'espoir, souvent personnels et parfois codés. À travers les éditoriaux, des chroniques, ou des sketches, elles ont trouvé les mots, les phrases, les formules qui ont donné aux Français la force de résister.
Journalistes, volontaires de la France Libre, militaires, ces « soldats du micro », femmes ou hommes, étaient pour la plupart des amateurs vivant la guerre en direct. D'où venaient-ils ? Comment s'étaient-ils engagés dans cette aventure ? Croyaient-ils en la victoire finale ? Mesuraient-ils le prix de leur sacrifice ? Après la guerre, il suffisait qu'ils s'expriment dans un lieu public pour que l'assistance reconnaisse leurs voix et applaudisse.
Écrit à partir d'archives inédites et fourmillant d'anecdotes, le livre de Jacques Pessis, journaliste au Figaro et auteur de nombreuses biographies, est le « roman vrai » de leur épopée.