Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Processus de Bologne et enseignement supérieur au Maghreb

De
231 pages
En Europe, comme au Maghreb, où le processus de Bologne est mis en application depuis 2003-2004, ce réformisme tend à changer radicalement les systèmes d'enseignement supérieur et les universités. Se posent alors quelques questions : allons-nous vers une marchandisation généralisée d'un secteur jusque-là non marchand ? N'y a-t-il pas volonté des pouvoirs de transformer les systèmes d'enseignement supérieur en instruments de guerre économique ?
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

P r o c e s s u s d e B o l o g n e e t E n s e i g n e m e n t s u p é r i e u r a u M a g h r e b
EUROPE-MAGHREB Collection dirigée par Michel Quitout La collection Europe-Maghreb est une collection pluridisciplinaire, ouverte à la communauté scientifique. Elle se veut un lien privilégié de rencontres intellectuelles et d’échanges interculturels euro-maghrébins. Elle entend s’attacher à la compréhension des sociétés et des cultures des deux rives de la Méditerranée occidentale. A travers les outils et les disciplines qu’offre la science moderne, les chercheurs sauront explorer les multiples facettes de ce creuset des civilisations et des cultures dans un souci d’objectivité et de scientificité. Les approches sont ouvertes non seulement sur les leçons du passé et les expériences du présent, mais également sur les enjeux prospectifs du nouveau millénaire. Déjà parus Ahmed GHOUATI,Processus de Bologne et Enseignement supérieur au Maghreb,2011. Ahmed GHOUATI,Ecole et imaginaire dans l’Algérie coloniale, 2009. Michel QUITOUT (éd.),Une ville, une œuvre. Anthologie de nouvelles sur les villes du Maroc, 2009. Michel QUITOUT et Julia SEVILLA MUÑOZ (éd.),Traductologie, proverbes et figements, 2009. Michel QUITOUT,Paysage linguistique et Enseignement des Langues au Maghreb des Origines à nos Jours, 2007. Michel QUITOUT,Bouquet de Proverbes Libyens.Traduits et commentés, 2007. OMRAN MOHAMED BURWAIS,Chronique d’une pendaison mémorable. Omar al Mokhtar et la résistance libyenne à l’Italie coloniale,traduction de Michel Quitout et Ali Chouehdi, 2007. El Mostafa CHADLI,Contes populaires de Maknassa, 2006. Michel QUITOUT (éd.),Proverbes et énoncés sentencieux, 2002.
Ahmed GHOUATI
P r o c e s s u s d e B o l o g n e e t E n s e i g n e m e n t s u p é r i e u r a u M a g h r e b
© L’Harmattan, 2011 5-7, rue de l’Ecole polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-13351-8 EAN : 9782296133518
A la mémoire de mes parents « Les universités sont en vérité responsables. Mais nous, dans l'enseignement supérieur, avons besoin d'avoir l'initiative de la définition de ce dont nous sommes responsables. On nous demande de fournir des statistiques d'admission et d'achèvement, des résultats de tests standardisés destinés à mesurer la "valeur ajoutée" des années d'université, le montant des recettes tirées de la recherche, le nombre de publications des enseignants. Ces mesures sont certainement utiles, mais nos objectifs sont beaucoup plus ambitieux et par conséquent notre responsabilité plus difficile à expliquer. L'essence de l'université est qu'elle est responsable envers le passé et l'avenir d'une manière qui peut (doit) entrer en conflit avec les demandes du moment. Nos engagements sont intemporels et nous sommes mal à l'aise pour les justifier en termes instrumentaux. Nous les poursuivons "pour eux-mêmes" parce qu'ils définissent ce qui au cours des siècles nous a fait humains, non parce qu'ils peuvent accroître notre compétitivité internationale, et ces investissements ont des rendements que nous ne pouvons ni prédire ni mesurer… Les universités, par nature, nourrissent une culture de turbulence et même d'indiscipline. Il n'est pas facile de convaincre une nation ou le monde de respecter, encore moins de financer, des institutions dont la vocation est de défier les postulats fondamentaux de la société. Harvard maintiendra, j'en suis sûre, les traditions de liberté académique et de tolérance envers l'hérésie »(Discours inaugural de Mme le Pr Faust, Université de Harvard, 12 octobre 2007).
TABLE DES MATIERES
SIGLES ET ABREVIATIONS
LEXIQUE
AVANT-PROPOS
INTRODUCTION
I.
POSITION DU PROBLEME
11
13
15
19
27
Le processus de Bologne au Maghreb : vers une intégration économique et politique après une adhésion à l’économie de marché 27 A. L’intégration du Maghreb dans la NDIT, mais avec un rôle traditionnel 28 B. L’intégration politique et culturelle : une perte d’autonomie 33
II. L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR MAGHREBIN INTEGRE AU PROCESSUS DE BOLOGNE 37 1. Un processus pour globaliser l’enseignement supérieur 37 2. Un mode d’appropriation du processus très institutionnel 40 3. Une mise en œuvre peu conforme aux traditions universitaires 42 4. Un bilan plus politique que pédagogique 45
III. L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR EN ALGERIE 53 1. Une réforme tardive, au service d’un projet industrialiste 55 2. RES : amélioration du rendement, mais sous-encadrement chronique 57 3. Un manque de débouchés pour les diplômés 62 4. La réforme LMD : une réforme « globale » mais un faible impact sur les usagers 66 5. Recherche universitaire publique : un système très récent et peu autonome 74
IV. L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR AU MAROC 81 1. Un secteur au service de l’Etat et de l’administration 83 2. Un enseignement supérieur de plus en plus dense, mais foncièrement dual 86 3. L’Université, « usine à chômeurs » ? 93
4. Un potentiel de recherche considérable à l’Université, mais un secteur en mal d’autonomie 99
V. L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR EN TUNISIE 105 1. Modernisation du pouvoir central et affaiblissement de l’enseignement supérieur traditionnel 105 2. Un système d’enseignement supérieur à vocation développementaliste et moderniste 108 3. L’amorce d’une mutation libérale : l’enseignement supérieur comme moyen pour rentrer dans l’économie de marché 112 4. Des résultats insuffisants au regard du niveau d’investissement 116 5. Le processus de Bologne : une professionnalisation accrue de l’enseignement supérieur 120
VI. ENQUETE EXPLORATOIRE AUPRES D’ENSEIGNANTS ET D’ENSEIGNANTS-CHERCHEURS
1.
2.
3.
4.
Les enseignants et l’institution
Finalités de la recherche et autres activités dans l’institution
Les conditions d’exercice
Langues de travail, pédagogie, TICE et formation continue
5. L’institution, la société et le monde économique
6. L’institution dans le contexte international
7. Les pouvoirs publics et l’institution
CONCLUSION GENERALE ET PERSPECTIVES
NOTES ET REFERENCES
ANNEXE
127
134
145
154
161
169
176
185
199
205
221