Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 6,75 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Manifeste Politique pour une Action Civique Citoyenne et Démocratique -Tchad

104 pages
Le "Manifeste Politique" du Front Démocratique Populaire est connu des tchadiens depuis novembre 1997. Le Dr. Nahor, bien connu en France dans les milieux médicaux, en est le principal dirigeant. Mais il y au Tchad un grand nombre de mouvements d'opposition adeptes de la lutte armée. Le Manifeste Politique peut servir à clarifier les choses, sur le terrain et dans les esprits.
Voir plus Voir moins

-

MANIFESTE POLITIQUE POUR UNE NATION CIVIQUE, CITOYENNE ET DÉMOCRATIQUE

1998 ISBN: 2-7384-6659-1

@ L'Hannattan,

JFRONT DÉMOCRATIQUE POPULAIRE LIBERTÉ - PAIX - JUSTICE

MANIFESTE POLITIQUE POUR UNE NATION CIVIQUE, CITOYENNE ET DÉMOCRATIQUE

L'Harmattan 5-7, rue de l'École Polytechnique 75005 Paris - FRANCE

L'Harmattan Inc. 55, rue Saint-Jacques Montréal (Qc) - CANADA H2Y lK9

SOMMAIRE

Introduction

..............................................

7 11 13 29 29 55 55 79 79 99

. " ......... P remlere partIe L'état MPS : terreur, violations des droits de l'homme et pouvoir clanique..................................

.' . D eUXleme partIe.......................................................... La transition domestiquée et un double coup d'état politique.............................................................
......................................... T rOISleme partIe L'interminable crise tchadienne et les écueils de la société tchadienne.. .............. Quatrième partie......................................................... La situation actuelle et le front démocratique populaire . Conel USion ..........................................

..,

.

INTRODUCTION

En Décembre 1990 prenait fin au Tchad une dictature responsable de la mort de plusieurs milliers de Tchadiens. En effet le régime de la Troisième République, au nom de la lutte contre l'expansionnisme libyen, a endeuillé des milliers de familles tchadiennes par des arrestations massives, des détentions secrètes et des exécutions extrajudiciaires. Tout le monde connaît les résultats publiés par la commission d'enquête sur les crimes de ce régime: 40 000 morts, 54 000 arrestations et 80 000 orphelins (L'Harmattan, 1993). En réalité, les résultats de cette enquête sont incomplets à cause de la présence des auteurs et complices de ces crimes dans les hautes sphères du régime actuel. La victoire du Mouvement Patriotique du Salut (MPS) s'inscrivait dans un contexte global de changement de l'environnement international et de

7

l'affirmation des aspirations des Tchadiens pour la paix et la justice. Les populations tchadiennes, longtemps meurtries par des décennies de régimes dictatoriaux, se sont donc mises à espérer que le renversement du régime du président Habré ouvrait pour leurs conditions de vie une nouvelle ère d'espérances. Ces espoirs ont été renforcés par les engagements solennels pris par les dirigeants du MPS. C'est au contraire l'inverse qui va se produire. Ce manifeste mettra en relief les principaux caractères de ce régime et les conséquences à tirer du régime despotique du MPS. Malgré toutes les luttes engagées par les forces démocratiques du pays, au terme d'une transition domestiquée, ce régime va s'imposer au peuple tchadien par un double coup d'état électoral aux élections présidentielles de Juin 1996 et législatives de Mars 1997. Le président de la République va s'imposer aux élections et l'Assemblée Nationale va être soumise à une majorité numérique dans des conditions scandaleuses; ce sont deux coups d'état politique qui sont des violations caractérisées du consensus national défini à la Conférence Nationale Souveraine. Ces coups de boutoir qui mettent un terme au processus démocratique sont de la responsabilité du président Deby et de ses parrains étrangers. 8