50 REGLES ESSENTIELLES : COREEN

De
Publié par

Chaque règle, illustrée par des exemples détaillés, s'accompagne d’exercices d’application pour un entraînement efficace. Des tableaux, en annexe, vous aideront à acquérir de solides connaissances en grammaire, conjugaison, syntaxe et vocabulaire. Clairs et complets, ces ouvrages s’adressent aussi bien à des étudiants qu’à des adultes désireux d’entretenir leur pratique de chaque langue concernée.
Publié le : vendredi 28 juin 2013
Lecture(s) : 6
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
EAN13 : 9782759019267
Nombre de pages : 128
Prix de location à la page : 0,0050€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
50 RÈGLES ESSENTIELLES CORÉEN
Stéphane COURALET
Je remercie chaleureusement Kim YounSill pour sa relecture attentive du manuscrit et Léo Couralet pour ses interludes violonistiques durant la rédaction de ce petit guide.
L’AUTEUR
Stéphane Couralet,docteur en linguistique (spécialité coréen) à l’EHESS, au sein du CRLAO (Centre de Recherches Linguistiques sur l’Asie Orientale). Chercheur en linguistique. Participe à de nombreux projets de recherches universi-taires sud-coréens. Il a publiéLa personne collective en coréenaux éditions Lambert-Lucas et achève la publication d’un dictionnaire bidirectionnel français-coréen. Il a enseigné la grammaire du coréen à l’INALCO et dans plusieurs universités pari-siennes.
AVANT-PROPOS
Vous trouverez dans ce petit ouvrage une sélection de 50 règles de grammaire du coréen standard de Séoul, d’un niveau faux débutant ou intermédiaire. Chaque règle est illustrée par des exemples pratiques et s’accompagne d’exercices indispensables pour assimiler l’essentiel des points de grammaire décrits. La présen-tation sur deux pages est claire : à gauche se trouvent les explications, à droite les exercices d’application. Les corrigés rassemblés en fin d’ouvrage facilitent l’auto-apprentissage. Toutes les traductions sont évidemment données à titre purement indicatif. Attention ! Les phrases incorrectes sont précédées d’un astérisque (*).
Toutes les leçons sont indépendantes. Libre à vous de les parcourir dans l’ordre… ou pas. Travaillez à votre rythme mais régulièrement, c’est la meilleure façon de progresser. Bonne lecture et surtout bonne pratique du coréen !
SOMMAIRE
1.La particule de thème -/-. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .8 2.Le nominatif -/-. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .10 3.L’accusatif -/-. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .12 4.Le datif -에게. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .14 5.Le locatif -/-에서. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .16 6.Le début et la fin -부터/-까지. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .18 7.La direction, le moyen -(으)로. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .20 8.Le verbe « être » -이다/아니다. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .22 9.Il y a있다/없다. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .24 10.Le suffixe jonctif nominal -/-. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .26 11.Seulement, ne… que -/-밖에. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .28 12.Le génitif -. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .30 13.Le suffixe jonctif verbal -. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .32 14.Le suffixe jonctif verbal -지만. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .34 15.Les chiffres. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .36 16.Les classificateurs. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .38 17.La date, l’heure, le prix, les numéros. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .40 18.Le comparatif -보다. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .42 19.Le superlatif제일/가장. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .44 20.Le présent en -(ㄴ/는)다et en -(ㅂ니다/-습니). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .46 21.Le présent informel -/-/-여요. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .48 22.Le passé. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .50 23.Le futur -- / -ㄹ 것. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .52 24.L’honorifique du sujet -(으)시. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .54 25.La négation/. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .56 26.Les verbes irréguliers. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .58
6
27.La détermination verbale/(으)ㄴ//(으) ㄹ. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .60 28.La formation des adverbes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .62 29.Les conjonctions de coordination그리고/그러나/그런데. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .64 30.La simultanéité -(으)면서. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .66 31.La causalité avec -/-/-여서. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .68 32.La causalité avec -(으)니까. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .70 33.La condition -(으)면. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .72 34.La nominalisation verbale -. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .74 35.Le progressif -고 있다. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .76 36.Le désidératif -고 싶다. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .78 37.L’expression de l’objectif -(으)러 가다. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .80 38.Le bénéfactif -/-/-여 주다. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .82 39.L’expression de la tentative -/-/-여 보다. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .84 40.L’inchoatif -/-/-여 지다. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .86 41.L’expression de l’obligation -/-/-여야 하다. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .88 42.L’expression de la supposition -ㄴ 것 같다. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .90 43.L’intention du locuteur -(으)ㄹ게요. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .92 44.L’interrogation en -(으)ㄹ까요?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .94 45.L’exhortatif -/(-)ㅂ시다. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .96 46.L’impératif -(으)세요/ -(으)십시오. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .98 47.L’exclamatif -(는)군요. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .100 48.Le passif. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .102 49.Le causatif. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .104 50.Le discours indirect. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .106 Corrigés des exercices. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .108 Annexes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .116
7
1
Règle
LA PARTICULE DE THÈME -/-
-/-est la particule de thème. Elle sert à souligner ce dont on parle. Elle n’indique pas de fonction grammaticale particulière. Elle peut donc remplacer ou s’adjoindre à d’autres particules (sujet, objet, etc.). On utilise -après une consonne et -après une voyelle (la contraction en -après une voyelle est fréquente à l’oral). -/-est utilisée pour :
Exemple 1 : 나는 대학생입니다. 내 고향은 서울입니다. Moi, je suis étudiant. Ma ville natale, c’est Séoul. Souligner le thème.
Exemple 2 : 나는 부산에 자주 가요. 부산은 아름다운 도시예요. Je vais souvent à Pusan. Pusan, c’est une jolie ville. Faire référence à un élément déjà mentionné.
Exemple 3 : 지구는 둥글다. La terre est ronde. Enoncer une vérité générale.
Exemple 4 : 오늘은 춥지만 내일은 따뜻하겠습니다. Aujourd’hui, il fait froid mais demain il fera chaud. Mettre en contraste un élément par rapport à un autre.
8
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.