Faut-il condamner l'Enfance ?

De
Publié par

La crise financière mais aussi humaine influe sur l'avenir de nos enfants. Absentéisme, décrochage scolaire, absence de perspective d'emploi : une partie de la jeunesse va mal. Il importe de remettre à l'oeuvre une éducation qui croit en l'éducabilité de l'enfant, et échappe aux clichés du déterminisme.
Publié le : vendredi 1 juin 2012
Lecture(s) : 12
Tags :
EAN13 : 9782296496217
Nombre de pages : 148
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Gabarit : EES, L'Harmattan, 135x215 mm, Minion Pro, 12/14.4 pkt, 100 mm, 34 lignes (Facture n° : 51039)
Généré par Type-it AS, Trondheim - Mercredi 23. Mai 2012 - 14:07Gabarit : EES, L'Harmattan, 135x215 mm, Minion Pro, 12/14.4 pkt, 100 mm, 34 lignes (Facture n° : 51039)
Généré par Type-it AS, Trondheim - Mercredi 23. Mai 2012 - 14:07Gabarit : EES, L'Harmattan, 135x215 mm, Minion Pro, 12/14.4 pkt, 100 mm, 34 lignes (Facture n° : 51039)
Généré par Type-it AS, Trondheim - Mercredi 23. Mai 2012 - 14:07
Faut-il condamner l’Enfance ?Gabarit : EES, L'Harmattan, 135x215 mm, Minion Pro, 12/14.4 pkt, 100 mm, 34 lignes (Facture n° : 51039)
Généré par Type-it AS, Trondheim - Mercredi 23. Mai 2012 - 14:07
Collection
«Enfance,éducationetsociété»
Cette collection regroupe desétudeset essais concernant
l'enfance autraversd'approchesmultiples.
Etudesuniversitairesetessaisissusdumondedel'éducation
ou dusecteurdu travail social, cestravaux ont en commun
lamêmepréoccupation:apporterunéclairagediversifiésur
undomaine essentiel del'universdesscienceshumaines.
La liste des parutions, avecune courte présentation
du contenu des ouvrages,peut être consultée
sur le site www.harmattan.frGabarit : EES, L'Harmattan, 135x215 mm, Minion Pro, 12/14.4 pkt, 100 mm, 34 lignes (Facture n° : 51039)
Généré par Type-it AS, Trondheim - Mercredi 23. Mai 2012 - 14:07
BarbaraWALTER
Faut-il condamner l’Enfance ?
oul’impossibleréussitedel’EducationGabarit : EES, L'Harmattan, 135x215 mm, Minion Pro, 12/14.4 pkt, 100 mm, 34 lignes (Facture n° : 51039)
Généré par Type-it AS, Trondheim - Mercredi 23. Mai 2012 - 14:07
Autres ouvrages del’auteur
Lafamille peut-elle encore éduquer ?Erès, Ramonville-St Agne,1997
Le droit de l’enfant à être éduquer,L’Harmattan, Paris, 2001
Des mèressi différentes,L’Harmattan, Paris, 2004
© L’Harmattan,2012
5-7, rue del’École-Polytechnique ;75005 Paris
http://www.librairieharmattan.com
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-296-99128-6
EAN :9782296991286Gabarit : EES, L'Harmattan, 135x215 mm, Minion Pro, 12/14.4 pkt, 100 mm, 34 lignes (Facture n° : 51039)
Généré par Type-it AS, Trondheim - Mercredi 23. Mai 2012 - 14:07
Notre époque se caractérise par une volonté quasi
obsessionnelle d’évaluer. L’évaluation devient, en quelque
sorte, le fil conducteur de l’éducation jusqu’à en devenir
l’unique moteur, voire l’unique enjeu. Evaluer pour juger
le mérite de la personne, évaluer pour catégoriser, évaluer
pourdiscriminer,évaluerdèsleplusjeuneâgesouscouvert
d’une meilleure prévention... Si, réellement, nos hommes
politiquessont persuadés que la prévention est le moyen le
mieux adapté et le plus économique d’éviter à nos enfants
les dérives de toutes sortes, alors pourquoi multiplier et
renforcer les réponses répressives ? Pourquoi attendre
qu’un enfant soit adolescent pour le sortir d’un milieu
que l’on sait néfaste ? Pourquoi tolérer la dégradation de
certainsquartiersquirendent impossible l’épanouissement
defamillescondamnéesàvivredanscesespaces?Pourquoi
vouloir à tout prix durcir les réponses pénales vis-à-vis des
mineurs?
L’obsession évaluatrice voudrait déceler chez les enfants
dès leur plus jeune âge le "gène" de la délinquance future
alorsqu’onfermelesyeuxsurleursconditionsdelogement,
d’environnement,d’hygiène,desoins,d’accèsàlacultureet
àla connaissance...
Quels sont les véritables enjeux de toutes ces grilles
d’évaluation ou de ces rapports qui n’ont pour objectif que
de confirmer des résultats déterminés à l’avance ou de ces
enquêtesdont laseuleanalyseestdemontrerlebien-fondé
de l’action que certains ont de toute façon l’intention de
promouvoir ?
Deschiffresmontrentquelenombredepersonnesvivant
7Gabarit : EES, L'Harmattan, 135x215 mm, Minion Pro, 12/14.4 pkt, 100 mm, 34 lignes (Facture n° : 51039)
Généré par Type-it AS, Trondheim - Mercredi 23. Mai 2012 - 14:07
en dessous du seuil de pauvreté est en augmentation. Et,
pour autant, cela n’empêche pas la délocalisation
d’entreprises vers l’étranger, mettant ainsi à la rue des
personnes qui viendront gonfler le nombre des chômeurs.
Des rapports évoquent la perte de repères dans la vie en
société.Et, pourautant,lescanaux médiatiques continuent
d’abreuver nos jeunes de modèles illusoires ou pervers
parce qu’en totale inadéquation avec la réalité. L’évaluation
de l’obésité chez les enfants montre une forte évolution.
Et, pour autant, les produits gavés de sucre continuent
à faire la une des publicités. Des enquêtes informent sur
le nombre de jeunes sortant sans diplôme de l’Ecole. Et,
pour autant, l’Ecole n’adapte pas son fonctionnement aux
problématiquesscolaires actuelles.
L’évaluation permet d’inquiéter les parents quant aux
performancesdeleurenfantetchacunsaitquel’inquiétude
est, elle-aussi, un enjeu de marketing. L’inquiétude fait
vendre des revues et des livres sur l’éducation ou sur
l’évolution des enfants. L’inquiétude rend florissants les
services de soutien et d’accompagnement scolaire.
L’inquiétude ouvre le chemin vers les psychologues, les
orthophonistes et tous les corps de métier qui peuvent
contribuer à développer chez l’enfant la motivation, la
concentration,lamémoire,uncomportementd’élève,enun
mot, la réussite scolaire...
Lesparentsse laissentinquiétésparcequ’illeurincombe
de faire réussir leurs enfants et l’enfant qui ne réussit pas
renvoie sur ses parents l’image de l’incompétence ! Il y a
certes des éléments inhérents à la structure ou au
fonctionnement familial qui peuvent entrainer chez un
enfant un comportement hors norme ou engendrer une
dynamique de souffrance ou d’échec. Une séparation
8Gabarit : EES, L'Harmattan, 135x215 mm, Minion Pro, 12/14.4 pkt, 100 mm, 34 lignes (Facture n° : 51039)
Généré par Type-it AS, Trondheim - Mercredi 23. Mai 2012 - 14:07
parfois conflictuelle des parents, la présence d’un seul
parent auprès des enfants, la maladie, les addictions, une
fragilité parentale sont autant de grains de sable dans le
processus d’évolution d’un enfant. Mais ce ne sont pas les
seuls grains de sable à venir enrayer le processus éducatif
et il est, à mon sens, profondément injuste de renvoyer un
"échec éducatif" surlesseuls parents.
Nous verrons tout au long de ce livre que la famille a
certes un rôle et une autorité parentale à assumer mais
elle peut parfois être empêchée ou être concurrencée par
la diffusion extérieure à la famille de "valeurs" dont la
seule priorité est la rentabilité économique immédiate, de
"modèles"dontlaseuleprioritéestlasatisfactiondeplaisirs
immédiats, de "connaissances" dont la seule légitimité est
de célébrer l’intellect au détriment d’un principe ou d’un
savoir de réalité.
La famille n’est pas seule à élever ses enfants. L’enfant
passe beaucoup de temps en dehors de sa famille et les
parents n’ont pas souvent le choix de privilégier la vie de
famille du fait de la complexification du monde du travail
et de sesimpératifs. Par ailleurs, éleverun enfant aun coût
que les milieux défavorisés ont souvent du mal à assumer
et l’Ecole n’est pas capable de combler l’écart entre les
enfants qui ont la chance d’être soutenus scolairement par
leursparentset lesenfantsdontlesparentsn’envisagentde
perspectivequelareproductiondecequ’eux-mêmesvivent.
Il serait temps que nos hommes politiques se penchent
sur l’enfance avec la même énergie qu’ils investissent dans
les campagnes électorales ou dans les questions
économiques et financières. Mais pour cela, il leur faudrait
s’éloigner d’une logique de rentabilité à court terme et
9Gabarit : EES, L'Harmattan, 135x215 mm, Minion Pro, 12/14.4 pkt, 100 mm, 34 lignes (Facture n° : 51039)
Généré par Type-it AS, Trondheim - Mercredi 23. Mai 2012 - 14:07
repenserl’Educationcommeunprocessusàlongtermequi
devra permettre à nos enfants aujourd’hui de nous diriger
demain.
10Gabarit : EES, L'Harmattan, 135x215 mm, Minion Pro, 12/14.4 pkt, 100 mm, 34 lignes (Facture n° : 51039)
Généré par Type-it AS, Trondheim - Mercredi 23. Mai 2012 - 14:07
D’avant à aujourd’hui
L’enfant ne peut pas être pensé hors de tout lien avec le
monde et hors de son milieu de vie. Le milieu physique
et social marque de son empreinte le développement de
l’enfant.Démographie,organisationdelaviefamiliale,rôles
sexuels, attitudes face à la vie et à la mort, croyances
religieuses, principes moraux, mentalités, convictions
scientifiques, normes, conditions politiques et
économiques, structures institutionnelles sont autant
d’éléments qui influent sur la considération de l’enfant et
qui déterminent, de fait, la représentation de son
développement et l’approcheéducative qui s’y réfère.
Autrefois, l’enfant n’était qu’un maillon de la chaîne
humaine. Ce qui importait n’était pas tant sa survie que
l’assurance de la succession des générations. Avant d’être
l’enfantdesesgéniteursilappartenaitàlalignéefamilialeet
son rôle était departiciper àsacontinuité.
Par la suite, le christianisme apporta en Europe une
autre vision de l’enfant. C’est l’enfant que Dieu envoie aux
couplesmariéscommeunepreuved’amour.Lenouveau-né
devaitdoncêtreprotégé,respectéetélevécommeunenfant
de Dieu. Toute conduite de refus de vie (contraception,
avortement, infanticide, abandon) était alors condamnée.
De là apparaissait un clivage dans la considération de
l’enfant entre le mauvais enfant (l’enfant péché) et le bon
11Gabarit : EES, L'Harmattan, 135x215 mm, Minion Pro, 12/14.4 pkt, 100 mm, 34 lignes (Facture n° : 51039)
Généré par Type-it AS, Trondheim - Mercredi 23. Mai 2012 - 14:07
enfant (l’enfantde Dieu).
Lemauvais enfant
Le mauvais enfant était marqué du poids du péché
originel. L’enfant, considéré comme corrompu, inspirait la
méfiance. Seule l’éducation serrée et vigilante pouvait le
dresser, éliminer ses mauvais instincts et faire de lui un
chrétienàpart entière.
La Bruyère adéveloppé en 1687une théorie de l’enfance
dans ses «Caractères» : «Les enfants sont hautains,
dédaigneux,colères,envieux,curieux,intéressés,paresseux,
volages, timides, intempérants, menteurs, dissimulés… Ils
ne veulent point souffrir de mal et aiment en faire».
Longtemps, cette conception négative a inspiré des
pratiques éducatives coercitives à base de châtiments
corporels.
Lebon enfant
Quant au bon enfant, un autre courant insistait sur la
proximité entre Dieu et le petit enfant. Il bénéficiait des
faveurs attestant sa sacralité. A la fin du Moyen Age, au
ème15 siècle,lepédagogueGersoninsistaitsurl’innocenceet
la bonté naturelle de l’enfant que l’éducation devait
préserver.
èmeAu16 siècle,àl’époquedelaRenaissance,Erasmuset
lespédagogueshumanistesvoient en l’enfant une imagede
12Gabarit : EES, L'Harmattan, 135x215 mm, Minion Pro, 12/14.4 pkt, 100 mm, 34 lignes (Facture n° : 51039)
Généré par Type-it AS, Trondheim - Mercredi 23. Mai 2012 - 14:07
la perfection divine et recommandent de grandes
précautions dans l’entreprise d’éducation. Avec l’essor de
èmela réforme catholique, au 17 siècle, les congrégations
enseignantes fondent leur pédagogie sur la préservation de
l’innocence enfantine qu’il faut orienter vers la piété et la
morale chrétienne.
Dans le concept d’innocence enfantine, on utilisait les
enfants dufaitdeleur puretépoursanctionner desadultes,
les mettre à mort, être complices des sorciers ou des
chasseurs de sorcier. A l’époque, la parole de l’enfant valait
celle d’un adulte.
L’enfantn’estpasélevéparsesparents
èmeJusqu’àlafindu19 siècle,l’Europeoccidentaleestune
sociétémajoritairementruraleetagricoleoùlescontraintes
de l’exploitation impliquent qu’on ne peut vivre seul. Le
mariage est une nécessité économique. C’est d’abord une
association de travail entre un homme et une femme dont
les activités sont complémentaires. Les enfants sont
nécessairesetbienaccueillis car,trèstôt,ilspeuventrendre
de menusservices.
Cependant, on observe que beaucoup d’enfants étaient
élevés en dehors de leur famille. Ainsi, du Moyen Age
èmejusqu’au 19 siècle, dès l’âge de 7 ou 8 ans, des enfants
sont envoyés volontairement dans d’autres familles pour
y servir de domestiques jusqu’à l’âge du mariage. Pour
certains parents pauvres, c’était une façon de se décharger
d’une bouche à nourrir. Pour des parents riches, c’était
unestratégieéducativepouréloignerl’enfantdestendresses
13Gabarit : EES, L'Harmattan, 135x215 mm, Minion Pro, 12/14.4 pkt, 100 mm, 34 lignes (Facture n° : 51039)
Généré par Type-it AS, Trondheim - Mercredi 23. Mai 2012 - 14:07
parentales, pour lui apprendre la vie à la dure. Ces parents
transféraient sur des étrangers les tâches d’éducation et
évitaient ainsi de possibles conflits liés à la période de
l’adolescence.Maiscelaprotégeaitégalementdestentations
de l’inceste, particulièrement présent dans les familles où
les père et mère n’étaient souvent que les beaux-pères ou
belles-mères.
Aujourd’hui, dès 3 mois, l’enfant passe souvent des
journéesentièresàlacrècheouaudomiciled’uneassistante
maternelle. Certes, les parents souhaitent rester maîtres du
processus éducatif pour leur enfant mais ils ne peuvent
empêcher qu’une relation se noue entre l’enfant et des
personnes étrangères qui passent beaucoup de temps avec
l’enfant et qui ont une autre approche de l’autorité, une
autre conception de la culture, une autre sensibilité quant
à la distance ou la proximité affective... Bref, même si les
parents confient comme autrefois leur enfant à l’extérieur,
ilssouhaitentavanttoutconserverunerelationdetendresse
privilégiée avec leur enfant.
Femmesautravailoumèresaufoyer
Les années d’après guerre ont vu une croissance de la
natalité et, en parallèle le développement d’un débat qui,
sommetoute,restetoujoursd’actualité.C’estl’éterneldébat
sur les femmes dans leur condition de mère au sein de la
famille.C’estlacontroversedupouroucontreletravaildes
mèresdefamilleavec,entoiledefond,laquestiondumode
de garde et l’engagement de l’Etat à proposer des solutions
alternatives permettant ainsi aux femmes de rester dans
l’emploi.
14

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.