Bien lire et aimer lire - Livre 1

De
Publié par

Une méthode de lecture, même excellente, n'a son plein effet que lorsqu'elle va jusqu'au bout : rendre l'enfant capable de lire couramment et d'aimer lire.
Bien lire et Aimer lire présente une démarche originale associant phonétique et gestuelle qui garantit l'atteinte de cet objectif.
Cet ouvrage de référence, déjà utilisé auprès de plus de 450 000 enfants, constitue un guide sûr et précieux pour réussir l'apprentissage de la lecture : destiné aux enfants du cycle des apprentissages fondamentaux qui apprennent à lire, il est particulièrement recommandé à tous ceux qui éprouvent des difficultés à lire et/ou qui souffrent de dyslexie.
Cette méthode, illustrée par les photos des gestes ainsi que les dessins des mots nouveaux, est destinée aux enseignants dans les établissements scolaires et à leurs élèves, aux orthophonistes et aux rééducateurs, ainsi qu'aux parents qui suivent de près les apprentissages de leurs enfants.
Bien lire et Aimer lire connaît un succès grandissant et participe,
plus que tout autre, à la grande priorité que constitue la lutte
contre l'illettrisme.
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782710128113
Nombre de pages : 288
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Clotilde Silvestre de Sacy Bien lire et Aimer lire
Méthode phonétique et gestuelle créée par Suzanne Borel-Maisonny
LIVRE 1 :Cycle 2 (CP-CE1)
Direction éditoriale : Sophie Courault Édition : Sylvie Lejour Coordination éditoriale : Maud Taïeb Relecture – correction : Carole Fossati Composition : Myriam Dutheil
Illustrations : Florence Delclos Photographies : Patrick Depelsenaire Couverture : Arnaud Lhermitte
© 1960 ESF éditeur Division de la société Intescia 52, rue Camille-Desmoulins 92448 Issy-les-Moulineaux cedex
www.esf-editeur.fr
e 36 édition 2014 ISBN 978-2-7101-2811-3 ISSN 1158-4580
Le Code de la propriété intellectuelle n’autorisant, aux termes de l’article L. 122-5, 2° et 3° a), que les « copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une uti-lisation collective » et, d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple ou d’illustration, « toute représentation ou reproduction intégrale, ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit, ou ayants cause, est illicite » (art. L. 122-4). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles L. 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
PLAN DE L’OUVRAGE
Préface, Suzanne Borel-Maisonny 7 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Une méthode complète, C. Silvestre de Sacy. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .8 Comment utiliser cet ouvrage : déroulement d’une séquence, C. Silvestre de Sacy. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . 12 . . . . . . . . . . . . . . . . Tableau des signes phonétiques de chaque geste. . . . . . . . . . . . . . . . . .14
Les voyelles a – o – é – u – i – y – e. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .18
Minuscules et majuscules des voyelles. . . . . .21 . . . . . . . . . . . . . . . .
re Les consonnes continues(1 série) l – mr. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .22 . . . . . . . . . . . . . . . .
Cas particuliers : Lettres finales muettes : « e », « s », « t » 26 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
e Les consonnes continues(2 série) v – jz. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .28 f – sch32 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Graphies des lettres apprises
36 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Consonne + voyelle + voyelle38 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Consonne + voyelle + consonne40 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Cas particuliers : un42 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . n46 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . une48 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
3
Les consonnes occlusives sourdes p50 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . t. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .54 c. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .58
re Les consonnes occlusives sonores(1 série) d . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . b . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
64 70
La lettre « e » e72 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . è – ê78 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . est80 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . les, des, mes,etc. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .82 « nt »(en fin de mot). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .84
e Consonnes occlusives sonores(2 série) g – gu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .86
Graphies des lettres apprises
. . . . . . . . . . . .89 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Consonne + consonne + voyelle. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Voyelles nasales, diphtongues et graphies complexes an – am. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . on – om. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . oi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . oin . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ou . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . h . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . elle. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . qu – k . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . au – eau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . et(mot invariable). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . in – im – ym . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ai – ei . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . et(à la fin du mot). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . er – ez(à la fin du mot). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . eu – œu – œ. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
4
90
100 108 116 122 126 142 148 152 158 166 168 176 180 186 190
er(au milieu du mot). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .204 ph. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .206 gn. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .208 elle –esse –erre, etc 212 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ec –es –ef –el, etc. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .218 c(devant « e » et « i ») –ç. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .222 g(devant « e » et « i »). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .228 ain – aim – ein. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .234 en – em. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .238 ti = si. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .248 s(entre 2 voyelles). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .252 ill. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .256 ien260 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . eil – euil. . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 264 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . y(entre 2 voyelles). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .268 x272 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Alphabets. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Mots difficiles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
275
276
Histoire dialoguée. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .278 . . . . . . . . . . . . . . . .
Annexes : Avertissement. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .283 Classification des consonnes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .284 . . . . . . . . . . . . . . . . Liste alphabétique des lettres et groupes de lettres. . . . . . . . . . . . . . .285
5
Préface
ne méthode de lecture, même excellente, n’a son plein effet que U lorsqu’elle vajusquʼau bout, c’est-à-dire rend l’enfant capable de lire couramment et d’aimer lire. L’abandonner au niveau du déchiffrage, c’est risquer de le voir s’en tenir durant des années aux lége ndes des petits journaux. Chacun sait qu’il s’écoule parfois bien longtemps entre le m oment où l’enfant peut lire et celui où il prend un livre pour son plaisir. Amener les enfants normaux, mais aussi la plupart des « dyslexiques » *, à bien lire et aimer lire, c’est à quoi tend et réussit le manuel de Mademo iselle Silvestre de Sacy, guide sûr quipréviendrales troubles des premiers et corrigerales déformations des autres. Ce livre précieux mêle intimement la technique et le plaisir de l’appliquer en aplanissant de réelles difficultés trop méconnues… sinon des intéres-sés. C’est avec une grande satisfaction que je vois paraître cet ouvrage des-tiné surtout aux enfants du premier âge scolaire. Je souhaite que cette méthode très illustrée soit choisie par les maîtres dans les établisse-ments scolaires, mais aussi que les parents en prennent connaissance et en suivent l’application.
Suzanne BOREL-MAISONNY
* On appelle « dyslexiques » les enfants qui éprouvent de grandes difficultés à apprendre à lire. Les caractéristiques les plus marquantes de la dyslexie sont : – lesconfusions visuelles; b etentre des lettres dont les graphies sont voisines (m et n d, etc.) ou lesconfusions auditiveslorsque les sons paraissent voisins (d et t ; f et v, etc.) ; – desinversions de lettres;dans les syllabes (« clo » pour « col ») – ou encore desinversions de syllabesdans les mots (« branche » pour « chambre »).
7
Une méthode complète
Devant le nombre croissant d’enfants se trouvant handicapés dans leurs études – non seulement dans les petites classes, mais bien au-delà – par une lecture ou une orthographe pénible sinon tout à fait déficiente, il nous a paru utile d’en étudier les raisons et d’aider les familles et les enseignants à y remédier.
En effet, à côté des dyslexiques notoires, qui doivent être confiés à des rééducateurs spécialisés, il y a un très grand nombre d’enfants qui pei-nent ; et les résultats décourageants, les mauvaises notes en toutes matières (comment réussir un problème dont on n’a pas compris, à la lecture, la donnée ?), ne sont qu’un aspect du drame de ces enfants : incompréhension, moqueries, punitions entraînent souvent révoltes, troubles affectifs et réactions caractérielles qui laissent les familles dérou-tées par les échecs d’enfants qui sont manifestement intelligents.
La méthode complète que nous vous présentons regroupe deux livres utilisables à la fois par les enseignants et par les élèves. Ces ouvrages correspondent aux âges de l’enfant et c’est dans cet ordre d’utilisation que nous les analysons ci-dessous.
BIEN LIRE ET AIMER LIRE : Livre 1 – Cycle 2 / CP-CE1* La méthode phonétique et gestuelle Le présent tome deBien lire et aimer lirea pour ambition de limiter les nombreuses catastrophes dues simplement a une erreur « au départ » : • ou bien de fréquentes absences au cours de la première année de sco-larité ont laissé des lacunes dont personne n’a songé à s’inquiéter ; • ou bien les méthodes utilisées pour tels ou tels enfants ne leur conve-naient pas et ont accentué leurs difficultés initiales au lieu de les réduire : syllabes inversées, difficultés d’orientation par lesquelles passent la plu-part des enfants – et d’autant plus qu’ils sont plus jeunes – mais qui auraient dû disparaître rapidement ou cours d’un apprentissage appro-prié et minutieux.
* Note de l’éditeur : 33 éditions successives, près de 500 000 exemplaires diffusés.
8
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.