//img.uscri.be/pth/4962c4967a6fc2b7756ba9c6ac57d1bc5d8a80ee
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Regards croisés sur l'échec scolaire au Sud-Kivu (R.D Congo)

De
140 pages
Dû à l'heureuse initiative du Père Patrice Mukata, cet ouvrage prolonge sa recherche sur l'échec scolaire dans les écoles catholiques de Bukavu, à l'est de la République Démocratique du Congo. D'après l'auteur, il est possible que tout élève réussisse car l'échec scolaire " n'est pas une fatalité ! ".
Voir plus Voir moins
Sous la direction de Patrice MUKATA BAYONGWA
Regards croisés sur l’ au SudKivu (R.D. Congo)
Préface de Guy AVANZINI
Regards croisés sur l'échec scolaire au Sud-Kivu (R.D. Congo)
Sous la direction de l’Abbé Patrice MUKATA BAYONGWA
REGARDS CROISESSUR L'ECHEC SCOLAIRE AUSUD-KIVU (R.D.CONGO)Préface du Professeur Guy AVANZINI L’Harmattan
Séance interdisciplinaire tenue à Bukavu (R.D. Congo) sur le phénomène de l’échec scolaire le 4 juillet 2013 Avec la collaboration de : Rigobert KABAMBA, Bosco MUCUKIWA, Muke ZIHISIRE, Abbé Roger MPONGO et Wenceslas BUSANE © L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-03163-7 EAN : 9782343031637
DÉDICACE À l’illustre pédagogue, Père Geor es Defour, Missionnaire d’Afrique (Père Blanc) et fondateur du mouvement Xavéri, avec notre ratitude our son zèle missionnaire et son témoignage de foi engagée dans la romotion de la eunesse africaine, Nous dédions ce livre
PRÉFACE Dû à l’heureuse initiative du Père Patrice Mukata, cet ouvrage prolonge sa recherche sur l’échec scolaire dans les écoles catholiques de Bukavu, analysé dans la thèse de doctorat de sciences de l’éducation qu’il a brillamment soutenue au printemps 2013 devant l’Institut Catholique de Paris. Il procède en effet du Colloque qu’il a, dès juillet 2013, suscité dans son diocèse pour approfondir la même thématique. Ce volume est intéressant et original à un double titre : D’abord, parce qu’il ne se contente pas, comme la plupart de très nombreuses publications sur ce sujet, d’analyses psychologiques ; il rassemble cinq « regards croisés » d’ordre philosophique, sociologique, théologique, juridique et pédagogique, qui renouvellent l’objet. En outre, ces textes émanent tous de chercheurs africains qui, à partir de leurs compétences respectives, réfléchissent sur les situations éducatives de leur pays, et élaborent ainsi une pédagogie congolaise spécifique. Dépassant d’emblée les lamentations du style syndicalo-politicien sur l’absence des moyens, ils savent, sans en écarter la prise en considération, montrer comment le combat contre l’échec requiert d’abord de ne pas s’abandonner au fatalisme induit par une anthropologie différenciatrice de type gaussien, qui accepte naïvement l’inégalité des capacités ; il exige aussi de mobiliser la motivation du corps enseignant comme celle des chefs d’établissement. Cela appelle simultanément de postuler l’éducabilité de tous, condition première de la lutte pour la réussite. Aussi bien comme le souligne le Père Roger Mpongo, cette attitude est indissociable de la vision
9