La bonne parole

De
Publié par

Frais émoulus de l'université, nous étions un couple jeune et plein d'enthousiasme, soixante-huitards convaincus, idéalistes. À l'obtention du CAPES, nous sommes partis au Kenya puis au Nigéria y apporter "la bonne parole". L'expérience a été pour nous d'une inépuisable richesse. Confrontés à d'autres moeurs, d'autres cultures, nos modes de pensée ont évolué. Si, jusqu'au bout, la passion d'enseigner qui nous animait est restée intacte, nous avons gagné en lucidité - y compris sur nous-mêmes.
Publié le : mardi 15 mars 2016
Lecture(s) : 1
EAN13 : 9782140004223
Nombre de pages : 184
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
d’enthousiasme. Régulièrement publiés au Bulletin OfIciel, ces
reLet d’une réalité incontestable.
MichèleMaldonado
La bonne parole
Une coopérante en Afrique anglophone
Ecrire l’Afrique Ecrire l’Afrique
L’ armattan
La bonne parole Une coopérante en Afrique anglophone
Écrire l’Afrique Collection dirigée par Denis Pryen
Romans, récits, témoignages littéraires et sociologiques, cette collection reflète les multiples aspects du quotidien des Africains.
Dernières parutions Abderahim AHMAT,Un parcours difficile,2016. Joachim OLINGA,Les métis de ma mondialisation,2016. Henri MOUTOUBE,Les Scieurs de Branches, Un manager dans l’engrenage infernal du monde professionnel,2016. Emmanuel GOUJON, Clotilde RAVEL, Héloïse VOISIN (dir.), Eclats d’Afriques, Nouvelles,2016. Lulla Alain ILUNGA,Quand le maïs devient chaud,2016. Maximin Beugré GNADJRO,La Dérive du Nénuphar,2016. Gilbert GBESSAYA,A deux dans la cabane, 2016. Philippe MPAYIMANA,Rwanda, regard d’Afrique. Only forward looking, 2015. Adélaïde MUKANTABANA, L’innommable Agahomamun-wa, 2015 Nicole FAUCON-PELLET,Je viens du jardin des cafés, Une vie éthiopienne, 2015 El Hadji DIAGOLA,Merci, les femmes !, 2015 Paterne BOGHASIN,La ruine et la malédiction, 2015 Jean-Baptiste BOKOTO APANDA,Une histoire de violences, Je suis Charlie au Congo, 2015 Jean DUBUS,Là-bas, entre terre et ciel, 2015. Fred JULIANI,Contes et mécomptes d’Afrique et d’ailleurs, 2015. Jean-François Sylvestre SOUKA,Madame Gentil, 2015. Thierry VUNOKA,Héros anonymes, 2015. Jérémie MULIKARE,La vie des pygmées Batwa au Rwanda, 2015. Irène ASSIBA d’ALMEIDA et Sonia LEE,Essais et documentaires des Africaines francophones. Un autre regard sur l’Afrique, 2015. Jean-Pierre EYANGA EKUMELOKO,Enfin éclos d’un vase clos, 2015.
Michèle Maldonado La bonne parole Une coopérante en Afrique anglophone
© L'HARMATTAN, 2016 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Parishttp://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-07863-2 EAN : 9782343078632
Merci à mes enfants, Coralie et Frédéric, pour leur soutien constant
Le mariage de Simi
Simi se marie le 12 septembre. La cérémonie aura lieu à Mombasa, au Kenya, dans la somptueuse enceinte de la communauté Shah. Tout près de là se dresse un temple blanc au plafond orné de frises aux douces couleurs pastel évoquant un de ces gâteaux de mariage anglais tapissés d’un épais glaçage. Solitaire, il trône dans la calme certitude de sa magnificence, savamment couronné de multiples dorures rutilantes dans le soleil radieux du petit matin. Au pied du grand escalier de marbre qui conduit au porche, deux éléphants de pierre noire au harnachement multicolore montent la garde, impassibles, fixant d’un gros œil bleu souligné d’un léger trait de peinture dorée les femmes en sari venues adresser à leurs dieux les prières matinales. On entre nu-pieds dans ce lieu de culte, car, si on se déchausse par humilité, le cuir est également banni : les chapeaux ou chaussures de peau, les ceintures et boîtiers d’appareils photo apportent en effet le témoignage des divers sévices infligés aux animaux. Ici, on respecte la vie sous toutes ses formes. Atmosphère paisible, sérénité complète dans la cour dallée de marbre dont le lourd portail de bois sculpté ouvre sur un autre monde qui vous happe à la première marche et vous plonge sans sommation dans les clameurs d’une étroite rue commerçante fortement imprégnée des odeurs d’épices et de fruits trop mûrs du marché voisin. Bien que longue et sinueuse, la ruelle dégage une atmosphère d’activité chaleureuse. Elle s’éclaire tout à coup, de place en place, par les cascades de tissus bigarrés et les étalages clinquants de
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.