//img.uscri.be/pth/a319458aa3c850ebd8e5b5c156186c026107710c
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 11,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Ingénierie sociale et recherche

De
150 pages
Réalisé par une praticienne-chercheure, cet ouvrage propose une analyse originale d'un nouveau rôle professionnel émergeant dans le champ de l'intervention sociale. Ce rôle avant-gardiste s'élabore au cours de la formation au Diplôme d'Etat d'Ingénierie Sociale, concomitant avec différents masters professionnels. Connaître et comprendre le rôle professionnel attendu et exercé par les cadres titulaires du DEIS permet de questionner l'évolution des logiques de recherche et de les reconsidérer afin de co-construire des connaissances en faveur de l'action.
Voir plus Voir moins
soulèvent des enjeux actuels, des tensions professionnelles, des conLits
les déIer.
des logiques de recherche et de les reconsidérer aIn de co-construire
aux réLexions de tous les acteurs du champ social qui aspirent à la
Laetitia Naud
INGÉNIERIE SOCIALE ET RECHERCHE Un diplôme d’Etat d’avant-garde : le DEIS
Préface de Véronique Bayer et d’Anna Rurka Postface d’Hervé Drouard
CollectionTrans-Diversités
INGENIERIE SOCIALE ET RECHERCHE
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole polytechnique, 75005 Paris
http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-06659-2 EAN : 9782343066592
Laetitia Naud
INGENIERIE SOCIALE ET RECHERCHE
Un diplôme d’Etat d’avant-garde : le DEIS
Préface de Véronique Bayer et d’Anna Rurka
Postface d’Hervé Drouard
L’Harmattan
‘ŽŽ‡…–‹‘«TRANSǦDIVERSITES»
‹”‹‰±‡ ’ƒ”:EmmanuelJOVELINetMouradKAHLOULA
Aujourd’hui les Etats sont confrontés à la «trans-diversité» et nous vivons presque une «»interculturalité forcée liée à la diversité des communautés, des cultures, des langues et des projets de sociétés. L’homme contemporain doit de ce fait, non seulement s’accoutumer à une pluralité de communications mais encore les entendre exprimées de différentes manières. De même se posent les questions de la prise en compte des différentes composantes de la diversité. Si la rencontre des sociétés multiethniques et multiraciales devient urgente, d’autres interrogations renvoyant à l’altérité semblent aussi cruciales : immigrations, interculturalité, genre, discriminations, droits de l’homme, homophobie, racisme, religion etc. Ainsi avant d’être un objet d’étude la «trans-diversité» est d’abord une réalité vécue et constatée.
De par son ultime intérêt intellectuel, cette collection ouvre, donc, grandes les portes à toute réflexion en rapport avec les multiples questions que convoque la «trans-diversité» en ce qu’elle consiste à permettre la reconnaissance mutuelle, le dialogue et la rencontre , se nourrissant de toute interrogation sur les questions de la construction d’un cadre épistémologique, conceptuel et méthodologique de la trans-diversité, alternative au "différentialisme" culturaliste et communautariste ainsi qu’à un universalisme globalisant et homogénéisant en permettant l’émergence de travaux pertinents croisant le paradigme de l’interculturalité avec les questions de terrain et de pratique. Cet espace de publication se veut un lieu pour penser la question de la similitude, de la différence, de la diversité et de l’altérité culturelle dans un contexte pris entre universalité et spécificités culturelles et ce dans une perspective d’un « humanisme du divers ».
COMITE DE LECTURE
Emmanuel JOVELIN Université Catholique de Lille/Institut social (France) Mourad KAHLOULA Université d’Oran ( Algérie) Abdoulaye DORO SOW Université de Nouakchott (Mauritanie) Zohra GUERRAOUI Université de Toulouse (France) Rachid ABOUTAIEB Université de Casablanca (Maroc) Claudio BOLZMAN Université de Genève (Suisse) Edelia VILLAROYA SOLER Université de Valencia (Espagne) Jordi SABATER Université Ramon Llul (Espagne) Ion IONESCU Université de Iasi (Roumanie) Jean FOUCART Haute Ecole Charleroi (Belgique) Ahcène SAADI Université de Constantine (Algérie) Anna ELIA Université de Calabria (Italie) Gautier PIROTTE Université de Liège (Belgique) Peter ERATH Université D’Eischtaett (Allemagne) Souad KAHLOULA Université d’Oran (Algérie) Rosa MELO Institut du travail social de l’Angola (Angola) Habib TENGHOUR Université d’Evry Val d’Essonne (France) Luis de la MORA Université de Pernambuc/Recife (Brésil) Josef FREISE Université Catho Koln (Allemagne) René MONKOUNKOLO, Université de Tours (France)
A tous ceux qui ont contribué à cette production de connaissance
Cet ouvrage fait suite à une recherche menée au cours de la formation au DEIS effectué à l’Ecole Supérieure de Travail Social à Paris (ETSUP), couplé à un MASTER II des Sciences de l’éducation à l’Université de Paris Ouest Nanterre la Défense. La dimension multi-référentielle de ce travail de recherche a été enrichie par une guidance de trois personnes d’exception que je tiens à remercier infiniment : - Didier Doumergue, Directeur de mémoire, Responsable de l’axe Expression, Création, Communication et Médiation Culturelle et de l’axe de Psychologie Sociale à l’IRTS de Lorraine, - Véronique Bayer, Responsable des formations supérieures à l’ETSUP à Paris, - Anna Rurka, Maître de conférences à l’UPO Nanterre, qui fut également associée à la direction de ce travail dans le cadre universitaire. Je remercie également, pour sa contribution, Hervé Drouard, praticien-chercheur-formateur en travail social, Docteur en sociologie (recherche-action), fondateur d'Affûts, rédacteur en chef de la revue Forum pendant 20 ans.
Sommaire
Préface de Véronique Bayer et d’Anna Rurka ..................... 11 INTRODUCTION................................................................ 15
PREMIERE PARTIE : L’IDEAL TYPE DE L’INGENIERIE SOCIALE DES TITULAIRES DU DEIS............................ 21
CHAPITRE 1 :Un rôle sociopolitique façonnant une attitude d’esprit stratégique dissidente .............................................. 23 Un triple rôle dessiné par des débats politiques ................... 24 Des compétences visant des modes d’actions ...................... 27 Une articulation de logiques d’action................................... 30
CHAPITRE 2 :Une épistémologie spécifique déterminant une perception scientifique et empirique de la réalité sociale .... 37 Une recherche hétéroclite..................................................... 37 Une diversité de connaissances ............................................ 46
CHAPITRE 3 :Une combinaison de postures développant une action transformatrice........................................................... 51 La posture de cadre développeur.......................................... 52 La posture d’expertise .......................................................... 57 La posture de praticien-chercheur ........................................ 60 La posture de manager ......................................................... 67