Nouveau dictionnaire français, système "Educationnel" rimes, consonnances, homonymes, décomposition des mots, combinaisons variées de leurs éléments et équivalents jeux de mots

De
TORiiNTO LIBRARY i>--^« . -JU» ^'^"l^ NOUVEAU DICTIONNAIRE FRANÇAIS 6 " "SYSTÈME ÉDUCATIONNEL A RIMES, CONSONNANCES, HOMONYMES DÉCOMPOSITION DES MOTS COMBINAISONS ET ÉQUIVALENTSVARIÉES DE LEUES ÉLÉMENTS DEJEUX MOTS . Par BAILLAIRGÉ, A. M., M. S. B. C.CHS. bre Titulaire de la Société pour la ynlgarisation de r£ducation en France—Chevalier de l'ordre . . St-Sauveur de Moute iteale, Italie—Membre Correspondant de la Société Ethnographique de la Gironde; do l'Académie Colomb de Marseille;Cll^^tOlhe de la Société Nationale d'Encouragement au Bien de Pans-, de la Socitta-Scientifica, Liiteraria, Artistica de Voltri, Italie; delà Société Libre pour le Développement de l'Instruction et de l'Education Populaires de Paria—Membre Fondateur de la Société des Sauveteurs — —de France Membre Honoraire de l'Institut Protecteur de l'Enfance Titulaire de la Société des Sciences, Lettres et Atts de Londres et de plusieurs autres sociétés savantes et littéraires—Médaillé del'lustitut Confucius de Bordeaux—bi-lauréat de la Socié'é d'Education et de Madame la Baronne de Pages, au Grand Conseivatoire des Arts et Métiers de Pans—Membre de Ja Société Boyale desArts duCanada—Eécipiendaire de treiae médailles et de drx-sept diplômes d'honnetir de France, Belgique, ItaUe, Bussie, du Japon, du BrézU, du Canada et des Etaïc* Unis d'Amérique, etc., ete. QUÉBEC ATELIER TYPOGRAPHIQrE DE C.
Publié le : lundi 1 octobre 2012
Lecture(s) : 165
Tags :
Source : Archive.org
Licence :
Nombre de pages : 648
Voir plus Voir moins

TORiiNTO
LIBRARYi>--^«
. -JU»
^'^"l^ NOUVEAU
DICTIONNAIRE FRANÇAIS
6
" "SYSTÈME ÉDUCATIONNEL A
RIMES, CONSONNANCES, HOMONYMES
DÉCOMPOSITION DES MOTS
COMBINAISONS ET ÉQUIVALENTSVARIÉES DE LEUES ÉLÉMENTS
DEJEUX MOTS .
Par BAILLAIRGÉ, A. M., M. S. B. C.CHS.
bre Titulaire de la Société pour la ynlgarisation de r£ducation en France—Chevalier de l'ordre
. . St-Sauveur de Moute iteale, Italie—Membre Correspondant de la Société Ethnographique
de la Gironde; do l'Académie Colomb de Marseille;Cll^^tOlhe de la Société Nationale
d'Encouragement au Bien de Pans-, de la Socitta-Scientifica, Liiteraria, Artistica de
Voltri, Italie; delà Société Libre pour le Développement de l'Instruction et de
l'Education Populaires de Paria—Membre Fondateur de la Société des Sauveteurs
— —de France Membre Honoraire de l'Institut Protecteur de l'Enfance
Titulaire de la Société des Sciences, Lettres et Atts de Londres et de
plusieurs autres sociétés savantes et littéraires—Médaillé del'lustitut
Confucius de Bordeaux—bi-lauréat de la Socié'é d'Education
et de Madame la Baronne de Pages, au Grand Conseivatoire
des Arts et Métiers de Pans—Membre de Ja Société
Boyale desArts duCanada—Eécipiendaire de treiae
médailles et de drx-sept diplômes d'honnetir de
France, Belgique, ItaUe, Bussie, du Japon,
du BrézU, du Canada et des Etaïc*
Unis d'Amérique, etc., ete.
QUÉBEC
ATELIER TYPOGRAPHIQrE DE C. DARTEAIT
82j rue de la Montagne
1888V
/m
HMsijL
Enregiatré conformément à l'acte du 'Parlement da Canada^ an l'année mil huit
cent quatre-vingt-huit, par Chables Baillaiegé, au bureau du Ministre de l'Agri-
culture.
^
publi-W. B.—L'auteur le droit de publier on de permettre la(^ réserve
cation par cet effet, ded'autres, avec entente et autori«ation préalables à
toat traité abrégé quelconque de dictionnaire.sonX
A.U LECTEUR
ordinaire la (Préface ne se lit point(D*
a trop hâte de voirLe Lecteur ce qu'il va penser
l'ouvrage,lui-même de pour s'occuper de savoir ce
qu'en pense l'auteur,
(bisons, cependant, comme ^Poitevin : il faut qwe
celle=ci si vous voulez comprendrevous lisiez l'ouvrage
de toutet vous sauver la peine parcourir le dictionnaire
pour en avoir l'intelligence^—
^
INTRODUCTION.
ingrate, ennuyease, que celle dn dictionnaire.C'est nne ëtude
l'élève,Nous avons voulu la rendre plusattrayante en stimulanty
certaine émulation à le lire, à en apprendre lesen ci-éant chez lui une
mots multiples et divers.
nombre, quel-Les vocabulaires d'écoles contiennent un certain
toutau plus, d'homonymes: mots ayant lemême son ou desques pages,
sein, seing,sons équivalents avec signification ditfércntc min^ saint,
(devant une consonne), dont l'orthographe ditfère ou, desceint, cinq ;
qui expriment des choses différentes,mots de même orthographe
comme coin qui signifie à la fois un angle, un poinçon, un instrument
à fendre du bois, un petit espace de terrain, une matrice pour frapper
1& monnaie.
Tous les mots ont leureconsonnances simplesoucomposées c'est-
;X
à-dire peuvent s'aasimiler pour le son, à d'autres mots, comme abbéy
* La lecture préalable de l'iutrodBCtion facilitera singolièrement l'intelligence du
comprendre son but, l'utilité desystème de l'auteur ; fera l'ouvrage, les divers usages
faire.que l'on peut en
les fins de l'auteur, los mots homonynu, consonance cotisonnanee, (an nî Pour ou
ou deux n) équivalent s'emploieront indifféremment, l'unpour l'autre, puisqu'avec la signi-
fication qu'ils ont ici, *ils sont tous les trois synonimes.
Larousse écrit eautonance avec un seul n, et Littré ne voitpas pourquoi l'Académie
deoxqui en met deux dans consonnance, n'en fait entrer qu'un dans diasonance. Ces
analogues, tonner dont ilsmots devraient être et s'écrire avec deux n comme le verbe
dérivent, deux qu'un.ou tous les avec un seul n puisqu'on n'en prononce— —— —
— —IV
abée-accore, accort, accord, ou peuvent se décomposer en syllabes ou
éléments dont l'ensemble constitue un sens, une phrase ou partie de
mot par exemple, fait consonance à dit quephnwe. Lo dictionnaire,
— {v.) Lyon,si Oïl erre, ...di, e, s, t, etc. (bandit) quesilUmnèrent lion, lionsy
onl'y ont, etc. lionne, V Yonne, lie autie, lit (s.) haut ne', lis haut, ne,(y.)
etc. étùdoqie, est (il)ne, Owen (angl.) Auùie, Lyonne, VIo ne, i me Uygis
— àadmiration, à demi-i^tion, admira Sion, siUoai, scion, admirassions,
demi-ras on, sillon, scion, scions (v.).si
foule mots se modifient, complètement deUne de ciiajigeat
sens par l'addition, ia suppression, le déplacement, la subatitution
d'une syllabe, d'une seule lettre initiale, finale.
finale d'un mot vient précéder,Souvent la devient l'initiale d'un
autre mot pour leur faire dii"e tout autre chose : trop Jieureux, trop
— trot au, te rote au. (nez) haut.peureux trop tôt,
Les syllabaires récréatifs, celui entre autres de Madamo E. H. Gr.,
une foule d'exercicessur les mots: par exemple,©ontiennent avec les
cinq lettres a c e n r faire les cinq mots ancre, crân£, écran, nacre,
rançe.
Potage contient pot, ta, Tage, ôta, otage^ âge et si à ceux-ci on
ajoute ou substitue leurs <x>nsonnances, homonymes ou équivalent^;,
on. a de plus: peau. Pot (n. Pan, (chef-lieu. Franc*) Pô, (fleuvep.)
—d'Italie)—^ote [maïrt-pote oh! o, O (Mui-quis d'), os, eau, aulx, (pluriel
—tic ail), -Mut, Ault [ch. 1.. Pranœ) ôte (v. ôter), haute, hôte, Jiotte
—tas, t'as, t'aj..., (ajouter, o/nster, etc.). t'ag... («ayonouitler, otc},
fas, je (suppose; etc.; pendant que le initial du mot avec sa pro-p
nonciation pe peiit être creusé la syllabe finale d'une fwrle de
mots précédant otuge lui avoir enlevéou ce qui reste de potage apr«is
—son initiale ; rampe otage, rempotage, rend, potage, campe, lapep
—Tage (fleuveau d'Espagne et du Portugal) ota/^, quartd, qu 'en, camp,
khan, ... can, et-c., rto^age (la) (crois,— peau, {la) pât, Pô, fas, je le
potage croît, etc., etc.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.