Déficience intellectuelle et autisme

De
Intervenir sur les plans pédagogique et comportemental auprès des élèves présentant un trouble du spectre de l’autisme ou une déficience intellectuelle comporte de multiples défis, et les moyens d’intervention ne sont pas suffisamment connus. Cet ouvrage propose différents moyens et approches, basés sur des expériences pratiques et appuyés par de solides assises théoriques, à la portée des intervenants travaillant auprès de ces clientèles, mais aussi des parents.
Publié le : mercredi 7 mai 2014
Lecture(s) : 32
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782760540286
Nombre de pages : 326
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Sous la direction de Pauline Beaupré Avec la collaboration de Gabrielle Bouchard
DÉFICIENCE INTELLECTUELLE
Pratiques d’inclusion scolaire
Préface de Georgette Goupil
Presses de l’Université du Québec
DÉFICIENCE INTELLECTUELLE ET AUTISME
Presses de l’Université du Québec Le Delta I, 2875, boulevard Laurier, bureau 450, Québec (Québec) G1V 2M2Téléphone :418 657-4399Télécopieur :418 657-2096Courriel :puq@puq.caInternet :www.puq.ca
Diffusion / Distribution : CàNààinc., Prologue 1650, boulevard Lionel-Bertrand, Boisbriand (Québec) J7H 1N7Tél. : 450 434-0306 / 1 800 363-2864 FRàNçE– Association française des Presses d’université AFPU-D Sodis,128, avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny, 77 403 Lagny, France – Tél. : 01 60 07 82 99 BELGîqûEPatrimoine SPRL, avenue Milcamps 119, 1030 Bruxelles, Belgique – Tél. : 02 7366847 SûîŝŝE Servidis SA, Chemin des Chalets 7, 1279 Chavannes-de-Bogis, Suisse – Tél. : 022 960.95.32
La Loi sur le droit d’auteur interdit la reproduction des œuvres sans autorisation des titulaires de droits. Or, la photocopie non autorisée – le « photocopillage » – s’est généralisée, provoquant une baisse des ventes de livres et compromettant la rédaction et la production de nouveaux ouvrages par des profes-sionnels. L’objet du logo apparaissant ci-contre est d’alerter le lecteur sur la menace que représente pour l’avenir de l’écrit le développement massif du « photocopillage ».
Sous la direction de Pauline Beaupré Avec la collaboration de Gabrielle Bouchard
DÉFICIENCE INTELLECTUELLE ET AUTISME Pratiques d’inclusion scolaire
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
Vedette principale au titre :
Déficience intellectuelle et autisme : pratiques d’inclusion scolaire
Comprend des références bibliographiques.
ISBN 978-2-7605-4026-2 1. Enfants autistes – Éducation. 2. Enfants handicapés mentaux – Éducation.3. Intégration scolaire. I. Beaupré, Pauline, 1953- . LC4717.8.D43 2014 371.94 C2014-940072-1
Les Presses de l’Université du Québecreconnaissent l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada et du Conseil des Arts du Canada pour leurs activités d’édition. Elles remercient également la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) pour son soutien financier.
Conception graphique Richard Hodgson
Mise en pages Info 1 000 mots
e Dépôt légal : 2 trimestre 2014 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque et Archives Canada
©2014 – Presses de l’Université du QuébecTous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés
Imprimé au Canada
PRÉFACE
Des milieux scolaires définissent l’inclusion comme la scolarisation de tous les élèves, peu importe leurs diffé-rences, dans une même école accueillant tous les élèves de leur quartier. Certains pays et certaines provinces canadiennes comme le Nouveau-Brunswick ont adopté cee définition tandis que d’autres adopteront une défi-nition plus large axée d’abord sur la réponse aux besoins des élèves. Les mesures spécialisées, classes ou écoles spéciales, font alors partie des moyens pour répondre à ces besoins. Le débat sur l’inclusion totale est d’ac-tualité et ses modalités d’application posent encore de nombreux défis. Dans ce contexte, cet ouvrage est donc le bienvenu.
VIII
Qui de mieux choisies pour diriger ce livre collectif que Pauline Beaupré, professeure à l’Université du Québec à Rimouski, et l’une de ses collaboratrices, madame Gabrielle Bouchard. Madame Beaupré a consacré sa carrière aux élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’ap-prentissage (EHDAA) et à leurs familles. Son profond engagement auprès des élèves HDAA lui a permis d’acquérir une vision unique de l’inclusion scolaire. Ses articles scientifiques, ses rapports de recherche ainsi que ses nombreuses présentations dans des congrès témoignent de cee expé-rience dont elle fait profiter le lecteur de ce livre. Pour la rédaction, les deux directrices du collectif ont su s’entourer d’une équipe de chercheurs chevronnés tels André C. Moreau, Jean-Robert Poulin, Nadia Rousseau, Brigie Stanké pour n’en nommer que quelques-uns. Elles ont aussi fait appel à de jeunes chercheurs et à des enseignantes apportant un regard novateur sur l’inclusion scolaire.
L’inclusion scolaire repose non seulement sur une volonté politique de vouloir la réaliser, mais suppose, sur le plan social, un climat d’école favorisant le partenariat et l’acceptation par les pairs et l’enseignant des différences individuelles. Le lecteur trouvera, dans ce livre, autant les principes qui sous-tendent l’inclusion et les défis reliés à cee pratique que les résultats de recherches récentes sur la question. Pour augmenter les chances de réussite de l’inclusion scolaire, l’optimisation des approches pédagogiques est une option à retenir. Sur le plan pédagogique, l’ouvrage aborde donc des concepts ou des pratiques tels la mise en œuvre de dispo-sitifs d’évaluation continue des apprentissages et des progrès des élèves, les communautés d’apprentissage, les plans d’intervention, l’acquisition de la liératie et l’apprentissage en contexte socioconstructiviste. Le livre offre aussi nombre d’exemples de stratégies concrètes en classe : apprentissage coopératif, utilisation de portfolios, scénarios sociaux, supports visuels, etc. Les enseignants trouveront dans cet ouvrage de nombreuses stratégies éprouvées, utiles non seulement pour les élèves HDAA, mais aussi pour l’ensemble des élèves de leur classe.
L’ouvrage touche différents groupes d’élèves en difficulté ou handi-capés, dont les élèves présentant un trouble du spectre de l’autisme, ceux ayant une déficience intellectuelle ainsi que les élèves qui sont poly-handicapés. Le collectif accorde une place de choix à l’intervention auprès des enfants ayant un trouble du spectre de l’autisme ce qui répond à un besoin actuel d’information sur cee question. En effet, jusqu’en 2000, la prévalence de ces élèves en milieu scolaire était faible et, par conséquent, peu d’enseignants avaient eu l’expérience d’intervenir en classe auprès de
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.