//img.uscri.be/pth/c4f3d9915f6ffa25110de091f7d61aaa3da0c597
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 24,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

La pédagogie de l'inclusion scolaire, 2e édition

De
498 pages
Accueillir tous les enfants dans la classe ordinaire, considérer avant tout ce qui les rassemble plutôt que ce qui les distingue… voilà ce que met de l’avant la deuxième édition de cet ouvrage qui vise à contribuer à l’émergence d’une pratique pédagogique inclusive responsable.
Voir plus Voir moins
Extrait de la publication
Extrait de la publication
Extrait de la publication
Lapédagogie del’inclusion scolaire
PRESSES DE L’UNIVERSITÉ DU QUÉBEC Le Delta I, 2875, boulevard Laurier, bureau 450 Québec (Québec) G1V 2M2 Téléphone : 418-657-4399 Télécopieur: 418-657-2096 Courriel: puq@puq.ca Internet: www.puq.ca
Diffusion / Distribution : CANADA et autres pays PROLOGUEINC. 1650, boulevard Lionel-Bertrand Boisbriand (Québec) J7H 1N7 Téléphone : 450-434-0306 / 1 800 363-2864
FRANCE AFPU-DIFFUSION SODIS
BELGIQUE PATRIMOINESPRL 168, rue du Noyer 1030 Bruxelles Belgique
SUISSE SERVIDISSA Chemin des Chalets 1279 Chavannes-de-Bogis Suisse
AFRIQUE ACTIONPÉDAGOGIQUEPOURLÉDUCATIONETLAFORMATION Angle des rues Jilali Taj Eddine et El Ghadfa Maârif 20100 Casablanca Maroc
LaLoi sur le droit d’auteurinterdit la reproduction des œuvres sans autorisation des titulaires de droits. Or, la photocopie non autorisée – le «photocopillage» – s’est généralisée, provoquant une baisse des ventes de livres et compromettant la rédaction et la production de nouveaux ouvrages par des professionnels. L’objet du logo apparaissant ci-contre est d’alerter le lecteur sur la menace que représente pour l’avenir de l’écrit le développement massif du «photocopillage».
Extrait de la publication
-Collection ÉDUCATION INTERVENTION
Lapédagogie del’inclusion scolaire
Pistes d’action pour apprendre tous ensemble
e 2 ÉDITION
Sous la direction de NADIA ROUSSEAU
2010 Presses de l’Université du Québec Le Delta I, 2875, boul. Laurier, bur. 450 Québec (Québec) Canada G1V 2M2
Extrait de la publication
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
Vedette principale au titre :  La pédagogie de l’inclusion scolaire : pistes d’action pour apprendre tous ensemble e  2 éd.  Publ. à l’origine dans la coll.: Collection Éducation intervention. 2004.  Comprend des réf. bibliogr.  ISBN 978-2-7605-2643-3  1. Intégration scolaire. 2. Enfants handicapés - Éducation. 3. Enfants en difficulté d’apprentissage - Éducation. 4. Intégration scolaire - Québec (Province). I. Rousseau, Nadia, 1968- . LC1200.P42 2010 371.9'046 C2010-941535-3
Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada pour nos activités d’édition.
La publication de cet ouvrage a été rendue possible grâce à l’aide financière de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC).
Mise en pages :Info1000mots
Couverture – Illustration :AnImüller,C’est notre jardin, Tristan,76 x 102 cm,2008,  <www.animuller.com>  – Conception :rIchArdhodgson
123 4 5 6 7 8 9 9 8 7 6 5PUQ 2010 43 21 Tous droits de reproduction , de traduction et d’adaptation réservés© 2010 Presses de l’Université du Québec e Dépôt légal – 3 trimestre 2010 Bibliothèque et Archives nationales du Québec / Bibliothèque et Archives Canada Imprimé au Canada
Extrait de la publication
Marie-Soleil Bélanger École secondaire Bon-Pasteur, L’Islet
Le plus beau jour de ma vie Le 31 août 1989 naissait mon grand frère Jean-Philippe, un bébé normal, selon moi, mais la société n’est pas du même avis. Elle le juge par son appa-rence. Mon frère est normal… Il est seulement atteint de la trisomie 21. En termes plus communs, on dit qu’il a un retard mental, il est trisomique. Le er 1 décembre 1993, j’entrais dans ce monde en ayant pour objectif de changer la vie de ma famille. Et c’est ainsi que les petits moments simples de la vie sont devenus, pour moi et mon frère, des périodes d’apprentissage. En sa présence, j’ai appris à me balancer, à pédaler avec et sans « les petites roulettes », nous avons construit des châteaux de sable, fait des anges dans la neige et des bonshommes de neige. Et que dire de nos randonnées du dimanche où l’on
Extrait de la publication
viii
La pédagogie de l’inclusion scolaire
attachait le trois-ski en arrière du « ski-doo » ou de ces soirées où on s’asseyait dans la brouette avec nos pelles en imaginant qu’on voguait sur l’océan ! Puis, ces soirs d’été pendant lesquels on regardait la traînée d’étoiles dans le ciel en mangeant des guimauves. Je me souviens deces vidéocassettes qu’on a usées à force de les écouter,tout comme le sofa qui a assisté à nos nombreux concours de lutte. Tous ces beaux moments, c’est avec lui que je les ai vécus. À cette époque, mon frère me paraissait normal… Mais dès mon entrée au préscolaire, je me suis mise à me questionner. « Pourquoi n’allait-il pas à la même école que moi ? » « Pourquoi ne lui apprenait-on pas à écrire autre chose que son nom ? » Ces questions sont longtemps restées sans réponse… La société actuelle exerce une grande influence sur les différences physiques. On n’est jamais parfait, il y a toujours quelque chose qui cloche. Trop grosse, trop petite, trop carrée. Mais mon frère, lui, il accepte tout le monde, peu importe leurs diffé-rences. Pourquoi donc le regarder différemment des autres et le juger par son apparence ? Au fond, il n’a rien fait de mal, il n’est pas voleur ni tueur, il est seulement différent. Il n’a pas choisi d’être comme ça. Les gens qui le jugent ne voient pas au fond de son cœur. Ces jeunes qui restent toujours jeunes sont tellement affectueux ! Peut-être qu’il sait seulement écrire son nom, mais lorsque j’ai besoin de soutien, il est là, toujours prêt à me consoler. C’est mon rayon de soleil durant les jours de pluie. Lui, c’est ma fierté, car s’il n’était pas là, je penserais comme eux. Le plus beau jour de ma vie sera sans doute celui où tous respecteront les différences des autres. Il paraît qu’ils oublient en vieillissant… j’espère qu’il n’oubliera pas tous les bons moments qu’on a passés ensemble, car, moi, je ne les oublierai jamais.