//img.uscri.be/pth/0918f109dab5f4ffd901041361993d2f0fb960eb
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 7,13 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

CONTRIBUTION À L'HISTOIRE DU MOUVEMENT ÉTUDIANT ALGÉRIEN (1962-1982)

De
98 pages
L'histoire du mouvement étudiant algérien se lit comme la chronique d'une répression achevée. Il y a trente et un an, le 15 janvier 1971, le pouvoir algérien mettait fin à l'expérience du syndicalisme étudiant. L'Algérie est à l'heure des mouvements sociaux. Dans un pays où l'enjeu politique institutionnalisé (pouvoir-opposition) impose à chacun son rôle dans la passivité généralisée, il faut porter l'histoire à la critique publique. Puissent ces matériaux de réflexion infléchir notre lutte dans le sens d'un attachement au combat pour la démocratie.
Voir plus Voir moins

Contribution

à 1'histoire

du mouvement étudiant algérien
(1962-1982)

(Ç)L'Harmattan,

2002

ISBN: 2-7475-2796-4

Mansour Abrous

Contribution à I'histoire

du mouvement étudiant algérien
(1962-1982)

L'Harmattan 5-7, rue de l'École-Polytechnique 75005 Paris France

L'Harmattan Hongrie Hargita u. 3 1026 Budapest HONGRIE

L'Harmattan Italia Via Bava, 37 10214 Torino ITALlE

A ma mère.

A Amzal, Bacha, Belgacem, Benallégue, Chaker, Kaddar, Rachedi, Zenine. A ces jeunesses dignes.

Sommaire

Introduction

7

L'Union Nationale des Etudiants Algériens (UNEA) entre logique de normalisation et logique de caporalisation Il La question de l'organisation contestataire(1976-1982) étudiante dans le mouvement étudiant 31 47

La répression dans le mouvement étudiant (1976-1982) Le Comité de Volontariat Universitaire et l'Union Nationale de la Jeunesse Algérienne: curriculum à é-vitaë Le mouvement lycéen algérien, une mémoire qui se raconte Annexes

59 73 83

5

Introduction

A quoi servirait une écriture de l'histoire du mouvement étudiant algérien ? L'importance de cette question se mesure au silence qu'elle a crée depuis 1971. Plus qu'un exercice de transcription, il y a là acte à restaurer le dialogue entre générations militantes, à dire la tradition du mouvement étudiant algérien à travers les exigences et les buts qu'il s'est successivement donnés et à permettre les conditions d'accès à une tradition qui se veut un ensemble de référents de pédagogie politique. Le mouvement étudiant algérien a occupé, des années durant, endeçà du mouvement ouvrier, l'espace politique national. Il a entériné la question de l'organisation étudiante comme donnée centrale de ses luttes, celles contenues entre la dissolution de l'Union Nationale des Etudiants Algériens (UNEA) et la relance de l'espoir contestataire. L'intérêt de consacrer une étude historique au mouvement étudiant algérien est de rompre avec la somme des certitudes historiques; certitudes historiques consignées par le pouvoir dans sa volonté de décréter une architecture du mensonge.

7