//img.uscri.be/pth/5f0e8fd623c93934d1630b5519ab9bd38b4702d8
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 14,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Enseignements au collège et ségrégation sociale

De
188 pages
Si le collège unique français propose un tronc commun pour la majorité des élèves, il diversifie également les enseignements pour accueillir un public de plus en plus hétérogène. Cet ouvrage examine cette diversification en s'appuyant sur les résultats d'une recherche originale. Il met ainsi au jour des phénomènes de spécialisation et de hiérarchisation entre les collèges, associés à une ségrégation sociale entre les élèves.
Voir plus Voir moins
145mm
Enseignements au collège et ségrégation sociale
François Baluteau
E n s e i g n e m e n t sa uc o l l  g e e ts  g r  g a t i o ns o c i a l e
C O L L E C T I O N« Thélème » Collection dirigée par Jean-Émile Charlier La collectionThélèmedes ouvrages qui analysent et démontent accueilleles façons contemporaines d’orienter la conduite des hommes et de garantirl’ordre des choses en s’appuyant sur une information précise et vaste des domaines étudiés. Les travaux qu’elle rassemble portent sur l’enseignement, la religion, les politiques publiques et sur les convictions qui portentceux qui les guident. La collection est également ouverte aux recherches attentives à repérer les transformations de ces convictions et les facteurs qui les affectent. 1. J.É.CHARLIER, S. CROCHÉ &A.K. NDOYE(dir.),Les universités africaines francophones face au LMD2. J.RUGENGANDE,L’enseignement privé au Rwanda3. S.CROCHÉ,Le pilotage du processus de Bologne4. B.GARNIER,Figures de l’égalité. Deux siècles de rhétoriques politiques en éducation (1750-1950)5. A.GORGA,Les jeux de la qualité. Impacts sur les politiques éducatives et la vie académique en Suisse et en Roumanie6. J.L.SIROUX,La fabrication des élites. Langage et socialisation scolaire7. P.DELVENNE,Science, technologie et innovation sur le chemin de la réflexivité. Enjeux et dynamiques duTechnology Assessmentparlementaire8. C.FALLON,Les acteurs-réseaux redessinent la science. Le régime de politique scientifique révélé par les instruments9. B.BEYAMALENGU,L'État-nation à l'épreuve de la mondialisation. Edgar Morin et Jürgen Habermas : deux penseurs de l'option post-nationale10. J.É. CHARLIER, S. CROCHÉB. L &ECLERCQ(dir.),Contrôler la qualité dans l’enseignement supérieur11. F. BALUTEAU,Enseignements au collège et ségrégation sociale12. S. D’ANGELO,Politique et marabouts au Sénégal (1854-2012)13. C.FALLON&B.LECLERCQ,Leurres de la qualité dans l’enseignement supé-rieur. Variations internationales sur un thème ambigu
Franois Baluteau Enseignements au collge et sgrgation socialeTHLME •11
Photo de couverture par Frédéric Moens D/2013/4910/27
ISBN : 978-2-8061-0110-5
© Academia-L'Harmattan s.a.Grand’Place, 29 B-1348 LOUVAIN-LA-NEUVE Tous droits de reproduction, d’adaptation ou de traduction, par quelque procédé que ce soit, réservés pour tous pays sans l’autorisation de l’éditeur ou de ses ayants droit.www.editions-academia.be
À Jacqueline
Remerciements
Je veux tout d'abord remercier tous les agents scolaires qui ont accep-té de répondre aux questions nécessaires à la réalisation de la recherche dont ce livre rend compte. Les responsables des collèges publics et privés qui ont présenté en détail les dispositifs de leur établissement sont les premiers destinataires de ces remerciements, ainsi que les inspecteurs académiques dont les réponses ont été précieuses à la compréhension de l'offre d'enseignement en France. Cet ouvrage doit également aux étudiants qui ont su souvent obtenir des informations nombreuses et de qualité, malgré le manque d'expé-rience et les conditions d'entretien parfois intimidantes avec les princi-paux de collèges. Leurs interrogations et même leurs incompréhensions ont contribué à l'avancement de ce travail. D'une certaine manière, cette recherche est collective. Je suis particulièrement reconnaissant à Hélène Godinet pour son intérêt et sa lecture attentive. Les remarques de Gilles Combaz, encore une fois, ont été également bienvenues dans cette entreprise. J'exprime ma profonde gratitude à Jacqueline Gantz pour son concours et son sou-tien pendant toute la réalisation de cette étude. Je sais gré, enfin, à Jean-Émile Charlier, de ses conseils et de sa con-fiance pour la publication des résultats de cette recherche.
Introduction
« Le collège accueille sansexamen de passage tous les élèves à la fin de l'école primaire. Il permet de scolariser tous les élèves dans un cadre unique »,tels sont les premiers mots avec lesquels le ministère français de l'Éducation nationale présente le collège sur son site Internet. En ce début du mois de février 2012, date à laquelle cette page est consultée, accessible à toute personne souhaitant s'informer sur l’école, l'État fran-çais souligne d'emblée l’unicité du collège. Que signifie le terme « cadre unique » ? Cette présentation officielle est-elle conforme au collège réel ? Ne signale-t-elle pas avant tout l'attachement de l'école à un idéal, incar-né par le collège unique des années 1970 ? Pour comprendre cette situa-tion, il est utile, dans un premier temps, de porter un regard sur l'histoire scolaire. Étudier l’évolution du collège, même de façon superficielle et sur une période récente, permet de mettre en lumière plusieurs proces-sus qui ont produit la structure pédagogique de l'actuel premier cycle du second degré. e En France, l'enseignement de la première moitié du XXsiècle pré-sente une organisation par ordre, avec des parcours cloisonnés et hiérar-chisés. L'ordre primaire comprend, après l'école élémentaire, l'école pri-maire supérieure et les cours complémentaires donnant accès aux emplois de la classe moyenne. L'ordre secondaire offre, dans la continuité des classes élémentaires des collèges et des lycées, de la sixième au baccalau-réat, un enseignement préparatoire à l'enseignement supérieur. L'ensei-gnement technique et professionnel, articulé au primaire, forme des ouvriers qualifiés. Cette différenciation des voies de formation d'une même classe d'âge correspond à des cultures distinctes. L'enseignement primaire supérieur et l'enseignement technique et professionnel font appel à des contenus professionnels et généraux. L'enseignement secon-