Les nouvelles technologies dans l'enseignement et l'apprentissage

De
Publié par

Aujourd'hui plus que jamais, personne ne semble plus douter de la capacité des technologies à soutenir l'enseignement et l'apprentissage. Les enseignants et les apprenants n'hésitent plus à distiller le savoir et à s'en abreuver à travers Wikipédia, YouTube, Google et d'autres outils technologiques très modernes. Ce livre est pertinent à la fois pour les pédagogues et les apprenants, car, il présente une nouvelle approche de l'utilisation des technologies dans le transfert et l'acquisition du savoir.
Publié le : mercredi 8 juillet 2015
Lecture(s) : 47
EAN13 : 9782806107886
Nombre de pages : 299
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Alain Claude Ngouem
Les nouvelles technologiesdans l’enseignement et l’apprentissage Besoins, utilisations et rentabilités
Les nouvelles technologies dans l’enseignement et l’apprentissage
D/2015/4910/25
© Academia – L’Harmattan Grand’Place 29 B-1348 Louvain-la-Neuve
ISBN: 978-2-8061-0229-4
Tous droits de reproduction, d’adaptation ou de traduction, par quelque procédé que ce soit, réservés pour tous pays sans l’autorisation de l’auteur ou de ses ayants droit.
www.editions-academia.be
Les nouvelles technologies dans l’enseignement et l’apprentissage
Besoins, utilisations et rentabilités
Alain Claude NGOUEM
À la mémoire de mon père Ngouem Ambroise-Marie (1934-2013), pédagogue de tous les temps qui s’émerveilla des nouvelles technologies.
AVANT‐PROPOS Le développement incessant des technologies s’accompagne de changements profonds dans tous les domaines de la vie des sociétés. Les changements que l’on ne palpe pas encore du doigt, mais qui sont réels se font dans les domaines de l’éducation, de l’apprentissage et de l’enseignement. Sans avoir peur de tomber dans le pédantisme de cher-cher à éclairer le monde entier sur un sujet totalement nouveau, ce livre fait ressortir les besoins en technologie de l’information et d’appren-tissage. À partir de ces besoins, il montre les utilisations faitesdes outils technologiques dans l’éducation, l’apprentissage et l’enseignement. Il fait aus-si un tour dans les modèles économiques capables d’illustrer larentabilité de l’implication des technologies de l’information et d’apprentissage.L’innovation de ce livre est qu’il démontre que la connaissance des besoins technologiques dans l’enseignement et l’apprentissage permet une meilleure utilisation des outils technologiques de l’information et d’apprentissage. Ce livre oriente d’abord les apprenants et les formateurs sur leur possibilité de faire des choix technologiques en tenant compte de leurs besoins respectifs. Il oriente aussi tous lesutilisateurs des outils tech-nologiques de l’information et dequi veulent s’en servir l’apprentissage pour acquérir des connaissances de la façon le plus formelle. Dans la même optique, les établissements qui offrent l’enseignement à distance peuvent reprendre les réflexions faites dans ce livre et les adapter aux réalités de leurs établissements d’enseignement. Il faut savoir que l’on éduque un enfant, l’on enseigne un adulte et le sage apprend. Et lorsque l’élève naît, l’enseignant apparaît. Ce livre contribue essentiellement à parfaire les connaissances des pratiques de l’enseignement avec les outils technologiques en consi-dérant les besoins des apprenants et des formateurs. En effet, une ru-brique de formation dans laquelle l’on utilise un outil technologique doit reposer sur l’analyse des besoins technologiques qui va permettre d’élaborer des activités d’apprentissage basées sur de nouveaux modèles pédagogiques médiatisés à travers une plateforme de formation adaptée. À partir de ces analyses, les professionnels qui conçoivent des programmes d’enseignement qui utilisent les outils technologiques, à l’exemple des cours à distance, peuvent ainsi innover. Non seulement il faut considérerles besoins des apprenants et des formateurs en ce qui a trait aux technologies utilisées dans l’enseignement, mais il faut aussi prendre en compte les différentes utilisations qui rentabilisent les techno-
logies dans l’apprentissage. Car il n’est pas toujours nécessaire d’avoir un environnement technologique sophistiquépour dispenser une formation ouverte et à distance réussie, mais plutôt un environnement adapté aux besoins. Dans ce contexte, les concepteurs de cours à distance seront également mieux outillés pour réaliser des cours bien adaptés aux besoins technologiques de leur clientèle. Ce livre l’illustre clairement. L’objectif principal dans cet opus est de comprendre le compor-tement des apprenants et des formateurs vis-à-vis de l’utilisation des ou-tils technologiques. Le livre est une collection de réflexions sur les be-soins, l’utilisation et l’impact des technologies de l’information dans l’enseignement. De façon précise, il propose un état de la situation afin de comprendre l’adéquation entre les besoins et l’utilisation des outils technologiques à l’école. Ce qui contribue à améliorer la conception pé-dagogique des outils technologiques. Dans le long terme, non seulement ces objectifs vont participer à accroître l’utilisation de la technologie dans l’enseignement par les apprenants et les formateurs, mais ils vont aussi contribuer à leur vulgarisation dans le domaine de l’apprentissage du fait que celles-ci seront désormais considérées comme des outils ayant une plus-value pédagogique et peut-être économique.
8
INTRODUCTION GÉNÉRALE L’enseignement a évolué considérablement depuis des siècles. Des lycées de Napoléon aux universités libres et virtuelles en Angleterre ou en Alberta, il y a eu un changement de cap de presque 90 %. Du mode traditionnel d’enseignement, nous assistons aujourd’hui à un trans-1 fert de connaissance et du savoir qui se fait de plus en plus avec les ou-tils technologiques ou électroniques, parfois à distance ou en mode d’enseignement mixte, c’est-à-dire qui combine le mode traditionnel face à face et le mode à distance. Le mode d’enseignement à distance a aussi évolué considérablement avec l’avènement des nouvelles technologies deet de la l’information communication. Jadis, l’éducation à distance était essentiellement faite par le biais de la Poste qui permettait d’envoyer et de recevoir des cours dans une enveloppe. Plusieurs personnes ont utilisé ce mode d’éducation à distance pour acquérir des connaissances qui n’étaient pas disponibles dans leur lieu d’habitation. Aujourd’hui, l’éducation en ligne et d’autres formes d’apprentissage utilisant les technologies de l’information et de la communication sont largement utilisées pour transmettre les connais-sances à distance. L’on confond même l’éducation à distance à l’éducation en ligne. Mais, dans la pratique, l’éducation en ligne est basée sur les moyens électroniques qui de plus en plus se servent des technolo-gies de l’information et de communication, surtout d’Internet. La rapidité du développement des technologies de l’information et de la communication ne cesse d’influencer l’enseignement. Forma-2 3 teurs et apprenants utilisent de plus en plus les technologies de l’infor-mation et de la communication aux fins de l’enseignement et de l’appren-tissage, tant dans les cours en mode traditionnel que dans les cours à distance. Ce qui vaut d’ailleurs la métamorphose du concept detechnolo-1 Le transfert de connaissance et du savoir ne fait pas référence à l’intelligence, mais au processus pédagogique qui permet l’éducation, l’enseignement et l’apprentissage des personnes. 2 Le terme formateur fait référence dans ce livre au corps enseignant, au professeur, à l’éducateur, ou à toute personne qui transmet ses connaissances et son savoir aux autres personnes qui sont des apprenants. 3 Le terme apprenantdésigne une personne qui suit un enseignement (Larousse, 2006). Mais, dans ce livre, il est utilisé indépendamment à la place de l’étudiant, l’élève, l’apprenti. Le terme apprenantest choisi de préférence au terme apprenti.Tandis que le premier mot réfère à l’engagement dans des activités d’apprentissage, le second présente une conception trop passive de la formation.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.