//img.uscri.be/pth/657f82a6d6bf0da8973228e09b3fe1a897a38af0
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 23,25 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Fabrique de la recherche en éducation

De
314 pages
Cet ouvrage est conçu pour aider les futurs chercheurs en éducation et leur permettre d'entrer sans difficulté dans leur recherche. Il réunit 20 spécialistes du domaine qui mobilisent leur expérience de directeur de master ou de thèse pour en faire bénéficier les étudiants. Ceux-ci pourront ainsi facilement mettre en place la problématique et le cadre théorique de leur recherche, choisir les outils méthodologiques adaptés et se référer à des exemples concrets.
Voir plus Voir moins
Sous la direction de
Dominique GROUX
FABRIQUE DE LA REC EN EDUCATIO A l’usage des étudiants de maste
FABRIQUE
DE LA RECHERCHE
EN EDUCATION
A l’usage des étudiants de masteret de doctorat
«Se demander ce que c’est que de faire la science ou, plus précisément, s’efforcer de savoir ce que fait le savant, qu’il sache ou non ce qu’il fait, ce n’est pas seulement s’interroger sur l’efficacité et la rigueur formelle des théories et des méthodes disponibles, c’est interroger les méthodes et les théories dans leur mise en œuvre même pour déterminerce qu’elles font aux objets et les objets qu’elles font.» (P.Bourdieu, J.-C. Chamboredon, J.-C. Passeron,Le métier de sociologue, Mouton, Bordas, 1968, p. 31.) Aux doctorantsde la Faculté d’Education de l’Institut Catholique de Paris, pour leur investissement dans la recherche et pour leur courage intellectuel ; A mes collègues, Guy Berger, Marie-Claude Blais, Richard Etienne, Gabriel Langouët, Roger Somé, qui ont accepté de participer, de 2011 à 2013, à la direction de thèses à la Faculté d’Education de l’Institut Catholiquede Paris et qui se sont investis sans compter dans le groupe de recherche en éducation comparée ; Malheureusement, le travail de cette équipe a pris fin en août 2013 pour des raisons non encore élucidées.
COLLECTION«EDUCATION COMPAREE» d i ri g é ep a rD o mi n i q u eG ro u x La collection éducation comparée est destinée aux enseignants et futurs enseignants, aux formateurs et aux parents d’élèves, aux chercheurs et décideurs.Elle veut montrer l’utilité et les bénéfices que l’on peut attendre de la démarche comparative dans le domaine éducatif et la nécessité absolue de mettre en place des échanges au niveau des écoles, des collèges, des lycées et des universités. Déjà parus Dominique Groux, Louis Porcher,Les échanges éducatifs, 2000.Dominique Groux, Nicole Tutiaux-Guillon (dir.),Les échanges internationaux et la comparaison en éducation, pratiques et enjeux, 2000. Azzedine Si Moussa,Internet à l’école,2000. Louis Porcher, Violette Faro-Hanoun,Les politiques linguistiques, 2000. Soledad Perez, Olivia Strobel,Education et travail: divorce ou entente cordiale ?2001. Richard Etienne, Dominique Groux (dir.),Echanges éducatifs internationaux, difficultés et réussites,2002. Dominique Groux(dir.),Pour une éducation à l’altérité,2002. Dominique Groux (dir.), Soledad Perez, Louis Porcher, Noritomo Tasaki, Val D. Rust,Dictionnaire d’Education Comparée, 2003. Dominique Groux, Henri Holec (dir.),Une identité plurielle. Mélanges offerts à Louis Porcher,2003. Denis Poizat,L’éducation non formelle, 2003. Louis Porcher,Enseignant, chercheur, expert,Entretiens avec Dominique Groux, 2003. Dominique Groux, Louis Porcher,L’altérité,Cent mots pour,2003. Philippe Masson,Pour une formation des enseignants à l’Europe,2004. Fabrice Barthélémy,L’école et les médias,Cent mots pour,2004. Véronique Pugibet,Se former à l’altérité par le voyage dès l’école,2005. Dominique Ulma (dir.),L’Europe: objet d’enseignement?,2005. Régis Malet, Estelle Brisard (dir.),Modernisation de l’école et contextes culturels, Des politiques aux pratiques en France et en Grande Bretagne,2005. Dominique Groux, Jürgen Helmchen, Elisabeth Flitner (dir.),L’école comparée. Regards croisés franco-allemands,2006. Anne Baillot (dir.),La revue française d’éducation comparée,Langue, littérature, culture à l’épreuve de l’autre, n° 1, mars 2007.Sylvie Roëlly (dir.),La revue française d’éducation comparée-Raisons, comparaisons, éducations,Les mathématiques: connaissance en partage, n° 2, novembre 2007. Nadine Baudin, Sonia Briançon, Mathilde Mohamed (dir.),Guide du professeur des écoles stagiaires, Regards sur les formations d’enseignants à l’étranger, 2007.
Hanhart S., Gorga A., Broyon M.-A., Ogay T. (dir.),De la comparaison en éducation, Hommage à Soledad Perez,2008. Gilles Combaz, Frédéric Tupin (dir.),La revuefrançaise d’éducation comparée,Collège unique et égalité des chances: le modèle français au miroir des autres, n° 3, juin 2008. Louis Porcher,L´éducation comparée pour aujourd´hui et pour demain, 2009. Nicole Tutiaux-Guillon(dir.),La revuefrançaise d’éducation comparée,L´histoire scolaire au risque des sociétés en mutation, n° 4, janvier 2009. Carolina Gonçalves, Dominique Groux,Approches comparées de l'enseignement des langues et de la formation des enseignants de langues,2009. Fatima Chnane-Davin, Dominique Groux (dir.),La revue française d’éducation comparée,Méthodologie de la comparaison en éducation, n°5, septembre 2009. Marie-Anne Hugon, Geneviève Pezeu, Véronique Bordes (dir.),Eduquer par la diversité en Europe: Expérimentations croisées dans huit pays d'Europe,2010. Jean-Michel Cartier, Louis Porcher,Apprendre à enseigner d’hier à aujourd’hui:Souvenirs d'une classe de philo au lycée Fontanes à Niort (1956-1957),2010. Marie-Madeleine Bertucci, Isabelle Boyer (dir.),Transfert des savoirs et apprentissage en situation interculturelle et plurilingue, 2010. Catherine Blaya (dir.),La revue française d’éducation comparée,Violence à l’école: recherches et interventions, n°6, décembre 2010. Fabrice Barthélémy, Dominique Groux, Louis Porcher,L’éducation comparée, Cent mots pour,2011. Fabrice Barthélémy, Dominique Groux, Louis Porcher,Le Français Langue Etrangère, Cent mots pour,2011. Lahcen Benchama, Dominique Groux (dir.),Formation des enseignants et ouverture internationale: approches comparées, 2011. Louis Porcher (dir.),La revue française d’éducation comparée,Education comparée verticale: images d’enseignement, n°7, octobre 2011.Hervé de Fontenay, Dominique Groux, Geneviève Leidelinger (dir.),Classe de langues et culture(s): vers l’interculturalité?,L’Harmattan, 2011.Gabriel Langouët,Les inégalités entre Etats et populations de la planète,Trop, c’est trop!(Préface de Roger Establet), 2011. Christine Delory-Momberger, Gunter Gebauer, Marianne Krüger-Potratz, Christiane Montandon, Christoph Wulf(dir.),La citoyenneté européenne, Désirs d’Europe, regards des marges, 2011. Laurence Garcia,Le français au Cap Vert. Contribution à l’enseignement-apprentissage du français,2012. Rodica Ailincai (dir.),La revue française d’éducation comparée,L’informel dans l’éducation de l’enfant, n°8, juillet 2012. Dominique Groux, Maria Cantisano (dir.),Professionnalisation et e-learning, 2012. Michèle Haas,Le métier d’enseignant du primaire en France et en Allemagne. Grundschuhllehrer et professeur des écoles, 2013. Fabrice Barthélémy (dir.),La revue française d’éducation comparée,L’enseignement des langues étrangères face aux évolutions des systèmes éducatifs, n°9, mars 2013.
Education comparée Dominique Groux (dir.)
FABRIQUE
DE LA RECHERCHE
EN EDUCATION
A l’usage des étudiants de masteret de doctorat L’Harmattan
© L’HARMATTAN, 2013 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-01798-3 EAN : 9782343017983
SOMMAIRE Introduction par Dominique Groux ...................................................................9 Sens, fonctions et places de la théorie dans une recherche scientifique par Philippe Maubant..................................................................15 Construire une recherche en sciences de l’éducationpar Marie-Anne Hugon ...............................................................33 Définir une problématique, poser des hypothèses par Richard Etienne.....................................................................45 Nécessité et insuffisances de la quantificationpar Louis Porcher........................................................................63 Mesure et statistique(s)par Gabriel Langouët...................................................................79 Construire un outil de recueil de données quantitatives : le questionnaire par Carole Daverne-Bailly ..........................................................93 L’entretien pour comprendre. Ou comment articuler subjectivité et objectivité par François Baluteau................................................................121 Du récit de vie au témoignage biographique : quels usages pour quelles formes de recherche en éducation et formation? par Hélène Bézille.....................................................................135 De la problématique au recueil et au traitement des données : l’exemple des recherches évaluativespar Charles Hadji ......................................................................151 Les méthodologies de recherche sur les apprentissages en histoire : questions épistémologiques par Nicole Tutiaux-Guillon.......................................................173
7
Recherches « Tradition »et «modernité» dans l’enseignement. Essai de mise en perspective historique et philosophique par Pierre Kahn .........................................................................195 La recherche sur les échanges éducatifs en ligne: une méthodologie à construire pour de nouveaux objetspar Virginie Trémion.................................................................211 Choix épistémologiques et méthodologiques dans la construction d’un «cas » comme objet de recherche. Un dialogue franco-allemandpar Christiane Montandon et Carla Schelle ..............................225 Analyse des modes de construction de l’objet de savoir à l’Ecole Decroly: une étude de cas à partir dela construction d’un graphique en SVTpar Christiane Montandon.........................................................235 Comment rendre compte des modes de construction du thème et de l'objet du cours par les enseignants et les élèves ? par Carla Schelle .......................................................................245 Recherche sur la littérature et l’interculturalité:s’entretenir avec les auteurs par Geneviève Baraona .............................................................251 Soutenir une thèse en sciences de l’éducation au Québecpar Philippe Chaubet................................................................289 Le Nouvel Esprit Scientifiquede Gaston Bachelardpar Lucie Roger.........................................................................299
8
Introduction Dominique Groux Professeure émériteen sciences de l’éducationUniversité des Antilles et de la Guyane L’engagement dans un parcours doctoral suppose une certaine dose d’inconscience. Certes, l’étudiant qui dépose un projet de thèse auprès d’un directeur en espérant que celui-ci acceptera son sujet et acceptera de diriger ses travaux, arrive dans la faculté de son choix avec une certaine naïveté. Il est mû par le désir de travailler sur une question qui l’intéresse et espère apporter une contribution à la connaissance dans son champ disciplinaire. Certains étudiants qui ont peu lu sur leur sujet imaginent que rien n’a étésur la écrit question et ils vont donc redécouvrir le monde si leur directeur n’intervient pas. Le directeur ne manquera pas d’intervenir et dedemander à l’étudiant de lire les ouvrages capitaux sur la question et de revenir avec un sujet plus précis.C’est dire qu’unchercheur est « un passeur et un précurseur » (P. Maubant). La recherche a un avant et un après. L’avant, c’est tout ce qui a été écrit sur la question. L’après, c’est ce qui sera produit après la recherche du doctorant. Celle-ci aura dû apporter des éléments susceptibles de faire avancer la réflexion sur la question. Il est capital de bien poser la question de départ et de la situer dans la réflexion des chercheurs au moment dit. Il s’agirade procéder à une donc recherche bibliographique exhaustive et rigoureuse pour constituer un état précis de la question de recherche. Il conviendra de rechercher dans les différentes aires géographiques ce qui a été écrit sur la question. C’est dire que la bibliographie ne sera pas seulement francophone ni même francophone et anglophone. Il existe des chercheurs dans le monde entier qui se sont certainement intéressés au problème qui va être traité par le futur doctorant. Cette phase est essentielle (cf. Marie-Anne Hugon et Philippe Maubant). Il est inutile de chercher ce qui a déjà été trouvé. Il faudra donc à partir des lectures faites, définir précisément son sujet, le cerner, le délimiter.
9