Bien lire et aimer lire - Livre 3

De
Publié par

Très attendu par tous les enseignants,les orthophonistes et les parents, ce recueil d'exercices complète le livre 1 de Bien lire et Aimer lire et applique la méthode phonétique et gestuelle de Suzanne Borel-Maisonny.
Il en respecte exactement la progression pour le compléter, l'approfondir et le détailler en proposant de nombreux exercices illustrés reposant sur l'assemblage et le découpage syllabiques des mots. Un rappel des photos des gestes utilisés, ainsi que plus de 300 dessins différents permettent à l'enfant d'acquérir du vocabulaire tout en faisant des premiers pas aisés en lecture.
Ce cahier d'exercices a deux objectifs :
1) amener l'élève des cours préparatoires et élémentaires à savoir lire par des exercices syllabiques variés ;
2) vérifier qu'il comprend ce qu'il lit.
Tous les exercices proposés ont été testés en classe avec succès : sur un groupe présentant 30 % d'échec à la lecture, le
taux passe à 5 % grâce à l'utilisation de la méthode.
Dans la continuité des précédents Bien lire et Aimer lire,
ce recueil d'exercices constitue un outil indispensable pour prévenir l'illettrisme, la dyslexie et l'échec scolaire tout en procurant à l'enfant une méthode très efficace pour lire couramment.
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782710128137
Nombre de pages : 160
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Yves Blanc Bien lire et Aimer lire
Méthode phonétique et gestuelle créée par Suzanne Borel-Maisonny
LIVRE 3 :Cycle 2 (CP-CE1)
Recueil d'exercices de lecture syllabique
Yves Blanc a enseigné, de la maternelle au cours moyen deuxième année ainsi que dans un centre d'éducation motrice et dans un centre de rééducation psychopédagogique. Il a également publié des cahiers d'exercices pour préparer les enfants de maternelle à la lecture, à l'écriture et aux mathématiques.
Direction éditoriale : Sophie Courault Édition : Sylvie Lejour Coordination éditoriale : Maud Taïeb Correction : Carole Fossati Composition : Maryse Claisse-Full page Illustrations : Thierry Lamouche et A. Blanc Photographies : Patrick Depelsenaire Couverture : Arnaud Lhermitte
© 2001 ESF éditeur Division d’Intescia 52, rue Camille-Desmoulins 92448 Issy-les-Moulineaux cedex
e 9 édition 2012 ISBN 978-2-7101-2813-7 ISSN 1158-4580 Le Code de la propriété intellectuelle n’autorisant, aux termes de l’article L. 122-5, 2° et 3° a), d’une part, que les « copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective » et, d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple ou d’illustration, « toute représentation ou reproduction intégrale, ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur ou ses ayants droit, ou ayants cause, est illicite » (art. L. 122-4). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles L. 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
PLAN DE LOUVRAGE
Avantpropos. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . .
Légende des consignes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . .
Les voyelles a  o  é  u  i  y  e. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . .
Les consonnes continues l  m  r. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . v  j  z. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
f  s  ch. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . vision
Consonne + voyelle + voyelle. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Consonne + voyelle + consonne. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Cas particuliers un. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . n. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . un  une. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Les consonnes occlusives sourdes p. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . t. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . c. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
re Les consonnes occlusives sonores(1 série) d. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . b. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
è  ê  est  es  nt è  ê. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
est. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . .
7
11
12
18 27
33
38
39
41
44 46 48
50 51 52
56 58
62
64
3
118
ai  ei. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
110
gn. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . .
ph. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
elle,esse,erre,ette,enne
102
94
et(à la fin du mot). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
eu  u. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
oi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
82
70
Consonne + consonne + voyelle. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
ane  ame. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . .
on  om. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
ona  omme. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
an  am. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . .
Voyelles nasales, diphtongues et graphies complexes
k  qu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . .
ine  ime  in  im. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
et. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
ou. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . .
elle. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
oin. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . .
g  gu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
h. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . .
92
les, des, mes, tes, ses. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . « nt ». . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . e Consonnes occlusives sonores(2 série)
78
80
76
74
86
88
90
112
114
116
er  ez(à la fin du mot). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
104
106
108
96
98
100
ca, co, cu, cé, ci, cy. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
4
im  ym  in  yn. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
120
ec,es,ef,el,er. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . .
122
124
er(au milieu du mot). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . .
66 68
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
72
eau  au. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . .
ca, co, cu, ça, ço, çu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
ga, gu, go, ge, gi, gy
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
gue, gui, guy, geo, gea. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
ain, aim, ein. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
en, em. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
ti = [si]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . .
s(entre deux voyelles). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
ille, aille, ouille. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
ien. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
euil, euille, eil, eille. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . .
y(entre deux voyelles). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . .
x. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . .
é  è. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Exercice. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . s complémentaires
Alphabet. . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
128
130
134
136
138
140
142
144
146
148
150
152
153
156
5
AVANTPROPOS
Ce livre, sous forme de fichier dexercices de lecture, suit la progression de Bien lire et aimer lire, livre 1, de Clotilde Silvestre de Sacy, fondé sur la méthode phonétique et gestuelle créée par Suzanne BorelMaisonny. À chaque leçon de lecture du livre 1 correspond une page de cet ouvrage ainsi que, régulièrement, des fiches bilan. CommeBien lire et aimer lire  1, nous utilisons volontairement la méthode syllabiqueafin damener lenfant, au moyen dunapprentissage très progres sif, à devenir un être qui saura lire. Liratil par plaisir ? À lui den décider. Il sera néanmoins capable de lire chaque fois que cela savérera nécessaire. Lutilisation du livre 3 et du livre 1 ensemble donneront les meilleurs résul tats. Toutefois, des enseignants se servant dautres livres apprécieront son effi cacité, comme nous avons pu le constater en testant, lors de leur élaboration, les fiches qui constituent le présent ouvrage. Si ce livre est utilisé en cours dannée scolaire, il est conseillé de sassurer que lenfant soit capable de faire les exercices du début. Il nest pas indispensable de travailler sur chaque fiche (sauf si lenfant a des difficultés) mais il est préférable de le faire sur celles où il y a des exercices nou veaux (numéros 4 et 5, page 19). Si les exercices des premières fiches savèrent trop difficiles, ne continuez pas, créez des exercices plus faciles ou, si vous le désirez, entrez en contact 1 avec lauteur . Par souci de cohérence et pour sadapter au stade de connaissance de len fant, nous avons adopté un système de consignes dessinées. En effet, pourquoi écrire des consignes puisquil ne sait pas encore lire ? Respectons la progression de la méthode. Les consignes seront écrites quand lenfant aura la connaissance technique qui lui permettra de les lire. Dessinons donc les consignes ; lenfant est très capable de comprendre un dessin, puis une suite de dessins. Il faut préalablement, au moyen dun travail oral, familiariser lenfant à découvrir ce quil doit faire. Cest un exercice qui se révèle très ludique. Quelquefois, vous trouverez dautres consignes non répertoriées dans la liste, p. 11, parce quelles sont peu utilisées et très faciles à interpréter (ex., p. 38). Vous pouvez, en guidant les enfants, les amener à découvrir la consigne. Que veut dire chaque crayon ? Pourquoi ? Exemple : exercice oral, « Je dis le mot qui correspond à chaque dessin », des traits sortent de la bouche du crayon.
1. Coordonnées de lauteur
: www.yvesblanc.com
7
8
Si vous le voulez, vous pouvez aussi commencer par leur dire la consigne. Les enfants vous expliquent alors quelle consigne est représentée par tel dessin. Ces consignes dessinées leur permettent dêtre beaucoup plus autonomes dans leur travail. Quand les énoncés écrits arrivent, lenfant a beaucoup de plaisir à les lire. La lecture de la consigne, aussi courte soitelle, est en ellemême un exercice trop souvent sousestimé. Accordezlui la plus haute importance. En tête de chaque leçon, vous trouverez systématiquement (jusquà la page 150) deux éléments : à droite, la photo de Marie ou de Nicolas pronon çant le son étudié, accompagné du geste correspondant ; à gauche, un dessin pour lautoévaluation de lenfant, à compléter selon quil estime la fiche dexer cices facile, moyennement facile ou difficile :
Facile
Moyen
Difficile
Concernant les dessins, il est préférable de laisser les enfants trouver le mot correspondant à chaque dessin. Leur réponse est parfois étonnante ! Si lenfant trouve un mot voisin, par exemple, canapé au lieu de fauteuil, cela vous per mettra de définir chacun des mots afin quil comprenne leur différence. Les exercices de base de ce livre (découpage des mots en syllabes) ont été éprouvés dans lenseignement spécialisé auprès denfants âgés de 9 ans et plus, qui avaient échoué en partie dans leur apprentissage de la lecture, du fait dune absence dexercices répétitifs simples. Les années suivantes, le travail a été revu et adapté pour répondre aux besoins dune classe de cours prépara toire dans lenseignement traditionnel. Volontairement, le découpage syllabique se retrouve tout au long de ce cahier dexercices, pour permettre à lenfant dacquérir une compétence et une aisance dans le mécanisme de la lecture. La lecture syllabique nest en aucun cas synonyme de lecture ânonnante. Dès les premiers mots lus, dès les premières phrases lues, il faut amener len fant à une lecture fluide. Certains enfants iront plus vite que dautres. Permettez à ceux qui auront des difficultés, davancer à une allure plus lente. Lenfant doit se voir progresser. Parfois, lenfant sera troublé par un échec. Reprenez avec lui des phrases ou un petit texte déjà lus afin quil constate les progrès réalisés. Expliquons maintenant certains types dexercices.  Le numéro 1 des pages 12 à 17, 18 à 22, 27 à 29, 33 à 35 et 46 : cet exer cice requiert une prononciation et une écoute correctes afin que lenfant entoure les dessins où se trouve le son abordé. Sil échoue, vérifiez séparément la pro nonciation et lécoute pour chaque dessin.  Le numéro 2 des pages 12 à 17 : lenfant doit bien séparer les syllabes. Il montre le carré avec son doigt en même temps que la syllabe est dite. Il ne doit être ni en avance ni en retard. Une fois cela fait correctement, il colorie le carré.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.