//img.uscri.be/pth/e626850fdc7ebb90062bdb2f1ebf5fa59e26324b
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 11,63 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

A propos des pratiques soignantes...

De
150 pages
Où soigner les pratiques, et comment ? De ce qui se transmet, en particulier lors de la formation du futur professionnel soignant, que reste-t-il sur le terrain ? Ce qui se transmet entre acteurs engagés dans les institutions, comment le traduire et l'interpréter ? Quels sont les apports aujourd'hui issus de la psychologie clinique ? Outre la place réservée à l'enseignement, qu'en est-il du ressort de l'expérience ?
Voir plus Voir moins
      
 
 
À propos des pratiques soignantes
Quest-ce qui se transmet ?
 
 
 
  
Sous la direction de Alexandre Lévy, Claudine Combier Anne-Sophie Delaleu      
À propos des pratiques soignantes
 
Quest-ce qui se transmet ?
    Cahiers de lIPSA n° 25    
          
 
 
                    Illustration de couverture : Centre de santé mentale angevin (CESAME) 49137 Sainte-Gemmes-sur-Loire.  Photographie de Pierre Combier, p.combier@orange.fr      
 
© LHarmattan, 2012 5-7, rue de lEcole-Polytechnique, 75005 Paris  http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-296-96493-8 EAN : 9782296964938  
    
  00!   
   Nous adressons tous nos remerciements au Centre de santé mentale angevin (CESAME), et particulièrement à/au :  – Gilles SALAÜN, directeur général, – Karine GILLETTE, directrice des ressources humaines, – Hélène FAUSSER, directrice des affaires générales, – Brigitte AUBIN et le service de la formation permanente, – Pierre LACOSTE, directeur des services économiques et techniques, plans et travaux, – Personnel adjoint, – l’ensemble des psychologues du Collège,  – ainsi qu’à Sylvie HUMEAU, secrétariat éditorial, Pôle recherche, UCO.           
                                  
   
 00
  .!))................................................................... 9  . (AnneSophie DELALEU) ............................................... 11  !12! !.  La fonction de la drogue (JeanMarc JOSSON) ....................................................... 13  03 ) / 4 2. ) !0  ................................ 25  Médiation groupale et transmission des pratiques à l’université (Claudine COMBIER) ...................................................... 27 Une femme ne demande point (Annick DELALEU) ........................................................ 39  Sensibiliser les étudiants à la dimension psychothérapique : une expérience de pratique clinique supervisée à l’université (Philippe GROSBOIS)........................................ 45  "30 ) / !0!' !.!!' 2! /  156 ! !6 .............................................. 55  Hélène et la dialyse (Carole DURAND, Lysiane MOYSAN, Karine GUIDEL, Martine LEBRUN, Pascale NOËLLEBREC, Sylvie CHEVÉ) ...................... 57  Du désir de transmettre chez un enfant malade à la fabrique d’une clinique (Jérémie MALLET).......................................................... 65
30 ) / # . ! 26) / *!  !7   !05 8 ........................................................................ 73  Se laisser enseigner par l’enfant À propos de la réunion de synthèse clinique en institution (Guillaume MIANT) ........................................................ 75  Confusion de langue (Véronique PAUTREL).................................................... 83  30 ) / !1' 2!!'  )3  ................................... 89  Paradoxes, répétitions, épuisement : l’équipe face à l’impasse d’une prise en charge  (Julie MARCHAND, Christophe JOLY) ......................... 91  De l’intérêt de se laisser enseigner ? (Delphine DEMAURE) .................................................... 99  Transmission en psychodrame avec des adolescents (Loïc PORTAIS) .............................................................. 107  00!! 2 .................................................... 115  Les effets délétères d’un   diagnostic « défectologique » : la transmission traumatique dans la pratique d’une équipe soignante confrontée au handicap somatopsychique (Valérie BOUCHERATHUE)......................................... 117  !12! !. .................................................... 127  D’une pratique à l’autre : La Parole qui soigne… (Nicolas BIORET)............................................................ 129  
     .!))
   Ce numéro 25 des     rassemble les interventions qui ont eu lieu lors de la 8 e biennale du Collège des psychologues du Centre de santé mentale angevin (CESAME), journée qui s’est tenue le 18 mars 2011, en collaboration avec le département de Psychologie de l’Université d’Angers et l’Institut de psychologie et sociologie appliquées (IPSA) de l’Université Catholique de l’Ouest (UCO). Cette journée d’étude, intitulée « À propos des pratiques soignantes... Qu’estce qui se transmet ? », poursuit d’une certaine manière le fil de la journée d’étude précédente, tenue en 2009 et ayant pour titre « Désir de soigner ? Application au champ de la santé mentale ». Deux conférences viennent délimiter ces actes : la première (« La fonction de la drogue » de JeanMarc Josson) nous plonge d’emblée dans les questions vives de la clinique autour de la toxicomanie et des addictions, interrogeant l’enseignement que cette clinique propose. La seconde (« D’une pratique à l’autre : la Parole qui soigne... » de Nicolas Bioret) conclut la journée par une mise en exergue autant qu’une déclinaison de la parole la parole comme trace, comme souffle, comme adresse, comme témoignage articulant pratique clinique et dimension théologique –, la parole comme enjeu de transmission. Entre ces deux scansions, quatre axes de réflexions ont été élaborés et développés dans les différentes tables rondes, constituant ainsi quatre parties dans cet ouvrage. La première partie, « Fautil évaluer pour transmettre ? », nous permet d’envisager la notion d’évaluation autrement que
 
dans une perspective réductionniste et quantitative, mais plutôt en l’inscrivant comme modalité de la rencontre clinique et de son témoignage, au travers des expériences et des pratiques diverses ici présentées. La deuxième partie, « Transmission, invention, création : la fabrique d’une clinique », nous fait saisir la dimension essentielle de ce qui apparaît comme toujours à fabriquer – certains diront « bricoler » – dans la rencontre clinique, en étroite relation avec la temporalité de l’aprèscoup, comme condition non seulement d’une transmission possible, mais surtout d’une perspective d’enseignement pour les cliniciens euxmêmes. La troisième partie, « Le travail en équipe : chacun sa langue et tous ensemble ! », laisse entrevoir que le travail clinique se rapproche également de l’art de la conjugaison, ainsi que celui de la traduction dont il s’agit de consentir à la perte nécessaire que cette activité occasionne, sans quoi les impasses, nombreuses et diverses, sont assurées, voire consolidées, tant pour les dits « patients » que pour les dits « soignants ». Enfin, la quatrième partie, « Transfert, aliénations, et après ? », nous permet d’esquisser des pistes de réflexions autour des visées de la transmission, notamment lorsque dans la pratique clinique, la difficulté ou l’épuisement s’installe, ou lorsque le désir s’étiole, mais également lorsque la répétition peut devenir un point d’appui essentiel dans l’accompagnement des patients.       
 
10