//img.uscri.be/pth/586c232c949f1f3cbb50756ed3413228384b0cdc
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 19,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Le chercheur, sa recherche, ses méthodes

De
266 pages
Le fait de s'adresser à l'humain et, de plus, de vouloir le former à être toujours plus humain, fait-il de l'éducation un objet scientifique à part ? Ce livre pose la question du statut du chercheur, de son degré d'implication dans les phénomènes qu'il étudie et des conséquences que cela a sur le choix de ses hypothèses et de ses méthodes d'enquête.
Voir plus Voir moins
MaRc Weisser
Le chercheur, sa recherche, ses méthodes
DE quElquES quEStIonS épIStémologIquES aux scIEncES dE l’ÉducatIon
Le chercheur, sa recherche, ses méthodes De quelques questions épistémologiques aux Sciences de l’Éducation
Pédagogie : crises, mémoires, repères Collection dirigée par Loïc Chalmel, Michel Fabre, Jean Houssaye et Michel Soëtard La collection « Pédagogie : crises, mémoires, repères » répond à un triple objectif : 1 - Elle se propose de soumettre à la réflexion théorique les problématiques et les situations de crise qui agitent le monde pédagogique. 2 - Elle vise à vivifier les mémoires historiques capables d'éclairer le pédagogue pour l'action présente. 3 - Elle entreprend de décrypter les repères philosophiques, éthiques, politiques qui portent le pédagogue en avant des réalités. Dernières parutions UBRICH Gilles,:La méthode intuitive de Ferdinand Buisson histoire d’une méthode pédagogique oubliée, 2014. KOHAN Walter Omar,Socrate : enseigner, ce paradoxe, 2013. CHALMEL Loïc (coord.),Espaces et dispositifs en éducation, 2013. RUOLT Anne,Louis-Frédéric François Gauthey (1795-1864), pasteur et pédagogue, 2013. FIRODE Alain,Théorie de l’esprit et pédagogie chez Karl Popper, 2012. HUBERT Bruno,Faire parler ses cahiers d’écolier, 2012. VINCENT Hubert,Le peuple enfant et l’école, Pourquoi pas Alain ?2012. CHALMEL Loïc,Pestalozzi : entre école populaire et éducation domestique,2012. SOETARD Michel,Penser la pédagogie. Une théorie de l’action, 2011. JACOMINO Baptiste,Alain et Freinet. Une école contre l’autre ?, 2011. BILLOUET Pierre,L'éducation scripturale. De la plume au clavier,2010. JANNER-RAIMONDI Martine,Surgissements démocratiques à l'école primaire. Analyse de conseils d'élèves, 2010. TROUVE Alain,Penser l'élémentaire. La fin du savoir élémentaire à l'école ?, 2010.
Marc Weisser
Le chercheur, sarecherche, ses méthodes
De quelques questions épistémologiques aux Sciences de l’Éducation
Du même auteur
Pour une pédagogie de l'ouverture, éd.PUF, Paris, 1997.
La lecture à l’école et au collège : entre psittacisme et délire, éd.L’Harmattan , Paris, 2002.
Dietrich-Chénel, Karin, Weisser, Marc (dir.),L’interculturel dans tous ses états,éd. L'Harmattan / Orizons, Paris, 2012.
© L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-03103-3 EAN : 9782343031033
Sommaire IntroductionLe statut du chercheur Le maître docteur : chimère, pédagogue, … ? Le savoir de la pratique : l’Existence précède l’Essence Jalons de la partie 1 « Le statut du chercheur » Épistémologie herméneutique Non pas prouver, mais donner à réfléchir : plaidoyer pour une épistémologie herméneutique Quelle épistémologie pour les Sciences de l’Éducation ? Le modèle de l’arc herméneutique Situation Watson et les récits de l’enquête : quelques questions au paradigme indiciaire Amers de la partie 2 « Épistémologie herméneutique » Méthodologie Les problèmes de la définition Méthodes d’analyse des interactions verbales au service d’une didactique comparée Contribution à l’épistémologie de l’Évaluation des Enseignements par les Étudiants Balises de la partie 3 « Méthodologie »Quelques repères pour poursuivre l’exploration du champ de l’éducation
7 13 15 29 45 47 49 67 89 115 141 143 145 177 211 247 249
Introduction
Le présent ouvrage met en scène la relecturea posteriori d’un parcours de chercheur, une sorte d’autobiographie épistémologique. Il est constitué d’un ensemble d’articles parus dans des revues scientifiques entre 1997 et 2012. Ces textes ne sont cependant pas présentés par ordre chronologique mais regroupés autour de trois thématiques vives en Sciences de l’Éducation et sans doute plus largement en Sciences Humaines et Sociales, afin d’engager entre eux un dialogue par-delà les circonstances de leur publication initiale. La première partie se penche sur lestatut du chercheur. Qui parle dans le texte scientifique? Quel est ce narrateur d’une recherche dont il est déjà en général l’auteur, à laquelle il « participe » donc à différents titres? C’est la question aussi, non pas épistémologique mais première malgré tout, des valeurs auxquelles il adhère, comme professionnel de l’éducation le cas échéant, comme professionnel de la recherche de toute façon. 1 Un premier chapitrepose la question des origines, du moment où l’individu est reconnu / se reconnaît comme étant légitimé dans ses fonctions de chercheur: à quoi accède-t-il? au prix de quels renoncements ?On essaie d’y identifier l’influence qu’exerce sur lui une éventuelle insertion professionnelle antérieure, surtout si elle appartenait au même champ de l’éducation. Se pose alors la question de la superposition, de l’interaction voire de la concurrence des discours tenus par une même personne. 2 On approfondit ensuitela question du rapport entre propositions des Sciences de l’Éducation, formation des enseignants et enseignement tel qu’il est donné dans les classes, en allant vers le modèle de ce que l’on appelle maintenant le praticien réflexif. Focalisé sur la production du sens des situations éducatives, ce chapitre s’achève par l’appel à une épistémologie herméneutique s’intéressant au singulier plutôt qu’au fréquent.
1 Le maître docteur : chimère, pédagogue, … ? , p.15 2 Le savoir de la pratique : l’Existence précède l’Essence, p.29