Vocabulaire des homonymes simples de la langue française

De
inFor use the LibraiT ONLY SAILI-AIRei^ ncct HOMONYMES SIMPLES —— DE LANGUE FRANÇAISE Enregistré conformément à l'acte du Parlement du Canada, en l'année mil huit cent quatre-vingt-onze par C.-P.-F. Baillairgé au bureau du Ministre de l'Agri- culture, VOCABULAIRE LANGUE FRANÇAISE —PAR a. m..CHS. BAILLAIRGÉ, Ingénieur de la ciié de Québec, membre de la Société Royale du Canada. JOLIETTE ATELIER TYPOGRAPHIQUE De rETUDIANT, du COUVENT et delà FAMILLE isyi .^ ^* n\ PREFACE EXPLICATIVE ET SUGGESTIVE^) homonymes sont des mots qui, sous la mêmeLes des sons équiva-ou une épeliation variée, offrent lents, avec des significations diverses : comme son son blé v. être sont etc.à lui, à elle ; son bruit ; de ; — seingsain en bon état ceint ceinturé sceau ; ; ; sein poitrine, mamelle saint du paradis.; Poitevin, auteur estimé, mais déjà d'ancienne date, dans un volume, petit format, de pages,178 donne de 1200 à 1300 groupes de mots,qui avec une moyenne de 2 à homonymes chacun, porte à quel-3 ques 3600 le total de ces mots. Bonnange, éditionMadame de 1885, donne à quelques 900 mots, un total de moins de 2200 ho- monymes soit de 2 à par série. ; 3 petit volume voici neLe que donne pas moins 1' " "N. B. Voir aussi Introduction au Dictionnaire(1) d'homonymie générale ou Je tous les mots de la langue —française par le même auteur édition de 1888, C. Dnr- veau imprimeur, rue Laniontagne, Québec.
Publié le : lundi 1 octobre 2012
Lecture(s) : 1 121
Tags :
Source : Archive.org
Licence :
Voir plus Voir moins
Cette publication est accessible gratuitement

inFor use
the LibraiT
ONLY
SAILI-AIRei^ncctHOMONYMES SIMPLES
—— DE
LANGUE FRANÇAISEEnregistré conformément à l'acte du Parlement du
Canada, en l'année mil huit cent quatre-vingt-onze par
C.-P.-F. Baillairgé au bureau du Ministre de l'Agri-
culture,VOCABULAIRE
LANGUE FRANÇAISE
—PAR
a. m..CHS. BAILLAIRGÉ,
Ingénieur de la ciié de Québec, membre de la Société Royale
du Canada.
JOLIETTE
ATELIER TYPOGRAPHIQUE
De rETUDIANT, du COUVENT et delà FAMILLE
isyi.^
^*
n\PREFACE
EXPLICATIVE ET SUGGESTIVE^)
homonymes sont des mots qui, sous la mêmeLes
des sons équiva-ou une épeliation variée, offrent
lents, avec des significations diverses : comme son
son blé v. être sont etc.à lui, à elle ; son bruit ; de ;
— seingsain en bon état ceint ceinturé sceau
; ; ;
sein poitrine, mamelle saint du paradis.;
Poitevin, auteur estimé, mais déjà d'ancienne
date, dans un volume, petit format, de pages,178
donne de 1200 à 1300 groupes de mots,qui avec une
moyenne de 2 à homonymes chacun, porte à quel-3
ques 3600 le total de ces mots.
Bonnange, éditionMadame de 1885, donne à
quelques 900 mots, un total de moins de 2200 ho-
monymes soit de 2 à par série.
; 3
petit volume voici neLe que donne pas moins
1' " "N. B. Voir aussi Introduction au Dictionnaire(1)
d'homonymie générale ou Je tous les mots de la langue
—française par le même auteur édition de 1888, C. Dnr-
veau imprimeur, rue Laniontagne, Québec.que 2500 mots ayant des homonymes; et le nombre
de ceux-ci mis en regard du mot à l'étude ; est d'au
moins ci en moyenne, formant un ensemble de3 4
(.[uelques 10,000 mots.
L'auteur, au sein sa famille,de a trouvé précieuse
l'étude des homonymes, comme moyen plus expé-
ditif, récréatif et agréable d'enseigner à ses enfants
une foule de mots qu'il eut été ennuyeux d'ap-
prendre en feuilletant les colonnes d'un dictionnaire
à cet effet. Il ne doute point qu'à l'école, sous la di-
rection du maître, de la maîtresse, cet enseignement
ne donne lieu à la même émulation qu'il a observée
chez lui, où chacun, à qui mieux mieux, se faisait
fort de donner à un mot proposé le plus grand
nombre possible consonnance.de mots de même
L'on ne saurait croire tout l'intérêt que portent les
élèves à cette diversité d'épellation d'un même son.
Proposez-leur avec promesseun mot quelconque,
d'un bon point pour le premier homonyme, deux
pour le second, trois pour le troisième 104, 5, 6,
;
points pour les mots additionnels.
Prenez parexemple le mot Les 1 e s et les enfants
d'un —commun accord vous donneront laid laid
non beau— lait, à boire quilai t—et d'autres se
suggèrent pour ainsi dire d'eux-mêmes, comme legs
un don, legs— lé lé, une laize ou largeur
d'étoffe puis un élève se rappellera lai, 1 a i, un;
poème— un autre aura dioit à 6 points pour le mot
laie, adj. laïque— points au suivant pour laie7

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Lisez à volonté, où que vous soyez
1 mois offert, sans engagement Plus d'infos

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi