Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 22,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Dictionnaire Arabe-Français

De
328 pages
Cet ouvrage n'est pas seulement un instrument destiné à faciliter la pratique de langue et la communication ; à travers l'expression linguistique, il est aussi un outil de connaissance du Maroc dans les aspects les plus divers de sa culture traditionnelle.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

.
LANGUE ET CULTURE MAROCAINES
DICTIONNAIRE ARABE-FRANÇAIS
établi sur la base de fichiers, ouvrages, enquêtes, manuscrits
études et documents divers
par
A.- L. de PREMARE
et collaborateurs
Tome 3
IJ:c
Editions L'HARMATTAN
5-7, rue de l'Ecole-Polytechnique
75005 Paris@ L'Harmattan. 1994
ISBN: 2-7384-2507-0En hommage à nos devanciers
G. S. COLIN
L. BRUNOT
W. MARCAISCe dictionnaire est réalisé par
A.-L. de PREMARE
J.-P. CANAMAS
v. COMERRO
C.DALLAPORTA
E.EALETSOURCES ET REFERENCES
Car. F = M. al-FASI, Rubaciyyiit Disii' Ris (al-catÜbiyyiit), Casablanca. 1986. Les
traductions données ici ne sont pas forcément celles de M. El Fasi publiées
dans Chants anciens des femmes de Fès, Paris, Seghers, 1967.
Car. J = Chants d'amour: erÇbi, 1. JOUIN, dans "Chansons de l'escarpolette à Fès
et Rabat-Salé", Hesperis, 1954, t. XLIV, 3è-4è te., 349-343.
Ay= ~ayyüe - J. JOUIN, Chants de circonstances: aeayyüe dans "Chansons
de l'escarpolette à Fès et Rabat-Salé", Hesperis, 1954, t. XLIV, 3è-4è tr.,
343-349.
Barthélemy = A. BARTHELEMY, Dictionnaire arabe-français, dialectes de Syrie: Alep,
Damas, Liban, Jérusalem, Paris, Geuthner, 1969.
Beau = M. BEAUSSIER, Dictionnaire pratique arabe-français, nouv. éd. revue,
corrigée et augmentée par M. Ben Cheneb, Alger, Carbonel193l.
Bocthor = Ellious BOCTHOR. Egyptien, Dictionnaire français-arabe, 2è éd. Paris,
Firmin-Didot 1882.
Br L. BRUNOT, Textes arabes de Rabat, II, Glossaire; Paris, Geuthner,=
1952.+ Introduction à l'arabe marocain, Paris, G.P. Maisonneuve, 1950,
p. 242-284 [Lexique].
Br Vêt. = L.BRUNOT, "Noms de vêtements masculins à Rabat", Mélanges
René Basset [I.H.E.M.], Paris, 1927.
Can = CANAMAS (I.-P.) = documents inédits: enquêtes sur le lexique
ichtyologique des pêcheurs marocains.
CASTRIES (H. de), Une description du Maroc sous le règne de Moulay Ahmad El-
MansoUr (1596), texte portugais et traduction française. Paris. Leroux.
1909.
Caub = Dominique CAUBET, "Langage bébé en marocain", Comptes Rendus du
G.L.E.C.S.. t. XXIX-XXX, 1984-1986, p. 73-106 ; Paris, Geuthner.
CHOTTIN A. : Tableau de la musique marocaine, Paris, Librairie Orientaliste Paul Geuth-
nero 1939.
1Dictionnaire arabe marocain-français
Co = fichier lexicographique de O.S. COLIN, base d'un futur dictionnaire sur le
parler des villes du Maroc, principalement Fès, Rabat, Tanger, Marrakech;
fonds Colin, LE.R.A. Rabat. C.N.R.S. Paris, Aix-en-Provence.
Co BN = fiches lexicographiques de G.S. COLIN, Bibliothèque Nationale, Paris
[arabe marocain, n° 7062].
Co Branès = O.S. Colin, "Notes sur le parler arabe du Nord de la région de Taza".
BulIetin de J'InstirutFrançais d'Archéologie Orientale. XVIII. le Caire
1920,33-119.
Co Ozawa = O.S. COLIN. Etude manuscrite inédite sur le parler des Ozawa (JbaIa,
région de Ouezzane). grammaire et lexique; [l.E.R.A. Rabat].
Co Mrkch = O.S.COLIN, fichier particulier à Marrakech, partiellement intégré dans le
fichier général.
Co Tgr = O.S. COLIN, fichier particulier à Tanger.
Dallet = J.-M. DALLET, Dictionnaire kabyle-français. parler des At Mangellat.
Algérie Etudes ethno-linguistiques Maghreb-Sahara, s.l.d. de Salem
Chaker et de Marceau Oast, C.N.R.S. Aix-en-Provence; éd. SELAF,
Paris 1982.
Denizeau = CI. DENIZEAU, Dictionnaire des parlers arabes de Syrie. Liban et Palestine
(supplément au arabe-français de A. Barthélemy) , Paris, 0.-
P. Maisonneuve, 1960.
Dozy R. DOZY, Supplément aux dictionnaires arabes, 2 vol., réimpr.=
Beyrouth, 1968.
Dozy vêt. = R. DOZY, Dictionnaire détaillé des noms des vétements chez les Arabes,
Amsterdam, Jean Müller 1845, réimpr. Beyrouth, Librairie du Liban.
E.L 2 = Encyclopédie de l'Islam. nouvelle édition, Leiden, E.J. Brill - Paris, G.-P.
Maisonneuve et Larose S.A., 7 vol. parus, 1975-1993.
Ferré = Daniel FERRE, Lexique Marocain-Français et Lexique Français-
Marocain,édit. Nejma, Fedala, Maroc (s.d.).
Har R.S. HARRELL, A Dictionary of Moroccan Arabic: Moroccan-English,
""
Washington, 1966.
2Dictionnaire arabe marocain-h-à11çais
Kuta = A~mad b. Mu~ammad KUT A. al-Nuzha l-bahija fi ta/sir al-lugati d-diirija ,
dactylographié. inédit.
L.A. = IBN MANQUR. Lisan al-cArab, éd. diverses.
Lentin = Albert LENTIN. Supplément au Dictionnaire pratique arabe-français de
Marcelin Beaussier. Alger, La Maison des Livres. 1959.
LEON L'AFRICAIN (Jean), Description de l'Afrique. trad. fse A. Epaulard. 2 vol..
Paris, Adrien-Maisonneuve 1956.
LEVI-PROVENCAL (E) : Textes arabes de l'Ouargha , dialectes des Ibala (Maroc
Septentrional ). Paris, Leroux. 1922.
Loub = V. LOUBIGNAC, Textes arabes des Zaër, Paris. Librairie Orientale et
Américaine-M.Besson.1952
Marazig = G. BORIS. Lexique du parler arabe des Marazig . Paris.Klincksieck.
1958.
Mar = W. MARCAIS. Textes arabes de Tanger, Paris, Imprimerie Nationale,
Leroux 1921.
Marçais. Takroûna = Textes arabes de Takroûna par W. MARCAIS et Abderrahmân
GUIGA. II. Glossaire; Paris. Geuthner 1958-1961.
Mej Co = Fichier de quatrains de la tradition orale du Mejdiib. recueillis par G.-S. Co-
lin , présentés et traduits par A.-L. de Prémare, Thèse d'Etat. Paris III.
1984, vol.III.
Mej Mum = A.-L. de PREMARE. Sidi cAbd-er-Ral,1miIn El-Mejdüb , C.N.R.S. Paris,
S.M.E.R. Rabat. 1985, pp. 212-216, quatrains de la tradition orale des
16è-17è s. regroupés par M. E1-M;;hdial-Risi dans Mumtic al-asmac.
MejPr = A.-L. de PREMARE. La tradition orale du Mejdüb. Récits et quatrains i-
néditS. Edisud. Aix-eu-Provence 1986.
Mel = Mel~ün. dans divers poèmes des poètes suivants (les traductions des
citations sont de A.-L. de Prémare ) :
cAl Sidi Qaddür al-cAlami (18è-19è s.) in Azeddine KHARCHAFI,- =
cAbd-~I-Qad~r, dit Sidi QaddÜI ~l-cAlami, Corpus, transcription,
extraitS traduitS, Thèse de doctorat, s.l.d. de A.-L. de Prémare,
Aix-en-Provence. 1992. -
3Dictionnaire arabe marocain-français
e C al_cAmri, enregistrement H. Tuliili. -Amr = Abd-al-Hiidi-
- Ams = Bn Amsiiy~b (18è s.), in Mohamed Belhalfaoui, La poésie arabe
maghrébine d'expression populaire. Paris, Maspero 1973. p. 76-91.
M.b.CAli wuld Arzin (18è-19è s.). enregistrement H.- Arz =
Tulili. -
eReA. Ali I-Miilki ~l-l:i~n~ (fin 19è s.), ènregistrement H. Tulili- = Dris b.
cAli I-Bagdadi (18è s.), enregistrement H. Tuliili. -- Bag =
- Md = Thami I-Md~gri (19è s.), in Farid ABABOU, Thlirni l~-Md:;)gri.
corpus. transcription. extraits traduits, Thèse de doctorat, soLd. de
A.-Lo de Prémare, Aix-en-Provence, 19940
- Mti =j-nIiili Mtmxi (18è-19è so), in M. EI-FASI, MaClamat :;)l-M~1l}ün.
1ère partie, 2è section, p. 161-165, Académie Royale, Rabat. -
- Nj = MQ~amm~ ~n-N~jjar(18è-19è s.), enregistrement H. Tuliili. -
cU- = ~1-"UÎll' (20è s.), H. Tuliili. -
Un certain nombre de citations de Me~ün sont également tirées de
Mu~ammad EI-FASI, MaClamat al-ma1l}ün, Académie Royale, Rabat, vol. I
1ère partie. 1986. p. 331-343; 3è partie, 1990. RawijOical-mallJün.
Mer = H. MERCIER, Dictionnaire français-arabe(Rabat,1945) ; Dictionnaire
arabe-français (Rabat, 1951).
Montei!, Faune =Vincent MaNTElL, Contribution à J'étude de la faune du Sahara
Occidental Institut des Hautes Etudes Marocaines, Notes et Documents,
Paris, Larose 1951.
Montei1, Flore = Vincent MaNTElL, Contribution à l'étude de la flore du Sahara
Occidental.Institut des Hautes Etudes Marocaines, Paris, Larose; vol. I
1949 (en collaboration avec Charles SAUVAGE) et vol. II 1953.
MuCjam wasi~ = aI-MuJam ai-wasil. Académie de la langue Arabe, 2 vol., Le Caire.
Nii~iri, Istiq~ii' = al-NA~IRI, J(jœb al.lstiq~ii' li-al]biirduwal aI-Magribal-Aq~ii, trad.
Archives Marocaines IX (1906); X (1907); XXX (1925) ; XXXI (1925) ;
xxxn (1927) ; XXXIII (1934); XXXIV (1936).
PACCARD A.: Le Maroc et J'artisanat traditionnel islamique dans J'architecture. France,
éd. Atelier 74. 1980; 2 vol.
PEZZI E. ::: El Vocabuiariode Pedro de Alcala, éd. Elena Pezzi, Ed. Cajal, Almeria
1989.
informations lexicales, exemples. citations, traductions etc. fournis par A.-Pr=
4Dictionnaire arabe marocain-iTançais
L. de PREMARE à partir de ses propres enquêtes et documents.
Prov.= Proverbes de sourées diverses. traduits par A.-L. de Prémare.
Prov. N = Mimoun NAm: Proverbesdu Maroc Oriental, D.E.S., Fès 1985-1986..
Renaud-Colin:: TulJfat al-alJbiib. glossaire de la matière médicale marocaine. éd..
trad. et corom. par H.P.J. Renaud et G.S. Colin; Paris, Geuthner. 1934.
Ahmed SOIRI: Recherches sur la poésie orale du Maroc Oriental,Sd=
D.E.S., Fès 1985-1986.
Taine-Cheikh = TAINE-CHEIKH (Catherine), Dictionnaire lfassiiniyya Français.
Dialectearabede Mauritanie, Paris, Geuthner, 1989 sq. (6 vol. parus).
Tarn = Miloud TAIFI, Dictionnaire tamazight-français (parlers du Maroc central).
Paris, L'Harmattan-Awal, 1991.
Teàj = B. TEDJINI, Dictionnaire arabe-français (Maroc) ; Dictionnaire
iTançais-arabe(Maroc) ; Paris, Société d'Editions Géographiques,
Maritimes et Coloniales, 1923-1925.
Westermarck, Ritual = Edward WESTERMARCK, Ritual and Belief in Morocco, 2
vol., Londres,Macmillan1926.
Westermarck, Wit = Edward Wit and Wisdom in Morocco (avec la
collaboration de Abd-es-Salarnal-BAQQALI), Londres, Routledge, 1930.
Zayiini, Turjmiin = Abï:i-l-Qasim b. A1)mad al-ZA YANl, al-Turjumiin al-muCrib can duwal
al-MaJriq wa l-Magrib, éd. et trad. O. Houdas : Le Maroc de 1631 à 1812,
Paris, Imprimerie Nationale, Leroux éd. 1886.
Des compléments à cette liste de sources et de références seront éventuellement fournis
dans les livraisons suivantes du dictionnaire.
5Dictionnaire arabe marocain-français
TRANSCRIPTION I TRANSLITTERATION
Consonnes
:> harnza; laryngale occlusive - ex.JaW "terre" vÀ~i - ne se maintient que= -
de façon exceptionnelle -dans certains parlers elle peut être une réalisation
particulièrede q ex. 'aI = qiil (Jü}.
; elle peut être emphati-b=...... bilabiale occlusive sonore - ex.bâb "porte" ,-:,4
sée, et elle est alors marquée ex. i?i?'iih "son père" .~ .
1;>
p bilabiale occlusive sourde - ex. pala "pelle" UL;o; elle est féquente à= .......
Tanger. dans des emprunts. notamment à l'espagnol. où elle peut être ou
non une variante. ou réalisation de b (voir 1er article de cette lettre].
'":" .
t = .;:../~ dentaleocclusivesourde- ex. tiibQd"tu prends" l....à. jât "elle est
venue".;:..4 ; l'interdentale arabe ! ~ n'est ici distincte du t / .;:... ni
phonétiquement. ni phonologiquement- ex. tlâta "trois" ~~ ; tlib I;}
; tlib "tissu"llâh "reviens à Dieu!" ~
'":""..:. '-:'~
t;}kk "piquer" ~ ; ou dans deslS = .;:.. palatalisation de t .;:.., rare - ex.~;}kk =
~;}kla~ =pklii~ "genre de tissu servant demots d'emprunt - ex. ~iikla~ =
support à la broderie".
t = ~ interdentale spirante sourde (voir ci-dessus t .;:..). Elle figure dans la gra-
phie arabe des mots par souci étymologique; elle ne fait pas partie de la
phonologie marocaine représentée ici ; elle est transcrite en caractères latins
seulement dans les mots arabes classiques qui figurent dans un article - ex.
!).adi! "tradition prophétique" (= ~~ !).dit "conversation. entretien"
*
~~ prononcé ..:'-i-I~].- -
j prépalatale spirante sonore - ex. jâb "il a apporté"= ~ '-:'~.
7Dictionnaire arabe marocain-français
[ réalisation affriquée de j [ - ex. haggiila "femme veuve ou divorcée"i =
tJ L-. [Jbiila].
pharyngale spirante sourde - ex. ~ "il est tombé" u..~ = c: c:
.
;vélaire spirante sourde - ex. IJpj "il est sorti" sab "il s'est éva-1J = t [.J--"Ïo
noui" t L....
dentale occlusive sonore - ex. bda "il a commencé" I~ ;d = Jj~ driit "bras"
J..J. ~ ; l'interdentale Q .jne fait pas partie de la phonologie marocaine re-t
présentée ici ; elle n'est pas distincte phonétiquement du d J , et se pro-
nonce comme lui.
d = ~ interdentale spirante sonore; elle figure dans la graphie arabe des mots par
souci étymologique; elle est marquée en transcription latine lorsqu'il
s'agit. au cours d'un article. d'un exemple ou d'une transcription d'un mot
d'arabe classique ou d'un autre parler arabe dont le tableau phonologique
compone ce phonème - ex. ç!ayyil "dévier de son chemin" ~.j [Tunisie].
r = ..J prépalatale liquide sonore - ex. dM. idir verbe "faire". placer" ..JIJ. .H~. . .
jra. ijri verbe "courir" .I.S~ .~.>;'H
prépalatale liquide emphatique. distincte phonologiquement de la précé-r = ..J
dente - ex. jra. ijra verbe" survenir", "arriver" (événement ) I.S~
; il peut s'agir aussi d'une simple emphatisation de contagion, unI.S~
mot entier donnant souvent lieu. au Maroc. à une prononciation emphati-
sée par la contagion venant de l'un de ses phonèmes de base - ex. q:)f!'dq
"il a abrité" .j~ J ;0:d:)mk "il a fait atteindre" .:J'..JJ .
; zwa, y:)zwiz = .:, sifflante sonore - ex. dh. idiiz verbe "passer" .:,IJ. ~.J~
verbe "estomaquer" I.S~~ . I.S.J~
sifflante sonore emphatique, distincte phonologiquement de la précédente~ = .:,
; il.- ex. ~wa. y:)~wç verbe "pousser de petits cris aigus" I.S~~ I.S.J":H
peut s'agir aussi. dans un mot. et comme pour le r ..J.d'une simple conta-
8Dictionnaire arabe marocam-iTançais
gion d'emphase sans valeur phonologique particulière.
; elle peut sesifflante sourde - ex. sir "lanière de cuir" "lacet" ~s=vu
trouver emphatisée [~] par contagion - ex. ~a~~m "sortilèges" r-)Ù.
~ = J. prépalatale spirante sourde -ex. ~m~ ~ "soleil" [=~~ms~].
dentale spirante sourde emphatique -ex. ?ar. i~~rverbe "devenir" ) .,= UA
~.
dentale occlusive Jonore emphatique - ex.4 = ~/J;. cJr->b "il a frappé" -'-:"'",.....
l'interdentale emphatique Q J;. n'est pas distincte du 4~, et se prononce
comme lui - ex. QIam"ob~urité" rD .
t = .Jo. dentale occlusive sourde emphatique -ex.i~~l:1"il tombera" ~.
d=J;. interdentale spirante sonore emphatique; elle ne fait pas partie de la phono-
logie marocaine représentée ici; elle figure dans la graphie arabe par souci
étymologique, et elle est transcrite en caractères latins Q lorsqu'il s'agit.
au cours d'un article, d'un exemple tiré de l'arabe classique ou d'un autre
parler où le Q J;. est un phonème de plein exercice - ex. Qiihir Uï...>-A. . ,
; bii€"ila vendu"pharyngale spirante sonore - ex. Ela "sur" ~e = t t 4.
g = t ; giidi "allant" i.S..I1£ .vélaire spirante sonore - ex. bga "ilveut" ~
f = ...J labiodentale spirante sourde - ex. ~iif "il a vu" ...JW, ; iffit "il passera"
; dans cenains mots ou contextes, ou à des fms d'expressivité. la.:.oJ-À.:!
prononciation peut en être emphatisée ; elle est alors marquée f - ex. fra
"il s'est acquitté de" [= ITfa~~J .
q vélaireocclusive- sourde- ex. qiil "ila dit" J L:i; ~a "il a peiné" ~= J
dans certains parlers locaux. le q J peut être réalisé en ~. (hamza) - ex.
>aI qaI [ JL:i].=
9Dictionnaire arabe marocain-français
] ; dans cer-postpalatale occlusive sourde - ex. klâb "des chiens" [k=.d
'":"'~
tains mots ou contextes. ou à des fins d'expressivité. la prononciation peut
en être emphatisée ; elle est alors marquée Is - ex. ~t-tç~Wa d ~s-s~rwâl "la
. . . .
cordelière du pantalon" I J ~ I.J'".".....J .".....J
g = ..j/~/ ~ postpalatale occlusive sonore; suivant les cas etles parlers. le g peut être
étymologiquement un q J - ex. gMra"marmite"b.J~ ; g~rba "outre"
~~ -ou un j ~ - ex. gzii "récompense"I~ - ou le g d'un mot em-
prunté au berbère - ex. agdâl "paturage réservé" JI~i - ou à une autre
langue non arabe - ex. gânga "tambour" des tambourinaires noirs LS..:. L.S:
le g représente un phonème de plein exercice en de nombreux cas - ex.
; sb~g. isb~g verbe "al-slY.x!.isooq verbe "précéder". "devancer" J...:...-
ler vite" --4- - et pas seulement la réalisation phonétique d'un phonème
q ou j.
; li-llâh "pour Dieu" ~ -; sui-1 = J palatale liquide- ex. blâd "pays" J~
(vant son contexte phonétique ou les besoins de l'expressivité. le peut
connaître une réalisation emphatisée ; elle est alors marquée l- ex. a-Hiih!
. ~."Dieu!" ~I ; H~, iH~ verbe "monter"~
.
;m = bilabiale liquide nasale - ex. ma "eau" L. ; bd~m "il a travaillé" ("~(" ,le m peut être emphatisé ; il est alors marqué qI- ex. ~~"i "ma mère"
.
n = ù dentale liquide nasale - ex. nar "feu" ).:. ; oonna "orteil" L.:u .
h = 41 laryngale spirante - ex. hada "celui-ci" I,jLA ; ihf~b "il s'enfuit"
'":"'~
; wçqt "mo-w semi-voy~lle bilabiale - ex. wiili "saint personnage" ~~="
ment" ..:....J
,.semi-voyelle prépalatale - ex. gl-yçm "aujourd'hui"Y=(.S (".".;J
Voyelles
a = I voyelle longue - ex. ~af "il avu" ....j
10Dictionnaire arabe marocain-français
11 = réalisation antérieure de IT[4JL.! ] - ex. g::>zzâr "boucher" .)I~; kân "il
était" ù LS:.
a voyelle de longueur moyenne -en fin de mot, elle correspond générale-
ment à ce qui. en orthographe arabe. est marqué par. ex. g:>rba"outre"
ou par~~ CS ex. wiilla "il est revenu" ~~, voire par I - ex.ja "il
est venu" l:...
~ réalisation antérieure de a [4JL..!] - ex. an "donne !" (fém. ).
_ ; £abd ~Ji = voyellebrève- ex. ~ha.r "mois" ~ "esclave"; 4~àk "il a
ri"~
voyelle longue - ex. ~iif "vois !" "regarde !" ..J~; byüt "chambres"Ü = J
~~.
o réalisation de Ü , de timbre plus ouvert, généralement en contexte emphati-.
que - ex. drôb "'eune taureau" '.; idôr "il tourne"... J ..J~ J .........;..,. = ,,",oJ_'>..I.,a..r-;;
'"
,
voyelle brève - ex. yàkul "il mange"u =_ .~'-:!
o réalisation de u, de timbre plus ouvert, - ex. qilllq "il lui dit" ~ JL.:i.
_
11 = voyelle ultra-brève - ex. küll "tout" ~ [* k:>ll "se lasser"].
_o :./ ü purement phonétique et à peine esquissé; ex. agOniin "entêtement".
; isil "il coule" ~i = voyelle longue - ex. bit "chambre" ~ .
--'
e réalisation de i, de timbre plus ouvert, généralement en contexte emphati-
.que - ex. mrëd"malade" '.... ~.J-4
e réalisation de i, de timbre plus ouvert, en contexte emphatique - ex. ~W~y
"grands bols"
'J""""I."J...
11Dictionnaire arabe marocain-français
_ ; d-diiri = voyelle brève - ex. biyY:H "faire passer la nuit" (à qqn. ) ~
dyâli "ma maison" .4J )'JJ'~
ë = correspond au e de l'espagnol, dans des mots d'emprunt à l'espagnol - ex.
bakëta ~4 "serran" (poisson < esp. vaqueta).
e réalisation plus ou moins ouverte du i-ex. dek "ce... là".
; timbre neutre, équivalent à peu près au ~ewa voisé de l'hébreu [:] - ex.
; I :)l-mdina "vers la ville" ~~.q:)rbqh "ils le frappèrent" ~-H:r..
12DictÎonnaire arabe marocain-iTançais
ABRBVIA TIONS ET SIGNES CONVENTIONNELS
empr. emprunt / téabrév. abréviation
en gén. en généralabs. absolu Ilument
esp. espagnolabst. abstrait
acc. accompli ethn. ethnique
euph. euphémismeact. action I tif
act. u. action unique ex. exemple (s)
adj. adjectif except. exception
exclam. exclamationI matifadmin. administtation
adv. adverbe expr. expression / pressif
agr. agriculture ext. extension I tensif
anat. anatomie F Fès
fact.angI. anglais factitif
fém.ar. mod. arabe moderne féminin
fig.archit. architecture figuré
fro françaisart. article
astr. astronomie Ilogie génlt généralement
b6d. bédouin géogr. géographie / phique
berb. berbère germ. gennanique
bot. botanique gram. grammaireI maticai
cf. confer héb. hébreu I braïque
image I imagéclass. arabe classique im.
colI. collectif imp. impératif
compo comparer impr. imprécationI catoire
compI. complément macc. inaccompli
condo conditionnel indo indirect
conj. indéf.conjonction I tif indéfini
contr. contraire int. intensif
cord. cordonnerie interj. interjection
dénom. dénominatif interrogation I gatifintelT'o
dim. diminutif intrans. intransitif
dir. direct inv. invariable
61. élatif iron. ironique / quement
emphat. emphatique I tisé it. italien
13Jb JbaIa R Rabat
judéo-ar. judéo-arabe rac. racine
jur. juridique récipr. réciproque
lat. latin réf. référence (s)
litt. littéral/1ement réfl. réfléchi
lac. locution reI. relation / latif
M Marrakech relig. religion / ligieux
mar. marine / maritime rur. rurall ruraux
masc. masculin s. sens
méd. médecine / dicinal s.e. sous-entendu
mod. moderne sing. singulier
Mrkch fichier Marrakech spéc. spécifique/cialement
m.S. même sens sub sous (tel mot ou racine)
musiquemus. subst. substantif I tivé
suif.n. nom suffixe
n. act. nom d'action su}. sujet
symb.néol. néologisme symbole / lique
n.u. nom d'unité syn. synonyme
num. numéral Te Tétouan
numis. numismatique technique / nologietech.
onomat. onomatopée Tgr fichier Tanger
ordo ordinal tj. toujours
part. participe topogr. topographie
partie. particule topon. toponymie
pas. passif / passé TangerTr.
péj. péjoratif trans. transitif
pers. personne / nel triv. trivial
phys. physique v. verbe
pl. pluriel var. variante
plais. plaisant vét. vétérinaire
pool. poétique VOC. vocable
pro propre vulg. vulgaire
prén. prénom zool. zoologie
prep. préposition X,Y,Z Un Tel
pron. pronom Xa, Ya, Za Une Telle
Provo proverbe x, y,z telle chose / act. / objet
qual. qualificatif équivalent de=
qqch. ;tquelque chose différent de
qqn. quelqu'un distinction des variantes/
vient de ;< > origine de (étym.)
(?) sens douteux
141:1 CI:I c
L:.. 1}.a, pl. q~at nom de la lettre I:iC.(pharyngale spirante sourde) [Co].
~ 1}.ii1:}. interject. de douleur [Co] - ~ael~t f glibi nar l~-hwa m~n gül~t qaqc
dans mon petit coeur, soupirant en disant "~iil).", s'est allumé le feu de l'amour [CarF]
[Pr].
t.:..~ 1}.ii1}.a n. pro sans an. [< berb. il:Üi~iin]confédération de tribus berbères dont le
[M] expr. X ma !Jalla blâd, la q~a wateITÎtoire s'étend entre Essaouira et Agadir -
la m~ll~a x a fréquenté / parcouru tous les pays [Co] - expr. bâb q~a le pays éloi-
gnédes I:iiil?-a - ~l-garb m~bYÜEm~~ri * m~n bab q~a l-tittawün le Marocest
vendu, acheté * de la pone des I:iiil?-ajusqu'à Tétouan [Mej Fr, Jb] [Fr].
L:..L:.. 1}.iil].ii [langage bébé] "habit" [Caub].
~La. 1:}.atadj. [cf. class. :""La.] sec (pain) [= giifi; voirrac. £:iFF~ et£:iFY ~]
[Co].
~La. 1}.iikç b~n dBnln n. pro [dansles contes]juif légendaire, caractérisé par sa lâ-
cheté, son manque d'amour propre [Co; voir également dRnRn ordre alphabétique] .
4tLa. / 4tLa 1}.iiHibba / hiiliibba n. 1. [bot. méd.] "jalap" (résine purgative tirée
de la racine d'une plante mexicaine) [< esp. jalapa] [Co]. - 2. qalabba / hala1;>1;>wa n.
qual. individu très gros et très gras [Co] ; lourdaud [Mer].
rLa. 1}.iimn. pro Cham, l'ancêtre de la race noire - f dâj ksah l~-gmam * ka w~ld
1}.am* eabd gnawi ns~l bambf<l dans une nuit noire revêtue de brume, comme un*
Cfils de Cham, * un esclave de Guinée de la descendance des Bambara [Mel AI] [Fr].
+ .~], plur. -ât chacun des sept cha-~~ 1}.iimim/ 1}.ammim n., [< ~
(pitres du Coran qui commencent par les lettres isolées et énigmatiques I:iet M sou-
r-""
rates 40 à 46) [Mer] [sur les lettres énigmatiques qui ouvrent un certain nombre de sourates
cf.E.I.2, V,413sq.].
"La. 1}.au 1}.au interj. cri des rabatteurs de gibier; cri pour chasser les bovins [Co].
3HBB ~. . .
HBB~. .,
[I]
1}.lbb, Ï4âbb v. trans.. pan. pas. m~~bITb 1. aimer (qqch. ou qqn.), aimer~
d'amour, chérir, aimer par prédilection - X l:tâbbq r,}bbi X Dieu l'a favorisé, comblé;
[bot. ] l:tâbbni b ~z-z~zz nom donné aux capitules de la bardane ainsi qu'aux épis de
certaines plantes parce qu'ils s'attachent aux vêtements [litt. aime-moi de force !] [voir ~as-
;}lli l:tâbb;}k l:tâbbq * wâ £ffi~1 nta€~kka] [Co; voir Renaud-Colin, Tu1)fan° 248] -
nta€q qui t'aime, aime-le et fais de ton bien son bien [Mej Co] [Pr]. - 2. trouver à son
*
bga] -l:tâbbïtgoût, trouver agréable. - 3. [F] vouloir, désirer, souhaiter, rechercher [R =
mn dHah il m~nndk je désire instamment de toi (que... ) [Co] - a~ l:tâbbdl-ga!dr
que désirez-vous? [Mer]. - 4. vouloir; accepter - ma l:tâbb ~i il n'a pas voulu / il n'a pas
accepté - X kif l:tâbb Hah X (malade) est dans un état très grave [litt. comme Dieu a
voulu qu'il soit] - X l-yüm kif l:tâbb lq Hah wâ e!ah X est aujourd'hui dans un état
pitoyable [litt. comme Dieu a voulu pour lui et lui a donné] [Co] -l:tâbb mdn l:tâbb u
kdrh mdn kdrh de bon ou de mauvais gré [litt. veut qui veut, hait qui hait] [Br]. -
s. baiser respectueusement (la tête, les mains de qqn., en marque de déférence, notamment
chez les ruraux) - X habb yidd dl-fqy X (élève) baisa la main du maître d'école. -
6. fig. vouloir, demander, impliquer, nécessiter (pour bien faire) [compo yanbagi, rac.
BOY ~] ; devenir, être sur le point de, faillir, sembler près de -l:tâbb imüt b dl-
f~~a il a failli mourir de rage [Co, Br].
I}.lbb~b Ï4âbbdb V. trans. faire aimer, faire désirer (qqn. ou qqch.) ; donner~
envie de (qqch.),la rendre désirable - X l:tâbbdb Y f Z X a fait naître en Y de l'amour /
de l'affection pour Z -X l:tabbdb y 1 Z X a fait aimer, a donné le goût / l'envie de y à
Z [Co] - X q.âbbdb Ii had d~-~i l:tâtta ziinq bin eaini X m'a fait l'article pour cette
chose de sone qu'il l'a embellie à mes yeux (et queje J'aiachetée pour plus que sa valeur)
[Br] - X l:tâbbdb y 1 dn-nâs populariser (une pratique etc.) [Mer].
;,...: '- t1}.lbb~b, itI:tâbbdb V. ,part. ~âbbdb - X tI:tâbb~b mea Y /1 Y chercher
à devenir l'ami de qqn., à se lier d'amitié avec lui; chercher à se faire bien voir de qqn.
[Co, Br].
~~ tq.abb, itI:tabb V.récipr., part. mdtI:tabb - X u Y kâ-itI:tabbq / X kâ-itl:tiibb
ymea s'aimer mutuellement, avoir de l'affection l'un pour l'autre [Co, Br] ; [Prov.] Id-
q.bâb ma kâ-itl:tabbq g~r ila tqafbq les amis / les proches ne s'aiment que s'ils se
battent [ci fro"les coups entretiennent l'amitié" [Pr].
~ I}.lbb n. act. de ~abb action d'aimer, amour - l-q.âbbya ~'1l:tâ~~dlni f
d~-~bâk l'amour, ô ma mère, m'a prise dans ses rets [Car1]- l:tâbb dr-fQ~ "baisement
4HBB ~. . .
des têtes", cérémonie qui, dans certaines régions, se passe après le mariage, lors de la pre-
mière visite de la jeune femme à ses parents [Br] - expr. l)abb~n wà kàriim~n bien vo-
ç] [Co].lontiers! [cf. class. L..~ ~
- ~üfi~ ~Qbb n. act. et n. amour; passion amoureuse; goût (pourqqch.) [Co]
sqàm q.ali * m~n qis wàrtQ ba€d fnâh sqam q.Qbb ma vois le mal que me cause
mon état: * je l'ai hérité de Qays après que l'eut anéanti son amour pour Layla [Mel Arz]
[Pr] . X €andQ l-q.Qbb f Ya X nourrit une passion amoureuse pour Ya - [F] Xa Îma 1-
q.Qbb Xa (lesbienne) a de l'amour (pour les femmes) [Br] - q.Qbb ~l-jah ambition-
q.Qbb ~~-~~hwa concupiscence - q.Qbb ;:)n-n~fs égoïsme [Mer] - q.Qbb ~d-dunya
l'amour des biens de ce monde - h~mm ~d-dunya h~mm * u l)Qbbha biyy~d biya
le souci de ce bas monde, c'est un souci, et son amour m'a déconsidéré [Mej Pr, Jb] [Pr]'"
- ~l-l)Qbb l'amour (pour Dieu, pour le prophète) - m~n Iamni f nar ~l-l)Qbb * nbi€
1Q i~ri m~nni qui me blâme pour le feu de l'amour (divin), je le lui vends, qu'il me*
l'achète! [Mej Co] - ~1-q.Qbbm~nn~k ma hü Ii * nta l~-q.bib ~lli nahwa l'amour
(ô prophète) est de toi, il n'est pas à moi! * tu es le bien-aimé de qui je suis épris [ibid.]
CPr].
~ibbi / 1].~bbi [F] adj. reI. amical (acte); fait par amitié ou consenti à titre arni-
~
cal; faite / conclue à l'amiable (transaction)- ~i bie u ~ra 1].ibbi une transaction effectuée
en sauvegardant les intérêts de chacune des deux parties [Co].
~L:.. q.abb part. act. de ~abb, fém. -a, plur. -in désirant; désireux [Mer].
~ ~bib n., fém. -a, plur. q.bâb / q.bâib 1. ami intime, ami très cher; ami [comp.
~aq.~b]- X q.bib rIlta-Z X est (actuellement) en bonstermesavecZ -q.bibi mon cher
ami [Co]- kmi s~rr~k la ttidQ l~ q.bib~k * l)bïb~k rab b~ q.bibQ dissimuleton
secret, ne le révèle pas à ton ami !
'" c'est que ton arni a un ami ( qui le répétera) [Mej Pr,
R] ; [Prov.] q.bib~k ~l-qrçb Mr m~n 1J9k ;:)l-beid ton ami qui est à proximité, c'est
mieux que ton frère qui est éloigné [Pr] -~i q.bïb pbbi quelqu'un ( dont on ne veut pas
dévoiler le nom) [litt. quelqu'un aimé de Dieu] -q.bib ~llâh / q.bib r~bbi homme de
bien, brave. homme qui a bon coeur, serviable, prêt à assister autrui, obligeant - q.bib
r~bbi [au vocatif] mon ami, mon brave! - q.bâb r~bbi de braves gens toujours prêts à
assister autrui (pour donner une aumône, un coup de main) - 1~-q.bib/ l-q.abib / q.1ibib
aWih / q.àbibna le bien-aimé (de Dieu), notre bien-aimé [surnom du prophète
[F] spéc. q.bibna nom d'une grande réjouissance scolaire à l'occasionMu{1ammadJ -
d'une récitation complète du Coran par un élève de l'école coranique -q.biba, pl. q.biiibât
chère(s) amie(s) [dit entre femmes; spéc. entre lesbiennes] [Co, Br]. - 2. être aimé, bien-
aimé,chéri- a \>\>wa q.bibi ô mon père chéri! [Co] - m~11~-~""ima ma kâin 1~-
5HBB~. . .
Q.bib autant que tendre mère il n'est point d'être aimé [Mej Pr. Jb] [Pr] ; amant (e) - Q.bib
q~lbi le chéri de mon coeur, mon cher amant - Q.bibha son bien-aimé, son amant
~aIpbtQ] [Co, Br, Mar] - ~lli[= m~l)bübha] - Q.bibtl? son amante, sa maîtresse [Tr =
y~nsa l~-l?bib ma huwwa f bâll? qui oublie son bien-aimé, c'est que celui-ci n'est
pas dans son coeur [Car F, car J] - w iblin ~l-bl?fhan * fik a m~n ban l).bibl? et tu
subiras le châtiment, toi qui as trahi ton amant [Mel Nj] [Pr]. - 3. parent consanguin, pa-*
rent collatéral; oncle maternel [= gaI] ; protecteur - l).bibi mon oncle maternel [pour éviter
gàli "mon oncle", homonyme de gaH "vide", homonymie qui serait de mauvaise augure] ;
au pl. l).blib parents éloignés, parents par alliance -l).bâbl? / l).bliibl? sa parentèle, ses
proches par alliance; l'ensemble de sa famille -sid Q.bâbq "le maître de toute la famille"
(pour désigner un enfant trop gâté) -l).bâbi / lalla l).bâbi ma chère! ( terme affectueux
et déférent employé par une jeune femme s'adressant à une parente ou une amie plus âgée)
-Q.bâbât / l).bâibât [Tr] proches parentes (d'une femme) [Co, Br, Mar] - l~-Q.bâbgaG
g~ftât tous les proches m'ont tourné le dos! [Mej Co] - fiya msaml).in l).bâbi il
sllimti qli1a les gens de ma famille m'ont abandonné, et j'ai peu de chance de m'en tirer
sain et sauf [Mel Arz] [Pr].
~ mü~ibb [class., part. act. de ~1], fém. -a, p1ur. -in employé avec la prep.
f 'pleind'attentions/ dévouépour(qqn.) [Co]- X mül).ibb f Ya X fait l'empresséau-
yprès de Ya (pour avoir ses faveurs) [Br] -X mül)ibb f X témoigne de l'affection et de
la générosité pour Y (étudiant, savant, chérif, saint) ; X voue un culte spécial à tel saint
[Co] - X mül).ibb f ;}~-~il]. X est dévoué au cheikh de la confrérie [= il ne refuse pas de
donner de J'argentaux qu~tes]- X mül).ibb f ~HI?!ba X se montre généreux avec les
tolba ; spéc. [lexique du soufisme] ;}l-mül)ibbin "ceux qui aiment", catégorie de mysti-
ques qui, dans leur cheminement spirituel, ont atteint le stade de la mal)abba, de l'amour -
hlidi !r~q ;}l-müQ.ibbin * ;}hll;}-ktüb Q.ârü fiha ceci, c'est la voie de ceux qui ai-
ment, >I< les gens des livres en demeurent perplexes [Mej Pr, Jb] [Pr].
L.......... mahibba / mihAbba / mhAbba n. 1. vive amitié, vive affection; arta-. . . .
chement, affection entre amis; amour amical; amour charitable. bonté; amour tendre, ten-
dresse; cordialité; amour (de ou pour Dieu) [Co] - b ~l-ml).âbba affectueusement, ami-
calement - X f~q.q.~! Y f ~l ml).âbba avoir une prédilection pour qqn. [Mer] -
ml).iibbt~k l'amour que j'ai pour toi -ml).iibb~tkum mon amour pour vous (comp.
w~~~k] - Uab ioodd~l ml).âbbtl? b ~~-~b~r puisse Dieu changer en patience l'amour
que vous aviez pour lui [= pour le défunt; formule de condoléances à l'occasion d'un dé-
cès] - ml).âbba f X par amour ou par amitié pour X, pour l'amour de X -ml).âbbt ~~-
Swâr.Jb amitié exprimée seulement des lèvres (sans que le coeur y participe) - X kâ-
il).âbb Y ml).âbb~t ~j-j~nn f ~l-l).ârm~l ils sont comme chien et chat [voir l)8.rm~lJ;
[iron.] m~n ml).iibbti fik j'ai tellement d'amitié pour toi que..., tellement je t'aime [Co,
6HBB~. . .
Co BN] ; [Prov.] Efçq ;}l-~âbba nâbtin f ;}l-k;}Œ les racines de l'amitié poussent
dans le ventre (J'amitié est entretenue par l'intérêt, camp. fro "les petits cadeaux entretien-
nent l'amitié"] CPr] - mQâbbt ;}n-n;}fs égoïsme - zwal;}l-~abba désaffection-
[Prov.] 1-m4âbba z~rbâna passade [litt. affection pressée = superficielle] [Mer] -
m4abba z-z~rbâna mf~ITqa eaI 1-iyyam l'affection pressée se distribue selon les
vicissitudes du temps [= durant les jours de bonne fortune on a beaucoup d'amis, autre-
ment on n'en a point] CPr]-mal).ibba f ~Hah piété particulière,dévotionenvers (tel
saint) [Co] - ~~IT~b ~l-m4abba donner un philtre [Mer]. - 2. [soufisme] amour, état de
conscience caractérisant l'union mystiq1,le- ~l-mQâbba liha ~rçt qlil m;}n y~.g.4çha*
l'amour a des conditions, * rares sont ceux qui les observent! [Mej Pr,]b] [Pr].
m~q.büb part .pas. de ~abb, fém. -a bien-aimé, être aimé; amant(e) - 1-
,-:-,""';-"
m~.g.büb I m~.g.bübi mon bien-aimé - m~.g.bübti ma bien-aimée I ma maîtresse [Co,
Br] - ya Qaqq f~bbi ma n~nsâk mon bien-aimé, par la vérité de Dieu je ne
t'oublierai point! [Car F] - eassa ilin q~lb ~l-m~Qbüba !~le~t ~t-triyya peut-être
s'adoucira-toi!, le coeur de ma bien-aimée resplendissante comme les Pléiades [Mel CU]
CPr].
y y. mq.!bb~b part. de ~abtr.>b - X mQabb~b 1. . . qui manifeste son amitié II f-
son amour à qqn., qui montre qu'il aime qqn. [Mer].
~t.-:...... m~tq.abb part. de ~iibb - X u Y m~t.Qabbin binâthQm X et Y s'aiment
réciproquement [Br].
[II]
~ I].!bb~b, i.g.abb~b v. trans. dénom. de ~abb et de I).abba 1. [tech.] greneler,
rendre granuleux (un papier, une peau) ; [méd.] donner des furoncles [voir ci-dessous
~abb / ~abba] [Co]. - 2. [Zaër] v. intrans. [méd.] avoir une poussée de boutons (surtout
au visage) [Loub].
;. t.g.!bb~b, it.Qabb~b v. intrans. se mettre en grains; s'émietter [Br].': '-'.
~ q.!bb n. call. 1. [bot. ] grains; graines; céréales; graminées ; baies; petits fruits
sphériques ou ovoïdes - .g.abb ;}r-rçmmân graines de grenade - .g.abb ;}l-q!ii£ graines
de courge - .g.abb ;}r-fa~ staphysaigre, herbe aux poux [ses semences pulvérisées tuent
na 258] - Qabb ~r-r~ad graines de cresson alénoisles poux; voir Renaud-Colin, TuJ:1fa
na 167] - .g.abb ~f-fQmmân(Lepidium sativum L = ~Qrf) (voir Renaud-Colin, TuiJfa
grenat (pierre précieuse) ; couleur grenat -I].abb la-eaziz Il].abb eaziz souchet comes-
na 189] - I].abb ;}l-qf⣠cucurbitins (fragments de ténia) -tible [Renaud-Colin, TuJ:1fa
7HB B ........... . .
J:liibb ~l-m;}lk I ~l-malik: grainesde croton[voirRenaud-Colin.TuJ,lfa n° 122]- J:lâbb
~l-mlük cerises. cerisiers [Renaud-Colin. TuJ,lfa n° 334] [Co] ; qui est de couleur rouge
cerise [voirdidi] [Co BN] - J:lâbb m;}lhüs I mg;}r~~~ gruau [Mer]. - 2. J:lâbb gt-
t;}brurÎ grêlons [Co] - [im.] J:lâbb ;}l-gmam grêlons [litt. grains des nuages] - U s-
snân J:ls~n m;}n J:labb ;}l-gmam et ses dents sont plus belles que les grains des nuages /
que les grêlons [Mel Re A] [Pr]. - 3. boutons sur la peau. boutons éruptifs. pustules: bu-
bons pesteux - X fummç fih ;}l-J:labb X a des boutons dans la bouche - J:lâbb ;}~-~bâb
acné juvénile - J:labb ~l-Ef;}q / gl-Earq petits boutons de chaleur provoqués par la
sueur. gale bédouine - J:lâbb gl-fr;}nj syphilis. bubons syphilitiques [Co]. - 4. pilules
[yi; Qfif.ldün] [Br].[Co]. - 5. plomb en grains
1}Jlbba / 1}.übba [Tr] n., pl. -ât / l).büb grain (en gin.) 1. [bot.] graine de cé-~
réale; graminée ; baie; petit fruit sphérique ou ovoïde (grain de raisin détaché de la grappe,
de grenade. d'olive, de pois-chiche etc.) ; bouton (de fleur d'oranger) - J:lâbba d ;}z-
ziWn une olive - J:lâbba d ;}l-q;}zbi?fgraine de coriandre - I-J:lâbba s-süda la nigelle
[litt.la graine noire]. très utilisée dans la phannacopée [voir Renaud-Colin. TuJ,lfan° 454] -
J:liibb~t l).Uiwa grain d'anis. anis cultivé (Pimpinella anisum) [Jitt. graine de douceur; voir
Renaud-Colin. TuJ,lfan° 33] - J:lâbb;}t ;}n-ndâma noix du tamarix [Mer; ci at;}l. takaut I
tàkkaut] -l).âbb;}t ra~ graine de staphisaigre (utilisée contre les poux) [voir Renaud-Colin,
qibid. n° 258] [Co. Co Tgr. Mar]. - 2. grain - J:liibba d ~l-m~ll).a grain de sel- J:lbüb
~l-k~sksu grains de couscous - J:liibba grain de chapelet; [tissage] fil de laine à grains.
à boulettes - bü-J:labba tissu pour djellaba fait avec un tel fil [voir aussi mQàrool] ;
[tannerie] J:labba chagrinage de la peau - t*a€ ~l-J:labba le chagrinage de la peau appa-
raît - X !;}Uae gl-J:lâbba chagriner une peau. - 3. [méd.] l).âbba une pilule (médicament).
4. capsule fulminante d'arme à feu - bü-J:lâbba fusil à capsule I à piston. - 5. [méd.]
bouton; pustule; bubon pesteux. peste; furoncle - J:lâbb;:Jt su bubon petit et douloureux.
sorte de furoncle au genoux; fig. hâbb;:Jt ~l-q;}lb passion qui ronge le coeur [litt. "bou-
ton du coeur"] ; [Tr] J:labba épidémie. peste; [impr.] Wih yaE!~h ;}l-J:lâbba lli t!~ifÇ
Dieu lui envoie la peste qui l'emporte! - 6. J:lâbba pl. J:lbüb "grain", le plus petit sous-
multiple de l'once - çqçya- dans les partages de succession; il est égal à la huitième partie
du f;}ls.et égal à 1/768 de içqçya. soit 1/7680 du tm}tq&ou totalité de la sucession -
X ka-iml;}k ~i J:lbüb f dl-m;}lk X possède quelques q.abba dans la propriété. -
7. l).âbba fraction du dirham; 1 ~abba = 1 /6 de 1/8 de dirham; un dirham classique =
48l)abba-s [Co]. - 8. fig. quantitéminime - J:l;}ttaJ:liibba pas même un grain. pas même
un brin -[Co. Co Tgr. Br].
~ 1}.babbQn. coll. [bot. ; Zaër] fruits du lentisque -4aro IQ:rQ - [Loub].
I].büb n. plur. et call. 1. grains. céréales; baies; olives etc -l~-J:lbüb le grain
"':"~
8f:IB R
.H-"'"
dépiqué - ~büb l-ibzar graines de poivre, fig. individu de race noire et aux cheveux cré-
pus; emploi adv. en grains. en graines - qd~bçr ~büb le coriandre en graines [;éq~~b9r
[;é âtây
.rbÇE.I -atHy ~büb thé en grains (en feuilles roulées sur elles-m8mes. non infuse)
m~iiim] [Co, Br]. - 2. boutons purulents, pustules, bubons pesteux, peste; bubons véné-
riens; tumeurs, phlegmons; granulation aux yeux (dans le trachome)- !a~Q Earnd! b ;:>1-
~büb sa tête est pleine de pustules croûteuses -[Co].
~~ l},büba n.u. de Qbüb pustule croûteuse; bubon vénérien, chancre; bubon de
choléra; peste bubonique [Co] - ma bina ~i };lbübtQ, bina Eqçbtq nous ne craignons
pas les accidents primaires [de la syphilis. litt. "son chancre"], mais ses accidents ulté-
rieurs [litt. "ses conséquences néfastes"] ; [dans les impr.] peste (en gén.) - nah yaEt~h
};lbüba que Dieu le fasse mourir de la peste! [Br, Co Tgr]. - 2. [poésie] };lbüba perle
(dans un collier) -1Jüd Eqüd ;:>l-m;:>rjan * killl};lbüba fiha myat macna prends ces
(vers tels des) colliers de corail, * dont chaque grain renferme cent significations symboli-
ques [Mel CAl] [Pr].
~ tiU].bib 1. n. act.de Qab~b. - 2. n. grènetis(surun bijou)- [Co].
. ': '- °0 m1}.ibbQb part. pas. de ~ab~b et adj., fém. -a, pl. -in dont la surface est'.
couverte de petits grains, à grains, grené; granuleux (comme une noix de galle) ; grume-
leux; grenu (cuir, spéc. dans le cuirziwâni) ; à petites boulettes (tissu, en particulier pour
djellaba) [= bü-~abba] [Co, Br Vêt.].
***
:.
.).3 .),J:::::. 1}.bibbçr [R] / 1}.paipqr [Tr, Te] 1. n. coll. [cf. lat. papaver/~'': :
"pavoé; bot.]coquelicot[voirb~l111tmân, ~çq] [Co.Co Tgr]. - 2. fig. vieillarddécrépit
[Mer].
f:I B R .H-"'"
[I]
1}.bQr / 1}.ibr n., plur. };lbar 1. grand sage, grand savant [Co] - ;:>nah Ydr~am~
Id-~yiib- l-fâizïn Id-};lbar Dieu fasse miséricorde aux cheikhs incomparables, les grands
sages [Mel CAl] [Pr]. - 2. individu très compétent et passé maître dans une technique; indi-
[fig.] [Co, Co Mrkch] - w ;:>r-raYdSvidu malin, avisé, plein d'esprit d'initiative; "un as"
qQbtanha 1}.bdf et le marinier commandant de (ce navire) est un expert (en navigation)
[Mel Md] [Pr] ; grand poète compositeur de m~lQ.ün- qd~dan mdn tdfZ ;:>l-~abf ;:>1-
CAI]. - 3. [M] in-l~q des poèmesde la compositiond'unpoètetalentueuxet subtil[Mel
dividu très courageux [Co Mrkch].
9f:iBR ~
[II]
.)~~ I}.bir n. coll. [zoo1.], n.u. -a. plur. -at outarde [Co. Mer] [voir également
~abraj].
[F] / I}.biri [M] adj. rel. 1. tacheté de gris et de blanc. gris tacheté(,$.)4- I}.bircr
(cheval) - dj-jdâm Id-q.bari [F] la lèpre [Co]. - 2. [Zaër] aux flancs tachetés de blanc
(ovin) [Loub] [voirégalementb;)!1Ç~].
(,$.)~ I}.ibbircr adj. [Tr] - q.aik q.dbbaf~ variété de haik [Co Tgr].
[III]
~ tl}.ibb~r, itq.abbdf v. inrrans. 1. rester pour compte (marchandise). - 2. ne
pas trouver à se marier (fille) ; rester sans métier. sans travail (individu) - [Co].
i.)~ I}.bçra n., plur. -at / I}.bâyef 1. marchandise de rebut. dont personne ne
veut et qu'on laisse au rancart [compo~ya]. - 2. fille qui ne trouve pas à se marier. fille
laissée pour compte [= baCfra]. - 3. individu (homme ou femme) veule et sans énergie,
bon à rien, rebut du genre humain -[Co. Co Mrkch].
.;;a:.. ml}.ibb~r part. de ~aboor, fém. ml}.abbfa. plur. ml}.abbf~n 1. laissé pour
compte. qui ne se vend pas. que personne ne demande (marchandise) [= kâs:xi] [Co]. -
2. que personne ne demande à épouser (fille) [= bâçra] [Co]. - 3. méprisé. mis au rancart;
sans métier. sans travail; bon à rien (individu) [Co. Mer].
[IV]
i.)~ I}.çbçra n. [< héb. bibbêr "s'associer"] conseil, réunion tenue par les juifs;
[péj.]conciliabule de coquins [Co].
***
~I~ I}.ibrij n. coli. [poésie; cf. class. ~~] [zool.] outarde mâle [voir~bar] - u
swiIldf q.abraj ri~hum £alld-qdâm hwa et la chevelure (des belles) se répand jus-
qu'à leurs pieds comme le plumage des outardes retombe sur leurs pattes [Mel Md] CPr].
I:IBS ~
I}.b~s, i1;1bdS V. trans., n. act. q.bis. part. act.I}.aOOs.part. pas. m~q.biis rete-~
nir, arrêter; empêcher de continuer sa route; empoigner, saisir; emprisonner; fig. capti-
ver le coeur (de qqn., en parlant d'une femme) - X q.bas f y saisir solidement qqch. ;
10I:IBS ~
s'agripper solidement à qqch. [= qly,)~] -X l:IbdSf dHwii! s'agripper à une corde [Co].
~lbbQS, il].âbbdSv. trans.,n. act. tdl:Ibis,part. act.m~âbbis, part. pas.~
rnhâbbdS 1. X hâbbdS y gla z constituerqqch.en biende mainmorteen faveurd'un. .
établissement religieux, ou de ses propres descendants jusqu'à extinction - X l:IâbbdS
q.aro gla y / Y X a constitué sa maison en bien de mainmorte pour un établissement ou
ses enfants [Co] ; léguer (ses biens) aux Habous [Mer]. - 2. ext. fig. X l:IâbbdS Y 1 Z
destiner qqch. à qqn. ; consacrer à perpétuité -l:IâbbdSt el~k dr-rq.a je t'accorde mon
agrément à perpétuité (dit par un père ou une mère à son enfant) [= forÇa ~büs eI~k] [Co,
Mer].
~ ~Ibs l.n. act. de ~~s emprisonnement, détention, réclusion, captivité; peine
de prison -earn d dl-l:Iâbs une année d'emprisonnement -l:IdkmQ gl~h b dl-l:Iâbs on
l'a condamnéà l'emprisonnement[Co,Mer].- 2. avecpl.l:Ibâs/ l:Ibâsat prison(local) ,
geôle, cellule, maison d'arrêt, pénitencier, bagne [= ~j;:m][Co, Mer] ; bouge [Mer] - mül
dl-l:Iâbs le chef de la prison,le chef geôlier[= miil;)Hj;)n]-qaid dl-l:Iâbs le directeur
de la prison [Co] - Xeamdl / dâr / qbdq. / ~dddYf-dl-Qâbs emprisonner qqn.,le
détenir en prison [Mer] .
~L.... ~abQs part. act. de ~Iy,)s- X QabdS ra~o mn dn-nas X ne sort pas et ne fré-
quente personne - X QabdS yiddQ X ne donne rien, n'a pas la main large, il n'est pas
généreux [= yiddq m;)l).büsa][Co].
~übüs / I}.büs, n., pl. Qbâs 1. biens de mainmorte, bien habous -~/ U"'"..;..
Id-hbâs les biens de mainmorte - X hilla daro hbüs X a laissé sa maison en bien de. v ....
mainmone - had dl-l:Iâmmâm / had dj-jnân l:Ibüs ce bainpublic/ ce jardin est un
bien de mainmone -ld-Qbas dI-kübra les biens habous appartenant aux mosquées -Id-
l:Ibas dI-~Qgra les biens habous appartenant aux zaouias et aux marabouts; ext. - X rrna
1 dI-Qdjj Qbüs X est allé au pèlerinage voyage et frais payés par un riche pélerin -m~it 1
ds-sinima l:Ibüs je suis allé au cinéma, place payée par un ami - r-r4a l:Ibüsel~k que
mon agrément soit perpétuel (dit par père ou mère à son enfant) [= ~abb;)st eI~k ;)f-fqa] . -
2. l'administration chargée de la gestion des biens de mainmorte, le service des Habous -
had dq.-q.ar d dI-l:Ibüs / d dI-l:Ibâs cette maison appartient aux Habous - [Co].
~ ~bïs l. n. act.de ~Iy,)s. - 2. n. crochet tendeur de la couturière - [Mer].
~Ibbls n., pl. -a l. geôlier, gardien de prison [Co]. - 2. [Tr et rur., au pl.
U"'~
seulement] 1- Qdbbasa les prisonniers [= m~iij;)n, pl. de m;)~jün] [Co, Mar]. - 3. l:Iâbbas
SOne de jeu de cartes [Co].
11I:IBS ~
~ t~~bis n. act. de ~abb;}sconstitution d'un bien de main-morte [Tedj].
m~~b~s n., pl. ITl1Fioos 1. vase de terre cuite à large orifice et servant à des~
usages divers: vase de nuit [R] [camp. g:)llâs, h:)ITaqa, ~a~aJ,grand pot à beurre des épi-
ciers, récipient contenant de l'eau avec laquelle les élèves de l'école coranique effacent
leurs planchettes [F] ; pot de fleurs, vase à fleurs [F] - ya m~~müm ~l-b~ndqüs f
m~~b~s m~nqm ô bouquet de chatons de noisetier [?] dans un vase ciselé! [CarF]
[Fr]. - 2. [Zaër] barrage servant de lavoir [Loub].
m~1}.büs 1. part.pas. de ~b;}s- X m~~büs m~n r~jlQ X a perdu l'usageù"'~
de sa jambe, il est paralysé d'une jambe; spéc. Xa m~~büsa cloîtrée (femme) [M] [Co].
- 2. n., pl. ~b~s / ~abis prisonnier, détenu, captif [Co, Mer].
~.'- '. mJ;l.abb~s part. pas. de ~abb;)s,fém. fi1l?abbsa, pl. ~abbsin donné en ha-U"
ybous; consacré, voué - ~abb~s 1 voué à qqn. [Mer].
~ mü~!bbis part. act. de ~abb;}s,ftm. -a, pl. -in qui a fondé un habous [Co].
I:IBS ~
[I]
~ ~ab!I~ n. coll. 1. [en gén.] populations noires de la côte orientale d'Afrique. ~
[Co]2. spéc. Ethiopiens, Abyssins - - blâd ~1-~abâ~ Ethiopie [Mer, Tedj].
~ab!I~i adj. rel., fém. -iya, pl. -iyin Noir, originaire ou provenant d'Abys-~
sinie - £abd ~abR~i esclavenoir - :g.ad~m~abR~iya esclavenoire - ~bR~iya spéc.
[Co] .esclave noire, de grand luxe, imponée d'Abyssinie -djRj ~abâ~i pintades -
[II]
~I l-1}.!b!i n. succès commercial, réussite dans les affaires; débit, bonne activi-
té commerciale [= niad] - X el~h / eandQ ~1-~ab~i X, ses marchandises se vendent
bien, ses affaires prospèrent [Co].
HBT~. . .
~ ~b~!, i~b~~ v. inrrans. [camp. class. ~ et ~; Coran 5,5 et 47.9]
1. échouer, ne pas avoir de succès (action)-X ~ab~~t Ia-£lTIRIdyalQ les efforts de X
2, s'aplatir sur le sol (pour se dis-ont échoué, ses entreprises n'ont donné aucun résultat. -
simuler), se tapir, s'accroupir sur le sol; s'affaler, s'effondrer à bout de forces sur le sol
(de fatigue, etc) - [Co].
12