Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Achetez pour : 9,38 €

Lecture en ligne























Instruire et éduquer avec la sophrologie
































© LHarmattan, 2011
5-7, rue de lEcole polytechnique ; 75005 Paris

http://www.librairieharmattan.com
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr

ISBN : 978-2-296-54558-8
EAN : 9782296545588



Yves Lambert







Instruire et éduquer
avec la sophrologie

Demain, deux maîtres





















LHarmattan

v r
r r
O r

V H (R

AU TABLEAU

PRESENTATIONS

Yves LAMBERT

Parcours pédagogique :

1-10 : Ecole Normale dInstituteurs

10-1 : Instituteur
Activités péri et post-scolaires,
Education Populaire.
Multiples stages de pédagogie du sport.

1 : Certificat dAptitude à lEducation
de lEnfance Inadaptée
(option : Rééducation en Psycho Pédagogie)

1-1 : Sur-Spécialisation en Rééducation
Psycho-Motrice.
RPM dans un Groupe dAide
Psycho-Pédagogique.

Parcours sophrologique :

1-1 : Formation initiale en Sophrologie
Caycédienne®.

1-00 : Réactualisations successives au fil de
lévolution de la méthode.

1 et depuis :
Directeur de lécole de Sophrologie
Caycédienne® dAix-en-Provence.

Animations de séances de groupe et individuelles
(prévention du stress).

Applications spécifiques :

- Education : 1 stages MAFPEN
« é claà é itivatrégal eDtivisser».

- Sport : avec différentes équipes de sportifs
professionnels.

- Art : stages «Art et sophrologie»
(Florence, Salzbourg, Sidi Bou Saïd, Ardèche)
Interventions avec divers artistes professionnels :
sculpteurs, peintres, musiciens, chanteurs.

10

Toute une carrière dans lEducation nationale noctroie
pas le privilège de détenir la vérité quant à lanalyse
du système éducatif et des changements qui lui sont
nécessaires.
Toutefois, lexpérience, le recul permis par une retraite
professionnelle et la persistance de lintérêt pour cet acte
social déterminant, peuvent contribuer à nourrir un point de
vue sur la question.

Jajoute que, encore en activité, jai eu la possibilité de
rencontrer la sophrologie, vécue depuis comme le véritable
pivot qualitatif de ma vie en général, professionnelle en
particulier.

Depuis 0 ans, sest renforcée ma conviction quil sagit
dune méthode que toute situation éducative devra tôt ou tard
intégrer. Je vais donc démontrer le bien-fondé du recours à
un outil à la disposition de tous les pédagogues, au service
de lélève, de létudiant, de la personne en reconversion et
du citoyen.

Si le sujet de léducation me tient définitivement à
cur, ma position sest éclaircie après de longues années
dobscures insatisfactions. Vers 10, une sorte de « grand-
messe pédagogique » consacrée à la question de lintégration
a sans doute déclenché ma prise de conscience car jécrivis
aussitôt après à mon supérieur hiérarchique (extraits) :

« Je ne suis pas persuadé que notre école remplisse un
rôle éducatif mais plutôt quelle vise à sacquitter dune
fonction dinstruction, donc réductrice, en utilisant trois
armes : rétrécissement, répression, normalisation.
Dans léventail des potentialités de chaque enfant, elle
ne sadresse quà un faible secteur pour privilégier une
relative maîtrise du code langagier et mathématique. Ici ou
là, les activités dexpression, déveil..., il y a des exemples
remarquables cest vrai, mais ce qui est important cest
que, globalement, sont négligées léducation physique,

11

léducation artistique, léducation alimentaire, léducation à
la santé, léducation sexuelle, léducation à la différence.
La répression est largement utilisée par le personnel,
soit à son corps défendant, soit par manque de conscience
claire, soit encore par perversion ou désespoir. Qui peut
nier que nous iromrpé aessnl ité xualagret létivisse ne
ce quelle a de positif, lénergie vitale ? Et que fait-on du
plaisir indispensable à toute acquisition ?

Normalisation enfin, dans le but dobtenir un retour
conforme à lémission et gare à ce qui dépasse ! Par le
haut (surdoués) cest si rare, par le bas (sous doués) ou
les côtés (marginaux) cest si gênant ! Lécole, travaillant
prioritairement au niveau du savoir, oublie lêtre ;
elle sadresse non à des sujets mais à des objets. Quils
soient réfléchissants, mais au sens du renvoi dune image
gra pour la société docilestifiante pour lenseignant,
préparant les moules dans lesquels devront se couler les
futurs adultes.
Si lon accepte lidée quau lieu dadapter « lenfant »,
lécole doit sadapter elle-même aux enfants, peut-on
encore parler dintégration ? »

Que le ton bouillonnant ne laisse pas croire que jaie voulu
donner la leçon à des enseignants ou à une hiérarchie ! Mais
dinnombrables personnes de valeur, de multiples actes de
bonne intention et une incroyable dépense dénergie ne
sauraient empêcher de sinterroger sur la situation et le rôle
de lEducation : tout le monde en réclame un changement,
certains le souhaitant historique.
Les moyens pour y parvenir sont probablement variés et
complémentaires ; en voici un, la Sophrologie Caycédienne®
qui, sans bouleverser les structures du système, sy adapterait
pour optimiser les pratiques existantes, pour transformer lart
pédagogique en rendant le système éducatif digne dêtre le
premier artisan de lamélioration de la société.

1