Les postures éducatives

De
Publié par

L'expression "postures éducatives" désigne les grands types de relation qu'un éducateur peut adopter en fonction des finalités qu'il poursuit. Cet ouvrage prend le parti de les expliciter afin de libérer la créativité éducative. On distingue six postures regroupées d'une part en postures interindividuelles et d'autre part en postures à l'égard de groupes. L'éducateur est invité à les adopter toutes à un moment ou à un autre, donc à varier son type de relation, à "circuler" dans les postures, afin de créer des espaces de liberté pour les éduqués.
Publié le : lundi 15 février 2016
Lecture(s) : 49
Tags :
EAN13 : 9782140001765
Nombre de pages : 222
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Guy LE BOUËDEC, Titoun LAVENIER et Luc PASQUIER
LES POSTURES ÉDUCATIVES
De la relation interpersonnelle à la communauté apprenante
Préface de Marcel Lebrun
DEFIFORMATION
LES POSTURES ÉDUCATIVES
Défi-Formation Collection fondée par Guy Le Bouëdec, dirigée par Jean-Yves Robin et Luc Pasquier  Cette collection accueille des ouvrages présentant trois caractéristiques - Les auteurs prennent appui sur des pratiques de formation d’adultes, notamment celles qui valorisent l’interaction formation-pratiques sociales. Celles ci sont situées, décrites et analysées si possible en suscitant le regard des usagers. Puis une théorisation en est proposée. - Les auteurs développent, en les justifiant, des prolongements possibles en formation de formateurs. - Les auteurs sollicitent systématiquement un regard externe de la part d’un autre chercheur. Déjà parus Jean-Pierre GATÉ,A(p)prendre ou à laisser, Une histoire en héritage; 2015Benjamin DENECHEAU, Gérard HOUDEVILLE, Caroline MAZAUD,A l’école de l’autonomie. Epreuves et enjeux des dispositifs de deuxième chance, 2015. Guy LE BOUËDEC, Christophe PICHON, Gwennola RIMBAUT,Récits de pratiques et récits bibliques, 2015. André BALLEUX, Thérèse PÉREZ-ROUX,Mutations dans l’enseignement et la formation : brouillages identitaires et stratégies d’acteurs, 2014. Edouard BRUEL, Guy LE BOUËDEC, André NIGET,Qui doit former les cadres de l’enseignement catholique ?, 2011. Christelle CHEVALLIER-GATÉ, Jean-Pierre GÂTÉ,Paroles d’illettrés, 2010. Bertrand BERGIER, Sylvain BOURDON,Ruptures de parcours, éducation et formation des adultes, 2009. Jean ROSSIGNOL,La Passion de vivre ensemble, 2009. Jérôme ENEAU, Jean-Marie LABELLE,Apprentissages pluriels des adultes, 2008. Pierre DOMINICE,La formation biographique, 2007. François PROUTEAU,?,Former… oui, mais dans quel sens 2006. Bernadette CHARLIER, Jean NIZET, Denise VAN DAM, Voyage au pays de la formation des adultes, 2005.
Guy LEBOUËDEC, Titoun LAVENIERet Luc PASQUIERLes postures éducatives De la relation interpersonnelle à la communauté apprenante
© L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Pariswww.harmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-08594-4 EAN : 9782343085944
Titoun LAVENIER
AUTEURS
Psychologue ; actuellement consultant chez LT-Consultants ; ancien vice-doyen de la Faculté libre des sciences humaines de l’Université Catholique de Lille.
Guy LE BOUËDEC
Professeur honoraire de psychologie sociale et de sciences de l’éducation à l’Université Catholique de l’Ouest (Angers) ; formateur et consultant.
Luc PASQUIER
Sociologue ; actuellement consultant chez LT-Consultants ; ancien directeur du Laboratoire d’Innovation Pédagogique de l’Université Catholique de Lille.
Les auteurs travaillent ensemble de longue date sur les postures1. Chacun assume les chapitres qu’il a écrits (G. Le Bouëdec, les postures interpersonnelles ; T. Lavenier et L. Pasquier, la posture d’orchestration). Tous trois ont relu et amendé ensemble toutes les pages.
1 On peut consulter leur ouvrage déjà ancien : Le Bouëdec, G, Du Crest, A, Pasquier, L, Stahl, R, 2001 ;L’accompagnement en éducation et formation. Un projet impossible ?Paris, L’Harmattan. 5
SOMMAIRE
PRÉFACEMARCELLEBRUN.................................................................. 11
INTRODUCTION ................................................................ 31Des postures éducatives .................................................................. 32Un monde insaisissable ? ................................................................ 33Une exigence anthropologique et éthique....................................... 34Posture, avez-vous dit ? .................................................................. 34PREMIÈRE PARTIE :RENDRE COMPTE DES RELATIONS ÉDUCATIVES 37ChapitreIDu rôle à la posture : quelle nouveauté ? ........................ 39I. Comprendre les relations éducatives et leurs enjeux ................... 40II. Définition de la notion de posture : pour une approche qui considère l’agent aussi comme personne ........................................ 48Chapitre IISens et implications d’une approche des relations éducatives en termes de postures ................................... 53I. A quel type d’homme éduquer ? Un regard philosophique......... 53II. Sur quels aspects anthropologiques se greffent les postures ? ... 55III. Postures fondatrices, postures de relais .................................... 59IV. L’explicitation des postures, règles et normes relationnelles. .. 62DEUXIÈME PARTIE :LES POSTURES FONDATRICES...................................... 65Chapitre IIILa posture d’autorité ....................................................... 67I. Définition opératoire de l’autorité. .............................................. 68II. Petite archéologie des conceptions traditionnelles de l’autorité en éducation. ........................................................................................ 70III. Regard anthropologique : conduire l’éduqué à être « auteur » . 74Références éthiques pour un exercice ajusté de l’autorité. ............. 78
Chapitre IVLa posture d’accompagnement ....................................... 83I. Les trois sens du terme accompagnement ................................... 83II. Enjeu anthropologique : devenir spirituel .................................. 97Entre l’éducateur et l’éduqué, une alliance à construire ................. 99ChapitreVLa posture d’animation ................................................. 103I. Repères anthropologiques.......................................................... 104II. Définition opératoire de l’animation ........................................ 107III. L’intention éducative de la posture d’animation .................... 109IV. Ethique de la posture d’animation .......................................... 111
TROISIÈME PARTIE :
LES POSTURES DE RELAIS ........................................... 113Chapitre VILa posture de négociation ............................................. 115I. Définition, objet et conditions d’adoption de la posture de négociation .................................................................................... 117II. Quelques repères anthropologiques au fondement de la posture de négociation ............................................................................... 121III. Quel principe éthique pour la posture de négociation ?.......... 123IV. L’intention éducative de la posture de négociation ................ 125Chapitre VIILa posture « tenir conseil » (Le counseling) ................ 127I. Eclaircissements liminaires ....................................................... 127II. Regard anthropologique : vivre la vulnérabilité de l’être humain en fraternité ................................................................................... 131III. Définition opératoire, objet spécifique ................................... 133IV. Repères éthiques pour tenir conseil ........................................ 138
QUATRIÈME PARTIE :
L’ORCHESTRATION ........................................................ 141Chapitre VIIIVers une transition ........................................................ 143I. Le contexte ................................................................................ 143II. - La métaphore musicale .......................................................... 156CHAPITREIXLa posture d’orchestration dans le champ éducatif ....... 161I. Ouverture à la transversalité ...................................................... 162II. Ouverture aux apprentissages créatifs ...................................... 173Conclusion .................................................................................... 185
8
CONCLUSION .................................................................. 187POSTFACEJEAN-YVESROBIN...................911........................................BIBLIOGRAPHIE ........................................................ 203
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi