La formation linguistique des adultes migrants

De
Publié par

Voici une mise à plat des recherches soit portant directement sur la formation linguistique des migrants, soit susceptibles de représenter une base théorique pour ce champ éducatif. Après avoir rappelé quelques traits caractéristiques de l'histoire des politiques et des dispositifs, l'auteur propose un bilan de recherches sur l'appropriation de la langue des pays d'accueil par les migrants, et souligne la difficulté des acteurs à se saisir de ces apports.
Publié le : lundi 1 octobre 2012
Lecture(s) : 29
EAN13 : 9782296507869
Nombre de pages : 102
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
13 ISBN : 978--233-60034-7L2 atenoe  dntsysehè ed p ecesérn tno coumértue nstiimesnu eal tà p heec rdesos hercatrop ticerid tnrul  aofetemtns linguistrmation gim tnareuqised scsu-tep ss,t oiéresr pe sedbiele th bas unenter ec ruop euqiroé. ifatucédp amch éleleuqseuqart rèApavs r oipprauqsed  elihtsioits caractéristised te ss-opsid  pes dreueiqitolso erppolinanub s, litifeur autprrotiia lurppahcres se ed hcer daccuedes paysl naug enod  ealneigulsot  es,ntargim sel rap lise ss à teurs ac éeductlidfl  as let onionsmedirporp snol à ser deaisi app ces .nErostecs n ,géro àesra trsve el alibed nart ffre de formatio nuq iostni tnre,seuqitcadid sehprs ler sut oi ss ioattnp roavxuprocs apr let surof itamnad al slapuonti donpoe ed sofmrtaqieu smpliquésateurs isitannlaed soi nla psur ssiorofeoitresni tios ,nar pens ds urco enup naroma adde synthèse offr,lantec n et etormfoeuat. rs Auysananal en toutel ,itleréneriféltmue qui-tencis noitcudorp enuaine.Suis ce domcrehd naalr ceehesnce  ds derecau-se senuq tuqlelisamodéune ter ecssp ord seitnoesgitérastt  eusegassitnerppad x articlvent deuhcrehc.esed  eerr ie psee  Lemprrp eneséopord esocllia ltafibaroform de n prationoissefoni ellen dleiaiteins eese  nisuttaoi ned travail ; le sednocrop s etl rutué dden uavtrpmahc el snad senuteou sesèsths  .uAtlsea udd setionormala f de ed e al  euqiV « rLariubangn. tsednrèiersn eel se » recerecherchteine vunaioatrnSEBMOLUOersriovaéduc en net atio eereld hcsehcreromé H :véerDA Aruetad sc snun eHALIÈS, Sandra CIM ,S bésaitneC antstes migrguin lontimaor fluda sed euqitsis adn deatioform92aL 2 2s10luet
 Note de synthèse  La formation linguistique des adultes migrants  Articles de recherche                                 
29- 2012
/021901/:75019._2RSOI1ddinR210292VAS_EUVE
Savoir
s

rue
de
© ’armaan  l’ É cole polyechnique 
hpwwwlibrairieharmaancom diffusionharmaanwanadoofr harmaanwanadoofr
 B    EA   
aris
Savoirs Revue internationale de Recherches en éducation et formation des adultes
22 – 29
La formation linguistique des adultes migrants
Revue publiée avec le concours 
- de l’association nterface recherche - de la C hambre de commerce et d’industrie de aris - de l’université aris uest anterre a D éfense
L’Harmattan
e C omité d’orientation s’est constitué en association de droit français dénommée A ssociation internationale pour la promotion des recherches en éducation et formation des adultes ( A iprefa). A iprefa a été enregistrée au ournal of ciel du 15 février 2003. ’association, dont le siège social se situe à l’université de aris uest anterre a D éfense, est propriétaire de la revue. e bureau du conseil d’administration est composé de JeanMarie B arbier JeanPierre B outinet Philippe C arré Solveig F ernaguOudet C édric F rétigné G érard JeanMontcler F rançoise L Laot . C omité éditorial d’orientation B rigitte A lbero -rofesseur de sciences de Sandra E nlart D irectrice G énérale E ntre-l’éducation, Université Rennes 2 prise et ersonnel ean-arie B arbier -rofesseur au C nam Solveig F ernagu -Oudet -aître de confé-C hristian B atal -DG nterface É tudes et rences en sciences de l’éducation, Université F ormation aris uest anterre a D éfense ean-ichel B audouin  rofesseur de scien-C édric F rétigné rofesseur de sciences de ces de l’éducation, Université de G enève l’éducation, Université aris E st C réteil ean-ierre B outinet -rofesseur émérite de G érard JeanMontcler -aître de conféren-sociologie, U C A ngers ces en sciences de l’éducation, Université hilippe C arré -rofesseur de sciences d aris uest anterre a D éfense, Retraité e l’éducation, Université aris uest anterre C hristophe Jeunesse -aître de conférences a D éfense en sciences de l’éducation, Université aris ierre C aspar rofesseur émérite C haire de uest anterre a D éfense formation des adultes, C nam F rançoise F . Laot -rofesseur de sciences de D enis C ristol -D irecteur de l’ingéni rie et d l’éducation, Université Reims e es dispositifs de formation, C F T C laudie Solar -rofesseure d’andragogie et de ierre D ominicé -rofesseur émérite de psychopédagogie, université de ontréal sciences de l’éducation, Université de Véronique Leclerc , rofesseure de Sciences G enève de l’éducation, C U EE , Université ille 1 érôme E neau -aître de conférences en A ndré Voisin É conomiste sciences de l’éducation, Université Rennes 2 F ondateur : acky B eillerot D irecteur de publication : hilippe C arré Responsables scienti ques : ean-arie B arbier , ean-ierre B outinet , G érard JeanMontcler C édric F rétigné , C hristophe Jeunesse , F rançoise F . Laot Responsable éditoriale : Solveig F ernagu -Oudet Secrétaire de rédaction : F rançoise Lemaire Traductions français-espagnol : D yanne E scorcia Traductions français-anglais : Stephen B rewer
Revue S A VOIRS Université aris uest anterre a D éfense U F R S S E , B ât. C . 208 200, avenue de la République - 92001 anterre C edex revue.savoirs@u-paris10.fr http://netx.u-paris10.fr/savoirs
.................................................................rl....Éot................................................................
La formation linguistique des adultes migrants
. 7 ot   synt è s ervé A DA  , La formation linguistique des migrants adultes ..................................... 1 1 A rt  l s  r  r  Sandra C U  BE , Une modélisation des processus et des stratégies d’apprentissage en situation de travail 47 Sébastien C A  È S É tude d’un travail collaboratif de formation professionnelle initiale des enseignants : résultats et propositions  59 C ompt s r n us  l  tur A nne B A RR È R E (2011). L’éducation buissonnière Quand les adolescents se forment par euxmêmes . aris : A rmand C olin ........................................................................................ 81 ichal. r B R  , aula G U  A R ÃE S , Rui V E R A D E C A STR eds (2009). The State C ivil Society and the C itizen E xploring relationships in the F ield of A dult E ducation in E urope ......................................................................................................................................... 83 A lain C R B  (2011). Les conférences de Morterolles Hiver 895896 À l’écoute d’un monde disparu . aris : F lammarion ............................................................................. 84 athias  E T et G illes R EA U (sous la direction de). La société des diplômes . aris : a D ispute, 2011 ....................................................................................................... 84 continue Utopie en 97 urgence en  . C ormelles-le-RRo.yaVl A : T É E d R it(i2o0n1s1) .a L n a a f g o e rm m a e ti n o t n et société coll. « uestions de société » ................. 85   l r  r  es thèses en formation d’adultes ............................................................................ ..89
Savoirs 29 22
É  tor  l
E nseignant-chercheur en Sciences du angage, ervé A dami se préoc-cupe depuis de nombreuses années des processus d’appropriation du fran-çais par les adultes migrants par le biais de l’acquisition informelle en milieu social, mais aussi par le truchement de la formation guidée. l est donc deve-nu un n connaisseur d’un secteur particulier de la formation d’adultes, celui de la formation en langue des migrants, primo-arrivants ou anciennement installés sur le sol français. E ffectuer une note de synthèse de recherches relative à ces questions n’est pas chose aisée car la formation linguistique est avant tout un champ de pratiques et d’intervention éducative mobilisant les pouvoirs publics, des institutions nationales ou régionales, des réseaux d’organismes et des formateurs. C e champ a fortement évolué ces dix der-nières années et s’est structuré, professionnalisé et institutionnalisé. D epuis 40 ans, la formation linguistique des migrants, qui s’est appelée initialement « alphabétisation », a suscité une littérature abondante mais peu orientée vers la recherche académique. es écrits de type comptes rendus d’expériences, essais, monographies, supports de formation de formateurs, documents pé-dagogiques supplantent largement les articles scienti ques et les rapports de recherche. a formation linguistique des migrants s’est construite rela-tivement en marge des courants de recherche susceptibles d’apporter des connaissances sur le public cible, sur les processus d’enseignement/appren-tissage du français en milieu guidé et sur l’offre de formation. es sciences de l’éducation et de la formation, la didactique du français, les sciences du langage ont pourtant beaucoup à apporter en termes de cadres d’analyse des réalités de terrain. C ’est à la mise en évidence de travaux, sans doute trop rares, relevant de ces disciplines que s’attelle l’auteur. a note de synthèse constitue une mise à plat de recherches soit por-tant directement sur la formation linguistique des migrants, soit sus-ceptibles de représenter une base théorique pour ce champ éducatif. A insi, après avoir rappelé quelques traits caractéristiques de l’histoire des politiques et des dispositifs en se basant sur quelques études récen-tes, l’auteur propose un bilan de recherches sur l’appropriation de la langue des pays d’accueil par les migrants, souvent peu scolarisés au pays d’origine, en explorant les concepts empruntés aux sciences du langage (linguistique, sociolinguistique, psycholinguistique). C es travaux permet-tent de mettre au jour les spéci cités de situations sociolangagières de ces populations et des chemins d’acquisition. . A dami fait donc état 7
d’un ensemble de références possibles pour appréhender des aspects strictement langagiers tout en rappelant les dif cultés des intervenants à mobiliser ces apports. D ans une troisième partie, ce sont les dimensions propres à l’offre de formation qui sont interrogées à travers le bilan de travaux portant soit sur les approches didactiques, soit sur les pratiques des formateurs impliqués dans la formation de populations en parcours d’insertion, soit sur la professionnalisation des formateurs. ême si on note une augmentation récente de publications relevant bien de démar-ches scienti ques, l’analyse des pratiques réelles de formation linguisti-que reste encore le parent pauvre. eu d’études empiriques d’envergure sont menées permettant la connaissance des conduites d’enseignement/ apprentissage réellement mises en place et sur les effets de la formation guidée en langue. A u nal, cette note de synthèse offre un panorama d’une production scienti que multiréférentielle, tout en analysant quel-ques-unes des carences de la recherche dans ce domaine. es articles de recherche proposés à la suite portent tous deux sur les processus d’apprentissage et le développement de compétences dans des contextes collaboratifs entre acteurs différents. D ans la contribution de San-dra C oulombe, l’apprentissage informel s’effectue en situation de travail. Sont explorées les stratégies mises en œuvre par des participants à une mis-sion particulière d’intervention dans une grande entreprise multinationale souhaitant un changement majeur des pratiques de formation des salariés. ’auteur met en évidence certaines modalités de l’apprentissage collaboratif informel et contribue ainsi à enrichir les théories de l’apprentissage situé. ’autre contribution, écrite par Sébastien C haliès, concerne la formation d’enseignants par le biais de la collaboration entre les stagiaires, les tuteurs professionnels et les enseignants universitaires. ’étude appartient à un pro-gramme de recherche plus large sur la formation professionnelle par alter-nance et mobilise le cadre théorique de l’action collective de Wittgenstein pour analyser nement le dispositif de la « visite formative ». C ette étude de cas montre les dif cultés à se former dans ce dispositif qui se veut pourtant collaboratif et interactif et propose quelques pistes de solutions. Véronique eclercq, Université de ille 1.
8
ot

synt è s
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.