L'analyse de l'activité et sa verbalisation

Publié par

Cette nouvelle livraison de Savoirs s'ouvre sur une note de synthèse qui entend rendre compte de l'activité humaine en situation, dans sa dimension formative. Il s'agit d'analyser des « approches qui s'intéressent à l'expérience subjective vécue en situation, c'est-à-dire à ce que les acteurs font et à la façon dont ils vivent ce qu'ils font ». Pour cela, trois approches sont mobilisées : la psychophénoménologie initiée par Pierre Vermersch, l'observatoire du cours d'action établi par Jacques Theureau et la clinique de l'activité impulsée par Yves Clot, dont il explore les implications théoriques et pratiques.
Publié le : dimanche 15 mai 2016
Lecture(s) : 5
EAN13 : 9782140009679
Nombre de pages : 122
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
L’analyse de l’acIvité et sa verbalisaIon
Savoirs
© L'HARM ATTAN, 2016 5-7, rue de l'École-Polytechnique, 75005 Parishttp://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-08962-1 EAN : 9782343089621
Savoirs Revue internationale de Recherches en éducation et formation des adultes
2016 – 40
Revue publiée avec le concours :
- de l’association Interface recherche - de la Chambre de commerce et d’industrie de Paris - de l’université Paris Ouest Nanterre La Défense
Le Comité d’orientation s’est constitué en association de droit français dénommée Association internationale pour la promotion des recherches en éducation et formation des adultes (Aiprefa). /·$LSUHID D pWp HQUHJLVWUpH DX -RXUQDO RIÀFLHO GX  IpYULHU  /·DVVRFLDWLRQ GRQW OH VLqJH VRFLDO VH VLWXH j O·XQLYHUVLWp GH 3DULV 2XHVW 1DQWHUUH /D 'pIHQVH HVW SURSULpWDLUH GH OD UHYXH Le bureau du conseil d’administration est composé deJean-Marie Barbier, Jean-Pierre Boutinet, Philippe Carré, Solveig Fernagu-Oudet, Cédric Frétigné.
Comité d’orientation Jean-MarieBarbier² 3URIHVVHXU pPpULWH &QDPCédricFrétigné ² 3URIHVVHXU 8QLYHUVLWp 3DULV Est Créteil ChristianBatalPrésident Interface Études – et Formation ChristopheJeunesse0DvWUH GH FRQIpUHQFHV ² 8QLYHUVLWp 3DULV 2XHVW 1DQWHUUH /D 'pIHQVH Jean-MichelBaudouin –3URIHVVHXU 8QLYHU-VLWp GH *HQqYHOlivierLas Vergnas3URIHVVHXU 8QLYHUVLWp ² Lille 1 Jean-PierreBoutinet3URIHVVHXU pPpULWH ² 8&2 $QJHUV VéroniqueLeclercq 3URIHVVHXUH pPpULWH 8QL-versité Lille 1 PhilippeCarré ² 3URIHVVHXU 8QLYHUVLWp 3DULV Ouest Nanterre La Défense CoraliePerez ² ,QJpQLHXU GH 5HFKHUFKH &HQWUH d’Économie de la Sorbonne PierreCaspar² 3URIHVVHXU pPpULWH &QDP DenisCristolMagali– Directeur de l’ingénierie et des Prost² 0DvWUH GH FRQIpUHQFHV 8QLYHUVLWp Paris Ouest Nanterre la Défense GLVSRVLWLIV GH IRUPDWLRQ &1)37 JérômeEneau3URIHVVHXU 8QLYHUVLWp ² Jean-FrançoisRoussel² 3URIHVVHXU 8QLYHUVLWp GH Rennes 2 Sherbrooke SandraEnlart– Directrice Générale Entreprise ClaudieSolar ² 3URIHVVHXUH pPpULWH 8QLYHUVLWp et Personnel de Montréal SolveigFernagu-OudetMaître de confé- – UHQFHV 8QLYHUVLWp 3DULV 2XHVW 1DQWHUUH La Défense
Fondateur : Directeur de publication : 5HVSRQVDEOHV VFLHQWLÀTXHV 
Responsable éditoriale : Secrétaire de rédaction : 7UDGXFWLRQV IUDQoDLVDQJODLV  Web management :
JackyBeillerot PhilippeCarré Jean-MarieBarbier -HDQ3LHUUHBoutinet CédricFrétigné,OlivierLas VergnasVéroniqueLeclercq SolveigFernagu-Oudet DorothéeCavignaux Bros StephenBrewer GérardJean-Montcler
Revue SAVOIRS
8QLYHUVLWp 3DULV 2XHVW 1DQWHUUH /D 'pIHQVH 8)5 636( %kW &   DYHQXH GH OD 5pSXEOLTXH ²  1DQWHUUH &HGH[ revue.savoirs@u-paris10.fr http://savoirs.u-paris10.fr
Savoirs, 40, 2016
Éditorial..............................................................................................................................7............
Note de synthèse AlainMOUCHET,Comprendre l’activité en situation : articuler l’action et la verbalisation de l’action...........................................................................................................................................11
Articles de recherche
HuguesPENTECOUTEAUet PierreSERVAIN,L’engagement dans une formation immersive en langue bretonne. Le cas de KEAV – Kamp Etrekeltiek ar Vrezhonegerion ...........................73
AlainCOLSOUL,FrançoiseROBIN.'pYHORSSHPHQW SURIHVVLRQQHO G·HQVHLJQDQWV HW UpÁH[LYLWp Quels seuils ? Quelles étapes ?..........................................................................................................89
Comptes-rendus de lecture GuyB )UDQoRLVH )L (PPDQXHO GHL GLU  Former les militants, RUCY AOT ESCURE former les travailleurs : les syndicats et la formation depuis la Seconde Guerre mondiale......... Françoise,F. L RebeccaR GLU  Les sciences de l’éducation : AOT OGERS émergence d’un champ de recherche dans l’après-guerre.. ............................................................106 BenjaminC -F(2011)./H FHUFOH YHUWXHX[ GH OD UpXVVLWH VFRODLUH ASTETS ONTAINE OH FDV GHV pOqYHV GH *UDQGHV eFROHV LVVXV GH © PLOLHX[ SRSXODLUHV ª.................................................108
Éditorial
Cette nouvelle livraison deSavoirss’ouvre sur une note de synthèse qui entend rendre compte de l’activité humaine en situation, dans sa dimension formative. Le projet est d’autant plus ambitieux que la littérature académique et professionnelle est abondante sinon surabondante. Avec l’analyse de l’ac-tivité humaine, on touche au plus près de l’objet-carrefour. Au carrefour des disciples de sciences humaines et sociales d’abord, pour ce qui concerne les perspectives ici recensées. Au carrefour des champs de pratiques ensuite, pour ce qui a trait aux traces de l’activité qu’il s’agit de comprendre. Dans le cadre de la note de synthèse, Alain Mouchet propose de s’en tenir (mais c’est déjà beaucoup !) à l’analyse des « approches qui s’intéressent à l’expé-rience subjective vécue en situation, c’est-à-dire à ce que les acteurs font et à la façon dont ils vivent ce qu’ils font ». Cette orientation est parfaitement complé-mentaire de celles proposées par Patricia Champy-Remoussenard en 2005 (n° 8) et Claire Tourmen en 2014 (n° 34) et on ne saurait trop conseiller aux lecteurs de Savoirsde s’y reporter et d’en faire une lecture croisée. Alain Mouchet, quant à lui, mobilise ici trois approches qui répondent aux attendus de son projet. Toutes trois développent un cadre théorique conséquent, proposent des ressources méthodologiques éprouvées et s’or-JDQLVHQW DXWRXU G·XQH ÀJXUH WXWpODLUH  OD SV\FKRSKpQRPpQRORJLH LQLWLpH par Pierre Vermersch, l’observatoire du cours d’action établi par Jacques Theureau et la clinique de l’activité impulsée par Yves Clot. Toutes trois sur-tout « sont animées par l’intérêt pour l’analyse des actions vécues en situa-tion, en valorisant la subjectivité des acteurs, c’est-à-dire leur propre point de vue sur les actions passées ». Comme à l’accoutumée, des articles de recherche complètent ce numéro. Le premier s’appuie sur une enquête ethnographique menée à l’occasion de la tenue de stages résidentiels à destination d’adultes ayant pour projet d’apprendre la langue bretonne. L’article vise à rendre compte des logiques et des formes d’engagement individuel et collectif que les auteurs repèrent dans le cadre de leur enquête en immersion. Le deuxième article interroge O·DUWLFXODWLRQ HQWUH © GpYHORSSHPHQW SURIHVVLRQQHO ª HW © UpÁH[LYLWp ª FKH] des enseignants. L’ambition des auteurs est explicitement de travailler le lien entre ces deux items et de permettre un réinvestissement en formation des résultats de la recherche. Comité de rédaction de la revueSavoirs. 7
Note de synthèse
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.