La lecture au cours moyen

De
Laclef &/ Bergero. Prix : 1 fr. 50 c. ^.st^i L. LA LECTURE AU COURS MOYEN LACLEF et BERGERON riinseignement Directeur d'ÉcoleiInspecteur de primaire. ^5^LA RÉCITATION lN-16 AVEC ILLUSTRATIONS2 VOLUMES par Maîtrejean "La J^écifationl. Préparatoire et 'Elémentaireaux Cours gravures, cartonné 1 fr.I volume in-i6 avec pas le programme de morale; ouvrage composé deSuit pas à petitsmorceaux de prose et de poésie bien à la portée de nos //. 'La T^écitation Moyen et Supérieuraux Cours avec gravures, cartonné fr. 50I volume in-i6 1 réservée à la littérature contemporaine. — Déve-Large place loppement du programme de morale. AVIS 1 Ces deux cours comprennent beaucoup de morceaux qui sont le fonds ordinaire et nécessaire des anthologies primaires; outre de nombreux extraitsils renferment en moins connus. Il a dans chaque cours une vingtaine d'extraits en prose.y plus large place est réservée à la littérature contempo-La raine, qui « répond mieux à notre état social et à notre état moral, exprime mieux nos sentiments, nos besoins, nos souf- frances, notre manière d'entendre la vie et la destinée » que la littérature des siècles précédents. recueils sont adaptés au Programme de MoraleCes : eau de l'univers; sa fuseau de Guadarrama.taille est plus fine, plus droite qu'un Vous allez payer tout à l'heure votre insolence et vos blas- phèmes.
Publié le : dimanche 30 septembre 2012
Lecture(s) : 137
Tags :
Source : Archive.org
Licence :
Nombre de pages : 276
Voir plus Voir moins

Laclef &/ Bergero.
Prix : 1 fr. 50 c.
^.st^i L.LA LECTURE AU COURS MOYENLACLEF et BERGERON
riinseignement Directeur d'ÉcoleiInspecteur de
primaire. ^5^LA
RÉCITATION
lN-16 AVEC ILLUSTRATIONS2 VOLUMES
par Maîtrejean
"La J^écifationl.
Préparatoire et 'Elémentaireaux Cours
gravures, cartonné 1 fr.I volume in-i6 avec
pas le programme de morale; ouvrage composé deSuit pas à
petitsmorceaux de prose et de poésie bien à la portée de nos
//. 'La T^écitation
Moyen et Supérieuraux Cours
avec gravures, cartonné fr. 50I volume in-i6 1
réservée à la littérature contemporaine. — Déve-Large place
loppement du programme de morale.
AVIS
1
Ces deux cours comprennent beaucoup de morceaux qui
sont le fonds ordinaire et nécessaire des anthologies primaires;
outre de nombreux extraitsils renferment en moins connus.
Il a dans chaque cours une vingtaine d'extraits en prose.y
plus large place est réservée à la littérature contempo-La
raine, qui « répond mieux à notre état social et à notre état
moral, exprime mieux nos sentiments, nos besoins, nos souf-
frances, notre manière d'entendre la vie et la destinée » que la
littérature des siècles précédents.
recueils sont adaptés au Programme de MoraleCes :
<f I. 'La Tamiîle
II. VÉcoleol<l
///. La Patrie^k
IV. Devoirs envers soi-même"^g
V. autresles
^J*-
VI. La l^atureo"
Il a des indications diction.y utiles pour faciliter la bonne^'"^^^'^JSEIGNEMENT PRIMAIRE ÉLÉMENTAIRE
lia Iiectupe
au GoUr? JVloyer)
PAR MM.
A. LACLEF E. BERGERON
I
INSPECTEUR DB L'ENSEIGNEMENT PRIMAIRE. { DIRECTEUR D'ÉCOLE PUBLIQUE,
12' ÉDilTION
PARIS
DELALAIN FRÈRES
ÉDITEURS
BOULEVARD SAINT-GERMAIN,115, 115COURS DE LF.CTIIRES
MoyenLa Lecture au Cours
cart. 1 fr. 501 vol. in-16 de 272 pages,
est illustré de 150 vignettes, lettres initiales, culs-de lampe,[Ce volume
dessines par MaitrejeanJ.
Cours ÉlémentaireLa Lecture au
cart. fr.1 voL in-16 de 204 pages avec gravures, 1
Lecture des Tout PetitsLa
c.1 in-16 de130 pages avec grav. et ^planches rn couleurhors texte, cart. 15vol.
Toute contrefaçon sera pour.iuivie conformément aux lois; tous les exemplaires
sont revêtus ae notre (jriffe.Ce volume est orné de 150 vig7iettes, lettres initiales,
culs-de-lampe et portraits dessinés par M. MaitrejeanL^M
?^«^5,PRÉFACE
desNous nous sommes proposé de faire, pour les élèves
désirÉcoles primaires, un livre de lecture répondant à un
souvent instituteurs.exprimé par nos
On voudrait un ouvrage qui reposât du roman pédago-
morale, d'his-gique, trop systématiquement saupoudré de
toire, de géographie, voire d'hygiène et d'économie ménagère,
— mais quiun ouvrage dont le but ne serait pas utilitaire,
la lui fairepourrait faire aimer la lecture au lecteur,
aimer elle-même pour les enseignements qu'elleen et non
donne.
Les œuvresUn maître écrivain, Anatole France, a écrit : «
« qui plaisent le mieux aux petits garçons et aux petites
« filles sont les œuvres magnanimes, pleines de grandes
« créations, ordonnance des par-dans lesquelles la belle
« ties formeun ensemble lumineux, et qui sont écrites dansun
« style fort et plein de sens. Pour être compris de l'enfance,
« rien ne vaut un beau génie. »
C'était aussi l'opinion d'un éminent pédagogue, Henri
c'estMarion, qui disait : « Ce qui plaît le mieux aux enfants,
le très bon. h^Iliade Quichotte est la plus« les ravit. Le Don
« agréable lecture où puisse plonger une âme adolescente.se
« Le Robinson Crusoé est le classique de l'enfance. Les
Dumas,« conteurs qui enchantent les parents, Lesage,
« Sandeau, About, Daudet, etc., enchantent aussi les entants.
« Le peuple aime lebon sens, la clarté, la beauté sans artifice ;
mettez-le auteurs, si bien« en communication avecnos grands
« Français qu'ils peuvent tous les Françaisêtre admirés par
« qui savent lire. »de ces judicieuses observations, nousNous inspirant avons
pleines d'idéesrecueil de belles pages, assez générales,fait un
simples pour appartenir à dessentiments assez enfants dede
lectureNous espérons que leur provoquera chez euxdix ans.
plaisir, et cela seulement.vif sentiment deun
élèves éprouveront quelque agréable émotion,Quand les
quoique désintéressée,aura étéjour-là, la lecture, profitablece
: elle leur fera aimer les auteurs et leur inspireraaux lecteurs
de les mieux connaître.le désir
esprits à la curiosité et les mettre en goût : telInciter les
surtout notre but. Si l'enfant était spontanément amené àest
bibliothèque populaire l'ouvrage dontemprunter à la un
été lu en classe si la famille se sentait curieuse deextrait a ;
livrespartager le plaisir de l'enfant et si les de la bibliothè-
de l'écolepour aller au foyer, le goût des distrac-que sortaient
saines se substituerait peu à peu aux loisirs stériles outions
— cemême souvent funestes. Nous pensons qu'à point devue
recueil sera utile.notre modeste
Laclef et Bergeron.
P. Nous avons le devoir agréable de remercier les écri-S.
et éditeurs qui nous ont gracieuse-vains contemporains les
ment accordé le droit de reproduire dans ce volume des
extraits de leurs ouvrages.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.