Le Robert et Collins Vocabulaire anglais

De
Publié par

Une méthode efficace pour enrichir son vocabulaire





- Plus de 25 000 mots et expressions regroupés en 44 listes thématiques : tous les domaines de la vie courante (la famille, les transports, Internet...), des thématiques professionnelles (les relations internationales, les medias...)



- De multiples précisions sur la grammaire et l'usage : les faux-amis, les pluriels irréguliers...



- De nombreux commentaires sur la culture et la civilisation des pays anglo-saxons



Fonctionnalités




- Un sommaire interactif pour accéder au thème souhaité



- La recherche d'un mot à travers l'ensemble de l'ouvrage



- Une mise en page écran d'une grande lisibilité, le réglage de la taille des caractères









Publié le : jeudi 27 octobre 2011
Lecture(s) : 260
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782849029572
Nombre de pages : non-communiqué
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
couverture

PRÉFACE

LE ROBERT & COLLINS VOCABULAIRE ANGLAIS a pour objectif de vous aider à consolider et à enrichir votre vocabulaire.

D’une conception très simple, il présente sous forme de listes thématiques les mots et expressions qui permettent de s’exprimer de façon précise et idiomatique dans toutes les situations de la vie courante.

Pour faciliter la révision et la mémorisation du vocabulaire, chacune des 392 sections thématiques est divisée en paragraphes courts.

Les variantes américaines sont systématiquement indiquées, ainsi que la prononciation de tous les mots. De nombreuses remarques sur l’usage, les niveaux de langue et les aspects culturels permettent de mieux maîtriser l’emploi des mots, les contextes et les nuances.

Véritable inventaire du lexique anglais d’aujourd’hui, ce Vocabulaire anglais est le complément idéal des dictionnaires Robert & Collins. Il est tout particulièrement adapté aux besoins des lycéens, des étudiants, des élèves de BTS et des classes préparatoires.

L’éditeur

USAGE BRITANNIQUE ET USAGE AMÉRICAIN

Les unités qui ne sont courantes qu’en anglais britannique sont précédées de la mention BR, celles que l’on ne trouve que dans l’anglais parlé en Amérique du Nord sont précédées de la mention AM ; par exemple :

BRa stone[stəʊn]un noyau
AMa pit[pɪt]

Les différences orthographiques entre anglais britannique et anglais nord-américain sont également signalées ; par exemple :

BRa cheque[tʃek]un chèque
AMa check

Lorsqu’une unité est employée dans les deux langues, mais avec un sens différent, une note signale la différence d’emploi ; par exemple :

BRto be illêtre malade
AMto be sick

ATTENTION : BRto be sick = vomir

VERBES IRRÉGULIERS

Les verbes irréguliers qui figurent dans le texte sont suivis d’un astérisque ; par exemple :

to catch* fire prendre feu

Une liste de tous ces verbes figure en fin d’ouvrage avec leur prétérit et leur participe passé.

NIVEAUX DE LANGUE

Afin de mettre en garde le francophone contre l’emploi abusif de mots et locutions n’appartenant pas à un registre neutre de l’anglais, trois indications de niveaux de langue peuvent figurer :

soutenudésigne les acceptions de langue soignée ;
parléest utilisé pour indiquer les acceptions familières ;
péj.indique une coloration péjorative.
Exemples :a daydream [ˈdeɪdriːm]une rêverie
a reverie [ˈrevərɪ] (soutenu)
a handkerchief [ˈhæŋkətʃɪf]un mouchoir
a hankie [ˈhæŋkɪ] (parlé)
it’s very touristy(péj.)c’est trop touristique

MARQUES DÉPOSÉES ®

Les termes qui constituent à notre connaissance une marque déposée ont été désignés comme tels. La présence ou l’absence de cette désignation ne peut toutefois pas être considérée comme ayant valeur juridique.

FÉMININS

Lorsque la forme féminine est différente en anglais de la forme masculine, l’indication est donnée entre parenthèses à la suite de la forme masculine ; exemple :

a sportsman(fém. a sportswoman)un(e) sportif(-ive)
[ˈspɔːtsmən]

PLURIELS IRRÉGULIERS

Lorsque le pluriel d’un terme ne se forme pas par simple adjonction d’un -s, il est indiqué entre parenthèses à la suite de la forme au singulier ; par exemple :

a scarf [skɑːf]une écharpe
(plur. scarves)
a woman(plur. women)une femme

EMPLOIS COMPTABLES ET NON COMPTABLES

Les substantifs anglais se comportent parfois de façon différente des substantifs français en ce qui concerne le singulier et le pluriel. Dans ce recueil, cinq cas sont distingués pour aider le lecteur à former des phrases correctes.

1. n. c. (= non comptable). Le nom anglais est non comptable et ne peut pas être précédé de l’article indéfini ou d’un adjectif numéral ; par exemple :

scaffolding [ˈskæfəldɪŋ] (n. c.)l’échafaudage

Selon le cas, la traduction de l’indéfini français se rendra alors par some, a piece of, instance of, a case of… ; par exemple :

Il y avait un échafaudage/des échafaudages = there was some scaffolding

2. n. c. sing. (= non comptable singulier). Le nom anglais est non comptable et s’emploie toujours au singulier alors que le français utilise généralement un pluriel pour rendre le sens ; par exemple :

nuclear waste(n. c. sing.)les déchets nucléaires

3. n. c. plur. (= non comptable pluriel). Le nom anglais est non comptable et s’emploie toujours au pluriel alors que le français utilise généralement le singulier pour rendre le sens ; par exemple :

poultry [ˈpəʊltrɪ] (n. c. plur.)la volaille

4. sing. (= nom singulier). Le nom anglais a une apparence graphique du pluriel, mais il peut prendre l’article indéfini et s’employer avec un verbe au singulier ; par exemple :

a steelworks(sing.)une aciérie

5. plur. (= nom pluriel). Le nom anglais s’emploie toujours au pluriel alors que le français utilise généralement un singulier pour rendre le sens ; par exemple :

the union dues(plur.)la cotisation syndicale

ABRÉVIATIONS, SIGLES ET ACRONYMES

Lorsqu’une expression peut se présenter soit sous une forme développée soit sous sa forme abrégée, la forme la plus courante est suivie de la forme la moins usitée entre parenthèses. Si ces deux formes sont aussi fréquentes l’une que l’autre, elles font l’objet de deux entrées séparées. La prononciation des abréviations, sigles et acronymes est indiquée ; par exemple :

the CIS [ˌsiːaiˈes]la CEI
the Commonwealth of Independent Statesla Communauté des États indépendants
a compact disc ®un disque compact
a CD [ˈsiːdiː]un CD

FAUX AMIS

Un certain nombre de mots se présentent sous une forme identique ou très voisine en français et en anglais. Beaucoup d’entre eux n’ont cependant pas du tout le même sens. Ce sont des faux amis. Une note à la suite de ces mots attire l’attention du lecteur et l’invite à prendre conscience de la différence afin d’éviter les erreurs de traduction ; par exemple :

present [ˈpreznt]présent, actuel
ATTENTION FAUX AMI actual= réel

REMARQUES

On trouvera, en fin de chapitre ou de section, un certain nombre de remarques qui portent un aspect de civilisation, un point de grammaire, un usage. Ces remarques visent à mettre en relief les particularités de la langue anglaise et les éléments intéressants de la culture britannique ou américaine ; par exemple :

REMARQUES
1. L’anglais emploie ever à la place de never lorsqu’une négation se trouve déjà dans la phrase ; exemple : il ne se passe jamais rien = nothing ever happens.
2. Attention aux temps ! exemple : je l’ai déjà fait BR I’ve already done it, AMI already did it, I did it already.

REMARQUES
En Grande-Bretagne, ce sont des lapins appelés Easter Bunnies qui sont censés apporter les œufs de Pâques aux enfants.

TRANSCRIPTION PHONÉTIQUE DE L’ANGLAIS

La notation adoptée est celle de l’Association phonétique internationale. La transcription correspond à la Received Pronunciation (R. P.), variété de l’anglais britannique la plus étudiée aujourd’hui.

VOYELLES, DIPHTONGUES ET TRIPHTONGUES
[iː]cream, see
[ɑː]card, calm
[ɔː]pork, small
[uː]fool, moon
[ɜː]burn, fern, work
[ɪ]sit, pity
[e]bless, set
[æ]apple, cat
[ʌ]come, ugly
[ɒ]fond, wash, squat
[ʊ]full, soot
[ə]composer, above
[eɪ]bay, pale
[aɪ]buy, lie
[ɔɪ]boy, voice
[əʊ]no, ago
[aʊ]now, plough
[ɪə]tier, beer
[ɛə]fair, care
[ʊə]tour, moor
[aɪə]diary, tyre
[aʊə]flower, tower
[eɪə]layer, player
[ɔɪə]employer, soya
[əʊə]grower, lower
 
CONSONNES
[p]pat, pope
[b]bat, baby
[t]tag, strut
[d]dab, mended
[k]cot, kiss, chord
[g]got, gag
[f]fine, raffle
[v]vine, river
[s]pots, sit, rice
[z]pods, buzz
[θ]thin, maths
[ð]this, other
[ʃ]ship, sugar
[ʒ]leisure
[tʃ]chance
[dʒ]just, edge
[l]place, little
[m]ram, mummy
[n]ran, nut
[r]ran, stirring
[ŋ]rang, bank
[h]hat, reheat
[j]yet, million
[w]wet, between

[r] représente un [r] entendu s’il forme une liaison avec la voyelle du mot suivant, comme dans her hair [hɛər] is dark.

[ˈ] signale un accent tonique sur la syllabe qui suit. Il est essentiel de bien placer cet accent qui peut avoir une fonction distinctive : a record [ˈrekɔːd] = un disque ,to record [rɪˈkɔːd] = enregistrer.

[ˌ] signale un accent secondaire sur la syllabe qui suit. Cet accent est d’intensité plus faible que l’accent tonique : a conversation [ˌkɒnvəˈseɪʃən].

Les caractères en italique représentent des phonèmes facultatifs, comme dans change [tʃeɪndʒ], unkempt [ˈʌnkempt].

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi