L'ENCYCLOPEDIE DES METIERS 2015-2016

De
Publié par

Il n'est jamais facile de choisir son futur métier. Comment concilier ses envies et son orientation ? Quels seront les besoins de demain ? Quelle est la meilleure formation à suivre ? Destiné autant aux parents qu'aux enfants, cet ouvrage vous guide à travers tous les secteurs d'activité afin de vous renseigner sur la réalité de 750 métiers connus ou à découvrir. Vous y trouverez une présentation des professions les plus recherchées dans les années à venir, secteur par secteur, des fiches détaillées sur chaque métier (les misions, la formation, les qualités requises, la rémunération), des interviews de professionnels qui donnent des conseils sur les voies à suivre, les erreurs à éviter et des témoignages sur les métiers exercés ainsi qu’un lexique des formations ainsi et un index des métiers pour faciliter votre recherche. 
Publié le : vendredi 12 juin 2015
Lecture(s) : 9
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
EAN13 : 9782759028672
Nombre de pages : 552
Prix de location à la page : 0,0050€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

L'encyclopedie des metiers_2015.qxp_J_152x240 mercredi27/05/15 16:17 Page1
L’ENCYCLOPÉDIE
DES
MÉTIERS
Marie-Lorène GINIÈS
Samia HADDAD
Hélène BIENAIMÉL'encyclopedie des metiers_2015.qxp_J_152x240 mercredi27/05/15 16:17 Page2L'encyclopedie des metiers_2015.qxp_J_152x240 mercredi27/05/15 16:17 Page3
SOMMAIRE
INTRODUCTION 23
u Les métiers d’avenir 23
u Lexique des formations 27
ADMINISTRATIF-SECRÉTARIAT 31
u Adjoint administratif de première classe de l’éducation nationale
et de l’enseignement supérieur (ADJAENES) 33
u Attaché d’administration de l’éducation nationale
et de supérieur (ADAENES) 33
u Chargé d’accueil 34
u Secrétaire 34
u Secrétaire administratif de l’éducation nationale
et de l’enseignement supérieur (SAENES) 35
u Secrétaire-assistante de direction 35
ujuridique 36
AÉRONAUTIQUE 37
u Agent technique 39
u Agents commerciaux 39
u Astronaute 40
u Câbleur 41
u Contrôleur aérien/Aiguilleur du ciel 41
u Hôtesse de l’air/Steward 42
u Ingénieur commercial/Ingénieur marketing 43
ude recherche 43
u Ingénieur des études et de l’exploitation de l’aviation civile (IEEAC) 44
ude contrôle de la navigation aérienne (ICNA) 44
u Ingénieur électronicien des systèmes de la sécurité aérienne (IESSA) 45
u Mécanicien 45
u Personnel d’encadrement 46
u Pilote de chasse 46
u Pilote de ligne 47
u Stratifieur 47
u Technicien d’intégration d’équipements électroniques 48
33L'encyclopedie des metiers_2015.qxp_J_152x240 mercredi27/05/15 16:17 Page4
u Technicien de préparation de vols 49
u Tsupérieur de l’aviation 49
AGRICULTURE-AGROALIMENTAIRE51
u Acheteur 53
u Agent de relation avec la production agricole 53
u Conducteur de machines agricoles 54
u Conseiller agricole 54
u Conseiller en agro-développement international 55
u Exploitant agricole55
u Ingénieur de fabrication ou de production 56
ude recherche 56
u Responsable qualité 57
u Technico-commercial en industries agroalimentaires 57
ART ET ARTISANAT 59
u Antiquaire 61
u Boucher 61
u Boulanger62
u Créateur ou designer textile 62
u Critique d’art 63
u Expert d’art 63
u Galeriste 63
u Métiers de la céramique 64
udu bois 65
u Métiers du métal 66
udu verre 68
u Peintre en décors 69
u Restaurateur d’art 69
u Travail de la pierre70
AUDIOVISUEL 71
u Accessoiriste 73
u Animateur radio 73
u Assistant réalisateur 74
u Assistante de production 74
u Cadreur et assistant opérateur 75
u Chef décorateur75
u Chef opérateur 76
u Costumier 77
44 I SECTEURI SECTEURL'encyclopedie des metiers_2015.qxp_J_152x240 mercredi27/05/15 16:17 Page5
u Directeur de production 77
u Documentaliste 78
u Monteur 78
u Opérateur de prises de vues (OPV) 79
u Producteur 79
u Professionnels du dessin animé 80
udu son 81
u Réalisateur82
u Régisseur général 83
u Scénariste 83
u Scripte 84
u Technicien d’antenne 85
AUTOMOBILE-MOTO 87
u Acheteur 89
u Carrossier-réparateur 89
u Chauffeur de taxi 90
u Chef de projet équipementier 90
u Chef des ventes de véhicules neufs 91
u Conseiller commercial voitures 91
u Contrôleur technique 92
u Designer automobile93
u Electricien automobile 93
u Expert 94
u Ingénieur automobile94
u Inspecteur du permis de conduire 95
u Magasinier en fournitures automobiles 96
u Mécanicien moto 96
u Mécanicien-réparateur automobile 97
u Moniteur d’auto-école97
u Peintre en carrosserie98
u Pilote automobile98
u Pilote d’installations automatisées 99
u Responsable services 100
u Vendeur automobile 100
BANQUE-FINANCE-ASSURANCES 103
u Actuaire 105
u Agent général 105
u Analyste financier 106
u Chargé d’accueil 106
SECTEUR I 55L'encyclopedie des metiers_2015.qxp_J_152x240 mercredi27/05/15 16:17 Page6
u Chargé d’affaires 107
ud’études commerciales 108
u Chargé de clientèle 108
u Conseiller en assurances 109
uen fusion-acquisition110
u Conseiller en patrimoine financier 111
u Courtier 111
u Développeur de produits 112
u Directeur d’agence bancaire 112
u Directeur financier 113
u Expert en incendies et risques divers 114
u Gestionnaire de patrimoine 114
u Inspecteur-vérificateur 115
u Opérateur back et middle office 115
u Rédacteur 116
u Responsable du financement de projets 117
u Risk-manager 117
u Souscripteur 118
u Technico-commercial 118
CHIMIE-BIOLOGIE 121
u Analyste sensoriel 123
u Aromaticien parfumeur 123
u Bio-informaticien 124
u Biologiste 124
u Biostatisticien 125
u Botaniste 125
u Conducteur d’appareils des industries chimiques 126
u Formulateur 126
u Hydraulicien 127
u Hydrobiologiste 127
u Hydrogéologue128
u Ingénieur chimiste 128
ude fabrication 129
u Technicien biologiste 129
COMMERCE-VENTE 131
u Acheteur 133
u Administrateur des ventes 133
u Agent et ingénieur technico-commercial 134
u Animateur 134
66 I SECTEURI SECTEURL'encyclopedie des metiers_2015.qxp_J_152x240 mercredi27/05/15 16:17 Page7
u Attaché commercial 135
u Category-manager 135
u Chargé de mission136
u Chef de produit 136
u Chef de publicité 137
u Chef de secteur merchandiser 137
u Démonstrateur 138
u Développeur d’enseigne 138
u Directeur commercial 139
u Directeur de réseau 139
ude supermarché 140
u Directeur des opérations 140
urégional des ventes 141
u Hôtesse commerciale141
u Ingénieur commercial142
u Manager de centre 143
u Merchandiser 143
u Responsable de secteur 144
uexpansion 144
uexport à l’international 145
u Responsable grands comptes/comptes clés 145
u Télévendeur 146
u Vendeur en magasin 146
u Vendeur export 147
u Voyageur représentant placier (VRP)148
COMMUNICATION 149
u Consultant 151
u Directeur de la communication 152
u Métiers créatifs 153
u Responsable des relations internes 155
udes relations publiques 156
udu service presse 156
COMPTABILITÉ-GESTION 159
u Aide-comptable/Comptable 161
u Auditeur 161
u Commissaire aux comptes 162
u Comptable unique 162
u Contrôleur de gestion 163
SECTEUR I 77L'encyclopedie des metiers_2015.qxp_J_152x240 mercredi27/05/15 16:17 Page8
u Expert-comptable 163
u Responsable reporting 164
u Secrétaire comptable 164
u Spécialiste de la consolidation 165
CRÉATION 167
u Animateur 169
u Architecte169
u Architecte d’intérieur 170
u Créateur ou dessinateur de bandes dessinées 171
u Décorateur 171
uteur-étalagiste 172
u Designer graphiste 172
uindustriel173
u Designer manager 174
u Directeur artistique174
u Illustrateur 175
u Infographiste 175
u Maquettiste 176
u Maquettiste-volumiste en publicité sur lieu de vente 176
u Reporter-photographe 177
u Roughman178
CULTURE 179
u Animateur de l’architecture et du patrimoine 181
u Archéologue 181
u Architectes du patrimoine 181
u Assistants de conservation du patrimoine et des bibliothèques 183
u Attaché territorial de conservation du patrimoine 184
u Commissaire d’exposition184
u Commissaire-priseur 185
u Conseiller culturel, scientifique et de coopération 185
u Conservateur du patrimoine 186
u Consultant en ingénierie culturelle 187
u Directeur de musée 187
u Muséographe 189
u Professionnels des métiers d’art 189
u Secrétaire général des Affaires étrangères 190
88 I SECTEURI SECTEURL'encyclopedie des metiers_2015.qxp_J_152x240 mercredi27/05/15 16:17 Page9
DISTRIBUTION 191
u Caissier 193
u Chef de caisse 193
u Chef de département 193
u Chef de rayon 194
u Chef de secteur 194
u Employé libre-service 195
u Logisticien 195
u Métiers du commerce électronique 196
u Qualiticien197
u Responsable d’enseigne 197
umerchandising/merchandiser 198
u Vendeur technique 198
ENSEIGNEMENT-ORIENTATION 201
u Assistant territorial d’enseignement artistique 203
u Conseiller d’orientation-psychologue 203
uprincipal d’éducation 204
u Maître de conférences 204
u Professeur agrégé205
ucertifié 206
u Professeur d’arts plastiques 207
ud’EPS 207
u Professeur de lycée professionnel 208
udes écoles208
u Professeur des universités 209
ESTHÉTIQUE-BEAUTÉ 211
u Chirurgien esthétique 213
u Coiffeur 213
u Conseiller vendeur en parfumerie 213
u Esthéticienne 214
u Maquilleur 215
HÔTELLERIE-RESTAURATION 217
u Barman219
u Chef cuisinier ou chef de production en restauration collective 219
u Chef d’équipe en restauration rapide 220
SECTEUR I 99L'encyclopedie des metiers_2015.qxp_J_152x240 mercredi27/05/15 16:17 Page10
u Chef de cuisine 220
u Chef de partie 221
u Chef de rang 221
u Chef gérant dans la restauration collective 222
u Chef réceptionniste 222
u Commis de cuisine 223
u Concierge 223
u Directeur d’hôtel 224
ud’un restaurant rapide 225
u Directeur de l’hébergement 225
ude la restauration226
u Equipier en restauration rapide 226
u Femme de chambre et valet de chambre 227
u Garçon de café 227
u Gérant d’un restaurant collectif 228
u Gouvernante 228
u Lingère 229
u Main-courantier et caissier 230
u Maître d’hôtel 230
u Manager en restauration rapide 231
u Réceptionniste 232
u Serveur de restaurant 232
u Veilleur de nuit 233
HUMANITAIRE 235
u Animateur de développement local et urbain 237
u Animateur économique 237
u Animateur rural 237
u Chef de mission 238
u Fundraiser ou collecteur de fonds 238
u Logisticien 239
u Nutritionniste 239
u Responsable des ressources humaines 240
ugéographique 240
utechnique 241
IMMOBILIER 243
u Administrateur de biens245
u Agent immobilier/Responsable d’agence 245
u Aménageur lotisseur 246
1010 I SECTEURI SECTEURL'encyclopedie des metiers_2015.qxp_J_152x240 mercredi27/05/15 16:17 Page11
u Conseiller en transaction immobilière 246
u Directeur d’agence de gestion 247
u Directeur des programmes immobiliers 248
u Expert immobilier 248
u Juriste en droit immobilier 249
u Mandataire immobilier 249
u Négociateur immobilier 250
u Notaire 250
u Promoteur immobilier 251
u Responsable de gestion de patrimoine immobilier 252
u Syndic de propriété 252
INDUSTRIE 255
u Agent de maintenance industrielle 257
u Electrotechnicien 257
u Ingénieur d’affaires258
ud’études 258
u Ingénieur électricien 259
uen génie industriel 259
u Ingénieur en mécanique 260
ugénéraliste 261
u Opérateur régleur en productique 261
u Technicien de maintenance des systèmes automatisés 261
u Ten froid et climatisation 262
u Technicien en productique 262
u Tsupérieur de maintenance industrielle 263
u Technicien thermicien 263
INFORMATIQUE-INTERNET-MULTIMÉDIA 265
u Administrateur de base de données 267
u Analyste-programmeur 267
u Architecte de réseaux268
u Chef de projet informatique 268
u Concepteur 269
u Consultant spécialisé en sécurité des réseaux et systèmes 269
u Développeur multimédia 270
u Directeur du service informatique (DSI) 270
u Domoticien271
u E-marketer271
u Flash designer 272
SECTEUR I 1111L'encyclopedie des metiers_2015.qxp_J_152x240 mercredi27/05/15 16:17 Page12
u Hotliner 272
u Illustrateur sonore 273
u Ingénieur CFAO 273
uen informatique industrielle 274
u Ingénieur en intelligence artificielle 275
uinformaticien 275
u Intégrateur HTML 276
u Opérateur de production en salle blanche 276
u Responsable éditorial 277
u Responsable promotion 277
usystème d’information 278
utélécom 278
u Netsurfeur 279
u Technicien d’assistance informatique 279
u Ten télécommunications 280
u Technicien réseau 281
u Traffic manager 281
u Veilleur technologique 282
u Webmaster 283
JOURNALISME 285
u Chef de fabrication 287
u Chef de l’information 287
u Chef de rubrique 288
u Chef de service 288
u Correspondant local 289
u Directeur de radio 289
u Infographiste 290
u Journaliste d’entreprise 290
u Journaliste en ligne291
upour une émission télévisée 291
u Journaliste reporter d’images (JRI) 292
u Localier 292
u Maquettiste 293
u Monteur293
u Photoreporter 294
u Pigiste 294
u Présentateur 295
u Réalisateur 296
u Rédacteur 296
u Rédacteur en chef à la télévision 297
1212 I SECTEURI SECTEURL'encyclopedie des metiers_2015.qxp_J_152x240 mercredi27/05/15 16:17 Page13
u Rédacteur en chef en presse écrite 297
uen chef radio 298
u Reporter en agence de presse 298
u Reporter/Grand reporter 299
u Responsable d’édition 299
u Rubricard 300
u Secrétaire de rédaction300
u Spécialistes de la presse écrite 302
JUSTICE - DROIT 305
u Administrateur judiciaire 307
u Assistant de justice 307
u Avocat 308
u Clerc d’huissier 308
u Clerc de notaire 309
u Commissaire de police 309
u Détective privé310
u Educateur de la PJJ 310
u Fiscaliste 311
u Greffier des services judiciaires 311
u Huissier 312
u Ingénieur de la police technique et scientifique 313
u Inspecteur des finances publiques 314
u Juges 314
u Juriste d’entreprise 316
u Médiateur pénal 316
u Procureur et substitut du procureur 317
u Surveillant pénitentiaire 318
u Technicien en identification criminelle 319
LIVRE ET ÉDITION 321
u Agent d’impression offset 323
u Agent littéraire 323
u Archiviste dans le secteur public 324
udans le privé 325
u Bibliothécaire 325
u Bibliothécaire assistant spécialisé 326
SECTEUR I 1313L'encyclopedie des metiers_2015.qxp_J_152x240 mercredi27/05/15 16:17 Page14
u Cadre de production de l’impression 326
u Chargé d’études documentaires 327
u Chef d’atelier de prépresse 327
u Conducteur de machine à imprimer 328
u Conservateur de bibliothèque 328
u Correcteur 329
u Directeur commercial 329
uéditorial ou de collection 330
u Directeur littéraire 330
u Documentaliste dans le secteur privé 331
udans un CDI 333
u Ecrivain/Auteur 334
u Iconographe 334
u Illustrateur335
u Libraires 335
u Préparateur de copie 337
u Responsable d’édition 337
u Secrétaire d’édition ou assistant d’édition 338
u Traducteur littéraire 338
MODE 341
u Acheteur 343
u Brodeuse 343
u Costumier 344
u Coupeur 344
u Couturière 345
u Dentellière345
u Grand couturier 346
u Ingénieur textile346
u Journaliste de mode 347
u Mannequin 347
u Modéliste348
u Modiste et chapelier348
u Patronnier-gradeur 349
u Photographe de mode 349
u Piqueur 349
u Plisseur 350
u Plumassière et fleuriste 350
u Retoucheur351
u Sellier/Maroquinier351
u Tailleur et technicien de fabrication 352
1414 I SECTEURI SECTEURL'encyclopedie des metiers_2015.qxp_J_152x240 mercredi27/05/15 16:17 Page15
MUSIQUE 353
u Agent 355
u Attaché de presse 355
u Chanteur 356
u Chef d’orchestre 356
u Compositeur de musique et de paroles 357
u Diffuseurs de musique 358
u Disc-jockey 359
u Ingénieur du son360
u Interprète de musique instrumentale 360
u Luthier 360
u Producteur 361
u Régisseur du son 362
NATURE, ENVIRONNEMENT ET DÉVELOPPEMENT DURABLE 363
u Acousticien 366
u Agent de développement des énergies renouvelables 366
u Agent et technicien de station d’épuration 367
u Agent technique d’entretien des cours d’eau 367
u Agent de l’environnement 368
u Animateur nature 369
u Bûcheron 369
u Chargé d’études environnement 370
ude communication environnement 370
u Chargé de mission dans un parc naturel régional 371
ude environnement 371
u Chef d’exploitation d’usine d’incinération 372
u Conseiller en agriculture durable 372
u Conseiller en environnement ou éco-conseiller 373
u Directeur environnement 374
u Ecodéveloppeur 375
u Econome de flux ou conseiller en énergie 375
u Ecotoxicologue 376
u Garde-chasse 376
u Garde du littoral377
u Garde-moniteur dans un parc naturel national 377
u Ingénieur analyste de l’air 378
udu génie rural, des eaux et forêts 378
u Ingénieur écologue 379
SECTEUR I 1515L'encyclopedie des metiers_2015.qxp_J_152x240 mercredi27/05/15 16:17 Page16
u Ingénieur en traitement des déchets 380
uforestier 380
u Inspecteur des installations classées 381
udes sites 382
u Juriste en droit de l’environnement 382
u Météorologiste 383
u Ouvrier sylviculteur 383
u Paysagiste 384
u Responsable des déchets en entreprise 384
u Responsable de site de traitement des déchets 385
ude station d’épuration 385
uenvironnement 386
u Risk-manager 386
u Rudologue387
u Technicien de l’environnement 387
u Tde rivière 388
u Technicien forestier 388
u Urbaniste 389
PSYCHOLOGIE 391
u Chargé de bilan de compétences 393
u Ergonome 393
u Graphologue 394
u Psychanalyste 394
u Psychiatre 394
u Psychologue clinicien 395
u Psychothérapeute 395
PUBLICITÉ-MARKETING397
u Acheteur d’art399
ud’espaces publicitaires 399
u Chargé d’études 400
u Média planner 400
u Planner stratégique 401
u Responsable de bases de données 402
u Responsable trade marketing 402
u TV producer 403
u Vendeur d’espaces publicitaires 403
1616 I SECTEURI SECTEURL'encyclopedie des metiers_2015.qxp_J_152x240 mercredi27/05/15 16:17 Page17
RESSOURCES HUMAINES 405
u Assistant de ressources humaines 407
u Auditeur social 407
u Campus manager 408
u Chargé de formation 408
ude gestion des expatriés 409
u Chargé de recrutement409
u Chasseur de têtes410
u Coach 411
u Conseiller en gestion des ressources humaines 411
uen recrutement 412
u Directeur des ressources humaines 412
u Gestionnaire de carrières 413
u Juriste social 414
u Outplacer 414
u Responsable de l’administration du personnel 415
ude l’information et de la communication internes 415
udu personnel 416
SANTÉ ET PARAMÉDICAL 417
u Aide-soignant 419
u Ambulancier 419
u Assistante dentaire 420
u Audioprothésiste 420
u Auxiliaire de puériculture 421
u Chiropraticien421
u Chirurgien-dentiste422
u Diététicien 423
u Ergothérapeute 424
u Infirmier 424
u Manipulateur d’électroradiologie 426
u Masseur-kinésithérapeute 426
u Médecin 427
u Monteur en optique-lunetterie 428
u Opticien-lunetier 428
u Orthopédiste-orthésiste 429
u Orthophoniste 429
u Orthoprothésiste431
u Orthoptiste 431
u Ostéopathe 432
SECTEUR I 1717L'encyclopedie des metiers_2015.qxp_J_152x240 mercredi27/05/15 16:17 Page18
u Pédicure-podologue 432
u Pharmacien 433
u Podo-orthésiste 433
u Préparateur en pharmacie 434
u Prothésiste dentaire435
u Psychomotricien 435
u Puéricultrice 436
u Sage-femme 436
u Secrétaire médicale 437
u Technicien en analyses biomédicales 437
u Visiteur médical438
SECTEUR ANIMALIER 439
u Accompagnateur de tourisme équestre 441
u Animalier de laboratoire 441
u Auxiliaire de santé animale 442
u Cadre d’écurie 442
u Dresseur dans les cirques 443
u Eleveur de chevaux 443
u Enseignant animateur 444
u Entraîneur 444
u Fauconnier 445
u Jockey 445
u Lad-driver/Lad-jockey 446
u Maître-chien 446
u Maréchal-ferrant 447
u Moniteur-éducateur de chiens guides d’aveugles 447
u Soigneur dans un parc zoologique 448
u Taxidermiste448
u Technicien supérieur des services vétérinaires 449
u Technico-commercial en alimentation animale450
u Toiletteur pour animaux de compagnie 450
u Vendeur en animalerie 451
u Vétérinaire 451
u Zoologiste 452
SOCIAL 453
u Agent de développement local 455
u Agent territorial spécialisé des écoles maternelles (ATSEM) 455
u Aide médico-psychologique 456
1818 I SECTEURI SECTEURL'encyclopedie des metiers_2015.qxp_J_152x240 mercredi27/05/15 16:17 Page19
u Animateur socioculturel 456
u Assistant de service social 457
u Assistante maternelle 458
u Auxiliaire de vie sociale, aide à domicile 458
u Conseiller conjugal et familial 459
udans une mission locale ou une PAIO 460
u Conseiller d’insertion et de probation (CIP) 460
u Conseillère en économie sociale et familiale 461
u Délégué à la tutelle 461
u Educateur de jeunes enfants (EJE) 462
u Educateur spécialisé 463
u Educateur technique spécialisé 463
u Médiateur familial 464
u Moniteur-éducateur 464
u Technicienne de l’intervention sociale et familiale 465
SPORT 467
u Conseiller des APS 469
utechnique régional (CTR) 469
u Directeur d’équipement sportif 470
u Educateur des APS 470
u Entraîneur 471
u Inspecteur de la Jeunesse et des Sports 472
u Maître-nageur sauveteur (MNS) 472
u Moniteur de voile 473
u Opérateur des APS473
u Professeur de sport 474
u Professionnels de l’alpinisme et de l’escalade 474
udu management sportif 475
udu ski 475
TOURISME 477
u Agent d’accueil 479
u Agent de développement touristique 479
u Agent de voyages 480
u Animateur 480
u Chef de produit481
u Concepteur forfaitiste 481
u Consultant en tourisme 482
u Directeur d’office de tourisme 483
SECTEUR I 1919L'encyclopedie des metiers_2015.qxp_J_152x240 mercredi27/05/15 16:17 Page20
u Guide accompagnateur 483
u Guide-interprète 484
TRANSPORT ET LOGISTIQUE 487
u Agent de remontée filo-guidée 489
u Agent de transit 489
u Agent logisticien490
u Aiguilleur SNCF 490
u Batelier ou marinier 491
u Capitaine de la marine marchande 492
u Chef d’escale 492
u Chef de gare 493
u Chef mécanicien 493
u Conducteur d’autocar 494
ude bus 494
u Conducteur de métro ou de tramway 495
ude train495
u Conducteur routier 496
u Conseiller à la sécurité 497
u Contrôleur des transports en commun 497
u Déclarant en douane 498
u Déménageur 498
u Docker 499
u Magasinier ou agent de distribution 499
u Marin de la marine marchande 500
u Officier de la Marine nationale 500
u Opérateur de maintenance du matériel ferroviaire roulant 501
u Régulateur de trafic 501
u Responsable d’entrepôt 502
u Responsable d’exploitation 503
ulogistique 503
URBANISME-ARCHITECTURE-BTP 505
u Carreleur 507
u Charpentier bois 507
u Coffreur-boiseur508
u Conducteur d’engins de travaux publics 508
ude travaux et chef de chantier 509
u Coordonnateur de sécurité et de protection de la santé 510
u Couvreur 510
2020 I SECTEURI SECTEURL'encyclopedie des metiers_2015.qxp_J_152x240 mercredi27/05/15 16:17 Page21
u Electricien 511
u Géomètre-topographe 512
u Ingénieur du BTP 513
u Maçon 514
u Menuisier 515
u Métallier 515
u Peintre en bâtiment 516
u Plâtrier 516
u Plombier517
u Solier-moquettiste 517
VIGNE ET VIN 519
u Caviste 521
u Conseiller viticole 521
u Inspecteur et contrôleur viticoles 522
u Maître de chai 522
u Œnologue 522
u Ouvrier viticole 523
u Sommelier523
u Tonnelier 524
u Viticulteur/Vigneron 524
INDEX DES MÉTIERS 525
LISTE DES SIGLES 544
u Ecoles 544
u Diplômes 546
SECTEUR I 2121L'encyclopedie des metiers_2015.qxp_J_152x240 mercredi27/05/15 16:17 Page22L'encyclopedie des metiers_2015.qxp_J_152x240 mercredi27/05/15 16:17 Page23
INTRODUCTION
LES MÉTIERS D’AVENIR
En s’appuyant sur les évolutions actuelles, il semble beaucoup plus facile de faire
des prévisions en matière de secteurs que de métiers. Dans l’absolu, tous les
secteurs embauchent et continueront d’embaucher, ne serait-ce que pour
équilibrer les départs à la retraite et autres vacations. Mais ce qui nous intéresse plus
particulièrement ici, ce sont les secteurs au sein desquels on peut observer des
créations de postes, c’est-à-dire ceux qui connaissent une expansion durable et
continue.
A partir des tendances aujourd’hui constatées et en intégrant le développement
futur de certains besoins, on peut établir que les débouchés de demain seront
assurés par les secteurs du commerce, de l’éducation et de la formation, de la
santé et de l’aide aux personnes, de la culture, de l’environnement, de la sécurité
et du gardiennage, de l’informatique et des hautes technologies.
w Les services
L’explosion du secteur des services ne représente pas une nouveauté en soi, mais
ce phénomène, déjà bien avancé dans tous les pays industrialisés, n’est pas prêt
de s’essouffler. Commerce, assurances, finance, santé, transports, formation,
éducation, loisirs… : le secteur tertiaire est vaste et très diversifié. Et pour cause
de concurrence, cette profusion et cette variété vont perdurer et se développer en
favorisant notamment la création de nouvelles activités. Souple et ouvert à
l’innovation (car très concurrentiel), ce secteur s’adresse à deux publics très
demandeurs : les entreprises d’une part et les particuliers de l’autre, lesquels sont de
gros consommateurs de services.
Du côté des entreprises, les plus fortes demandes concernent les services de
nettoyage industriel, de conseil et d’assistance (études de marché, analyses,
assistance juridique, services externes tels que le secrétariat, le téléphone, etc.) et de
maintenance (la panne est devenue une véritable hantise…). En termes de
création d’emplois, la progression des services aux entreprises apparaît deux fois plus
importante que celle des services aux particuliers.
Du côté des particuliers, les loisirs et les transports, la santé et le cadre de vie
(sécurité, environnement, médiation, aide ménagère et familiale, etc.) sont les
grands créneaux porteurs et créateurs d’emplois à l’avenir. Après avoir cherché à
INTRODUCTION I 23L'encyclopedie des metiers_2015.qxp_J_152x240 mercredi27/05/15 16:17 Page24
remplacer les hommes par les machines dans tous les domaines, on constate que
l’amélioration de la qualité de la vie passe par la satisfaction d’une demande
croissante en contacts humains. Aujourd’hui déjà, on assiste à une explosion des services
aux particuliers, et notamment de tout ce qui touche aux aides à domicile, sans oublier
le développement prodigieux des activités liées à l’enlèvement et au traitement des
déchets (aussi bien pour les entreprises que les particuliers), ainsi qu’aux secteurs des
assurances et de la finance.
Les services aux particuliers
Pour gagner du temps, pour se libérer de certaines contraintes et pour réussir à gérer
les situations difficiles, les ménages (du célibataire à la famille nombreuse) sont de
plus en plus demandeurs d’aides extérieures. Ces services aux particuliers prennent
de multiples formes : assistants maternels, aide familiale, services à domicile,
gardiennage, mais aussi conseil et information (tous domaines), aide psychologique et de plus
en plus assistance aux personnes âgées, etc. Le secteur associatif déjà très impliqué
dans le domaine, continuera à prendre le relais là où le secteur marchand et les
institutions seront défaillants.
w Le développement durable
Développement durable et environnement sont aujourd’hui incontournables. Le Grenelle
Environnement qui vise à prendre des décisions à long terme dans ces deux secteurs
eet l’Agenda 21, plan d’action pour le XXI siècle qui décrit les secteurs où le
développement durable doit s’appliquer dans le cadre des collectivités territoriales en sont
la preuve. L’Etat investit et les entreprises privées suivent. Des milliers d’euros
sont consacrés à la prévention de notre environnement et de nouveaux métiers
apparaissent. A ce titre, les secteurs des énergies renouvelables, de l’éco-construction et
du recyclage des déchets sont dynamiques en termes de recrutement. Le site de
l’Apec (http://cadres.apec.fr) propose près d’un millier d’offres en rapport avec le
développement durable.
w La grande distribution
La grande distribution, et en particulier le hard-discount, connaît encore de beaux
jours. En effet, depuis 2007, les chaînes de distribution à bas prix connaissent une
embellie en raison de l’augmentation des prix dans les enseignes dites « classiques »
due à la flambée des prix des cours des matières premières et du pétrole.
w L’information et la communication
La communication est le moyen de transmettre des informations. Or la disponibilité et
la diversité des informations, ainsi que la technicité et la fiabilité des moyens de
24 I INTRODUCTIONL'encyclopedie des metiers_2015.qxp_J_152x240 mercredi27/05/15 16:17 Page25
communication profitent largement du développement des sciences et des
technologies. Avec une forte tendance à l’individualisation pour améliorer leur
efficacité : les outils de communication sont de plus en plus individuels et la sélection des
informations personnalisée. Autre tendance actuelle : l’interactivité des échanges.
w Le secteur commercial
Comme le souligne l’Apec, les recrutements de cadres devraient rester stables en
2015. Les recruteurs devraient probablement concentrer leurs recherches vers des
professionnels ayant entre 1 et 10 ans d’expérience, situant ainsi la fourchette de
recrutement dans le secteur commercial entre 16 500 et 19 300 postes. En revanche,
les cadres de plus de 15 ans d’expérience pourraient connaître des difficultés
d’embauche (- 2 % par rapport aux deux années précédentes). (Source : Apec Perspectives
de l’Emploi Cadre 2015).
w La santé
La santé semble depuis quelque temps déjà revenue au centre des préoccupations et
elle le restera encore longtemps. La condition physique (forme, longévité), avec des
dimensions morales (dynamisme, sociabilité) et mentales (capacités intellectuelles),
occupe les esprits de façon croissante. C’est la raison pour laquelle toutes les
disciplines, les services et les produits qui contribuent à la santé (dans un sens très large
du terme) vont suivre le mouvement : professions médicales et paramédicales,
pharmacie et parapharmacie, activités sportives et de relaxation, alimentation «
énergétique » et « thérapeutique », produits de beauté, etc.
Selon le ministère de la Santé, la santé est un secteur d’avenir. Depuis trois ans, le
secteur des métiers de la santé, qui représente actuellement 6,58 % de la population
active recrute sous l’effet conjugué de deux facteurs démographiques : celui du
vieillissement de la population et son accroissement naturel et celui du renouvellement
des professionnels de la santé et l’augmentation de leur densité puisque les départs à
la retraite des professionnels de santé sont importants depuis déjà sept ans et le
resteront jusqu’en 2020/2025.
L’HÔTELLERIE-RESTAURATION
L’édition 2015 de l’étude annuelle des tendances du tourisme et de l’hôtellerie, réalisée
par Deloitte et In Extenso présente un bilan 2014 mitigé, à l’image de l’année précédente.
Ainsi, la fréquentation hôtelière continue de baisser dans les catégories « économiques »
(entre - 2 % et - 3,5 %) confirmant l’érosion du secteur depuis trois ans. En contrepartie,
la catégorie haut de gamme et l’hôtellerie de luxe enregistrent des progressions
respectives de 1,5 % et 0,2 %. L’étude indique également que pour améliorer ses perspectives
à court terme, le secteur devra renforcer ses investissements dans les nouvelles
technologies et l’innovation (ex. : reconversion d’immeubles, hôtellerie expérientielle) et
améliorer l’accueil des visiteurs.
INTRODUCTION I 25L'encyclopedie des metiers_2015.qxp_J_152x240 mercredi27/05/15 16:17 Page26
Cela dit, comme l’indique l’enquête annuelle Besoins en main d’œuvre (BMO) 2014 du
Pôle Emploi, les employés d’hôtellerie continuent à être très recherchés. Ils représentaient
près de 225 000 emplois en 2014, dont 61,6 % de saisonniers et près de la moitié des
employeurs a eu du mal à recruter. Preuve que malgré la conjoncture économique, ce
secteur a toujours besoin de personnel.
w La culture
L’année 2014 a enregistré une augmentation globale de la fréquentation des musées
nationaux après une année 2013 stable par rapport à l’année précédente (+ 90% pour
le Petit Palais, + 15 % pour le Musée du Quai Branly, 100 000 visiteurs
supplémentaires au Louvre et 650 000 visiteurs supplémentaires au Musée d’Orsay grâce aux
expositions temporaires). De son côté, le chiffre d’affaires de l’édition a peu baissé
(- 1,2 %), le livre représentant toujours 53 % du marché des biens culturels et près de
16 000 salariés, et ce malgré un budget pour le ministère de la Culture légèrement en
baisse pour la troisième année consécutive (7 milliards d’euros en 2015 contre
7,26 milliards d’euros en 2014).
w La fonction publique
Malgré la volonté du gouvernement de faire des économies de plusieurs milliards
d’euros sur les fonds publics, la fonction publique recrute toujours. Selon, le rapport
des chiffres-clés 2014 du ministère de la Décentralisation et de la Fonction Publique,
les chiffres sont optimistes pour la fonction publique territoriale (+ 32 164 agents) et
la fonction publique d’Etat (+ 24 971 postes). Après une politique de
non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite entre 2007 et 2012, l’emploi
public s’est stabilisé.
Le top 10 des entreprises qui recrutent en 2015
Prévisions de
Secteur
recrutement
Mc Donald’s Loisirs, tourisme, restauration 30 000
Onet Industries, propreté et services 25 800
GSF Propreté et services 20 500
GDF Suez Industries, matières premières 9 000
Eurodisney Loisirs, tourisme, restauration 8 200
Carrefour France Commerce, distribution 7 500
Quick Loisirs, tourisme, restauration 7 000
26 I INTRODUCTIONL'encyclopedie des metiers_2015.qxp_J_152x240 mercredi27/05/15 16:17 Page27
Elior Restauration et services 6 400
SNCF Transports, automobiles, cycles 6 000
Axa Assurances, banque 5 500
Source : Le Figaro septembre 2014 (www.lefigaro.fr).
LEXIQUE DES FORMATIONS
Au fil de cet ouvrage, vous trouverez les sigles des différents diplômes du système
éducatif français. Afin de vous éclairer sur le niveau et l’accès à ces formations, nous
vous proposons un lexique des formations.
• Bac général : le baccalauréat général se suit en un an après une classe de première
générale, il peut être scientifique (S), économique (ES) ou littéraire (L). Le bac général
permet une poursuite d’études dans le supérieur (universités, classes préparatoires
aux grandes écoles, DUT, BTS, écoles spécialisées).
• Bac pro : le baccalauréat professionnel se prépare en trois ans après la troisième. Il
atteste l’aptitude à exercer une activité professionnelle hautement qualifiée dans l’une
de ses 80 spécialités (aéronautique, commerce, fonderie, hygiène et environnement,
logistique, métiers de la mode-vêtements, mise en œuvre des matériaux, métiers du
cuir, optique lunetterie, services en milieu rural, technicien d’usinage, travaux publics,
vente…). Les lycéens suivent une seconde, une première et une terminale
professionnelles. Si l’insertion professionnelle reste l’objectif prioritaire des élèves de
baccalauréat professionnel, la poursuite d’études en BTS tend à se développer.
• Bac techno : on compte huit baccalauréats technologiques que l’on peut suivre en
un an après une première technologique. Les huit bacs technos sont : STMG (sciences
et technologies du management et de la gestion), STI2D (sciences et technologies de
l’industrie et du développement durable), STD2A (sciences et technologies du design
et des arts appliqués), STL (sciences et technologies de laboratoire), ST2S (sciences et
technologies de la santé et du social), STAV (sciences et technologies de l’agronomie
et du vivant), TMD (techniques de la musique et de la danse) et hôtellerie. Le bac
techno permet une poursuite d’études dans le Supérieur (universités, classes
préparatoires aux grandes écoles, DUT, BTS, écoles spécialisées).
• BEP : le Brevet d’études professionnelles est un diplôme intermédiaire intégré au
parcours professionnel mais n’est pas obligatoire pour obtenir le bac professionnel.
INTRODUCTION I 27L'encyclopedie des metiers_2015.qxp_J_152x240 mercredi27/05/15 16:17 Page28
Depuis la rénovation de la voie professionnelle, le BEP ne peut plus être préparé
en formation initiale. Quand le BEP relève du domaine agricole, on parle de BEPA.
• BMA : le Brevet des métiers d’art est un diplôme de même niveau que le bac.
• BP : le Brevet professionnel se prépare en deux ans par la voie de l’apprentissage
après un CAP ou un BEP.
• BTS : le Brevet de technicien supérieur nécessite deux années d’études après le bac
dans une STS (section de techniciens supérieurs). Le BTSA (Brevet de technicien
supérieur agricole), quant à lui, est l’homologue du BTS dans le secteur agricole.
• CAP : le Certificat d’aptitude professionnelle se prépare en deux ans après la
troisième dans un lycée professionnel, il peut être suivi au sein d’un CFA (centre de
formation des apprentis) par la voie de l’apprentissage. Le CAPA (Certificat d’aptitude
professionnelle agricole) se réalise dans les mêmes conditions que le CAP.
• Deust : le Diplôme d’études universitaires scientifiques et techniques est un diplôme
de niveau bac + 2, ouvert aux bacheliers. Créé en partenariat avec la région dont il
dépend géographiquement, il répond à une demande concrète en termes de formation.
• DMA : le diplôme des métiers d’art, de niveau bac + 2, nécessite deux ans d’études
après le bac technologique STI arts appliqués ou un BMA.
• Doctorat : il correspond aux trois ans de préparation de la thèse, il se prépare après
l’obtention d’un master. De niveau bac + 8, il sanctionne la réalisation de travaux de
recherche originaux et de haut niveau.
• DU : le diplôme universitaire propose généralement une formation dans un domaine
très précis pour lequel il n’existe pas en France de diplôme national. Il se prépare en
un an. Il existe à tous les niveaux de l’enseignement supérieur.
• DUT : le Diplôme universitaire de technologie est un diplôme de l’enseignement
supérieur dispensé dans les IUT (instituts universitaires de technologie). Il requiert
deux ans après le bac.
• IUP : les instituts universitaires professionnalisés proposent des cursus
universitaires de type ingénieur. Le recrutement s’effectue à bac + 2 et le cycle est de trois
ans. Les IUP délivrent une licence au titre de l’IUP et de la spécialité, puis un master
professionnel en deux ans, tout en gardant les titres d’ingénieurs maîtres.
28 I INTRODUCTIONL'encyclopedie des metiers_2015.qxp_J_152x240 mercredi27/05/15 16:17 Page29
• Licence : elle est accessible après le bac. Son cycle est de trois ans (L1, L2, L3).
La spécialisation est progressive pour permettre soit le choix d’une licence
professionnelle en fin de deuxième année accessible, soit la poursuite d’études.
• Licence professionnelle : elle accueille des publics divers issus aussi bien des
formations générales (L2) que des formations professionnalisées (BTS, DUT) ou en
formation continue. D’une durée d’un an, elle comporte un stage de douze à seize
semaines ainsi qu’un projet tutoré. Elle confère un niveau bac + 3.
• Masters : ils sont accessibles avec une licence et ont une durée de deux ans (M1,
M2). Le master professionnel privilégie l’insertion dans la vie active et le master
recherche mène généralement à la recherche et à l’enseignement. Le master est un
diplôme de niveau bac + 5.
• MC : la Mention complémentaire se prépare dans un lycée professionnel, en un an
après certains CAP, BEP ou bacs pro, voire après un bac techno ou un bac général. Elle
peut se préparer par la voie de l’apprentissage.
ET QUELQUES AUTRES…
BM : brevet de maîtrise
BT : brevet de technicien
BTA : brevet de technicien agricole
BTM : brevet technique des métiers
DE : diplôme d’Etat
DT : diplôme de technicien
MBA : master of Business Administration
Miage : maîtrise de méthodes informatiques appliquées à la gestion des entreprises
MST : maîtrise des sciences et techniques
INTRODUCTION I 29L'encyclopedie des metiers_2015.qxp_J_152x240 mercredi27/05/15 16:17 Page30
A noter
Les salaires sont donnés à titre indicatif et exprimés en salaires nets mensuels.
Pour connaître la signification des différents sigles que vous rencontrerez dans les
fiches métiers, reportez-vous au lexique des formations (voir page 27), ainsi qu’aux
listes en fin d’ouvrage (pages 543-545).L'encyclopedie des metiers_2015.qxp_J_152x240 mercredi27/05/15 16:17 Page31
ADMINISTRATIF
SECRÉTARIAT
+
ADMINISTRATIF - SECRÉTARIAT I 31L'encyclopedie des metiers_2015.qxp_J_152x240 mercredi27/05/15 16:17 Page32
u Adjoint administratif de première classe de l’éducation nationale
et de l’enseignement supérieur (ADJAENES) 33
u Attaché d’administration de l’éducation nationale
et de supérieur (ADAENES) 33
u Chargé d’accueil 34
u Secrétaire 34
u Secrétaire administratif de l’éducation nationale
et de l’enseignement supérieur (SAENES) 35
u Secrétaire-assistante de direction 35
ujuridique 36
32 I ADMINISTRATIF - SECRÉTARIATL'encyclopedie des metiers_2015.qxp_J_152x240 mercredi27/05/15 16:17 Page33
ADJOINT ADMINISTRATIF DE PREMIÈRE CLASSE
DE L’ÉDUCATION NATIONALE ET DE L’ENSEIGNEMENT
SUPÉRIEUR (ADJAENES)
Ses missions
Il exerce des tâches administratives d’exécution comportant la connaissance et
l’application de règlements administratifs. Il a vocation à exercer au sein de l’administration
centrale, dans les services déconcentrés (rectorats d’académie) et dans les
établissements d’enseignement. Il peut assurer des fonctions de secrétariat ou de gestion dans
un collège, un lycée ou un établissement d’enseignement supérieur, comme dans une
structure administrative du ministère de l’Éducation nationale, du ministère de
l’enseignement supérieur et de la recherche ou du ministère des sports.
Sa formation
Concours déconcentré sans condition de diplôme ou d’âge.
Sa rémunération
De 1 472,43 à 1 745,62 euros bruts en fin de carrière (sans les éventuelles primes ou
indemnités).
ATTACHÉ D’ADMINISTRATION DE L’ÉDUCATION
NATIONALE ET DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR
(ADAENES)
Ses missions
Lorsqu’il est affecté dans des établissements scolaires et universitaires, il contribue à
l’éducation et à la formation des élèves ou des étudiants. Dans les services centraux
ou déconcentrés et dans les établissements publics autres que d’enseignement,
il participe à l’élaboration et à la mise en œuvre de la politique publique d’éducation.
Il est chargé de fonctions de conception, d’expertise, de gestion et de pilotage d’unités
administratives. Il peut être appelé à remplir les fonctions d’ordonnateur secondaire et
se voir confier la gestion matérielle et financière d’un établissement.
Sa formation
Concours interne.
Rémunération
De 1 615,97 euros à 3 046,73 euros.
ADMINISTRATIF - SECRÉTARIAT I 33L'encyclopedie des metiers_2015.qxp_J_152x240 mercredi27/05/15 16:17 Page34
CHARGÉ D’ACCUEIL
Ses missions
Le chargé d’accueil est la première image d’un établissement, d’une entreprise, d’une
banque, d’un magasin ou d’une administration. Il est en effet le premier interlocuteur
du client ou du visiteur. Son rôle consiste à l’accueillir et à répondre au mieux à toutes
ses demandes. Dans le cas d’un accueil téléphonique, le but reste le même : satisfaire
l’interlocuteur en transmettant la communication à la bonne personne ou en prenant
un message. Ce poste clé peut impliquer des missions annexes telles que la
distribution du courrier, la commande d’un coursier, la préparation de salles de réunion…
Sa formation
Bac pro accueil, relation clients et usagers.
Rémunération
1 500 euros bruts en début de carrière.
SECRÉTAIRE
Ses missions
Selon le service où elle travaille (la profession est largement féminine), ses
compétences varient. Cependant, ses activités consistent la plupart du temps à la saisie sur
ordinateur, au classement des dossiers, aux contacts téléphoniques, aux prises de
rendez-vous… Elle doit donc maîtriser les logiciels de traitement de texte et les
tableurs, l’utilisation de la télécopie et d’internet. Elle se charge bien souvent, dans les
petites structures, de l’accueil des personnes, de la frappe du courrier, de
l’organisation des réunions ou de la tenue de l’agenda de son supérieur.
Interface entre le service et l’extérieur, elle joue un rôle de coordination et
d’organisation au sein de l’équipe. Elle doit faire preuve d’une compréhension fine des activités
de l’entreprise, de ses partenaires, d’explications techniques sommaires et savoir
détecter certains dysfonctionnements du service.
Sa formation
Bac pro gestion-administration, BTS assistant de gestion PME-PMI.
Rémunération
1 600 euros bruts mensuels.
34 I ADMINISTRATIF - SECRÉTARIATL'encyclopedie des metiers_2015.qxp_J_152x240 mercredi27/05/15 16:17 Page35
SECRÉTAIRE ADMINISTRATIF DE L’ÉDUCATION
NATIONALE ET DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR
(SAENES)
Ses missions
Un secrétaire administratif est chargé de tâches administratives d’application. Il
participe à la mise en œuvre des textes de portée générale et exerce des tâches
administratives de gestion dans les domaines des ressources humaines, logistiques, financiers
ou comptables. Il peut se voir confier des tâches de rédaction et être chargé de
l’animation d’une équipe. Il peut également assurer des fonctions d’assistant de direction.
Sa formation
Concours niveau bac.
Rémunération
De 1 486,32 à 2 250,32 euros en fin de carrière (classe normale).
SECRÉTAIRE-ASSISTANTE DE DIRECTION
Ses missions
Se charger des tâches en amont pour éviter à son responsable d’être envahi par des
questions secondaires : tel est le credo de la secrétaire-assistante de direction. Elle
réalise les missions les plus classiques comme les plus variées : maîtrise des outils
informatiques, tâches d’organisation et de coordination, traitement et exploitation de
l’information, organisation de rendez-vous, gestion des affaires, encadrement, voire
formation, d’une équipe… Elle est surtout en contact permanent avec un ou plusieurs
responsables qu’elle assiste du rappel d’une soirée en famille jusqu’à des propositions
concernant certains dossiers.
Sa formation
BTS assistant de manager. Une formation complémentaire dans un autre domaine
(licence littéraire, de droit, d’économie, etc.) est appréciée des recruteurs. La maîtrise
de l’anglais est obligatoire.
Rémunération
Environ 1 600 euros.
ADMINISTRATIF - SECRÉTARIAT I 35L'encyclopedie des metiers_2015.qxp_J_152x240 mercredi27/05/15 16:17 Page36
SECRÉTAIRE-ASSISTANTE JURIDIQUE
Ses missions
Secrétaire spécialisée, elle assiste avocats, avoués, huissiers, notaires. Elle peut
également être la collaboratrice des services juridiques d’entreprises. Les grandes
entreprises apprécient leur bonne connaissance du fonctionnement des juridictions, des
procédures existantes et du vocabulaire spécifique au secteur. Elle assure bien
entendu les tâches traditionnelles du secrétariat (accueil, saisie, gestion d’agenda,
préparation et classement des dossiers, standard…). Dans certaines structures, elle
peut être cantonnée à de la dactylographie mais la plupart du temps elle peut aussi
organiser des réunions, y assister et en faire le compte rendu. De ce fait, elle doit être
douée d’une bonne expression orale et écrite et maîtriser les outils bureautiques. La
pratique d’une ou deux langues étrangères est le plus souvent nécessaire pour la
transcription de documents sur des règlements internationaux.
Sa formation
BTS assistant de manager, complétés par une formation juridique ; DUT carrières
juridiques, Deust assistanat juridique.
Rémunération
Elle est d’environ 1 500 euros pour une débutante mais tout dépend de la qualification
(expérience et diplômes).
& POUR EN SAVOIR PLUS
Quelques ouvrages parus aux éditions Studyrama :
Adjoint administratif territorial, collection « Concours »
Le guide des concours de la fonction publique, collection « Guides J »
Le site internet www.assistanteplus.fr, premier site d’emploi pour les secrétaires et
assistant(e)s : vous y trouverez des offres d’emploi, des fiches pratiques, etc.
36 I ADMINISTRATIF - SECRÉTARIATL'encyclopedie des metiers_2015.qxp_J_152x240 mercredi27/05/15 16:17 Page37
AÉRONAUTIQUE
Q
AÉRONAUTIQUE I 37L'encyclopedie des metiers_2015.qxp_J_152x240 mercredi27/05/15 16:17 Page38
u Agent technique 39
u Agents commerciaux 39
u Astronaute 40
u Câbleur 41
u Contrôleur aérien/Aiguilleur du ciel 41
u Hôtesse de l’air/Steward 42
u Ingénieur commercial/Ingénieur marketing 43
ude recherche 43
u Ingénieur des études et de l’exploitation de l’aviation civile (IEEAC) 44
udu contrôle de la navigation aérienne (ICNA) 44
u Ingénieur électronicien des systèmes de la sécurité aérienne (IESSA) 45
u Mécanicien 45
u Personnel d’encadrement 46
u Pilote de chasse 46
u Pilote de ligne 47
u Stratifieur 47
u Technicien d’intégration d’équipements électroniques 48
u Tde préparation de vols 49
u Technicien supérieur de l’aviation49
38 I AÉRONAUTIQUE

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant