//img.uscri.be/pth/53a8a6d98f6417e65edb6e6cf07196c27eac0cf0
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Léopold Sédar Senghor

De
118 pages
Cet ouvrage devrait permettre aux nouvelles générations de retrouver en Léopold Sédar Senghor un Sénégalais d'exception. Il a surtout marqué son époque par son humanisme. Défenseur, avec les militants de la Négritude, de la culture négro-africaine, on retiendra de son oeuvre son inlassable combat pour le respect et la défense de toutes les cultures incluses dans une civilisation de l'Universel. Riche en documents authentiques (textes, discours, entretiens) l'évocation de Lépold Sédar Senghor par Christian Roche rappelle que cet homme d'État souhaitait que la postérité se souvienne qu'il fut d'abord un métis culturel.
Voir plus Voir moins
Espaces Littéraires Collection fondée par Maguy Albet
Dernières parutions
Maëva ARCHIMÈDE et Valeria LILJESTHRÖM (Dir.),Figuration du monde dans le roman francophone, 2017. Danièle BELTRAN-VIDAL,Bernanos, Jünger, Teilhard de Chardin, Quatre ans d ans la tranchée : survivre et écrire, 2017. Jean-François CHÉNIER,Communiquer l’incommunicable. Une lecture des œuvre s de Georges Bataille et de Pierre Klossowski, 2017. Bernard POCHE,La littérature à Lyon dans l’entre-deux-guerres. L’ érosion d’une culture, 2016. Isabelle BERNARD,Patrick Deville, « Une petite sphère de vertige »,2016 Ramona ONNIS,Sergio Atzeni, Écrivain postcolonial, 2016. Marcel BOURDETTE-DONON,Raymond Queneau, le Peintre de la vie moderne, 2016. Michèle DUCLOS,Un regard anglais sur le symbolisme français, Arthu r Symons, Le mouvement symboliste en littérature(1899), généalogie, traduction, influence, 2016. Anne-Marie REBOUL et Esther SÁNCHEZ-PARDO (éd.),L’écriture désirante : Marguerite Duras, 2016. Gladys M. FRANCIS,phoneAmour, sexe, genre et trauma dans la caraïbe franco , 2016. Fabienne GASPARI,ones etL’écriture du visage dans les littératures francoph anglophones, De l’âge classique au XXIesiècle, 2016. Yulia KOVATCHEVA,Modernité esthétique chez André Malraux,2015. Hanétha VETE-CONGOLO (dir.),Léon-Gontran Damas : Une Négritude entière,2015. Naïma RACHDI,L’art de la nouvelle entre Occident et Orient, Guy de Maupassant et L’Égyptien Mahmûd Taymûr, Influence de la littératu re française sur la littérature arabe moderne, 2015.
Christian Roche Léopold Sédar Senghor Le président humaniste
Du même auteur Conquête et Résistances des peuples de Casamance, N.E.A, Dakar, 1976, 481 pages Histoire de la Casamance, Karthala, Paris 1986, 432 pages Le Sénégal à la conquête de son indépendance, 1939-1960, Karthala, 2001, 286 pages L’Europe de Senghor,Privat, Toulouse, 2002, 132 pages (épuisé) 99 questions sur l’Afrique Noire, CRDP de Montpellier, 2005, 225 pages Léopold Sédar Senghor, le président humaniste, Privat, 2006, 240 pages, (épuisé) Paul Vigné d’Octon, de l’anticolonialisme au Naturi sme, les combats d’un esprit libre, L’Harmattan, 2009, 179 pages e L’Afrique noire et la France au XIXsiècle,Karthala, 2011, 217 pages. Cinquante ans d’indépendance dans les anciennes pos sessions d’Afrique noire, L’Harmattan, 2011, 273 pages Amaïges, roman sur la Casamance, L’Harmattan, 2011, 263 pa Mémoires d’Afrique, du Sénégal au Gabon, 1965-1980, L’ Harmattan, 2012, 216 pages Régine Lacroix-Neuberth, le quatrième coup du théâtre, L’Harmattan, 2014, 157 pages La Casamance face à son destin, L’Harmattan, 2016, 194 pages
Léopold Sédar Senghor et Mamadou Dia, Rupture d’une amitié, L’Harmattan, 2017, 215 pages © L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr EAN Epub : 978-2-336-80068-4
Couverture
4e de couverture
Espaces Littéraires
Titre
Copyright
Sommaire
Préface
Avant-propos
Sommaire
I – LA JEUNESSE DE SENGHOR OU LA REUSSITE D’UN INTELLECTUEL 1906-1945 1 – Le pays de l’enfance
2 – Premiers contacts avec la France
3 – L’impact de la Seconde guerre mondiale
II – PREMIERS SUCCES EN POLITIQUE (1945-1956) 4 – Une aube nouvelle
5 – Rébellion
6 – La déroute de la SFIO sénégalaise
III – VERS l’ACCESSION A L’INDEPENDANCE DU SENEGAL ET A LA MAGISTRATURE SUPREME (1956-1960)
7 – Sur le chemin de l’unité
8 – Vers l’indépendance du Sénégal
IV – LEOPOLD SEDAR SENGHOR CHEF D’ETAT (1960-1980) 9 – Rupture d’une amitié
10 – Le procès
11 – Pouvoir solitaire (1963-1970)
12 – L’homme de culture
13 – Vers le pluralisme démocratique
V – LE MILITANT POUR LA CIVILISATION DE L’UNIVERSEL 1980-2001 14 – Le métis culturel
15 – L’apôtre de la francophonie
16 – Le Sage de Verson
Conclusion
Annexes
Chronologie
Bibliographie
Remerciements
CRITIQUE ET ÉTUDES LITTÉRAIRES AUX ÉDITIONS L’HARMATTAN
Adresse
Préface
Ctian Roche dans cet essai qu’il’est à un travail d’historien que s’est livré Chris consacre à Léopold Sédar Senghor. Il n’y a rien de surprenant quand on sait que ce professeur d’histoire a passé de longues années dan s le pays du poète et qu’il y a enseigné sa discipline, y a dirigé un grand lycée a vant de consacrer les dernières années de son séjour à l’élaboration d’une politiqu e d’encadrement du système éducatif. Or donc, coopérant et éducateur, Christian Roche a été au cœur de ce que Senghor considérait comme une de ses priorités d’un pays dé pourvu de grandes ressources naturelles, mais qui a toujours eu l’ambition de dé velopper cette ressource humaine sans laquelle aucune autre ne saurait produire ce q ue l’on est en droit d’attendre d’elle. Pour avoir été à ses côtés très tôt et longtemps à des postes de hautes responsabilités avant de lui succéder à la tête de l’État, je sais quelle importance Senghor donnait à l’éducation et à la formation. Il était fier de rappeler que le Sénégal consacrait plus de trente-trois pour cent de son bu dget à ce secteur où se construit le Sénégalais de demain, un homme techniquement compét ent, parce que bien formé par une école enracinée dans les valeurs de civilisatio n négro-africaines, mais aussi parfaitement conscient des enjeux du monde moderne, parce que culturellement ouvert aux valeurs fécondantes des autres cultures. Pour l ui, rien mieux que l’école ne pouvait réaliser ce grand projet de civilisation. Professeu r de lettres classiques et grammairien hors pair, le conducteur d’hommes savait que pour é duquer il fallait enraciner d’abord. N’est-ce pas d’ailleurs là l’étymologie de ce mot a uquel il a consacré l’essentiel de sa vie ? En bon pédagogue, Christian Roche déroule le fil co nducteur qui mène le lecteur des bords du Sine aux bords de Seine, de l’enfance passée en pays sérère au grand âge en pays normand en passant par les années de fo rmation, l’engagement en politique, les grands combats culturels, l’exercice du pouvoir et le retrait des affaires publiques. Le Sénégal a poursuivi sa marche dans la voie qu’il lui avait tracée, dans l’ancrage d’une démocratie jeune mais très prometteuse. Le pa ys de Léopold Sédar Senghor a connu il y a quelques années une alternance politiq ue pacifique et exemplaire. Si l’on doit tout cela au génie du peuple sénégalai s, il demeure incontestable que la stature intellectuelle de l’homme de culture et la sagesse de l’humaniste et homme d’Etat y sont pour beaucoup. e En octobre 2002, lorsqu’à l’issue du X Sommet de la francophonie tenu à Beyrouth sur le thème du dialogue des cultures je me suis vu confier la conduite des affaires de l’Organisation internationale de la francophonie, o rganisation pour l’avènement de laquelle il s’était tant engagé, j’ai mesuré le poi ds de l’histoire en éprouvant le sentiment, une fois encore, de succéder à Léopold S édar Senghor. Abdou DIOUF Ancien président de la République du Sénégal Ancien Secrétaire général de l’Organisation interna tionale de la francophonie