Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 19,13 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Dictionnaire des proverbes africains

De
304 pages
Le choix de cette compilation suppose d'une part la foi aux valeurs culturelles de l'Afrique dont les proverbes ne sont qu'une des composantes, et d'autre part, l'originalité de la pensée africaine qui, grâce à la parole, ouvre la route du possible et de l'imaginaire. A travers les proverbes, cette vérité vivante, celle de la parole et de sa manifestation la plus concrète, s'est aussi constitué l'humanisme africain. L'ambition de ce dictionnaire est de mettre à la disposition du public ces joyaux de la culture africaine, à la fois pour les sauver de la disparition et comme un instrument de travail toujours d'actualité.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

DICTIONNAIRE DES PROVERBES AFRICAINS

PUBLICATIONS DU CERVA
Centre d'Études et de Recherches sur les Valeurs Africaines

DICTIONNAIRE DES PROVERBES AFRICAINS
Mwa11lba CABAKULU

ACCT
ÉDITIONS L'HARMATTAN - ACIV A 5-7, rue de l'École-Polytechnique 75006 Paris

@ L'Harmattan - ACIVA, 1992 ISBN: 2-7384-1685-3

ACIVA
Association de Coopération Internationale par le Volontariat Africain Association for International Cooperation through Voluntary Service in Africa

CERVA
CENTRE D'ÉTUDES ET DE RECHERCHES SUR LES VALEURS AFRICAINES

Le Centre d'Études et de Recherches sur les Valeurs Africaines, est un organe de recherche de l' ACIV A (Association de Coopération Internationale par le Volontariat Africain). Il a été créé le 19 juillet 1984 par des chercheurs africains soucieux de mieux connaître et de faire connaître la civilisation africaine aux Africains et au reste du monde. Le CERVA s'assigne comme objectif d'effectuer des recherches culturelles et scientifiques sur le savoir et le savoir-faire de l' Afrique profonde, et de les rendre plus opérationnels comme réponses culturelles, scientifiques, technologiques et socio-économiques aux défis de notre temps. Le fait le plus important, est cette volonté qui anime chaque Africain aujourd'hui, de faire de nos valeurs, le pivot de notre conscience historique, fondamentalement endocentrique. L'endocentrisme est précisément cette aptitude à saisir le monde de l'intérieur au point de coïncider avec ses pulsations infinitésimales par la vertu du silence, du retour sur soi, de la participation au déploiement de l'énergie cosmique. C'est cette tonalité culturelle fondée sur le sacré, que le CERVA s'efforce de comprendre, de restaurer par une approche holistique, celle qui perçoit l'univers comme une totalité, afin de re-découvrir la vision africaine du monde et de répondre ainsi aux interpellations de l'environnement, grâce à notre banque de connaissances.
Bureau Paris: Bureau Afrique: Il, rue de Clichy BP 50809 - 75422 PARIS Cédex France - Tél. (1) 48 74 16 96 - Fax: 48 74 14 01 Coordination AFRIQUE - BP 21029 DAKAR PONTY SÉNÉGAL - Tél. 24 10 78

09

-

-

-

-

5

\~)
ACCT
Agence de Coopération Culturelle et Technique Organisation Intergouvernementale de la Francophonie
L'Agence de coopération culturelle et technique (ACCT), créée à Niamey en 1970, est l'unique organisation intergouvernementale de la Fr~ncophonie et le principal opérateur des Conférences des chefs d'Etat et de gouvernement des pays ayant en commun l'usage du français (Sommet francophone). L'Agence assure le secrétariat de toutes les instances de la Francophonie. Elle déploie son activité multilatérale dans les domaines de l'éducation et de la formation, de la culture et de la communication, de la coopération juridique et judiciaire, de diverses actions ponctuelles au titre de son Programme spécial de développeme}lt (PSD). Outre son siège, situé à Paris, l'Agence dispose d'une Ecole internationale à Bordeaux (France), d'un Bureau de liaison avec les organisations internationales à Genève (Suisse), d'un Bureau régional de l'Afrique centrale à Libreville (Gabon) dont l'ouverture officielle est prévue le 1er janvier 1993, d'un Institut de l'énergie des pays ayant en commun l'usage du français (IEPF) à Québec (Canada). États membres (34)

~

Belgique (Communauté française de), Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Canada, Centrafrique, Comores, Congo, Côted'Ivoire, Djibouti, Dominique, France, Gabon, Guinée, Guinée équatoriale, Haïti, Laos, Liban, Luxembourg, Madagascar, Mali, Maurice, Monaco, Niger, Rwanda, Sénégal, Seychelles, Tchad, Togo, Tunisie, Vanuatu, Viêt-nam, Zaïre. États associés (5) Égypte, Guinée-Bissau, Gouvernements participants Maroc, Sainte-Lucie. (2) Canada-Québec. 7

Canada-Nouveau-Brunswick,

Observateurs

(3)

Bulgarie, Cambodge, Roumanie. Le Cap Vert et la Suisse portent à 46 le nombre d~s pays et gouvernements participant aux conférences des chefs d'Etats et de gouvernements des pays ayant en commun l'usage du français. L'Agence dans le monde Siège: 13, quai André-Citroën, 75015 Paris (France) Tél. (33-1) 44 37 33 00 - Télécopie: (33-1) 45 79 14 98 Télex: 201 916 F Bureau de liaison de Genève: 14, avenue Joli-Mont, 1209 Genève (Suisse) Tél. (41-22) 788 36 66 - Télécopie: (41-22) 788 36 75 Bureau régional de l'Afrique de l'Ouest:

Tél. (228) 21 63 50 - Télécopie: (288) 21 81 16 - Télex: 5024
Bureau régional de l'Afrique centrale: Libreville (Gabon) Ouverture prévue le 1er janvier 1993 École internationale de Bordeaux:

BP 7223, Lomé (Togo)

43, rue Pierre-Noailles, 33405 Talence (France) Tél. (33) 56 37 50 59 - Télécopie: (33) 56 04 42 01 Télex: 571 741 F
Institut de l'énergie des pays ayant en commun l'usage du français: 56, rue Saint-Pierre, Québec (Canada) GIK 4A1 Tél. (1-418) 692 57 27 - Télécopie: (1-418) 692 56 44 Télex: 051 3024

8

PRÉFACE

La parution du «Dictionnaire des proverbes africains» réalisée par Mwamba Cabakulu constitue un nouveau jalon important dans l'effort engagé par les Africains pour faire connairre l'immense patrimoine culturel de ce continent longtemps méconnu. Nous voudrions d'emblée saluer ce travail intéressant qui, dépassant les monographies habituelles consacrées à telle population ou telle région, embrasse l'ensemble du continent et va au-delà des clivages nés de la colonisation. C'est la sagesse et la philosophie venant du fond des âges, véhiculées par la mémoire des Anciens pétris de la civilisation de la parole qui nous sont ici livrées. Instrument de travail nécessaire pour le chercheur sur les réalités des sociétés traditionnelles africaines, le présent ouvrage rendra d'infinis services à quiconque voudra s'informer et s'imprégner des leçons et des messages que nous renvoient les registres de la vie politique sociale et culturelle dont le proverbe se fait souvent l'écho. Dans la civilisation de l'oralité de l'Afrique profonde où les « assemblées de l'arbre à palabres» gardent une place éminente, le meilleur connaisseur des codes sociaux et du répertoire culturel occupe. une place de choix, car on fait appel à lui pour conclure les arbitrages si nécessaires pour l'équilibre et l'harmonie du monde rural qui fait toujours foi à la force de la parole. Et le proverbe est souvent sollicité au cours des jugements en guise de conclusion pour conforter celui à qui le juge donne raison et débouter celui qui voudrait s'entêter dans le tort. Nous souhaitons plein succès au présent ouvrage qui participe si généreusement à la réaffirmation de l'identité, de la personnalité et de l'universalité de la culture africaine. Émile MWOROHA Docteur en Histoire africaine

9

INTRODUCTION
«Quiconque ne connaît aucun proverbe, ne connaît rien du tout, c'est un homme perdu, mort»
(LULUWA, Zaïre).

Dans une culture de l'oralité, la mémoire collective se forge. des outils spécifiques d'information, de transmission et de fIXation. Ainsi, dans les sociétés traditionnelles africaines, cette fonction est aussi assurée par l'intermédiaire des contes, des fables, des devinettes, des proverbes, etc. Les proverbes constituent des maximes énoncées en peu de mots, pour instruire sur les attitudes et les règles de conduite adaptées aux circonstances de la vie. Ils dépeignent des vérités générales, universelles et des habitudes que commande l'expérience commune devant la réalité et la vie quotidienne. Ils représentent tous un code social et juridique. En effet, P. Crépeau

et S. Bizimana assignent au proverbe des rôles bien variés: « Il
(proverbe) juge, condamne, fustige, s'étonne, sourit, ricane, grimace. Aucun. domaine de la vie n'échappe à son verdict: les dieux y sont adorés, le destin invectivé, l'homme mis à nu, la coutume louée ou méprisée, la jeunesse admonestée, les choses évaluées» (proverbes du Rwanda, p. 3). Les'proverbes contiennent donc la sagesse humaine qu'ils mettent en valeur. Ils couvrent un vaste champ sémantique comprenant d'autres formes de la parole; dicton, maxime, sentence, aphorisme. .. Véhicules du patrimoine culturel, les proverbes occupent en Afrique une place de choix parmi les témoignages des cultures vivantes et authentiques africaines. La collecte et la publication Il

de ces proverbes se donnent comme une précieuse contribution dans la course contre la disparition des traditions orales africaines. Par ailleurs, si en Europe, les proverbes sont considérés comme un langage littéraire figé dans une sorte d'immobilisme et de langage populaire, en Afrique, en revanche, les proverbes se bousculent et s'envolent comme des abeilles, de bouche à oreille. La population en est encore friande. Aussi viennent-ils fréquemment et abondamment feniliser la littérature écrite en langues européennes, les homélies des religieux et les discours des hommes politiques. Ceci prouve sans doute l'actualité et l'intérêt sans cesse croissant des proverbes en Afrique. Ils continuent à répondre aux goûts des gens. Et ce « Dictionnaire des proverbes africains» vient nourrir ces goûts. Il se présente comme un aide-mémoire prêt à l'emploi, un guide pratique ramassant les proverbes éparpillés dans des revues, des mémoires et des thèses. Il n'est ni une encyclopédie, ni une étude savante de linguistique. Il est plutôt conçu simplement comme un raccourci d'une forme de sagesse africaine et un instrument de travail destiné à un large public africain ou autre. A cet effet, la présentation thématique nous a semblé la plus peninente. Elle évite l'écueil de la confusion entre le symbole et le contenu, entre l'image et le thème. Sont donc regroupés et proposés dans la traduction française, suivis d'une interprétation, les proverbes qui reflètent un thème récurrent. Les thèmes eux-mêmes sont classés selon l'ordre alphabétique. Ce choix classificatoire tient compte de deux mille sept cents proverbes provenant de plusieurs aires culturelles africaines. Nous nous sommes évidemment limités dans la quantité des proverbes, car il serait prétentieux de constituer un recensement exhaustif des proverbes dont le répenoire, lié à)'expression des langues, s'enrichit toujours. Et comment peut-on .venir à bout d'une matière constamment vivante? Car l'esprit forge sans cesse de nouvelles sentences pour fIXer l'éthique du moment. Le présent échantillonnage est donc appelé à être régulièrement complété. Traductor traditor est, dit-on. Ces proverbes sont présentés uniquement en traduction française pour trois raisons majeures: 1) certaines langues africaines posent le problème de leur orthographe jusqu'alors non consignée et codifiée; 2) la version bilingue accuserait une lourdeur qui lasserait à la longue; 3) la version française a la vertu d'atteindre un public francophone très large. Par ailleurs, l'Afrique ne constitue pas une spécificité dans ce domaine. C'est pourquoi, l'universalité de certains sentiments ou 12

thèmes est soulignée par le rapprochement qui est fait avec quelques proverbes puisés dans des civilisations extra-africaines. Ainsi, dans cet itinéraire à travers de nombreuses cultures, le « Dictionnaire des proverbes africains » invite le lecteur à découvrir les trésors de la sagesse africaine et d'en faire un judicieux usage. Un proverbe bamiléké dit justement: «En voyageant on trouve la sagesse ».

13

A
Accusation - Critique; Adolescence Jeunesse; Amitié; Amour; Apparences; Assimilation - Aliénation; Autorité; Avarice - Cupidité.

Accusation - Critique
L'être humain a souvent tendance à se dégager de ses responsabilités. Il est prêt à blâmer, à condamner, à juger les actes des autres. Les proverbes invitent à avoir un esprit critique et non un esprit de critique.
1. Le chien vole et c'est à la chèvre qu'on coupe les oreilles (Douala: Cameroun). On impute les fautes du puissant au faible. 2. Le mauvais danseur attribue ses maladresses au batteur de tamtam (Luluwa: Zaïre). A méchant ouvrier, point de bon outil. 3. L'enfant dont le camarade a ramassé plus de bois de chauffage dit toujours que son camarade l'a ramassé dans la forêt maudite (Ibo: Nigeria). Ce qu'on ne peut pas avoir, on le dédaigne. 4. La nourriture, même préparée par ta mère, peut s'abîmer (Basonge ; Zaïre). Même la faute de celui qui vous est proche doit être critiquée. 15

5. Celui qui a pété a le cul chaud (Abbey: Côte-d'Ivoire). Qui se sent morveux se mouche. 6. Ne regarde pas l'endroit où tu es tombé, regarde plutôt l'endroit où tu t'es cogné (Malinké: Sénégal). Il ne faut pas se tromper sur les causes de ses malheurs. 7. On ne tresse pas une corde en présence de la liane (Avikan : Côte-d'Ivoire) . On ne dit pas du mal de quelqu'un en présence d'une personne de sa famille. 8. Quand l'antilope naine a mangé des arachides, on dit que c'est le chacal qui le lui a appris (Basakata : Zaïre). On met facilement la faute sur le dos des autres. 9. Les testicules d'autrui,

Rwanda).

on les comprime aisément (Hutu: .

La peine d'autrui est jugée bénigne. 10. Pendant que la machette use la lime, la lime use la machette (Douala: Cameroun). Qui cherche le malheur des autres en tombe victime. Il. Où se trouve la servante, la maîtresse ne pète pas (Hutu; Rwanda). 12. Quand le léopard mange son petit, il dira que c'est la civette qui l'a mangé (Bangala : Zaïre). On impute les fautes des grands aux petits. 13. Quand le voisin a fait une faute, vous levez le doigt; si c'est vous, vous le cachez (Minyanka: Mali). On est toujours plein d'indulgence pour soi et non à l'égard des autres. 14. Quand on grille une noix de palmier avec un bâtonnet, et le bâtonnet et la noix brûlent (Bayombe : Zaïre). On ne joue pas impunément avec le feu, ou une entreprise comporte toujours un risque. 15. Qui veut tuer son chien, l'accuse d'avoir des poux (Pygmée: Gabon). Quand on veut noyer son chien, on dit qu'il a la rage. 16. Un adulte fait poner à son petit frère les lianes sur la tête (Ngbaka : Centre Afrique). On abuse du plus faible que soi. 16

17. Un proche t'accuse, ne te fâche pas contre d'autres (Ekonda : Zaïre) . Il ne faut pas se tromper d'adversaire ou il faut avoir le courage d'affronter son véritable adversaire. 18. Un seul âne a mangé de la farine et tous en ont le museau blanchi (Bambara: Mali). La faute de l'un rejaillit sur tous. 19. Un soupçon est pire que «ton père empoIsonne» (Hutu: Burundi). L'insinuation est plus grave que l'accusation claire. 20. Vous sentez un pet, il vient certainement de votre VOISIn (Ngambay : Tchad). On remarque facilement les fautes du voisin.

Adolescence

- Jeunesse

L'adolescent doit tout apprendre: il doit savoir écouter, obéir, respecter les aînés et observer scrupuleusement les règles de la société s'il veut acquérir de l'expérience et devenir un homme bien respecté par son entourage. Mais la société reconnaît une certaine valeur précoce à des jeunes que l'épreuve peut amener à la maturité et à la sagesse sans attendre qu'ils soient avancés en âge.
21. Blanchette qui a perdu tous ses vœux se rend à l'abreuvoir dans la foule bruyante des taures (Tutsi: Rwanda). On ne devient adulte qu'en ayant des enfants. 22. La souche d'un jeune palmier ne pone pas encore de barbe (Mongo: Zaïre). Les jeunes ne peuvent prétendre détenir la sagesse. 23. Le baobab ne grandit jamais avec les premiers piquants (Apinzi : Gabon). L'adolescent mûrit avec les conseils des vieux. 24. L'éducation de l'honnête homme commence à l'âge où il n'a qu'un petit chiffon pour pagne (Lari : Congo). C'est dans la jeunesse que se prépare l'avenir d'un homme.
17

25. Le jeune homme mange la chair, l'homme mûr mange le cœur (Massango : Gabon). Le jeune homme doit savoir attendre un certain âge pour poser certains actes. 26. Le mollet ne décide pas pour la cuisse (Mongo: Zaïre). Un jeune ne doit pas donner des ordres à un vieux. 27. Les oreilles grandissent, mais jamais plus haut que la tête (Dogon: Mali). En grandissant, les jeunes doivent se souvenir de l'hommage dû aux adultes. 28. Les vieux n'aiment pas les désobéissants, l'enfant n'aime pas les égoïstes (Abé: Côte-d'Ivoire). Pour que règne l'entente dans une famille, les jeunes doivent obéir et les vieux partager. 29. Même un peu de sel donne du goût (Ovimbundu : Angola). Le jeune peut toujours apporter quelque chose de positif. 30. Ne donnez une houe qu'à celui qui sait l'employer (Luluwa : Zaïre) . Les jeunes doivent d'abord apprendre avant d'assumer des responsabilités. 31. On ne saute pas par-dessus le serpent pour prendre un bâton pour le tuer (Bassar : Togo). Le jeune ne doit pas prendre un risque sans l'avis de son père ou celui d'un vieux. 32. Où la barbe apparaît, l'enfance disparaît (Hutu: Rwanda). La barbe est un des signes de l'âge adulte ou quand on porte une barbe, on doit se comporter en adulte. 33. Point de jouvence qui dure dix ans (Tutsi: Burundi). La jeunesse est éphémère. 34. Si les pierres se querellent, ce n'est pas à l' œuf de les séparer (Bassar : Togo). Le jeune ne peut pas se mêler d'une querelle d'anciens. 35. Un jeune homme aux mains propres est le commensal de personnes âgées (Toucouleur: Sénégal). Un jeune homme intelligent, instruit et de bonne tenue peutêtre admis dans le groupe des notables. 36. Un vieux balai nettoie mieux qu'un jeune (Gâ: Ghana). C'est dans la vieille casserole qu'on prépare les meilleures sauces. 18

37. Vieillir n'est pas grandir (Hutu: Burundi). La sagesse n'est pas le monopole de la vieillesse. 38. Le bâton des jours à venir est coupé tôt et remisé loin (Tutsi: Rwanda). L'avenir se prépare dès le jeune âge. 39. Sarcle tous les plants de sorgho: tu ne sais pas lequel portera fruit et lequel restera stérile (Tutsi: Rwanda). Il faut prodiguer ses soins à tous les jeunes: on ne connaît pas à l'avance ceux qui pourront rendre les bienfaits reçus.

Amitié
L'amitié doit être équilibrée et réciproque. Elle impose des droits et des devoirs. Elle exige de la franchise, de la confiance, de la délicatesse et de la disponibilité. Une véritable amitié est désintéressée.
40. Au lieu de partir de bon matin à la recherche d'amis, pars plutôt à la recherche d'un logis (Hutu: Rwanda). Deviens d'abord riche, les amis viendront ensuite d'eux-mêmes. 41. Beaucoup de chenilles, peu d'huile (Libinza: Zaïre). Trop d'amis, trop peu d'amitié. 42. Ça, c'est l'amitié du pied et de la main (Bamoun : Cameroun). Une amitié où l'amour n'est pas réciproque. 43. Celui qui a un gros ventre n'a pas d'amis (Tutsi: Rwanda). Un gourmand ou un égoïste lie difficilement des amitiés. 44. Celui qui t'a dit son compagnon t'a dit sa nature (peul: Sénégal) . Nécessité de choisir ses amis. - Dis-moi qui tu hantes, je te dirai qui tu es. 45. Celui qui te donne du poisson à la saison des hautes eaux est ton véritable ami (Mongo; Zaïre). C'est dans la nécessité que se manifeste la véritable amitié. 46. C'est le vent qui est l'ami de la poule (Bassar: Togo). Se dit de ceux qui prétendent s'aimer alors qu'ils se nuisent au fond. 19

47. Ceux dont se touchent les entrées d'enclos se demandent réciproquement de l'eau (Hutu: Rwanda). Seuls les vrais amis savent se rendre de menus services. 48. Chassez une chauve-souris, toutes les chauves-souris (Nkundo : Zaïre). Chassez un ami, vous les perdez tous. fuiront

49. Deux amis ne se promènent pas sur un chemin mouillé par la rosée (Amedi : Gabon). Pour ne pas avoir de disputes. 50. Dix amis égalent dix branches sèches (Pygmée: Ne compter sur personne. Gabon).

51. Entre l'igname et la pelure, il n'y a pas de frontière (Ngbaka : Centre Afrique). Entre deux amis, l'intimité est de mise. 52. L'ami essuie la sueur, il n'essuie pas le sang (Baoule: Côted'Ivoire ). Entre amis, il peut y avoir des disputes mais pas de guerre. 53. L'amitié de l'huile et de l'eau; l'eau en bas, l'huile en haut (Ekonda : Zaïre). Vivre unis apparemment, mais au fond, on ne s'aime pas. 54. L'amitié est comme la lame d'un couteau, en se retournant, elle blesse son maître (Ambende : Gabon). De bons amis deviennent parfois les pires ennemis. 55. L'amitié est une trace qui disparaît dans le sable si on ne la refait pas sans cesse (Bamiléké: Cameroun) Les relations amicales exigent une attention renouvelée pour demeurer permanentes et fidèles. 56. Le cadeau n'a pas de côté (Minyanka: Mali). L'amitié impose des droits et des devoirs réciproques. 57. Le fétiche ne connaît pas son père (Abbey: On doit se méfier de ses propres amis. Côte-d'Ivoire).

58. Les amis de mes amis sont aussi des amis (Batetela : Zaïre). 59. Même votre chien connaît la maison de vos amis (Bornu : Tchad). Les amis de nos amis méritent les mêmes égards que nos amis. 60. Les dents sont toutes amies entre elles (Galla: Les membres d'une famille, d'une communauté unis, amis entre eux. Éthiopie). doivent être

20

61. Les méchants brouillent les bons (Tutsi: Rwanda). L'amitié résiste mal à la calomnie. 62. Le sentier que tu prendras t'est indiqué par un ami (Hutu: Rwanda). Seul un ami peut te montrer la route vers le bonheur. 63. Les vaches se lèchent parce qu'elles se connaissent (Tutsi: Burundi). On ne fréquente que ses amIS. 64. On attache la vache avant de la traire (Shambala : Tanzanie). On s'attache à ses amis avant d'en attendre un service. 65. Poule et homme entrent par la même porte (Douala: roun). Quand on vit ensemble, on doit être amis. 66. Quand on est en paix, la serpette Rwanda). Came-

sert de raSOIr (Hutu: (Mossi:

67. Si la malice dépasse mon ami, elle gâche l'amitié Togo ). Entre amis, on parle franchement.

68. Qui sort avec un malade, sait comment dort ce dernier (Bassar : Togo). Un ami intime en qui on a confiance peut connaître tous vos secrets. 69. Qui n'a pas de clôture à sa parcelle, n'a pas d'ennemi (Hutu: Burundi). La clôture est un signe extérieur de manque de convivialité. 70. Tuer son unique ami, ce n'est pas difficile; en trouver un second, voilà ce qui est difficile (Malinké: Guinée). La véritable amitié est une chose rare. 71. Un ami vaut mieux qu'un frère (Peul: Sénégal). Un ami peut se révéler de loin plus utile qu'un frère. 72. Une parole méchante sort le pénis du vagin (Tutsi; Rwanda). Un seul mot blessant peut rompre une profonde amitié.

21

Am.our
L'amour est un thème essentiel dans la pensée humaine. On aime ou on n'aime pas. Et là où il existe, l'amour doit être réciproque pour devenir fécond. Comme l'amitié, il se manifeste dans le bonheur ainsi que dans le malheur. Bref, l'amour est un sentiment précieux qu'il faut protéger et entretenir.
73. Aimer qui ne t'aime pas, c'est aimer la pluie qui tombe dans la forêt (Bambara: Côte-d'Ivoire). L'amour doit être réciproque. 74. Amour et haine sont les enfants du vin (Azandé: Zaïre). Là où il y a l'amour, il y a la haine. 75. Dans le ventre où la haine s'est installée la première, l'amour ne trouve pas de place (Attié: Côte-d'Ivoire). L'amour et la haine sont incompatibles. 76. Il ne fait jamais nuit là où l'on s'aime (Hutu: Où il y a l'amour règne la joie. Burundi).

77. J'ai pensé aimer quelqu'un mais il aime son propre bien (Bulu : Cameroun). Inutile d'aimer quelqu'un dont on ne peut profiter. 78. L'amour est comme un œuf, celui qui casse le sien est perdu (Akan: Ghana). Il faut savoir protéger l'amour qu'on éprouve pour les siens. 79. L'amoureux est comme une algue à la surface d'une eau stagnante, même si tu l'écartes, il revient (Peul: Guinée). L'amoureux ne recule devant rien pour posséder l'être aimé. 80. La mère de celui qui creuse les tombes ne peut mourir et manquer de sépulture (Mossi: Burkina Faso). Les actes de bienfaisance méritent d'être récompensés. 81. La mère de quelqu'un, c'est un remède contre la dysenterie (Dida: Côte-d'Ivoire). L'amour maternel fait tout pour le bien de l'enfant. 82. La pierre lancée avec bonté ne siffle pas (Banyoro : Uganda). On ne fait jamais souffrir celui qu'on aime. 22

83. La vache qui aime son petit le lèche même s'il a grandi (Mossi: Burkina Faso). L'amour n'a pas d'âge. 84. L'eau chaude ne reste pas chaude (Ntomba : Zaïre). L'amour ne garde pas sa première intensité. 85. Le chemin à travers la forêt n'est long que si l'on n'aime pas la personne à qui l'on va rendre visite (Mongo: Zaïre). L'amour n'a pas de prix. 86. L'embryon, sa mère voit pour lui (Tutsi: Rwanda). C'est celui qui le chérit qui porte secours à un incapable. 87. Les papillons sucent les cannes à sucre et fuient le piment (Fang: Gabon). L'amour s'épanouit dans une atmosphère sereine et non malsaIne. 88. L'hospitalité mangeable, met à l'aise. Angola). c'est la sœur de ta femme (Kikuyu:

Kenya).
L'affection 89. Nul ne renonce à ce qu'il a mangé (Bapendé: Il est difficile de se passer de ce qu'on aime.

.

90. Si l'amour était comme un bébé, on le prendrait sur les genoux (Mongo: Zaïre). L'amour doit se manifester au grand jour. 91. Si tu aimes le chien, Gabon). tu aimes aussi ses puces (Ambede :

92. Si tu aimes le chien, il faut bien supporter ses puces (Fang: Gabon). L'amour vrai est celui qui se manifeste par des actes. 93. Un gendre n'est pas un fils (Tutsi: Burundi). L'amour filial est plus fort que celui que l'on porte aux beauxparents. 94. La femme (du nom de) Amoureuse a abondonné son enfant pour porter sur le dos son mari (Hutu: Rwanda). La passion aveugle. 95. Si une femme ne t'aime pas, elle dit que tu es son frère (Baoulé : Côte-d'Ivoire). Elle ne veut donc pas coucher avec toi. 96. Ce sont ceux qui se sont aimés qui se haïssent (Tutsi: Rwanda). Un amour frustré tourne souvent en haine implacable.

23

Apparences
Les jugements fondés sur les apparences ou sur les premières impressions sont souvent trompeurs. De même, il ne faut pas trop présumer de ses talents, de sa valeur. Il est donc recommandé la plus grande prudence et un esprit de discernement dans ses relations avec autrui. Ceci pour éviter de tomber victime d'une illusion ou de causer du tort à quelqu'un.
97. Cancrelat, continue à t'enduire de fard noir, la poule ne s'y trompe pas (Ntomba : Zaïre). Un malfaiteur sera vite démasqué, ses manières le trahiront. 98. Ce n'est pas la couleur qui fait la noix de palme (Lari : Congo). 99. Il ne faut pas s'effrayer d'un python à cause de sa longueur (Bete : Côte-d'Ivoire). L'air ne fait pas la chanson. 100. C'est l'eau calme qui tue (Luluwa : Zaïre). Il n'est pire eau que l'eau qui don... 101. Grand trône n'est pas grand roi (Ewé: Togo). 102. La bouche de l'âne est blanche, pounant il ne mange pas de farine (Sereer: Sénégal). L'habit ne fait pas le moine. 103. La peau du léopard est belle, malS son cœur est mauvais (Baluba : Zaïre). 104. La poule ne se lave pas et cependant son œuf est blanc (Mandingue: Guinée). 105. Le beurre se repose, mais il n'est pas mort (Mossi: Togo). Méfiez-vous des apparences. 106. La vache noire donne aussi du lait blanc (Mandingue: Guinée). 107. Un cercueil tout neuf, au-dedans il sent mauvais (Bantandu : Zaïre) . 108. Une belle apparence n'empêche pas un chiot de devenir chétif (Tutsi: Rwanda). Ne jugez pas sur les apparences. 24

109. L'eau coule sur la boue (Mossi: Togo). La pureté est illusoire, elle n'est qu'une apparence qui peut cacher la pire des noirceurs. 110. Le chien qui lève la queue n'est pas nécessairement brave (Sango : Centre Afrique). On se donne des apparences qui trompent. 111. Le gecko, même gros, n'atteint pas le lézard (Moba : Gabon). L'apparence ne constitue pas l'essence d'un individu. 112. L'homme est plein de sang rouge, mais sa salive est blanche (Ewé : Togo). L'apparence n'est qu'un aspect de l'individu. 113. L'oiseau qui s'envole sans chanter, on l'appelle le tout petit (Hutu: Burundi). On juge souvent sur les apparences... 114. Même la nuit, le lait est blanc (Bornu : Tchad). La nuit, tous les chats sont gris. 115. Même si le singe prend la peau du sanglier, il meurt comme un singe (Pygmée: Gabon). Restez ce que vous êtes. 116. On ne craint pas le fleuve parce qu'il est noir (Ngombe : Zaïre) . Ne jugez pas les gens sur leur mine. 117. La beauté n'est pas le cœur (Hutu: Rwanda). Il ne faut pas jugez sur les apparences car elles sont souvent trompeuses.

Assimilation - Aliénation
L'assimilation et l'aliénation conduisent à la dépersonnalisation d'un individu. Face aux apports culturels extérieurs, il faut donc savoir garder son identité, sa personnalité, tout en s'adaptant aussi à l'évolution du monde.
118. La rivière a beau être à sec, elle garde son nom (Ashanti: Ghana). Il faut rester soi-même. 25

119. Le champignon qui pousse parmi les «nkula» sera aUSSl appelé « nkula» (Basonge : Zaïre). Extension de l'assimilation. 120. L'écorce d'un arbre n'adhère pas à un autre arbre (Galla: Éthiopie ). L'assimilation raciale n'est pas une œuvre facile. 121. Le tronc d'arbre peut rester longtemps dans l'eau, il ne deviendra jamais un crocodile (Wolof: Sénégal).

Voir n 118.
0

122. Le lièvre ressemble à l'âne, mais ce n'est pas son fils (Bambara: Côte-d'Ivoire). Se dit de celui qui veut être assimilé à quelqu'un d'autre. 123. Le Peul a beau comprendre le Malinké, il ne pourra pas dire «mon derrière», mais il dira «ma derrière» (Malinké: Sénégal) . L'assimilation ne peut jamais être totale. 124. Le zèbre ne se défait pas de ses zébrures (Massaï: Kenya). On reste ce qu'on est. 125. Malgré l'addition des aubergines, les légumes « gombo» resten t tels (Basonge : Zaïre). Impossibilité d'assimilation. 126. On a beau laver la tortue terrestre, elle ne sera jamais une tortue aquatique (Malinké: Sénégal). On reste ce qu'on est. 127. Si tu trouves des chauves-souris accrochées aux branches, accroche-toi aussi (Banyoro : Uganda). Il faut savoir être Romain parmi les Romains. 128. L'eau sans apport extérieur ne fermente pas (Ashanti: Ghana). Il nous faut des échanges réciproques pour notre enrichissement respectif.

26

Autorité
Toute société organisée a besoin d'une autorité. Celle-ci doit savoir s'imposer, se faire respecter sans abus. En tout état de cause, l' autorité reste fragile.
129. Abondance de paroles ne signifie pas puissance (Vaï . Liberia). Ce n'est pas celui qui parle le plus qui possède l'autorité. 130. Ce sont les joues qui rendent la figure grosse (Batetela : Zaïre). Ce sont ses sujets qui légitiment l'autorité d'un chef. 131. Dans la tanière du lion aveugle, il y a toujours un os à ronger (Mossi: Togo). Même diminué, un chef inspire toujours respect et exerce un certain ascendant. 132. La barbe est longue, mais elle ne dépasse pas les cheveux (Basakata: Zaïre) . Aussi grand que l'on soit, on reste cependant sous l'autorité de son père ou de sa mère. 133. La chèvre broute l'herbe là où on l'attache (Bamoun : Cameroun). Il faut être bien avec l'autorité. 134. L'aîné et son père sont du même âge (Tutsi: L'aîné peut remplacer son père. Rwanda).

135. L'arbre, c'est l'écorce qui lui donne son imponance, à l'épouse au moins son mari (Batetela : Zaïre). L'autorité doit s'appuyer sur une base solide et légitime. 136. L'autorité, comme la peau des lions et des léopards, est pleine de trous (Fang: Gabon). L'autorité a ses faiblesses. 137. L'autorité échappe comme la queue d'un rat qui reste dans les mains (Bamiléké: Cameroun). L'autorité peut connaître une fin non prévue. 138. L'autorité est dans la main (Tumbuka : Zambie). La libéralité est le meilleur moyen de gouverner. 139. La poitrine n'est pas au-dessus du cou (Baluba: Zaïre). 140. Le jarret n'est pas plus haut que la cuisse (Toucouleur: Sénégal) .

27

141. L'épaule ne dépasse pas la tête (Mongo: On doit respecter la hiérarchie.

Zaïre).

142. Le bâton garde une vache, il ne garde pas une personne (Hutu: Burundi). La méthode forte en éducation n'est guère efficace. 143. Le cruchon fêlé est connu de son propriétaire (Hutu: Burundi). Il n'y a que les responsables qui connaissent les faiblesses de leurs sujets. 144. Le fer ne conseille pas le marteau (Bahaya : Tanzanie). L'inférieur ne conseille pas ses supérieurs. 145. Le léopard inspire toujours la peur en forêt, même quand il a perdu ses dents (Batetela : Zaïre). Le léopard symbolise l'autorité et impose le respect. 146. Le pays qui ne tue pas les chiens, élève des cabots (Hutu: Rwanda). Ne pas punir les malfaiteurs, c'est les laisser se multiplier. 147. Le taureau meugle dans son pâturage (Mossi: Burkina Faso). L'autorité a des limites. 148. Les fesses ont beau grossir, elles n'étouffent pas l'anus (Massango : Gabon). On a beau être gros ou fort, on a toujours quelque part un point faible. 149. Les oreilles ne dépassent pas la tête (Batetela : Zaïre). Respect de la hiérarchie établie. 150. L'œil qui n'est jamais distrait ne prend pas en clientèle (Tutsi: Burundi). Le patron qui passe son temps à surveiller ses serviteurs n'aura pas beaucoup d'autorité. 15 1. Quand on est trop familier, on finit par se faire mépriser (Mashona: Zimbabwe). Il faut savoir garder ses distances. - Trop de familiarité engendre le mépris. 152. Si maigre soit la tête, les oreilles y ont leur souche (Peul: Niger). On a beau être grand, puissant, on ne doit pas oublier l'autorité des parents.

28

153. Un grand nez, mais qui manque de narines, n'est d'aucune valeur (Toucouleur: Sénégal). Un grand chef sans autorité. 154. Un homme qui paie ses respects aux grands prépare le chemin de sa propre grandeur (Yoruba : Nigeria). A force de fréquenter les puissants, on a une chance de le devenir. 155. Un nuage adoucit le soleil (Tutsi: Rwanda). Les puissants aussi ont leurs faiblesses.

Avarice - Cupidité
Dans une communauté où les valeurs de solidarité sont exaltées, l'avarice est un vilain défaut et l'avare un personnage détestable dont tout le monde se méfie. Il Y a donc des limites à l' avarice.
156. Ce que tu aimes vaut mieux que ce que tu possèdes (Hutu: Rwanda). La richesse n'est pas un remède à la cupidité. 157. Ce qui est savoureux n'est pas confié à la joue (Tutsi: Rwanda). Ne pas confier son trésor à un cupide. 158. Dans une maison où l'on a faim, le chien n'entre pas (Dida : Côte-d'Ivoire) . L'avare n'est pas aimé. 159. Épervier, prends le rat que je t'offre, (Bayansi : Zaïre). On donne à contrecœur. je retiens la queue

160. Il mange des fèves toute la journée et refuse de laisser sortir un pet (Serere : Sénégal). Quel avare! 161. Il n'y a rien qui parte du cimetière pour ce n'est ce qui est parti du village pour (Peul: Sénégal). L'avare est comme le cimetière; même si cadeau, on est sûr de s'en retourner les aller au village, si aller au cimetière on lui apporte un mains vides. 29

162. Il Ya des beignets mais il n' y a pas d'argent (Bassar : Togo). Celui qui veut acheter quelque chose, mais qui ne veut pas dépenser son argent. 163. La bouche qui mange sans que tu n'entendes, si elle crie au secours, tu n'entends pas non plus (Tutsi: Rwanda). Quelqu'un qui t'a caché son opulence pour ne- pas t'aider, lorsqu'il est dans le besoin, tu ne le secours pas. 164. L'avare gratte la terre avec les ongles (Hutu: Burundi). 165. On voit l'anus de l'avare lorsqu'il est couché (Bassar : Togo). Quel avare. Il ne veut pas dépenser son argent pour acheter le nécessaire. 166. Le crocodile sort du fleuve et lèche la rosée (Hutu: Burundi). 167. Les souris de l'avare sont plus grosses que lui (Bambara: Mali). il s'agit de l'avare qui a de l'argent et qui ne veut pas le dépenser. 168. Le visage de la chèvre ne transpire jamais (Douala: Cameroun) . Se dit de quelqu'un qui prend mais qui ne donne jamais. 169. Les crapauds restent toujours près de l'eau mais ils n'en boivent pas (Bahaya : Tanzanie). Les avares gardent leur argent mais ne l'emploient pas. 170. L'igname de l'avare cuit au feu et l'homme avide ne pan que très tard dans la nuit (Bassar : Togo). Se dit de l'avare qui n'aime pas donner. 171. Retenir ses excréments dans le ventre n'est pas un remède contre la faim (Bornu : Tchad). L'avare ne veut rien dépenser. 172. Sa bouche est bonne, mais pas ses mains (Ngani : Zaïre). Il sait parler mais il ne sait pas donner. 173. Si rien ne son de ta maison, rien n'entrera (Hutu: Burundi). Pour recevoir, il faut savoir donner. 174. Si tu es riche et que tu n'es pas généreux, c'est comme si tu n'avais rien (Bassar : Togo). Il faut donner et partager. 175. Si tu ignores celui qui s'isole pour manger, observe celui qui querelle lorsqu'il est l'heure de manger (Peul: Sénégal). Quand on voit quelqu'un élever la voix et quereller au moment du repas, on peut être certain que c'est un avare qui veut éloigner les étrangers pour ne pas avoir à les inviter. 30