//img.uscri.be/pth/2483ccbf8da6e7bef5081622a2343c03dfb8ed75
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

L'éducation à la prévention du sida dans les classes de sciences

De
406 pages
L'éducation à la prévention du sida a fait son entrée dans les classes de sciences du secondaire au Gabon par décret gouvernemental. L'auteure a exploré, via des entrevues collectives, les points de vue de vingt enseignants. Loin de se confiner à leur seule identité disciplinaire, ces derniers adoptent des postures diverses permettant de composer avec les contraintes institutionnelles, tout en tenant compte des connaissances du milieu local et des situations de vie des jeunes.
Voir plus Voir moins
Liliane MbazogueOwono
L’ÉDUCATIONÀ LAPRÉVENTION DUSIDADANS LESCLASSES DESCIENCES
Ce qu’en disent les enseignants et enseignantes du secondaire au Gabon
L’éducation à la prévention du sida dans les classes de sciences
Études africaines Collection dirigée par Denis Pryen Dernières parutions Constantin KUBETERZIÉ DABIRE, Financement d’un projet de partenariats public-prive (PPP),Missions du consultant et guide méthodologique, 2014.Olivier M. MBODO, Afrique subsaharienne, Populations, écologie et histoire, 2014.Eric M. NGANGO YOUMBI, Les prérogatives de puissance publique au Cameroun, 2014.Alhassane CHERIF,La parenté à plaisanterie (le sanakouya). Un atout pour le dialogue et la cohésion sociale en Guinée, 2014. Noël Bertrand BOUNDZANGA et Wilson-André NDOMBET (dir.),Le malentendu Schweitzer, 2014. Justin OMOLELA SELEMANI,politique et Engagement résistance populaire des Maï-Maï du Maniema en R.D.C., 2014. Célestin M’PEYA,L’alibi colonial se consume, 2014. Boureïma N. OUÉDRAOGO,Droit, démocratie et dévelop-pement en Afrique, 2014. Angèle Christine ONDO,Mvett Ekang : forme et sens, 2014. Clotaire MESSI ME NANG, Les chantiers forestiers au Gabon. Une histoire sociale des ouvriers africains, 2014. Bruno KOFFI EHUI,Qu’est-ce qu’une O.N.G ?,2014. Roger Mawuto AFAN,Éléments de psychologie politique africaine,Rite initiatique et socialisation politique,2014. Romaric Franck QUENTIN DE MONGARYAS (dir.),L’école gabonaise en débat, 2014. Patrice MOUNDZA,Le chemin de fer Congo Océan et le département de la Bouenza, 2014. Yassine KERVELLA-MANSARE,Pulaaku, Le code d’honneur chez les Peuls, 2014. Hamadou ADAMA (dir.),De l’Adamawa à l’Adamaoua, Histoire, enjeux et perspectives, 2014. Mahamadé SAVADOGO,Philosophie de l’action collective, 2013. Abou KANATE,Radiographie du droit foncier en Côte d’Ivoire,2013. Abou KANATE,Le droit de la promotion immobilière en Côte d’Ivoire,2013.
Liliane Mbazogue L’éducation à la prévention du sida dans les classes de sciences Ce qu’en disent les enseignants et enseignantes du secondaire au Gabon
Du même auteur
Mbazogue-Owono, L. (2014). L’enseignement des questions de société (le cas du sida) et le rapport à la culture d’enseignants et enseignantes de sciences du Gabon. In M.C. Bernard, A. Savard & C. Beaucher,Rapports aux savoirs : clé pour analyser les épistémologies enseignantes et les pratiques de classe(p. 33-46).Québec :Livres en ligne du CRIRES. En ligne: http://lel.crires.ulaval.ca/public/le_rapport_aux_savoirs.pdf
Mbazogue-Owono, L. (2013). Prévention du sida et aspects culturels du point de vue d’enseignants et enseignantes de sciences.Revue canadienne de l’enseignement des sciences et des mathématiques, 13(4), 400-414.
Mbazogue-Owono, L. (2011). L’éducation à la prévention du sida: Illustration d’une approche interactionniste des conversations d’enseignants et enseignantes de sciences du Gabon.Recherches qualitatives, 30(1), 84-107.
Mbazogue-Owono, L. (2011). La prévention des conduites sexuelles excessives auprès des jeunes d’Afrique subsaharienne: exemples du Gabon. In A. Gariepy (dir.),Actes de la 1re édition du Colloque international sur l’exploitation sexuelle des enfants et les conduites excessives: Institut84-93). Terrebonne, QC (p. québécois de Sexologie clinique. Site web: http://exploitationsexuelle.com/colloque/publications. © L'HARMATTAN, 2014 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75 005 Parishttp://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-01559-0 EAN : 9782343015590
À mon fils Jean-François II Owono Obame
REMERCIEMENTS
Que relater d’un parcours de thèse qui a duré autant d’années ? Combien de moments d’hésitations, d’envie de tout laisser tomber quand on se trouve confronté à des difficultés de toutes sortes? Par exemple, comment apprivoiser l’écrit scientifique ? Comment réaliser un état de la question qui ne fait pas somnoler la lectrice ou le lecteur? Comment inviter des personnes à parler ouvertement de ce qui est souvent tabou dans leur culture et en rendre compte d’une façon compréhensive ?
Mais il n’y a pas eu que ça. Il y a eu aussi des moments de réjouissance. Quelle joie de se savoir étudiante à l’université Laval, l’une des plus prestigieuses au monde, ou encore de gambader dans la légendaire neige canadienne. Quelle joie également éprouvée pour un concept cerné, un chapitre terminé, une conférence réussie, un article accepté et publié dans une revue scientifique.
Bref, des étapes franchies, des peurs surmontées et la satisfaction d’avoir mené à terme un travail qui m’a permis de grandir sur plusieurs plans. Et cela a été possible grâce au soutien de plusieurs personnes et institutions.
Je tiens d’abord à remercier ma directrice Marie Larochelle, qui a toujours cru en mes capacités. Elle m’a encadrée avec une grande conscience professionnelle, m’enseignant ce que signifie la rigueur conceptuelle et rhétorique mais aussi à prendre des risques intellectuels. Elle m’a également initiée, avec humour, aux codes et aux coutumes de ‘la tribu scientifique’, cette connaissance étant très utile pour comprendre la vivacité de certains échanges dans des colloques ou, encore, le ton et le type de conseils des arbitres d’articles. J’espère, un jour, pouvoir à mon tour donner à d’autres ce que j’ai reçu dans ce parcours sous sa supervision, avec la même disponibilité, la même patience.
Je remercie aussi les membres de mon comité de thèse: Jacques Désautels, pour les commentaires à la fois généreux et critiques de sa prélecture, ses encouragements incessants et, plus globalement, son engagement à l’égard des étudiantes et étudiants du Gabon; et Renée Fountain, pour son soutien moral et ses conseils pragmatiques. Je remercie Virginie Albe non seulement d’avoir accepté d’être l’examinatrice externe de cette thèse, mais aussi pour ses commentaires élogieux et le regard perspicace qu’elle a posé sur mon travail.
Je remercie le Programme canadien des Bourses de la Francophonie, qui a financé une grande partie de mes études, la Faculté des sciences de
7
l’éducation de l’université Laval, qui a pris la relève en m’octroyant une bourse de fin de rédaction de thèse, ainsi que le Gouvernement gabonais, qui a accepté de me libérer pour cette aventure intellectuelle.
Je remercie vivement les enseignants et enseignantes de SVT de Libreville au Gabon qui ont accepté de participer à cette recherche malgré leur emploi du temps surchargé.
Je tiens à remercier plusieurs autres personnes qui m’ont aussi accompagnée dans la réalisation de ce travail: Marie-Claude Bernard pour son amicale affection et ses conseils astucieux et Martha Teixera pour son amitié.
Mes remerciements égalementà Germaine Villeneuve et sa famille, Célestin Andzang et son épouse Ursule, la famille Bayette, Fany Wande ainsi qu’à mes compatriotes, notamment Hilaire Bibang Assoumou, Jean Jacques Demba, Élise Ékemeyong, Raymonde Moussavou, Christophe Ndong-Angoué, Armel Nguimbi, Flavienne Ntsame, qui ont contribué, par leur amitié et leurs critiques, à me réconforter tout en faisant avancer mon travail.
Pour clôturer mon propos, je veux remercier mes sœurs Nanette, Nadège, Valesca et ma nièce Kelly, qui ont accepté de laisser partir la personne qui constituait un soutien indéniable pour leurs études. Qu’elles trouvent ici le couronnement de leur affection.
SOMMAIRE
Préface Un certain courage11Liste des encadrés, des tableaux et des vignettes15 Liste des acronymes17 Introduction 19 I.1 Mon intérêt pour le sens de l’enseignement des sciences19 I.2 Un contexte favorable à l’émergence d’un questionnement21 I.3 L’éducation à la prévention du sida et la concrétude du questionnement 21 I.4 Le plan de la thèse23 Chapitre 1 Le cadre contextuel27 1.1 La question du sida au Gabon28 1.2La question du sida et de sa prévention du point de vue de l’enseignement des sciences43 1.3Vers ma question de recherche65 Chapitre 2 Le cadre théorique69 2.1 La perspective de l’interactionnisme symbolique70 2.2La problématique du rapport au savoir84 2.3Des études sur les points de vue des enseignants et enseignantes de sciences 93 2.4Les axes de questionnement de ma recherche119 Chapitre 3 La méthodologie de la recherche123 3.1Le contexte de l’enquête de terrain123 3.2Le contexte de l’analyse145 Chapitre 4 Les négociations du sens de l’éducation à la prévention du sida169 4.1La pertinence et les visées de l’éducation à la prévention du sida170 4.2La prise en charge de l’éducation à la prévention du sida195 4.3Les aspects sociaux de l’éducation à la prévention du sida260 4.4Synthèse 305 Chapitre 5 Manières de s’approprier l’éducation à la prévention du sida309 5.1Les postures et les référents adoptés310 5.2Le rapport à l’action éducative321 5.3En guise de synthèse338 Conclusion 341 C.1 Lecontexte de la recherche et les retombées341 C.2 Regardcritique sur la recherche et ses contours347 Ouvrages cités353
9