Le feu vécu

De
Publié par

Cet ouvrage boucle une première exploration de recherche-formation avec les éléments. Dans la dialectique des quatre éléments, le feu est essentiellement une énergie transformatrice : formatrice et/ou destructrice. Ces "expériences de feux éco-transfomateurs" sont d'abord explorées par un survol des rituels initiatiques. L'explicitation de relations personnelles nouées avec les pratiques du feu constituent le coeur de l'ouvrage. Les horizons explosifs du nucléaire, des énergies fossiles et des mythes prométhéens appellent aujourd'hui de nouvelles générations du feu.
Publié le : mercredi 15 avril 2015
Lecture(s) : 2
EAN13 : 9782336375403
Nombre de pages : 324
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Après De l’air ! Essai sur l’écoformation en 1992 (réédition 2015), Pascal GALVANI, Gaston PINEAU,
Les Eaux écoformatrices en 2001, et Habiter la Terre en 2005, Le Feu
Mohammed TALEB (Coord.)Vécu boucle une première exploration de recherche-formation avec
les éléments. À la suite des sagesses traditionnelles réactualisées
par Gaston Bachelard, ces quatre éléments sont travaillés comme
ressources fondamentales, naturelles et culturelles d’une formation
humaine à l’environnement et à l’écocitoyenneté.
Dans la dialectique des quatre éléments, le feu est essentiellement LE FEU VÉCU
une énergie transformatrice : formatrice et/ou destructrice. Ces
« expériences de feux éco-transformateurs » sont d’abord explorées
par un survol des rituels initiatiques. L’explicitation de relations Expériences de feux éco-transformateurs
personnelles nouées avec les pratiques du feu constituent le cœur
de l’ouvrage : pratiques domestiques, professionnelles, ordinaires
et exceptionnelles qui éclairent, réchauffent et transforment ou
tuent le cours de la vie. Chaque génération se forge avec le feu.
Les deux derniers chapitres soulignent ces apprentissages
collectifs urgents.
Les horizons explosifs du nucléaire, des énergies fossiles
et des mythes prométhéens appellent aujourd’hui de nouvelles
générations du feu. Aux feux, la terre risque de brûler !

Pascal Galvani, professeur à l’Université du Québec à Rimouski
et Gaston Pineau, professeur émérite à l’université de Tours,
sont chercheurs associés au Centre de Recherche en Éducation
et Formation Relatives à l’Environnement et à l’Écocitoyenneté de
l’Université du Québec à Montréal. Mohammed Taleb, philosophe
algérien, enseigne l’écopsychologie à l’Ecole supérieure en
éducation sociale, à Lausanne.
Préface de Jean-Jacques Wunenburger
Illustration de couverture :
Photographie © Mona Ditisheim.
ISBN : 978-2-343-06090-3
32 €
Pascal GALVANI, Gaston PINEAU,
LE FEU VÉCU
Mohammed TALEB (Coord.)
Expériences de feux éco-transformateursLE FEU VÉCU Ecologie et Formation
Collection dirigée par
Dominique Cottereau et Pascal Galvani
Cette collection veut explorer les relations formatrices entre les
personnes, les sociétés et l’environnement : formation de soi et/ou
d’une société dans son rapport aux matières, aux éléments, aux
milieux naturels et urbains et, réciproquement, formation de
l’environnement par ses occupants. La survie écologique implique
ces écoformations et leurs prises de conscience pour inventer une
nouvelle identité terrienne, transformant nos rapports d’usage en
rapports du sage pour un développement durable.
Ces ouvrages s’adressent à toute personne intéressée par les liens
entre formation et environnement : animateurs, enseignants,
formateurs, éducateurs à l’environnement, praticiens et chercheurs.
Dernières parutions
Dolorès CONTRE MIGWANS, Une pédagogie de la spiritualité
amérindienne, 2013.
Christian VERRIER, Marcher, une expérience de soi dans le
monde. Essai sur la marche écoformatrice, 2011.
Peter RAINE, Le chaman et l’écologiste. Veille environnementale et
dialogue interculturel, 2006.
G. PINEAU, D. BACHELART, D. COTTEREAU, A. MONEYRON
(coord.), Habiter la terre. Ecoformation terrestre pour une
conscience planétaire, 2005.
Anne MONEYRON, Transhumance et éco-savoir. Reconnaissance
des alternances écoformatrices, 2003.
Gaston PINEAU, René BARBIER (coord.), Les eaux
écoformatrices, 2001.
Dominique COTTEREAU, Formation entre terre et mer.
Alternance écoformatrice, 2001. Pascal Galvani, Gaston Pineau,
Mohammed Taleb
(Coord.)





Le feu vécu

Expériences de feux
éco-transformateurs



Préface de
Jean-Jacques Wunenburger
























Ouvrage publié avec l’aide du Centre de Recherche en Éducation
et Formation Relatives à l’Environnement et à l’Écocitoyenneté
de l’Université du Québec à Montréal

http://www.centrere.uqam.ca





© L’Harmattan, 2015

5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Paris

www.harmattan.com
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr

ISBN : 978-2-343-06090-3
EAN : 9782343060903 ( 62
pIDFH3U
8Q HV\ ROLTD XHGHOWD USKDY RVHGHOLH
XQ --: HQEX UJ
,QWURGXFWLRQJpQpUDOH
3*DOYDQL
UHSDUWLH/?pOpPHPLq3U HQWIHXGDQVODPDWULFHpFR
V\PEROLTXH GHODIRUPDWLRQKXPDLQH
/H HXGDQVO? KLVWRLUHGXSDUDGLJ HGHO?RUpFRI WLRQ
* 3LQHDX
LWLQpUDQ FHL UHSpHH S ROLWLTXKLOHW RS KLH
0E7DO
/H HXGHFDPS XQFH OHGHSDUR HDQW HXUURSRIDW UP
3*DOYDQL
RQGH3DUWLH/?LQLWLDWLRQSDUO6HF H IHXGDQVOHVULWXHOV
WUDGLWLRQQHO V
/HSDVVDJH QLWLDWLRQ*XQHLXGX)H%HUWL
HGQHTX HIH[LQ H[WpULHX WpULHUVHW UV)3DVTXHU
3DUF XUVG ?eJ\ SWHIUDJ VG
L HXVR HVGX OD I H
$ 0RQHRQ
3LHGVQXVVXU OHVEUDLVH V3 LOODXP:H
7UR H3 LVLq DUWLH([ SH SpULHQF UVRQ QHOOH VGHIHX[ pFR
WUDQVIRUPDW
VRL&KH
UVX QHpFR WLR UP QTX RWL QHpFOD pQHUJ
UpDSSURSULpH &RWWH
GXIHXGHVDSUHQGUHH*3LQHDXGHVFRLYLQV
3DUOH VPpWLH UVGXIHX
&K HXU+ QHHWDS SUHWLVVDJH VGHV WLHUVGXHX I (J.P.
Bocquel)
3DUO?H[SpULHQFHGHK DXWVOLHX[GXIHX
([S FHL LWLDWLTX QG X3LW ODIRX UQDLVHG ,OHGH HO?
XQLRQ+5p HWRQ
JXKOQRHOX5UVPRPQXWXYHEWHVRFRVHDXHH]HR,LWWDODQpPPDPUpPIUUU\PL90HL0IR$UXDLr8GDLHPQLLUPpHQPOp?RIULHJ%'HDUFHIDXPpWLQQQHH$DSRPHDUQFRR
OD
QDLUH H WLRQ XQ Up LRQ HO
D G QHWOH) IRUP /
pFR
QKX WLR DQVO? G XIHX ODFHG SORUHUODS ([Le feu vécu
HSODYXFXUVGH PpWKR UO GH G?H[S WLR QGHVNDURV
QpV
*DOYDQL
/HIHVR DX XOHLO 0H HUQDWH XH OL GHNDwUR Vj O?XQ HUVL
$UNRV $& (VSLQRVD0DUWt ]QH
4XDWULqPH 3DUWLH +RUL]RQVH[S VLIV
/HIH QX DLUHDX-DSR QVXUY UHj+ D1DJDVDNURVK LP LHW
)XNXVKLP D06XHPRWR
/6DXYp
,QGH[GHVWKqPH V
EOLRJUDSKLHHJp
FOpRIRUSFDLPRpLLJVG?DwURpEHF3RODNVR?LLXDpDUOHIHXDX4XHHUGpOLPHOUHW$L/?DXDYOUwDWLRQLT[%XQY

HQQ LW F R\ DWLRQ FRIRU OHYLHUG XQ DWLRQ GLJQ GHO?LQ /HIH

WpPréface (J.J. Wunenburger)
5e)$ &(
8QHV\PEROLTX HGHODPpWDPRUSK RVHGHODYLH
--:XQHQEX UJHU
DX SOXV KDXW OD VH VDJHV 0DLV HOOHV RQW SDUIRLV ILQL SDU
RXEOLHU TXH KX QL Wp GLVSR VDLW XQH UH YRLH QRQ SOXV
DQWKURSRSRwpWLTXH DLV WL ELR
WXUH QD OHV HQWVpOpP HUV GX RV OHV FOpV HV
VVFKqP OHV RULH DWLRQV GHYHU DLQ KXP H HVW
OD YR LH HWURXYpH H QRV RXU V SDU pFRFRVPDWLRQ RIRUPO
TXL
WXDOLVOOHFLQWH H pEULV pH D[pH XU D DWLRQUP WpULHXUH
D VHQV GH OD FRQQDLVV DQ H XUHpULHLQW DXJXQQ H
H[SRVpH DQV HV RQIHVVL&RQV HV V RLH OOHVQQHWUD
TXHVF XQH G
WLRQ RU HQWDOHSRUWHPFRP FRURUHOOH
GF :/
RORJLTXHFRVP DX D WHUH GH LU HW GX HX HVW DL VL
UH pFRXYHUWH RPP QF\F ORSpGLH QWHYD YL RWULFHERPYHU
Un don sacré
DTXH HQW pOp GX RV RVP HSRVGLV GH VD LTXHXV GH RQ
SKD GH RQ JHQJD GH VD pPDTXHQWL H VD [H
1Jean-Jacques Wunenburger : Institut de recherches philosophiques de
Lyon, Centre Gaston Bachelard de recherches sur l'imaginaire et la
rationalité de Dijon.
XHQHULWFpGX
Q7HH
OFOPOGHDHXVUVKL\FDWGV
UDXGHGV&HMDRWHF2
QOVPHGOLDHHLPOUSDUHSpUVGGGXDRQXVRHOH
WGLWHWDGLESOOSGpOG
QHDQp
DDLOJVpS[VIPVOKjISRpV\EROLTXHLOQH[VLHQFH3HKRUVVHQVXPPQGWOKHUFKHUjG.WQVHRKLKWUWUXDpVUWOLJHHDV
GG
GHYOVDWHOGDOLIVD&RUGGFOHGOLHPGLRDVHQWOFKODPPXDDQLPLRPDDQOQPKYHP
WY

H KXP WDQWVXUWHUUH KDEL
HYHQLU HX SRXU HQGPR LTXH PER V\ HW LULTRQXH
HHORSpY VDWLRQOLYLFL D DSDWULHU j HUFKFK
OD QV W FKHUFK TXL TXH
FHFLHQ OD j FWLRQUX LQVW j HDFFqG PPH VL $LQ UH WX FXO
VD FH VFLHQ RQ VD FDFLWpV HV HORSS O
RPPH UPHU IR
SRXU OOHFWHLQWX ODL OHW pWXG UHWXUL
LQYH QWp RQW ,QGH KLQH FLGHQW LVDWLRQVFLYLO V JU /HV
Le feu vécu
GUH $F
DFWXDOLVHUG
OLILHU FH JDJH GH D KRQLH
H VD3O
G SDS
FRQFp SDU OD JX UUH GX HX GD H LOP H -HD
D O
SUHQWLVVH *DVWRQ QHDX3L WHHW DWLRQUP KXPQH
OH HX FO{W DLQVL OD VRPPH WpULH OH GX LXPTXD H OD IRL
GHV HXSOHV HUV UHP PDLV VL H SOXV Q XV HV DFWHXU
QW H UHSUpV VDQV RXWH
pO pPHQ W OH OXV ULFKH HW FRP GX
SRX U U KDELW KX LQ HQ HP W OH GH HW LVHU UpDO VRQ SR WHQWLHO
GH HV TXHVSK\V HW FKLTXHV LqUH /XP W FKDOHXU X
DJLU O
HW YUH rODQW HPP IDVFLQDWLRQ HW pSXOVLRQ
GH RXW WUH OH RSKL\U RLUH RPDQ H DU H IHX LO W HV
RLVSDUI DFKpLURSRwpWLTXH QRQ DLW GH LQ RPP
GHYLHQW RUV DO YLWH WHU ULILD HVW DXVVL pOp HQW O

DQWKURSRORJLTXH SDU QFHFHOOH
H PP HUUH HDX HW LU VRQW HV HQ HQYL URQQHP WV
QDWXU pMj Oj TXL QRXV
VRXYHQW XOWDWpV XQH QYHQWLRQ HG
Q LFD
LQWHQWLRQQ LV X[ HIIHWV HQ JpQ UDOHP SUpYXV LP
RQ LQF HVDEO RQF UH JHUHX[ TX
XV LQHUHQWUD
DFTXLVHHQGpS{WFRPSDUO
KRPP HXQHIRUFH TXLOHVHGpSDV
HHPLUSDLLUPLWTVXGHHHQODGJ
UHpKOLPVpWRRLDUGHVQOXSHHXHWSWrPWWUHDGHPLPOHROL%HHpVHFI\XDTQGVOLOUDpIWKr\GOQV
Q
XQOHGVHHGDRHSWT%SpHKHPRWDHHFDRQH
GjSDSHD\UPGUUPOR
WLSPJRVG\IPPPIOQSGDOLUYWSFVGDHQWDSOG\XOVHOPGGQWLHOUFGLDJQQVKOp
RUUOGURSSGPPOWUUpDFXDOHOGDOWGUOSjLHGYEMWXOHVpHIYHrFUHVOHKGXVWDO&DVHVPpSFWRKIRRFWULHVHDILUHLSVRV
RXPGHWFUGLDUGIUVUHHOORFUSPHDHDFOSDVGXUVUHVIHXXORHXYYHHOHL
SpRHSOGGLPHPHHPDDUXOVDIDGPRVSHPFYSSOUWF&GQDQV
DHGSGDI
WDEG[KOH{OUDW
TOODV6PRDGXHWQ?GWDPGHHXLY/HHHVW
GXGUQDGHOKGG

LHQ VVL XVD H XQ H IDLU SRXU JDUGH OD D LO RQW
VDFUp HVW IHX UHV DXW WUH pH 3URWK FHOXL HFV
WKH VOH WUDSSHQHOO H PPH&R H TX WDQWDX
OXV VW HX OH pFKDSSHQW
LO HW ? VRODLUH KDOHXU OFD QYR H IRXGU QDWXUHO H FHQGL LQ
LUUpSUHVVLEOHV YD QWV EL VHQWL V QW LVVH DQJR HW WDWLRQ H[
GH ppFLSLW UHFqOHQW LRQ VX RQ OD j pHV YRX LqUHV PDW
HUWDLQHV HQ pHV WU FHQ FRQ HUUHVWUH IHX HW FpOHVWH VROHLO
SUHQGUH RLW PPH TX HVWDS HVULFPDW VOH
DUFRXULU GH SOR\HU GH FHQWUHU FRQ UPHW VPRV FR
IHX /H pLW VWSRUQ D GH VVVROppER HW VHWTXLLQ
PPFR HLTXORJLRD[ LWXDSWLRQ OD H UH HUQU
HQ HW IHX

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.