Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : ZIP - PDF

sans DRM

Stabilité budgétaire quasiment généralisée malgré la crise

5 pages
Stabilité budgétaire quasiment généralisée malgré la crise Entre une augmentation record des dépenses d’investissement de Bourg-en- Bresse de 38 % et une baisse de 40 % pour l’Allier sur les cinq dernières années, difficile de statuer sur les budgets primitifs (BP) 2012 des collectivités locales et territoriales de Rhône-Alpes et d’Auvergne. Sur l’agglomération lyonnaise, les dépenses d’investissements explosent avec plus d’un milliard d’euros cumulé par la Ville de Lyon, le Grand Lyon et le Sytral, l’autorité organisatrice des transports. Ce qui ne manque pas d’interpeller Gilles Courteix, président de BTP Rhône, dont les adhérents - plus que jamais - sont confrontés à une constante baisse des prix ! Au final, les BP 2012 ressemblent majoritairement aux BP 2011 avec des dépenses d’investissements stables à un niveau élevé, voire en hausse légère comme pour l’Ardèche, Clermont-Ferrand, la Drôme, la Haute-Savoie, le Puy-de- Dôme, Rhône-Alpes, Saint-Etienne, etc. D’autres collectivités jouent le contre- cycle avec une augmentation plus forte des dépenses d’investissement : Auvergne, Cantal, Saint-Etienne Métropole, etc. Une gestion rigoureuse, des recettes suffisantes, de l’autofinancement, des capacités d’emprunt expliquent une ambition budgétaire quasi intacte.
Voir plus Voir moins
Stabilité budgétaire quasiment généralisée malgré la crise
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin